Classement des meilleurs TE (Tight-Ends) avant la saison 2017-2018

Publié le


Dans le passé, les Tight-Ends étaient cantonnés à un rôle peu glamour de protection. Avec l’évolution du jeu, les TE modernes ressemblent de moins en moins à des « petits linemen » et de plus en plus à des « gros receveurs ». Des joueurs comme Rob Gronkowski sont aujourd’hui capables d’afficher les mêmes stats que des receveurs numéros 1.

Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3
Rob Gronkowski NE Tyler Eifert CIN Hunter Henry LAC
Travis Kelce KC Jordan Reed WAS Charles Clay BUF
Greg Olsen CAR Martellus Bennett GB Cameron Brate TB
Jimmy Graham SEA Zach Ertz PHI Zach Miller CHI
Delanie Walker TEN Kyle Rudolph MIN Jared Cook OAK
Le Gronk Spike est devenu mytique ! (USA Today)

1. Rob Gronkowski (New England Patriots)

Que ce soit par sa domination sur le terrain, ses célébrations ou ses frasques (bon enfant) hors du terrain, on ne peut qu’aimer Rob Gronkowski. Lorsqu’il est sur le terrain (8 matchs manqués la saison dernière), Gronk est le meilleur TE, et de manière générale, l’un des meilleurs joueurs de la NFL grâce à sa présence dans le jeu de passes et son impact physique.

2. Travis Kelce (Kansas City Chiefs)

Après avoir explosé lors de sa deuxième saison en 2014, Travis Kelce a confirmé en 2015 (Pro Bowl) et passé un nouveau pallier la saison dernière avec la barre des 1000 yards dépassée (1125), un nouveau Pro Bowl et une apparition dans l’équipe All Pro. Aussi bien à l’aise sur le jeu court que dans la profondeur, il est devenu la cible numéro 1 d’Alex Smith.

3. Greg Olsen (Carolina Panthers)

La carrière de Greg Olsen a pris un nouveau tournant depuis qu’il joue avec les Panthers (il est arrivé en 2011). Mais il reste sur ses 3 meilleures saisons (au-dessus des 1000 yards et Pro Bowler à chaque fois), et semble au sommet de sa forme à 31 ans. Attention tout de même car son nombre de touchdowns a baissé la saison dernière, passant de 7 à 3, soit son plus faible total depuis sa saison rookie en 2007 avec Chicago.

4. Jimmy Graham (Seattle Seahawks)

Référence au poste lorsqu’il était chez les Saints (entre 2010 et 2014), Jimmy Graham a chuté dans la hiérarchie après son transfert à Seattle. Son utilisation y est différente dans le schéma de Pete Carroll, puisqu’il est bien moins utilisé dans le jeu de passes et beaucoup plus sollicité sur les phases de « block ». La situation s’est améliorée la saison dernière et l’on a retrouvé un Jimmy Graham bien plus impliqué dans l’attaque de son équipe. Les 1000 yards n’étaient pas loin et un 4ème Pro Bowl a récompensé ses efforts.

5. Delanie Walker (Tennessee Titans)

Depuis l’arrivée de Marcus Mariota à Nashville, les Titans sont enfin sortis de l’anonymat. Lors de ses 2 saisons, le jeune QB a pu compter sur son TE comme soupape. Delanie Walker émerge alors qu’il a plus de 30 ans, mais il devrait encore être utile à son QB pour quelques saisons.

6. Tyler Eifert (Cincinnati Bengals)

Si son corps le laisse tranquille, Tyler Eifert semble capable de se hisser dans le premier chapeau. Sa saison 2015 lui a permis de montrer son talent de receveur et surtout de finisseur (13 TD). Mais avec 2 saisons quasi blanches en 3 ans, le futur reste très incertain pour le TE de 26 ans.

7. Jordan Reed (Washington Redskins)

Même si c’est moins grave que pour Eifert, lui aussi connaît régulièrement des pépins physiques. Par contre lorsqu’il est sur le terrain, Jordan Reed fait partie des meilleurs receveurs dans le jeu de passes. Excellent finisseur, il totalise 17 touchdowns sur les 2 dernières saisons. En 2016, il est Pro Bowler pour la première fois, malgré une saison raccourcie.

Jordan Reed est un excellent receveur (CBS)

8. Martellus Bennett (Green Bay Packers)

Martellus Bennett continue son tour des Etats-Unis. Après avoir débuté à Dallas en 2008, exploré New York en 2012, et posé ses valises à Chicago pendant 3 ans, il a atterri dans le Massachussetts l’année dernière. Un choix judicieux puisqu’il a dû remplacer Rob Gronkowski blessé, ce qu’il a bien fait, et il repart avec un Super Bowl en poche. « Repart » oui, car Bennett jouera plus au nord, à Green Bay, la saison prochaine.

9. Zach Ertz (Philadelphia Eagles)

Avec plus de 70 réceptions et 800 yards lors des 2 dernières saisons, Zach Ertz s’avère être un TE utile dans le jeu de passes. Il est une cible de choix pour un jeune QB comme Carson Wentz.

10. Kyle Rudolph (Minnesota Vikings)

Pro Bowler en 2012 lors de sa 2ème saison, Kyle Rudolph reste néanmoins sur sa meilleure saison. Il a en effet battu ses records en réceptions (83) et yards (840).

11. Hunter Henry (Los Angeles Chargers)

Prendre le relais d’Antonio Gates n’est pas une tâche évidente, mais Hunter Henry a démontré des qualités certaines dès sa saison rookie. Avec 8 TD, il a notamment montré qu’il pouvait être une menace constante dans la end-zone.

12. Charles Clay (Buffalo Bills)

Si vous avez besoin d’un TE très solide dans le jeu au sol et qui apporte environ 50 réceptions, 500 yards et quelques touchdowns, alors Charles Clay est votre homme.

13. Cameron Brate (Tampa Bay Buccaneers)

Brate est l’une des révélations de la saison 2016, avec ses 660 yards et 8 TD pour les Bucs. Mais sa progression risque d’être stoppée nette par l’arrivée d’O.J Howard, sélectionné au 1er tour de la dernière Draft.

14. Zach Miller (Chicago Bears)

Très complet, Zach Miller est capable de bloquer sur les phases au sol, de protéger son QB et de lui proposer une solution dans le jeu de passes.

15. Jared Cook (Oakland Raiders)

Décisif par moment avec les Packers la saison dernière, Jared Cook va apporter son expérience chez les Raiders.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s