Super Bowl LI – Tout ce qu’il faut savoir sur la finale NFL

Publié le Mis à jour le


Ce Super Bowl LI promet puisqu’il va opposer deux équipes qui jouent leur meilleur football. D’un côté, nous aurons l’expérience des Pats et du duo Tom Brady / Bill Belichick. De l’autre, nous aurons l’attaque de feu des Falcons de Matt Ryan et Julio Jones. New England a de nouveau remporté l’AFC et est actuellement sur une série de 9 victoires, alors qu’Atlanta est au sommet de la NFC et vient de remporter 6 matchs consécutifs avec plus de 33 points marqués à chaque fois.

Mais ce duel inédit nous offrira également un duel de Quarterbacks entre une légende et le probable MVP de la saison régulière. Tom Brady cherche à remporter un 5ème trophée Lombardi et ainsi devenir, sans contestation possible cette fois, le meilleur joueur de tous les temps. Matt Ryan veut lui offrir un 1er titre à sa franchise.

5007__super_bowl-primary-2016_sportslogo

Le décor – Houston accueille son 2ème Super Bowl

  • Date : Dimanche 5 février
  • Lieu : NRG Stadium de Houston, Texas
  • Artistes : Luke Bryan pour l’hymne national, Lady Gaga pour le show de la mi-temps
  • Coût d’une pub de 30 secondes : 5,02 Millions de $
  • Les Falcons joueront en rouge et les Patriots en blanc.
  • Favoris : Patriots de 3

Les coachs – Le génie contre la nouvelle vague

Une fois n’est pas coutume, commençons par présenter les coachs de ce Super Bowl. D’un côté, il y a la référence Bill Belichick, de l’autre, il y a les valeurs montantes Dan Quinn et Kyle Shanahan.

Bill Belichick (Patriots)

Bill Belichick a débuté en NFL en 1974 du côté de Baltimore, lorsque la franchise portait encore le nom des Colts. Il était alors un simple assistant. Il va progressivement faire ses preuves comme expert défensif et il va remporter 2 Super Bowls comme coordinateur défensif avec les New York Giants (en 1987 et 1991). Après le 2ème titre, il part à Cleveland pour devenir le coach général des Browns. Il restera 5 saisons, affichera un bilan moyen (36-44) mais réussi à remporter un match de playoffs avec la franchise (en 1994).

La légende Bill Belichick a réellement débuté lorsqu’il est arrivé à New England en 2000. Car en 17 saisons avec les Pats, il affiche un bilan irréel de 201 victoires pour 71 défaites et 14 participations aux playoffs. Dimanche, il participera à son 7ème Super Bowl (comme coach général) et dépasse ainsi Don Shula. Sur les 6 premiers que Belichick a joué, ses Pats en ont remporté 4 (2001 – 2003 – 2003 – 2014) et perdu 2 face aux Giants (2007 – 2010). Autre record détenu par le coach de New England, le nombre de victoires en playoffs qui est actuellement de 25.

Dan Quinn (Falcons)

Le CV de Dan Quinn est moins fourni, mais il commence à prendre forme. Après avoir débuté au niveau universitaire en 1994 (du côté de William & Mary), il débarque en NFL en 2001 où il intègre le staff des 49ers. Il va ensuite enchaîner les postes de coachs des lignes défensives, à San Francisco, à Miami, à New York (Jets) puis à Seattle. En 2011, il décide de retourner au niveau universitaire pour prendre en main la défense de Florida. Mais après 2 saisons chez les Gators, il revient à Seattle où il devient le coordinateur défensif de Pete Carroll. Les deux saisons qui suivent sont exceptionnelles puisque sa défense est la plus redoutée de la ligue et les Seahawks participent à 2 Super Bowls (dont 1 victoire).

Dan Quinn a tapé dans l’œil de nombreuses franchises, et un poste de coach général l’attend. Il choisit finalement de rejoindre les Falcons. Sa première saison est plutôt mitigée, avec un Matt Ryan en perte de vitesse et une défense en difficulté. Mais son travail, ainsi que celui de son coordinateur offensif Kyle Shanahan, paye en 2016 et voici les Falcons au Super Bowl avec la meilleure attaque de la NFL.

En ce qui concerne Shanahan, un parcours comme celui de Quinn l’attend. Le fils de Mike Shanahan, coordinateur offensif des Redskins et des Browns avant d’arriver à Atlanta, devrait recevoir quelques offres intéressantes durant l’intersaison….

Avantage : Patriots. Bill Belichick est un génie, qui a l’expérience de ces matchs et qui sait tirer le meilleur de son équipe. Une expérience qui manque aux coachs des Falcons et la franchise en général puisque ce n’est que leur 2ème finale en plus de 50 ans d’histoire.

Dan Quin peut-il contrarier les plans de Bill Belichick ? (USA Today)
Dan Quin peut-il contrarier les plans de Bill Belichick ? (USA Today)

Quarterbacks – La légende contre le MVP

Chose assez rare pour être soulignée, le Super Bowl LI opposera les 2 meilleurs quarterbacks de la saison. Et oui, car s’il on pense 2 minutes au duels passés, ce n’est pas arrivé depuis 1984 et un choc de titans entre Dan Marino et Joe Montana. Tom Brady est un habitué des Super Bowls mais pas sûr qu’il ait déjà affronté un QB aussi fort que Matt Ryan cette saison (mention honorable pour Kurt Warner en 2001). Pour une fois, Brady ne sera peut-être pas le meilleur QB sur le terrain de la finale…

La saison 2016

 

Tom Brady

Matt Ryan

% passes réussies

67.4%

69.9%

Yards

3 554

4 944

Yards par match

296.2

309.0

TD – INT

28 – 2

38 – 7

Rating

112.2

117.1

S’il n’avait pas manqué 4 matchs à cause d’une suspension (Deflate Gate), Tom Brady aurait eu des stats au niveau de Matt Ryan. Ces 4 matchs devraient lui coûter un 3ème trophée de MVP car Matty Ice a été impeccable durant toute la saison.

Le QB des Falcons, annoncé fini à l’issue de la saison 2015, a brillé dès la week 1 et il affiche le même niveau de jeu lors des playoffs. Pour sa 9ème saison en NFL, il bat ses records de précision (69.9%), de yards (4 944), de TD (38), d’INT (7) et il affiche son meilleur rating en carrière (117.1).

Quant à Tom Brady, il ne montre aucun fléchissement malgré ses 39 ans. Il affiche sa meilleure moyenne de passes réussies depuis son trophée MVP de 2007, il a lancé 28 TD en 12 matchs et ne s’est fait intercepté qu’à 2 reprises.

Avantage : Matt Ryan, qui a brillé lors de 4 matchs de plus

Le palmarès

Tom Brady

Matt Ryan

2x MVP (07-10)

1er MVP ?

3x SB MVP (01-03-14)

ORoY (08)

12 Pro Bowls

4 Pro Bowls

Tom Brady compte déjà 2 trophée de MVP, et il sera encore très bien placé cette saison. Je le positionnerai second, mais Aaron Rodgers pourrait lui passer devant grâce à une 2ème partie de saison régulière exceptionnelle. Le probable MVP n’est autre que Matt Ryan, étincelant toute la saison et leader de la meilleure attaque de la ligue. Le QB d’Atlanta pourrait donc s’offrir la récompense ultime, 9 ans après son trophée de meilleur rookie offensif en 2008.

Avantage : Tom Brady, une légende

Les playoffs

 

Tom Brady

Matt Ryan

Super Bowls

7

1ère participation

Bilan Super Bowls

4 W – 2L

0 – 0

Bilan Playoffs

24 – 9

3 – 4

Yards

8 628 (1 605 en Super Bowls)

1 960

Touchdowns

61 (13 en Super Bowls)

16

Pas besoin de chercher bien loin, Tom Brady possède la grande majorité des records en playoffs et au Super Bowl. Il est déjà le QB qui a joué le plus de matchs de playoffs (33, Peyton Manning est 2ème avec 27), et il affiche un bilan insolent de 24 victoires (record) pour 9 défaites. A titre de comparaison, Brady compte plus de victoires en playoffs que 25 des 31 autres franchises de NFL…  Le n°2 dans la liste des victoires est Joe Montana, qui pointe très loin avec 16. Le QB des Pats est également détenteur des records de yards et de TD en playoffs et au Super Bowl.

En face, Matt Ryan participe à son 1er Super Bowl. Pourtant il avait réussi à qualifier sa franchise pour les playoffs dès sa saison rookie, mais les Falcons n’avait pas passé le 1er tour (défaite 30-24 contre Arizona). Au meilleur de sa carrière (jusqu’ici), Ryan a participé 3 fois de suite aux playoffs (2010 à 2012). Les 2 premières fois, Atlanta chute de nouveau dès le 1er match, puis Matt Ryan remporte enfin sa 1ère victoire à l’issue d’un superbe match face aux Seahawks. Malheureusement, les Falcons perdent en finale de conférence face aux 49ers. En 7 matchs de playoffs, Matt Ryan affiche donc un bilan de 3-4, avec 16 TD pour 7 INT.

Avantage : Tom Brady qui a participé au Super Bowl à 7 reprises en 15 saisons comme titulaire (44%).

Les playoffs 2016

 

Tom Brady

Matt Ryan

Matchs

2

2

% passes réussies

62.5%

70.6%

Yards

671

730

TD – INT

5 – 2

7 – 0

Rating

99.5

132.5

Opposé à une bonne défense de Houston lors du Divisional Round, Tom Brady a livré un de ses moins bons matchs de la saison. Souvent mis sous pression par Clowney et Mercilus, il a terminé avec 287 yards, 2 TD et 2 INT. Mais il faut faire confiance au QB des Pats pour rebondir rapidement, et c’est ce qu’il a fait la semaine suivante en découpant une défense suspecte des Steelers. Bilan, 384 yards, 3 TD et un rating de 127.5.

Dans la lignée de sa saison régulière de haut vol, Matt Ryan domine ces playoffs. Que ce soit face à la faible défense des Packers où contre la redoutable escouade des Seahawks, il a été étincelant. Face Seattle au Divisional Round, Matty Ice lance pour 338 yards et 3 TD, puis il enchaine avec 392 yards et 4 TD contre Green Bay.

Avantage : Matt Ryan, qui découpe tout sur son passage

En résumé, Tom Brady est clairement devant sur l’expérience en playoffs et au Super Bowl, mais Matt Ryan est plus fort et plus en forme sur la saison et les playoffs 2016.

Duel au sommet pour ce Super Bowl LI (Sporting News)
Duel au sommet pour ce Super Bowl LI (Sporting News)

Comparatif des effectifs

Attaque

New England Patriots

Atlanta Falcons

Points par match

27.6 (3ème)

33.8 (1er)

Yards par match

386.2 (4ème)

415.8 (2ème)

Yards à la passe par match

269.2 (4ème)

295.3 (3ème)

Yards au sol par match

117.0 (7ème)

120.5 (5ème)

Les deux équipes ont brillé offensivement durant la saison régulière. Aucune équipe n’a marqué plus de points que les Falcons et la tendance s’est même accentuée en fin de saison et lors des playoffs. Mais attention car les Pats ne sont pas loin et ils ont démontré qu’ils avaient le potentiel pour suivre la cadence d’une équipe comme Atlanta.

 

Patriots

Falcons

Running-backs  

X

Receveurs  

X

Tight-ends

X

 
Ligne offensive  

X

Nous avons déjà analysé la situation des quarterbacks, mais qu’en est-il du reste de l’attaque ?

Les Patriots ont des armes et Tom Brady est capable de magnifier n’importe quel joueur (Chris Hogan en est le meilleur exemple). Sans Rob Gronkowski, la valeur sûre est Julian Edelman, qui réalise une de ses meilleures saisons (98 réceptions, 1106 yards, 3 TD). La menace peut également venir de Dion Lewis ou James White, deux RB qui peuvent faire des dégâts dans le jeu de passes. Au sol, LeGarrette Blount offre une option puissante et très efficace en redzone (18 TD).

Mais globalement, je préfère les options disponibles pour Matt Ryan. Sa simple relation avec Julio Jones suffit à craindre cette attaque. Le receveur est l’un des meilleurs WR de la NFL et il l’a de nouveau montré il y a 2 semaines en passant 180 yards et 2 TD aux Packers. Mohamed Sanu est une 2ème option intéressante, et il a marqué lors des 2 matchs de playoffs. J’aime également la complémentarité du duo de RB Freeman – Coleman, qui se partage le boulot au sol et qui contribue dans le jeu de passes.

En ce qui concerne la ligne offensive, c’est assez partagé. Les Pats ont l’avantage sur les postes de LT (Nate Solder sur Jake Matthews) et RG (Shaq Mason sur Chris Chester), je dis match nul entre Marcus Cannon et Ryan Schraeder sur le poste de RT, et Atlanta à un meilleur LG que New England (Andy Levitre sur Joe Thuney). Pour moi le joueur qui fait basculer la décision est Alex Mack, le centre des Falcons.

Défense

New England Patriots

Atlanta Falcons

Points encaissés par match

15.6 (1er)

25.4 (27ème)

Yards alloués par match

326.4 (8ème)

371.2 (25ème)

Yards alloués à la passe par match

237.9 (12ème)

266.7 (28ème)

Yards alloués au sol par match

88.6 (4ème)

104.5 (17ème)

Malgré les départs de Chandler Jones et Jamie Collins, les Pats ont bouclé la saison avec la meilleure défense au niveau du scoring (15.4 PPG). Capable de forcer des pertes de balles, les Pats peuvent aussi compter sur un corps de cornerbacks au top. La défense n’est pas le point fort des Falcons, mais plusieurs jeunes joueurs se sont imposés et ont eu un impact durant la saison, à l’image de Vic Beasley qui termine leader de NFL en sacks.

  Patriots Falcons
Defensive Line

X

 
Edge Rushers  

X

Linebackers

X

 
Safeties  

X

Cornerbacks

X

 

Les Pats ont été plutôt très solide face au jeu au sol et ce grâce à une ligne défensive performante dans ce secteur (moins en pass-rush). Alan Branch et Malcolm Brown sont les deux joueurs à suivre. En face, l’évolution au cours de la saison de Ra’Shede Hageman est intéressante mais la ligne est globalement faible et elle aura du mal à prendre à défaut la ligne offensive de New England.

La situation est différente sur les extérieurs, où les Falcons ont les armes pour mettre Brady sous pression. Vic Beasley a donc terminé leader de NFL avec 15.5 sacks, et d’autres joueurs comme Reed, Freeney ou Clayton peuvent aider. Ce pass-rush a un peu disparu à certains moments, notamment durant ces playoffs, il faudra qu’il soit de retour dimanche pour ralentir le QB des Pats. Pour New England justement, le pass-rush n’est pas une force. Trey Flowers (7 sacks) réalise un belle saison et Jabaal Sheard (5 sacks) peut être intéressant, mais Matt Ryan devrait avoir du temps pour lancer.

En ce qui concerne les linebackers, je penche plutôt vers les Pats, principalement du fait de la présence de l’excellent et très complet Dont’a Hightower. Elandon Roberts peut dépanner sur les phases au sol et Kyle Van Noy semble en forme sur ces playoffs. Attention tout de même aux jeunes LB des Falcons. Deion Jones a fait une très bonne saison rookie et est excellent en couverture, donc attention aux mauvaises passes dans son secteur.

Devin McCourty (Patriots) est le meilleur safety du lot, mais le duo Ricardo Allen – Keanu Neal (rookie) me plait bien. En difficulté plus tôt dans la saison, les deux hommes n’ont jamais été aussi bons qu’en playoffs. Allen est le plus complet, Neal est excellent sur les phases au sol. Côté Pats, c’est très moyen autour de McCourty.

L’un des matchups les plus attendus est celui entre Julio Jones et les CB des Pats. Malcolm Butler, le n°1 devrait être souvent en couverture, mais il n’est pas rare de voir Logan Ryan prendre la relève pendant que Butler éteint la 2ème option. Attention également à Eric Rowe, un 3ème choix plus que satisfaisant. Chez les Falcons, il manque le CB n°1, Desmond Trufant qui est blessé depuis de nombreuses semaines. Globalement, les lignes secondaires manquent d’expérience et c’est particulièrement vrai pour le corps de CB. Robert Alford est le plus expérimenté du lot (4 saisons), Jalen Collins joue sa 2ème saison et Brian Poole est un rookie.

Le duel Julio Jones - Malcolm Butler s'annonce très intéressant (Stack)
Le duel Julio Jones – Malcolm Butler s’annonce très intéressant (Stack)
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s