Présentation de la finale de conférence NFC – Falcons VS Packers

Publié le Mis à jour le


On continue avec la présentation de la finale de la NFC, entre les Atlanta Falcons et les Green Bay Packers.nfc_championship_logo-svg

Informations sur le match

Dimanche 22 janvier à 21h05.

Georgia Dome, Atlanta. Ce sera le dernier match joué dans ce stade.

Le dernier affrontement

2016 – Week 8 : Falcons 33 – Packers 32

Les deux équipes se sont jouées fin octobre mais presque 3 mois plus tard, le match à venir pourrait ressembler à celui de la week 8. Les Falcons s’étaient imposés 33-32, et les 2 QB s’étaient rendus coup pour coup. Aaron Rodgers avait lancé pour 246 yards et 4 TD, alors que Matt Ryan affichait 288 yards et 3 TD.  

Les stats offensives et défensives sur la saison régulière

Falcons Packers
(11-5) (10-6)
Attaque – Passe
Attaque – Sol 20è
Attaque Globale
Points par match 33.8 (1er) 27 (4è)
Défense – Passe 28è 31è
Défense – Sol 17è
Défense Globale 25è 22è
Points encaissés par match 25.4 (27è) 24.2 (21è)


Comparatif par ligne

Quarterback

Matt Ryan est le favori pour le trophée de MVP grâce à une saison exceptionnelle, lors de laquelle il a été étincelant de bout en bout. Le QB des Falcons a terminé la saison avec 4944 yards, 38 TD pour 7 INT et un rating de 117.1. Mieux, sur la série en cours de victoire d’Atlanta (5), Ryan a lancé pour 1469 yards, 14 TD, 0 INT et il affiche un rating de 131.8. Il emmène la meilleure attaque de la ligue en points marqués (540 soit 33.8 par match).

Après la défaite face aux Redskins lors de la week 10 (le bilan des Packers était alors de 4-6), Aaron Rodgers avait annoncé qu’il voyait son équipe capable de remporter tous ses matchs restants et d’aller en playoffs. Le QB a non seulement tenu sa promesse, mais il va encore plus loin grâce à un niveau de jeu hallucinant depuis fin novembre. Sur la série de victoire (8) de Green Bay, Rodgers a lancé 24 TD pour seulement 1 interception. Il a fini la saison régulière avec 4428 yards, 40 TD pour 7 INT et un rating de 104.2. La semaine dernière, il a rappelé (une nouvelle fois) pourquoi il était le meilleur QB de la NFL, avec des actions qu’aucun autre QB ne peut faire.

Avantage : Match nul, un duel de MVP.

Running-backs

Les Falcons ont une multitude d’options disponibles en attaque, dont un backfield bicéphale composé de Devonta Freeman et Tevin Coleman. Le vrai RB est Freeman qui a terminé la saison 2016 avec 1079 yards et 11 TD. Coleman a lui finit leader de NFL à son poste avec ses 13.6 yards par réception, il est donc une menace sur le jeu de passes courtes. L’utilisation variée du duo de RB dans les schémas de Kyle Shanahan est l’une des raisons du succès de cette attaque.

Pour Green Bay, la situation du backfield n’est pas très rose. Eddie Lacy, le RB n°1 de l’équipe s’est blessé il y a bien longtemps et à l’heure d’aujourd’hui, c’est un receveur qui assure le meilleur intérim. Ty Montgomery connait en effet une reconversion plutôt intéressante et il dépanne bien. La signature de Christine Michael en fin de saison permet d’avoir une autre option, mais rien de bien dangereux.  Le jeu au sol des Packers n’est pas une grosse menace, la pression est donc sur Aaron Rodgers.

Avantage : Falcons

Receveurs

Matt Ryan a la chance de pouvoir compter sur l’un des tous meilleurs receveurs de la ligue, Julio Jones. Régulièrement dérangé par un problème au pied chronique, Jones a terminé la saison avec 83 réceptions, 1409 yards et 6 TD. Pas à 100% depuis plusieurs matchs, il devrait être sur le terrain sans soucis dimanche. Mais un Jones limité ou absent serait un coup dur pour l’attaque des Falcons. Un coup dur mais pas une fatalité car Ryan peut compter sur plein d’autres armes. Mohamed Sanu est une option sûre, Taylor Gabriel peut mettre le bazar dans la profondeur et Tevin Coleman peut transformer une passe courte en long touchdown.

Les Packers pourraient eux aussi être sans leur receveur numéro 1. Jordy Nelson a repris l’entrainement mais il y a peu de chances pour qu’il soit sur le terrain dimanche. Le receveur était très bien revenu cette saison après sa grosse blessure au genou (croisés), et il avait fini avec 97 réceptions, 1257 yards et 14 TD. Mais là aussi, Rodgers a de quoi compenser cette perte, avec notamment Davante Adams et Randall Cobb. Le premier réussit sa meilleure saison en NFL (997 yards, 12 TD), alors que le second semble en meilleure forme pendant ces playoffs (3 TD face aux Giants). Et il y a aussi les TE, Richard Rodgers et Jared Cook, qui se succèdent pour marquer des touchdowns importants.

Avantage : Falcons (si Julio Jones joue)

Ligne offensive

La stabilité de la ligne offensive d’Atlanta, et même de l’attaque toute entière, repose sur un joueur qui a été recruté durant l’intersaison. Le centre Alex Mack a transformé cette ligne et est l’un des tous meilleurs à sa position sur la saison. Les linemen des Falcons ont dominé lors des phases de jeu au sol, avec des blocks excellents pour Freeman et Coleman (1599 yards et 19 TD cumulés). Ça été un peu moins bon en protection du QB, particulièrement du côté droit (Chris Chester est le maillon faible ici).

Pour Green Bay la grande force c’est au contraire la protection de leur QB. Aaron Rodgers est peu mis sous pression et il a beaucoup de temps pour lancer. Sur le blind side (LT), David Bakhtiari réalise une saison exceptionnelle. Pour mettre en perspective sa solidité, Rodgers s’est plus retrouvé sous pression par sa propre faute (23 fois) que par la faute de son LT (20, sources PFF) … Les Packers sont performants sur les phases au sol mais un peu moins dominant.

Duel de MVP en vue entre Aaron Rodgers et Matt Ryan
Duel de MVP en vue entre Aaron Rodgers et Matt Ryan

Avantage : Packers

Ligne défensive

L’intérieur de la ligne des Falcons ne fait pas rêver (Garrett, Babineaux), même si le premier fait plutôt une saison correcte. C’est un peu mieux sur l’extérieur où Brooks Reed, Adrian Clayborn, Dwight Freeney se relaient pour mettre un peu de pression sur les lignes et QB adverses.

Lors du précédent match entre les deux équipes, Mike Daniels (4 sacks cette saison) avait dominé ses Guards. Le lineman des Packers est l’un des meilleurs joueurs de cette défense et les Falcons devront avoir un plan pour le contrer. Guion et Clark sont solides mais bien moins dangereux.

Avantage : Packers

Linebackers

Le vrai boost pour le pass-rush est venu d’un jeune joueur qui a explosé pour sa 2ème saison en NFL. Vic Beasley avait légèrement déçu lors de sa saison rookie avec ses 4 sacks, et bien il s’est rattrapé en terminant leader de NFL cette saison avec 15.5 sacks au compteur. Discret lors du match de saison régulière face aux Packers, il doit réussir à mettre la pression sur Aaron Rodgers dimanche. Autre jeune joueur qui a eu un impact fort sur cette défense, le rookie Deion Jones est notamment excellent en couverture. Un autre rookie, De’Vondre Campbell s’est fait une place dans cette défense.

Installé sur l’extérieur, Clay Matthews a sorti une saison plutôt très décevante. Son manque d’impact a été légèrement pallié par les bonnes performances de Nick Perry et par un Julius Peppers qui peut encore dépanner sur les phases de pass-rush. Perry est le plus complet du lot puisqu’il est également très solide face au jeu au sol. A l’intérieur, un trio se partage le temps de jeu. Jake Ryan est le plus efficace au global, Joe Thomas est le meilleur en couverture et Blake Martinez est le plus solide au sol. Ils auront un rôle crucial dimanche pour tenter de contrôler les RB d’Atlanta.

Avantage : Match nul

Lignes secondaires

Les Falcons seront sans Desmond Trufant, le CB n°1 de l’équipe. Le leader actuel est du coup Robert Alford, qui est épaulé par deux jeunes joueurs, Jalen Collins (23 ans) et Brian Poole (24 ans, rookie). Ils vont avoir fort à faire face à Aaron Rodgers, et la profondeur de banc est très faible pour Atlanta en cas de problème. C’est un peu mieux sur les postes de safety où Ricardo Allen et Keanu Neal sont plutôt bons en couverture.

Du côté de Green Bay, les blessures n’ont pas épargné les cornerbacks et la situation n’est pas géniale. Damarious Randall est très souvent mis en difficulté, Quinten Rollins est moyen tout au plus et Ladarius Gunter alterne le bon et le moins bon. Le meilleur est finalement Micah Hyde, SS de formation mais qui dépanne comme CB, et qui reste sur un match énorme face aux Cowboys. Morgan Burnett assure bien l’intérim sur son poste et Ha-Ha Clinton-Dix ne fait pas rire tout le monde sur le poste de FS. Les deux safeties sont notamment très utiles sur les phases au sol.

Avantage : Match nul

Pronostic

Victoire des Packers, de 1 à 3 points.

Je le répète, ce match devrait ressembler à celui de la saison régulière. Il ne faut pas trop s’attarder sur les défenses, car beaucoup de points seront marqués, surement plus de 30 par équipe. D’un côté, l’attaque des Falcons est plus équilibrée, notamment grâce à l’apport des 2 running-backs. De l’autre, je pense la défense de Green Bay capable de créer un plus de problème que celle d’Atlanta. Dans tous les cas, les deux QB vont pouvoir se répondre drive après drive, mais si le match se joue dans les dernières minutes, je préfère avoir Aaron Rodgers dans mon équipe…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s