Présentation de la Draft 2017 – Running-Backs

Publié le Mis à jour le


Offensivement, la position de Running-Back est la plus talentueuse de cette Draft 2017. C’est même l’une des cuvées les plus prometteuse depuis bien longtemps. On n’aura peut-être pas un RB drafté aussi haut qu’Ezekiel Elliott l’année dernière, mais trois joueurs pourraient sortir lors du 1er tour. Leonard Fournette semble le plus talentueux, Dalvin Cook est le plus explosif et Christian McCaffrey est le plus complet.

Quelle équipe va craquer sur Leonard Fournette ? (Rukkus)

Leonard Fournette (LSU)

1m85, 104kg

Originaire de la Nouvelle-Orléans, Fournette sort du lycée comme le prospect numéro 1 du pays et il décide de rester près de chez lui en Louisiane. Directement intégré à la rotation des Tigers, il totalise 1034 yards au sol et bat le record de l’université pour un freshman. Il explose en 2015 en frôlant les 2000 yards et en marquant à 22 reprises (dans les 2 cas des records pour LSU). Il est logiquement élu dans la 1ère équipe du pays et termine 6ème dans les votes pour le Heisman Trophy. La saison dernière, une blessure à la cheville l’a embêtée pendant toute la saison, mais il parvient tout de même à afficher une moyenne de 120 yards sur les matchs qu’il a joué. Il arrive à la Draft 2017 comme le meilleur RB disponible.

Stats

Année

Université Matchs Rushing Receiving
    Courses Yards AVG TD Réceptions Yards TD
2014 LSU 13 187 1034 5.5 10 7 127

0

2015 LSU 12 300 1953 6.5 22 19 253

1

2016 LSU 7 129 843 6.5 8 15 146

0

Forces

  • Impressionnant physiquement. Bâti comme un linebacker et rapide comme un receveur.
  • Cauchemar pour les linebackers un peu lents et pour les safeties un peu légers. Ses raffuts font le tour des réseaux sociaux.
  • Option solide sur les phases aériennes.

Faiblesses

  • Prend parfois des décisions trop rapides et se trompe.
  • Style de jeu à risque. Déjà quelques blessures récurrentes (cheville notamment).

Comparaisons NFL

  • Todd Gurley
  • Larry Johnson

Prédiction pour la Draft 2017

  • 1er tour

Dalvin Cook (Florida State)

1m80, 96kg

L’université de Florida State a formé de nombreux bons RB, mais Dalvin Cook est surement celui qui a le plus marqué le programme. Il faut dire qu’il n’a pas mis longtemps à s’illustrer puisqu’il passe les 1000 yards dès sa 1ère saison. Les deux suivantes font office de confirmation et voient Cook passer un nouveau cap. Il dépasse les 1600 yards et totalise 19 TD à chaque fois, de quoi être élu dans les 1ère équipes de la conférence ACC et du pays.

Stats

Année

Université Matchs Rushing Receiving
    Courses Yards AVG TD Réceptions Yards

TD

2014

Florida State 13 170 1008 5.9 8 22 203 0
2015 Florida State 12 229 1691 7.4 19 24 244

1

2016 Florida State 13 288 1765 6.1 19 33 488

1

Forces

  • Supérieur à la moyenne dans les fondamentaux : naviguer entre les blocks (patience) et créer puis exploiter des brèches.
  • Excellent après contact. Peut casser de nombreux plaquages.
  • Particulièrement efficace en red-zone (record de l’université avec 46 TD au sol en 3 saisons).
  • Capable d’aider dans le jeu de passes.

Faiblesses

  • Quelques soucis au niveau du contrôle de balle (13 fumbles en carrière).
  • Manque un peu de puissance, notamment sur les courses à l’intérieur.

Comparaisons NFL

  • Edgerrin James
  • Fred Taylor

Prédiction pour la Draft 2017

  • 1er tour

Christian McCaffrey (Stanford)

1m83, 91kg

Arrivé à Stanford en 2014, il passe sa première saison à s’adapter à la NCAA en jouant dans les équipes spéciales. Il prend le rôle de titulaire des Cardinals la saison suivante et est exceptionnel. Il bat le record de NCAA de yards sur une saison avec 3864 au total (2019 au sol, record de Stanford, 645 dans les airs, et 1070 sur retours). Elu meilleur joueur de la PAC 12 et nommé dans la 1ère équipe du pays, il termine 2ème des votes pour le trophée Heisman. La saison passée, il finit de nouveau numéro 1 du pays avec 211 yards par match en moyenne.

Stats

Année

Université Matchs Rushing Receiving

 

  Courses Yards AVG TD Réceptions Yards TD

2014

Stanford 12 42 300 7.1 0 17 251

2

2015 Stanford 14 337 2019 6.0 8 45 645

5

2016 Stanford 11 253 1603 6.3 13 37 310

3

Forces

  • Sens du jeu, intelligence. Superbe vision pour repérer les brèches. Explosivité et agilité pour les exploiter grâce à des mouvements et des changements de direction.
  • Peut courir à l’extérieur comme à l’intérieur.
  • Excellent receveur, peut être aligner sur le slot et même à l’extérieur.
  • Peut faire basculer un match.
  • Expérience sur les retours de coups de pied.

Faiblesses

  • Un peu petit pour être un vrai « Three-down back » en NFL.
  • De même, un peu « light » pour régulièrement casser des plaquages au niveau supérieur.
  • Peu utile en pass-protection.

Comparaisons NFL

  • Marshall Faulk
  • Brian Westbrook

Prédiction pour la Draft 2017

  • 1er tour
La polyvalence de McCaffrey en fait un joueur très intéressant pour les franchises de NFL (AP)

Alvin Kamara (Tennessee)

1m78, 97kg

Alors qu’il était vu comme une future star, le premier essai de Kamara en NCAA n’a pas été concluant. Blessé puis suspendu, il n’aura quasiment pas joué pour Alabama. Il décide alors de faire profil bas et part se relancer au Hutchinson Community College où il est élu joueur offensif de l’année (1211 yards, 21 TD). Une 2ème chance s’ouvre alors du côté du Tennessee et cette fois Kamara la saisie. Remplaçant en 2015, il totalise 989 yards de scrimmage (10 TD). En 2016, il débute de nouveau comme remplaçant mais devient titulaire en cours d’année. Malgré une petite blessure, il finit avec 988 yards de scrimmage (13 TD).

Stats

Année

Université Matchs Rushing Receiving
   

Courses

Yards AVG TD Réceptions Yards

TD

2015 Tennessee 13 107 698 6.5 7 34 291

3

2016 Tennessee 11 103 596 5.8 9 40 392

4

Forces

  • Bel athlète. Taille, vitesse et puissance pour réussir au niveau supérieur.
  • Créatif. Change régulièrement ses courses. Ce qui lui permet de casser des plaquages notamment.
  • « Three-down runner » très à l’aise dans le jeu de passes, peut notamment être aligner sur le slot.
  • Très productif. 23 TD en 2 saisons avec une charge de travail plutôt réduite et derrière une OL moyenne.

Faiblesses

  • Vision du jeu moyenne. Se trompe parfois.
  • Manque de puissance pour les courses vers l’intérieur. Peu efficace sur les courses courtes.
  • Quelques soucis de comportements qui peuvent faire baisser sa cote.
  • Blessures régulières au niveau du genou.

Comparaisons NFL

  • Thomas Jones

Prédiction pour la Draft 2017

  • 2ème tour

Joe Mixon (Oklahoma)

1m85, 102kg

En 3 ans dans l’Okhlahoma, Mixon a presque fait plus parler de lui en-dehors du terrain qu’avec le maillot des Sooners. Arrivé comme l’un des RB les plus prometteurs, il est suspendu pendant toute la saison 2014 après avoir frappé une étudiante. Il entre finalement dans l’équipe l’année suivante et commence à montrer son talent sur le terrain, comme runner et comme receveur. L’année dernière, et malgré un nouvel incident extra-sportif, il est élu dans la 1ère équipe de la conférence Big 12 grâce à ses bons matchs. Il totalise 194 yards par match (courses, passes et retours) et marque un total de 16 TD sur la saison.

Stats

Année

Université Matchs Rushing Receiving
    Courses Yards AVG TD Réceptions Yards

TD

2015 Oklahoma 13 113 753 6.7 7 28 356

4

2016 Oklahoma 12 187 1274 6.8 10 37 538

5

Forces

  • Explosif et agile pour naviguer entre les plaquages.
  • Sait également se montrer physique si besoin.
  • Excellente option dans le jeu de passes, ce qui fait de lui un « three-down back » (il peut jouer toutes les actions).
  • Expérience sur les retours de coups de pied.

Faiblesses

  • Vision du jeu et patience moyenne.
  • Casier extra-sportif lourd, qui va poser problème aux recruteurs NFL.

Comparaisons NFL

  • Matt Forte
  • Le’Veon Bell

Prédiction pour la Draft 2017

  • 2ème tour, risque de descendre au 3ème à cause des soucis extra-sportifs

Samaje Perine (Oklahoma)

1m78, 106kg

Pendant de nombreuses années, le record de yards au sol sur un match NCAA était détenu par le grand LaDainian Tomlinson. Mais en 2014, Melvin Gordon (Chargers) le bat. Un record qui ne tient qu’une semaine puisque Perine totalise 427 yards (et 5 TD) dans la foulée. Sa saison 2014 est d’ailleurs sa meilleure, le RB ayant légèrement régressé chaque saison ensuite. En 2016, il a partagé le temps de jeu avec Joe Mixon.

Stats

Année

Université Matchs Rushing Receiving
    Courses Yards AVG TD Réceptions Yards

TD

2014

Oklahoma 13 263 1713 6.5 21 15 108 0
2015 Oklahoma 13 226 1349 6.0 16 15 107

1

2016 Oklahoma 10 196 1060 5.4 12 10 106

1

Forces

  • Très puissant. Grosse résistance au plaquage et crée des brèches grâce à ça. Se bat pour aller chercher les yards après contact.
  • A montré qu’il pouvait assumer une grosse charge de travail.

Faiblesses

  • Manque de finesse. Tout en puissance.
  • Vitesse moyenne. Peut avoir du mal à gagner sur l’extérieur en NFL.
  • Baisse de la charge de travail et de la production en 2016.

Comparaison NFL

  • Michael Turner

Prédiction pour la Draft 2017

  • 3ème ou 4ème tour

D’Onta Foreman (Texas)

1m85, 112kg

D’Onta Foreman a rejoint le programme de l’université du Texas avec son frère Armanti (WR), qui était le plus prometteur des deux. Mais c’est D’Onta qui a explosé la saison dernière en devenant titulaire sur le backfield des Longhorns. Il termine leader du pays avec 2028 yards (184 par matchs en moyenne) et 15 TD. Il remporte le trophée Doak Walker (meilleur RB) et est élu dans la 1ère équipe du pays.

Stats

Année

Université Matchs Rushing Receiving
    Courses Yards AVG TD Réceptions Yards

TD

2014

Texas 6 14 74 5.3 0 1 7 0

2015

Texas 10 94 672 7.1 5 5 64

0

2016 Texas 11 323 2028 6.3 15 7 75

0

Forces

  • RB massif, athlète puissant. Extrêmement efficace pour convertir les petits gains et difficile à arrêter (64 plaquages cassés en 2016).
  • A assumé une grosse charge de travail en 2016, tout en restant ultra-productif.
  • Bons mouvements latéraux et feintes pour un RB de cette taille.

Faiblesses

  • Des problèmes pour sécuriser le ballon (6 fumbles perdus en 2016).
  • Pas capable de changer de vitesse.
  • Peu d’expérience comme receveur.

Comparaisons NFL

  • Steven Jackson
  • Jonathan Stewart

Prédiction pour la Draft 2017

  • 3ème ou 4ème tour

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s