Présentation de la Draft 2017 – Linebackers extérieurs (OLB)

Publié le Mis à jour le


La-aussi, du fait de l’évolution de la NFL et de l’importance du jeu de passe, les équipes recherchent des linebackers hybrides, capables de défendre contre le jeu au sol, de mettre la pression sur les QB adverses et même de descendre en couverture. Plusieurs profils intéressants se présentent lors de cette Draft, avec 2 ou 3 noms qui peuvent sortir dès le premier tour.

Takkarist McKinley, sous les couleurs de UCLA (Draft Blast)

Zach Cunningham (Vanderbilt)

1m93, 104kg

Durant les 2 dernières saisons, Cunningham était une machine à plaquages et il a tout emporté sur son passage. Titulaire à partir du 3ème match de la saison 2015, il termine avec 88 plaquages dont 14 pour perte et est élu dans la 1ère équipe de la conférence SEC. La saison dernière, il finit leader de la SEC avec 125 plaquages (dont 16.5 pour perte). Il est de nouveau dans la 1ère équipe de la conférence, mais aussi dans celle du pays (une première pour Vanderbilt). Les Commodores n’ont sorti que 2 joueurs au 1er tour de la Draft dans leur histoire (Jay Cutler et Chris Williams en 2008), Cunningham a de grandes chances d’être le prochain.

Stats

Année Université Matchs Plaquages Pour perte Sacks Passes déviées Fumbles
2014 Vanderbilt 7 43 5.5 1.5 2 1
2015 Vanderbilt 12 88 14 4.5 1 3
2016 Vanderbilt 13 125 16.5 0 3 2

Forces

  • Athlète complet, explosif, agile et rapide.
  • Excellent plaqueur. Capacité à créer des pertes de balle et à les récupérer.
  • Peut glisser en couverture contre des RB et TE.
  • ILB avec Vanderbilt, mais ses qualités font de lui un futur OLB (weak-side) en NFL.

Faiblesses

  • A tendance à plaquer trop haut et à en manquer.
  • Besoin de travailler sur sa technique de pass-rusher.

Comparaisons NFL

  • Dont’a Hightower
  • Derrick Johnson

Prédiction pour la Draft 2017

  • 1er tour

Haason Reddick (Temple)

1m85, 104kg

Ancien running-back et safety au niveau inférieur, Reddick a marqué par ses qualités d’athlète. Après deux saisons dans la rotation et lors desquelles il a montré des qualités de pass-rusher, il devient titulaire pour les Owls. En 2015, il totalise 46 plaquages (13 pour perte) et 5 sacks, et en 2016, il monte à 22.5 plaquages pour perte et 9.5 sacks. Il est élu dans la 1ère équipe de la conférence American Athletic.

Stats

Année Université Matchs Plaquages Pour perte Sacks Passes déviées Fumbles
2013 Temple 8 14 4 1 1 0
2014 Temple 7 24 7.5 2 0 0
2015 Temple 13 46 13 5 1 1
2016 Temple 13 65 22.5 9.5 3 3

Forces

  • Explosivité couplée avec un temps de réaction très rapide. Souvent le 1er en action, ce qui dénote une belle anticipation des snaps.
  • Très rapide une fois qu’il est parvenu à se détacher du block. Va finir le travail.
  • Se déplace bien et peut couvrir du terrain. A joué OLB, DE et même LB en couverture.
  • Détermination. A joué plusieurs saisons sans bourse avant d’en obtenir une.

Faiblesses

  • Petit pour sa position (en dessous des standards NFL).
  • Besoin de plus de puissance pour rivaliser avec les bloqueurs de niveau NFL.

Comparaison NFL

  • Jamie Collins
  • Ryan Shazier

Prédiction pour la Draft 2017

  • 1er tour

Takkarist McKinley (UCLA)

1m88, 113kg

L’arrivée de McKinley à UCLA a été un peu retardée car il n’avait pas les notes nécessaires. Une fois au niveau, il a pris ses marques sur le banc des Bruins lors de sa première saison. En 2015, il devient titulaire et commence à se révéler comme un très bon pass-rusher (4.5 sacks, 2 fumbles). Puis il est devenu un des défenseurs les plus redoutés du pays l’année dernière, ses 18 plaquages pour perte et 10 sacks, qui lui valent même une sélection dans la 1ère équipe de la conférence Pac-12.

Stats

Année Université Matchs Plaquages Pour perte Sacks Passes déviées Fumbles
2014 UCLA 4 3 2.5 2.5 0 1
2015 UCLA 13 35 7.5 3.5 4 2
2016 UCLA 11 61 18 10 6 3

Forces

  • Intensité. Ne laisse aucun répit aux OT et cherche constamment à avancer vers la balle.
  • Explosif et rapide. Record à 10.58 aux 100 mètres au lycée.
  • Très à l’aise dans les changements de direction.

Faiblesses

  • Manque de technique et de force dans son jeu de mains. Doit développer cet aspect.
  • Petit manque de puissance pour tenir les blocks et éviter d’être redirigé.
  • Irrégulier, absent de certains matchs.

Comparaison NFL

  • Tamba Hali
  • Whitney Mercilus

Prédiction pour la Draft 2017

  • Potentiel fin 1er tour – 2ème tour

Tim Williams (Alabama)

1m93, 114kg

Un des hommes forts (9.5 sacks) de la formidable défense d’Alabama l’année du titre, Williams a légèrement déçu lors de sa dernière saison. Il n’a été titulaire qu’à 2 reprises et termine avec 9 sacks. Longtemps vu comme un futur 1er tour de la Draft, il ne sera pas aidé non plus par des problèmes sportifs (plusieurs tests anti-drogue ratés) et extra-sportifs (possession d’arme). Un pass-rusher explosif sur et hors du terrain donc.

Stats

Année Université Matchs Plaquages Pour perte Sacks Passes déviées Fumbles
2013 Alabama 3 3 1 0 1 0
2014 Alabama 6 5 1.5 1.5 0 0
2015 Alabama 11 18 11.5 9.5 1 1
2016 Alabama 14 31 16 9 3 3

Forces

  • Explosivité et vitesse. Peut-être le meilleur de cette Draft sur ce point.
  • Capable d’attaquer le quarterback de l’extérieur comme de l’intérieur.

Faiblesses

  • Rôle très spécialisé de pass-rusher. Très peu utilisé dans le jeu au sol par exemple.
  • Quelques problèmes extra-sportifs.

Comparaison NFL

  • Bruce Irvin
  • Elvis Dumervil

Prédiction pour la Draft 2017

  • Potentiel fin 1er tour – 2ème tour

T.J Watt (Wisconsin)

1m96, 110kg

Il a déjà le nom, mais il lui faut maintenant suivre l’exemple de ses frères (J.J et Derek) et s’imposer en NFL. Arrivé comme Tight-end chez les Badgers, T.J Watt a regardé sa première saison sur le banc, avant de manquer la seconde à cause d’une blessure au genou. Il gagne du temps de jeu comme remplaçant et comme linebacker en 2015. Mais c’est l’année dernière qu’il a explosé sur sa nouvelle position, avec 63 plaquages dont 15.5 pour perte, et 11.5 sacks. Il est élu dans la 1ère équipe de la conférence Big Ten et dans la 2ème du pays.

Stats

Année Université Matchs Plaquages Pour perte Sacks Passes déviées Fumbles
2015 Wisconsin 8 7 1.5 0 2 0
2016 Wisconsin 14 63 15.5 11.5 4 2

Forces

  • Excellent placement des mains, bonne utilisation sur les bloqueurs adverses.
  • Très agile pour sa taille, avantage pour défendre contre le jeu au sol mais également pour descendre en couverture si besoin.
  • Instinctif et réactif. Cherche constamment la balle et sait où elle est.
  • A l’image de ses frères, grand compétiteur.

Faiblesses

  • Manque d’explosivité pour être un pur edge-rusher.
  • Besoin de plus de coffre et de diversité dans ses attaques.
  • Plusieurs blessures et opérations (genoux notamment).
  • Une seule saison comme titulaire sur un poste qui n’était pas le sien au niveau inférieur (TE).

Comparaisons NFL

  • Willie Young
  • Paul Kruger

Prédiction pour la Draft 2017

  • 2ème ou 3ème tour
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s