Finale de conférence NFC – Atlanta Falcons 44 – Green Bay Packers 21

Publié le


Le duel offensif annoncé n’a pas donc pas eu lieu. Emmenés par de grands Matt Ryan et Julio Jones, les Falcons ont fait cavalier seul et ont mené jusqu’à 31-0 dans ce match. Atlanta, meilleure attaque de NFL en 2016, se tourne désormais vers le Super Bowl LI à Houston, où la franchise tentera de remporter le premier titre de leur histoire.

"MVP ! MVP ! MVP ! Encore un très gros match de Matt Ryan (Getty)
« MVP ! MVP ! MVP ! Encore un très gros match de Matt Ryan (Getty)

Le film du match

Face à la meilleure attaque de la NFL cette saison (presque 34 points par match), la défense des Packers a rapidement vu que le match serait compliqué. Sur le premier drive, Atlanta remonte 80 yards, et Matt Ryan trouve Mohamed Sanu pour le premier touchdown de la rencontre. Aaron Rodgers répond sur la première possession des Packers, mais ne peut convertir, tout comme son kicker Mason Crosby qui manque un field goal de 41 yards. Son vis-à-vis Matt Bryant passe sa tentative de 28 yards sur le drive suivant pour porter le score à 10-0.

Un des tournants du match se joue sur la possession suivante de Green Bay. L’équipe avance bien et le Fullback Aaron Ripkowski tente de se frayer un chemin en force au milieu de la défense. Mais alors qu’il approche de la end-zone, Jalen Collins lui fait perdre le ballon. Dans la foulée, Matt Ryan envoie 3 passes à Julio Jones et termine sur une course de 14 yards pour donner 17 points d’avance à Atlanta. L’addition va même se corser avant la mi-temps sur un superbe touchdown de Julio Jones, qui joue les funambules le long de la ligne. 24-0 à la pause pour les Falcons.

Le receveur va une nouvelle fois s’illustrer en tout début de 3ème quart-temps, avec un touchdown de 73 yards tout en puissance. Jones attrape une passe en pleine course au  centre du terrain, échappe au plaquage de Ladarius Gunter et repousse Damarious Randall d’un beau raffut pour aller marquer son 2ème touchdown.

Menés 31-0, les Packers vont enfin marquer leurs premiers points. Aaron Rodgers trouve Davante Adams après un joli drive. Mais le minuscule espoir de comeback improbable est rapidement douché par l’attaque des Falcons, qui marque de nouveau sur le drive suivant. Cette fois, Matt Ryan trouve son RB Devonta Freeman. Aaron Rodgers marque un deuxième touchdown en trouvant Jordy Nelson, mais une nouvelle fois, Atlanta répond grâce à Tevin Coleman au sol. Le QB des Packers lancera une 3ème passe de touchdown, pour la forme, en toute fin de match, score final : 44-21.

Matt Ryan et Julio Jones impressionnent, la défense surprend

Ce match opposait 2 des meilleurs quarterbacks de cette saison 2016, Matt Ryan et Aaron Rodgers. Parfois critiqué pour son incapacité à gagner les gros matchs, Matt Ryan a prouvé le contraire à ses détracteurs. Dans la lignée de ses performances de la saison, Matty Ice a découpé la défense des Packers et termine avec 392 yards et 5 TD. Il s’est même payé le luxe de marquer son 1er TD au sol en playoffs.

Pour l’aider à faire des dégâts, Matt Ryan peut compter sur Julio Jones. Le receveur ne s’était quasiment pas entrainé de la semaine à cause de ses problèmes récurrents au pied, mais il était en pleine forme sur le terrain. Jones attrape 9 ballons pour 180 yards et 2 magnifiques TD.

Mais sur ce match, il faut également mettre en avant une bonne performance de la défense des Falcons, pourtant 27ème de NFL. Le pass-rush a été efficace pour mettre la pression sur Aaron Rodgers. Le QB lance pour 287 yards et 3 TD, mais la majorité alors que le match était plié, et il lance également 1 interception et se fait sacker à 2 reprises.

C’est donc une performance complète qui permet à Atlanta de se qualifier pour le Super Bowl, le 2ème en 51 ans d’histoire de la franchise. En 1999, les Falcons avaient perdu 34-19 face aux Broncos de John Elway. Cette fois, ils tenteront de battre les Patriots de Tom Brady.

La fête était donc totale pour le dernier match au Georgia Dome. Le stade des Falcons depuis 1992 sera remplacé par le Mercedes-Benz Stadium la saison prochaine.

Les stats de la rencontre

GREEN-BAY PACKERS ATLANTA FALCONS
1ères tentatives 24 1ères tentatives 30
Yards au sol 99 Yards au sol 101
Yards à la passe 268 Yards à la passe 392
Total Yards 367 Total Yards 493
Touchdowns 3 Touchdowns 6
Pertes de balle 2 Pertes de balle 0
Temps de possession 26 : 21 Temps de possession 33 : 39
Passes Passes
Aaron Rodgers 27/45, 287 yards, 3 TD – 1 INT Matt Ryan 27/38, 392 yards, 4 TD
Courses Courses
Aaron Rodgers 4 courses, 46 yards Devonta Freeman 14 courses, 42 yards
Ty Montgomery 3 courses, 17 yards Tevin Coleman 11 courses, 29 yards, 1 TD
Matt Ryan 3 courses, 23 yards, 1 TD
Réceptions Réceptions
Randall Cobb 6 réceptions, 82 yards Julio Jones 9 réceptions, 180 yards, 2 TD
Jared Cook 7 réceptions, 78 yards, 1 TD Mohamed Sanu 5 réceptions, 52 yards, 1 TD
Jordy Nelson 6 réceptions, 67 yards, 1 TD Devonta Freeman 4 réceptions, 42 yards, 1 TD
Défense Défense
Joe Thomas 7 plaquages Jalen Collins 3 plaquages, 1 FUM
Morgan Burnett 7 plaquages Ricardo Allen 5 plaquages, 1 INT
Ra’Shede Hageman 3 plaquages, 1 sack
Tyson Jackson 2 plaquages, 1 sack

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s