Présentation de la finale de conférence AFC – Patriots VS Steleers

Publié le Mis à jour le


Une chose est sûre, une attaque remportera le titre cette année. Après le succès des Broncos et de leur formidable défense lors du Super Bowl 50, la formule « les défenses gagnent des titres » avait fait les gros titres. Un an plus tard, tout est oublié puisque ce sont 4 équipes portées par leurs puissances offensives qui sont présentes dans le dernier carré. Des très bons quarterbacks, des menaces un peu partout sur le terrain, des défenses moyennes, bref les finales de conférences s’annoncent explosives.

Pour débuter, voici la présentation de la finale de l’AFC, entre les New England Patriots et les Pittsburgh Steelers.afc_championship_logo-svg

Informations sur le match

Lundi 23 janvier à 00h40.

Gillette Stadium, Foxborough.

Le dernier affrontement

2016 – Week 7 : Patriots 27 – Steelers 16

Les Pats sont allés gagner à Pittsburgh cette saison, mais ce résultat est à prendre avec des pincettes puisque Ben Roethlisberger était absent pour les Steelers et que Rob Gronkowski était sur le terrain pour New England. Tom Brady avait lancé pour 222 yards (19/26) et 2 TD.

Les stats offensives et défensives sur la saison régulière

Patriots Steelers
(14-2) (11-5)
Attaque – Passe
Attaque – Sol 14è
Attaque Globale
Points par match 27.6 (3è) 24.9 (11è)
Défense – Passe 12è 16è
Défense – Sol 13è
Défense Globale 12è
Points encaissés par match 15.6 (1er) 20.4 (10è)


Comparatif par ligne

Quarterback

Suspendu lors de 4 premiers matchs de la saison, Tom Brady est revenu remonté. A 39 ans, le QB des Pats a sorti l’une de ses meilleures saisons avec 3554 yards (296 par match), 28 TD pour seulement 2 INT et un rating de 112.2. Malgré sa saison raccourcie, il s’est placé dans la discussion pour le trophée de MVP. Brady réussit plutôt bien face aux Steelers, puisqu’il affiche un bilan de 9-2 en carrière (playoffs comprises).

En face, Ben Roethlisberger ne réussit pas sa meilleure saison, mais il reste un QB d’expérience, efficace et qui est capable de faire gagner son équipe en playoffs. Sur la saison 2016, il a manqué 2 matchs à cause d’une blessure, et termine avec 3819 yards (272 par match), 29 TD pour 13 INT et un rating de 95.4. Très à l’aise à domicile, il a eu plus de difficulté à l’extérieur cette saison, puisqu’il affiche 59.4% de passes réussies, 238 yards de moyenne, 9 TD pour 8 INT et un rating de 78.4 loin du Heinz Field.

Avantage : Patriots

Running-backs

Sans faire trop de bruit, LeGarrette Blount a marqué 18 touchdowns au sol durant la saison régulière (leader de NFL). Il passe également les 1000 yards (1161) et affiche une moyenne par course plutôt correcte de 3.9. Pas réputé pour sa vision du jeu ou sa capacité à casser les plaquages, Blount est une arme dévastatrice sur les situations de goal-line. Diminué par une blessure au tour précédent, il a peu joué et c’est Dion Lewis qui a pris le relais. Après avoir manqué 8 matchs à cause d’une blessure, ce RB à tout faire a marqué 3 TD face aux Texans et il devrait encore être un des facteurs X de cette finale de conférence. Belichick excelle dans sa gestion du backfield et il est capable d’obtenir beaucoup de la part de joueurs limités.

La situation est différente pour les Steelers, qui peuvent compter sur le meilleur running-back de la ligue. Lui aussi était suspendu en début de saison, mais depuis son retour il marche sur la NFL. Il a terminé la saison avec 1268 yards (106 yards par match), 7 TD et une moyenne excellente de 4.9 yards par course. Patient et puissant, il peut faire la différence à tout moment, et il ne faut pas oublier qu’il est très à l’aise dans le jeu de passes. Bell a passé les 100 yards sur 7 des 8 derniers matchs, et a gagné 167 et 170 yards au sol sur ses deux premières sorties en playoffs.

Avantage : Steelers

Receveurs

Le meilleur receveur des Pats ne sera pas sur le terrain dimanche. Rob Gronkowski a terminé sa saison depuis plusieurs semaines et il est un des grands absents. Mais on sait que Tom Brady est capable de faire briller n’importe quel receveur. Julian Edelman est son option numéro 1 et les Steelers avaient eu du mal à le stopper lors de leur précédente confrontation. Chris Hogan et Martellus Bennett son également dangereux si Brady arrive à les trouver. Hogan peut trouver des brèches dans la profondeur alors que Bennett est une présence de choix dans la end-zone. Brady n’hésitera pas non plus à s’appuyer sur ses running-backs (et notamment Dion Lewis).

Par contre le QB des Pats n’a aucun receveur de la trempe d’Antonio Brown. Clairement dans le top 3 (avec Julio Jones et OBJ ?) à la position, Brown peut marquer de n’importe qu’elle endroit du terrain. Il a fini la saison 2016 avec 106 réceptions, 1284 yards et 12 TD. Privé de plusieurs options (Martavis Bryant notamment), Big Ben a tendance à s’appuyer beaucoup sur Brown depuis le début des playoffs. Le TE Jesse James a été précieux lors des 2 derniers matchs et il s’avère être une (nouvelle) option intéressante.

Avantage : Match nul

Ligne offensive

Les Pats ont perdu face aux Broncos en finale de conférence il y 1 an, et la défaillance de la ligne offensive face à Von Miller & co était l’une des raisons de cette défaite. Belichick et ses assistants ont corrigé le tir cette saison, sans faire de grands changements, et la ligne est globalement solide. Brady est peu mis sous pression et a du temps pour lancer. Les performances des 2 tackles, Nate Solder (LT) et Marcus Cannon (RT) sont sur une pente ascendante depuis les dernières semaines de la saison régulière.

Le match exceptionnel de la ligne des Steelers face aux Chiefs dimanche dernier est une sorte de confirmation après une saison remarquable. Les 5 titulaires ont fait des bonnes saisons et la semaine dernière ils ont tous été impeccables en même temps. Cette ligne est capable de protéger son QB mais aussi d’ouvrir des brèches à un Le’Veon Bell qui n’attend que ça. Mis à part Villanueva (qui a eu un départ plus compliqué), les 4 autres linemen (Gilbert, Foster, DeCastro et Pouncey) sont pour moi dans le top 10 à leur position cette saison.

Avantage : Steelers

Tom Brady et Ben Roethlisberger ne se sont pas affrontés en playoffs depuis 12 ans ...
Tom Brady et Ben Roethlisberger ne se sont pas affrontés en playoffs depuis 12 ans …

Ligne défensive

La ligne défensive des Patriots est très solide contre le jeu au sol, mais à tendance à avoir du mal à mettre la pression sur les QB adverses. Les matchs de Trey Flowers ou Alan Branch face aux Texans confirme cette tendance. Flowers réussit une saison excellente pour sa 2ème année dans l’élite (45 plaquages et 7 sacks), mais il aura besoin d’un peu plus d’aide de la part de Chris Long pour apporter de la pression depuis l’extérieur.

A Pittsburgh, le système est différent puisqu’il n’y a que 3 DL. Stephon Tuitt est le meilleur joueur de cette ligne, et est capable de bloquer le jeu au sol et d’aller mettre la pression. Il est en revanche un peu orphelin de Cameron Heyward, blessé et qui ne rejouera pas cette saison. Ce dernier n’a pas été remplacé et l’impact de Ricardo Mathews est bien moins important, particulièrement sur les phases de pass-rush.

Avantage : Patriots

Linebackers

Dont’a Hightower est toujours l’un des leaders de la défense des Pats et il continue d’être bon dans tous les aspects du jeu. Solide contre le jeu au sol, il est également très bon en couverture. Il est parfois aidé par Elandon Roberts, qui se focalise plus sur les running-backs adverses. Sur les côtés, les performances de McClellin et Ninkovich sont plutôt décevantes.

Pour les Steelers, le corps de linebackers est plutôt une force. L’éternel James Harrison continue de faire des merveilles, il est omniprésent en pass-rush et contre le jeu au sol et est même plutôt bon quand il descend en couverture. A 38 ans, Harrison a terminé la saison avec 53 plaquages, 5 sacks et 1 interception. A l’opposé, Bud Dupree est un cran en dessous. Sur l’intérieur, Ryan Shazier est en grande forme depuis quelques semaines et il s’illustre dans toutes les phases du jeu. Il sera important dimanche, notamment pour contrer Dion Lewis.

Avantage : Steelers

Lignes secondaires

Mis à part le duo de CB des Broncos (Chris Harris et Aqib Talib), je ne vois pas de meilleur duo que celui des Pats. Malcolm Butler s’est imposé comme l’un des tous meilleurs CB de la NFL, et Logan Ryan est au porte du top 10, surtout après une prestation comme celle de la semaine passée. Devin McCourty est comme souvent très solide sur son poste de Free Safety et Patrick Chung dépanne sur les phases au sol. Cependant, il faudra voir comment ces lignes secondaires se comportent face à une attaque comme celle des Steelers. Le calendrier a été relativement facile pour les Pats, qui ont affronté beaucoup de QB assez faible.

Pour Pittsburgh, on descend d’un cran ou deux au niveau des CB mais l’équipe possède 3 joueurs capables de tourner et d’être solides (Burns, Cockrell et Gay). Sur les postes de safety, c’est un peu pareil, des joueurs solides qui peuvent sortir des gros matchs. Sean Davis reste d’ailleurs sur une belle performance contre les Chiefs.

Avantage : Patriots

Pronostic

Victoire des Patriots, de 7 à 10 points.

Vous allez me dire, pourquoi une victoire des Pats alors que sur le ligne par les Steelers font jeu égal … Argument recevable. Les Pats sont favoris, mais je ne vois pas une victoire si large que ça. La première raison est cette attaque de Pittsburgh et plus particulièrement le « big 3 ». Le’Veon Bell est sur un nuage, Antonio Brown peut transformer n’importe qu’elle passe en TD et Big Ben a l’expérience et la compétitivité pour sortir un gros match. L’attaque fera en donc en sorte de garder le match serré. Défensivement, il y a des joueurs intéressants du côté de Pittsburgh, mais globalement il manque quelque chose pour réellement mettre Tom Brady en difficulté. Si le match est très disputé, le QB des Pats sera capable de sortir un drive décisif dans les 2 minutes.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Présentation de la finale de conférence AFC – Patriots VS Steleers »

    marionbears a dit:
    20 janvier 2017 à 1:21

    j’ai hate de savoir qui va aller au super bowl cette année ^^

      Damien Foreau a répondu:
      20 janvier 2017 à 1:35

      un pronostic ou une équipe préférée ?

        marionbears a dit:
        20 janvier 2017 à 3:06

        Honnêtement je sais pas trop mes préfère c’est chicago Bears, bronco, giants, patriot, je pense au patriot pour le super bowl et face à eux je sais pas trop 🤔

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s