Classement des meilleurs Defensive Backs avant la saison 2017-2018

Publié le Mis à jour le


Avec des Quarterbacks comme Tom Brady, Aaron Rodgers ou encore Drew Brees, la NFL continue d’être une ligue plutôt orientée « passe ». Les défenses adverses doivent donc pouvoir mettre la pression sur ces QB (front-seven), mais aussi être capables de challenger les réceptions. C’est là qu’interviennent les Defensive Backs.

Les Cornerbacks n’ont pas la vie facile pour contenir des stars comme Julio Jones, Antonio Brown ou OBJ, et il est de plus en plus difficile de trouver un véritable « shutdown corner ». Et pour aider les CB dans les airs et les linebackers sur les phases au sol, il y a les Safety, des joueurs polyvalents qui sont souvent les derniers remparts défensifs.

CORNERBACKS

Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3
Aqib Talib DEN Josh Norman WAS Brent Grimes TB
Chris Harris DEN Janoris Jenkins NYG Stephone Gilmore BUF
Richard Sherman SEA Dominique Rodgers-Cromartie NYG Xavier Rhodes MIN
Patrick Peterson ARI A.J Bouye JAX Jalen Ramsey JAX
Marcus Peters KC Casey Hayward LAC Desmond Trufant ATL
Malcolm Butler NE    
Aqib Talib et Chris Harris, la meilleure paire de CB de la NFL en 2016 (USAT)

 

1. Aqib Talib (Denver Broncos)

Bon, sans plus, lors de ses 4 premières saisons pro à Tampa, Aqib Talib a passé un cap avec son transfert chez les Patriots en 2012. Depuis, il est Pro Bowler chaque saison et il s’est installé comme l’un des meilleurs cornerbacks de la ligue. Depuis 3 ans à Denver, il a remporté un Super Bowl et reste surement sur sa meilleure saison à titre personnel.

2. Chris Harris Jr. (Denver Broncos)

Les Broncos ont non seulement le meilleur duo de cornerbacks de la NFL, mais ils ont peut-être les deux meilleurs joueurs actifs à ce poste actuellement. Moins médiatique que son coéquipier, Chris Harris n’en reste pas moins aussi efficace sur le terrain. Pro Bowler lors des 3 dernières saisons, il est All Pro en compagnie de Talib la saison dernière.

3. Richard Sherman (Seattle Seahawks)

Malgré des rumeurs de départ durant l’hiver, Richard Sherman est toujours un joueur des Seahawks. Ce transfert aurait été un coup dur tant le CB apporte à son équipe depuis maintenant 6 saisons. Pro Bowler à 5 reprises et All Pro 3 fois, il reste l’un des joueurs les plus respectés à sa position. Ses meilleures années semblent derrière lui, mais à 29 ans, il peut encore dominer quelques temps, à Seattle ou ailleurs…

4. Patrick Peterson (Arizona Cardinals)

On a tellement l’habitude de voir Patrick Peterson dominer, qu’on ne pense pas qu’il a seulement 27 ans. Référence au poste depuis son entrée dans l’élite, Peterson c’est 6 Pro Bowl et 3 All Pro en 6 saisons. Le tout sans manquer le moindre match, soit 96 titularisations sur 96 possibles. Une régularité qui force le respect.

5. Marcus Peters (Kansas City Chiefs)

A 24 ans et seulement 2 saisons pro, Marcus Peters n’a pas mis longtemps à se faire une place dans le chapeau 1. Il faut dire qu’il a impressionné d’entrée avec pas moins de 26 passes déviées et 8 interceptions lors de sa saison rookie. Le CB des Chiefs a confirmé la saison dernière avec 20 passes déviées et 6 interceptions supplémentaires. Déjà 2 fois Pro Bowler et 1 fois All Pro, Peters compte donc 14 interceptions en 2 saisons, un chiffre que beaucoup de CB n’atteignent pas sur leur carrière.

6. Malcolm Butler (New England Patriots)

Je n’ai pas pu me résoudre à laisser Malcolm Butler dans le chapeau 2 après les 2 grosses saisons qu’il vient de sortir. Lancé dans le grand bain en 2015, il a fait forte impression en s’imposant comme l’un des CB les plus durs à passer dans le jeu de passes et a été récompensé par un Pro Bowl. Pas de match des étoiles cette année malgré une saison au moins aussi bonne (voire encore plus aboutie). Annoncé un temps partant (suite à la signature de Gilmore), il reste finalement avec les Pats.

7. Josh Norman (Washington Redskins)

Dans le chapeau 1 après une superbe saison 2015 chez les Panthers, Josh Norman a quitté la Carolina du Nord mais a suivi le chemin de son ancienne équipe en étant décevant. Bien moins souverain dans les airs avec les Redskins, il va devoir nous prouver que sa saison 2015 n’était pas une anomalie.

8. Janoris Jenkins (New York Giants)

A la fin de la saison dernière, les Rams devaient faire un choix entre Trumaine Johnson et Janoris Jenkins. Un an plus tard, la décision de laisser partir le second ne semble pas être la bonne. Car Jenkins a enfin explosé et montré que le potentiel entrevu n’était pas une illusion. Il signe de loin sa meilleure saison et obtient une première sélection au Pro Bowl.

9. Dominique Rodgers-Cromartie (New York Giants)

Jenkins forme maintenant un super duo avec Dominique Rodgers-Cromartie, qui connaît une seconde jeunesse depuis son arrivée à New York. Pro Bowler en 2015, il reste sur ses deux meilleures saisons depuis 2009 (il jouait alors avec les Cardinals). Avec 6 interceptions l’année passée, il a porté son total en carrière à 30.

Janoris Jenkins a rejoint DRC à New-York pour former un joli duo (giants.com)

10. A.J Bouye (Jacksonville Jaguars)

J’ai eu du mal à me positionner sur A.J Bouye. D’un côté il reste sur une saison très convaincante avec les Texans, notamment en couverture. D’un autre côté, j’ai l’impression qu’il est surcoté et que les Jaguars ont fait une erreur en le recrutant à prix d’or. Une des raisons qui me pousse à le penser est le fait que Houston possède un des meilleurs front-seven de la NFL et que Bouye en a bien profité. Et pas sûr que la situation soit la même au sein de la défense de Jacksonville… A suivre.

11. Casey Hayward (Los Angeles Chargers)

Intéressant lors de sa saison rookie (6 interceptions en 2012), Casey Hayward n’a jamais réellement confirmé avec les Packers. Son arrivée chez les Chargers lui a fait du bien puisqu’il sort de loin sa meilleure saison et bat son record personnel avec 7 interceptions. Espérons qu’il continue sur sa lancée cette fois.

12. Brent Grimes (Tampa Bay Buccaneers)

Grimes reste sur deux saisons solides (38 passes déviées, 8 interceptions) avec les Bucs et fait partie des cornerbacks sur lesquels on peut compter chaque semaine.

13. Stephone Gilmore (Buffalo Bills)

Beaucoup d’experts ont été surpris par sa signature chez les Pats cet hiver. Le contrat offert par la franchise de Nouvelle-Angleterre semble en effet un peu gros comparé à ses performances. Mais il reste sur une bonne saison, et il devrait pouvoir s’éclater à l’opposé de Malcolm Butler.

14. Xavier Rhodes (Minnesota Vikings)

Le défenseur des Vikings est l’une des valeurs montantes de la NFL au poste de cornerback. Après une saison rookie en guise d’acclimatation, il a passé un cap en 2014 puis confirmé en 2015. L’année dernière, il s’est montré plus agressifs en couverture et termine avec 5 interceptions au compteur, ainsi qu’un Pro Bowl pour récompenser une nouvelle belle progression.

15. Jalen Ramsey (Jackonsville Jaguars)

Vu comme le meilleur DB lors de la Draft 2016, Jalen Ramsey a mis un peu de temps à valider ce statut. Mais après quelques matchs pour se mettre dans le bain, il a prouvé son talent et offre en effet des promesses plus qu’intéressantes.

16. Desmond Trufant (Falcons)

A l’image de Rhodes, lui aussi avait progressé chaque saison depuis son arrivée dans l’élite en 2013. Il était même allé plus vite car Pro Bowler dès sa 3ème saison en 2015. De nouveau solide la saison passée, il n’a joué que 9 matchs à cause d’une blessure et manquer le parcours en playoffs de son équipe.

SAFETIES

Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3
Eric Berry KC Devin McCourty NE Reshad Jones MIA
Landon Collins NYG Reggie Nelson OAK John Cyprien TEN
Eric Weddle BAL Ha-Ha Clinton-Dix GB Quintin Demps CHI
Tyrann Mathieu ARI Malcolm Jenkins PHI Tony Jefferson BAL
Kam Chancellor SEA Harrison Smith MIN Lardarius Webb BAL
Earl Thomas SEA    
Eric Berry, un battant hors-paire

1. Eric Berry (Kansas City Chiefs)

Eric Berry est un jouer qui inspire, par son histoire personnelle et par son impact sur le terrain. Toujours dans les bons coups, il est capable de faire basculer un match, voire même de le gagner à lui tout seul (par exemple lors de la week 13 face aux Falcons l’année dernière…). De nouveau Pro Bowler et All Pro en 2016, il a terminé avec 4 interceptions et 2 touchdowns.

2. Landon Collins (New York Giants)

Après une première saison plutôt moyenne au poste de Free Safety, Landon Collins a été repositionné en Strong Safety l’année dernière. Une bonne idée puisqu’il a littéralement explosé. Déjà plutôt à l’aise au sol comme rookie, il totalise 125 plaquages la saison dernière, et également 4 sacks. Mais la différence s’est surtout vue sur la défense contre le jeu de passes, puisque Collins dévie 13 ballons et en intercepte 5 (1 TD). De rookie banal à All Pro en 1 saison.

3. Eric Weddle (Baltimore Ravens)

Même si sa dernière saison avait été moyenne, les Chargers savaient qu’ils perdaient un de leur meilleur joueur défensif lorsque Weddle est parti pour Baltimore. Pour sa première saison avec les Ravens, il a retrouvé son niveau classique, avec une solidité et une intensité remarquable sur les phases au sol, ainsi qu’une belle présence en couverture (4 interceptions).

4. Tyrann Mathieu (Arizona Cardinals)

Difficile de positionner un joueur aussi talentueux mais souvent blessé. Sa place reste pour moi dans le chapeau 1, car il est potentiellement un All Pro tous les ans si son corps ne le lâche pas. Un des joueurs les plus intenses de la ligue, il est capable de faire mal avec ses plaquages et de challenger n’importe quel receveur en couverture. A seulement 25 ans, Tyrann Mathieu a encore le temps de faire de grandes choses.

5. Kam Chancellor (Seattle Seahawks)

Lui aussi a connu quelques pépins physiques ces dernières années (9 matchs manqués en 2 ans), mais les Seahawks savent à quel point il est important dans leur système défensif. Sa récente prolongation de contrat le prouve. Chancellor est un défenseur intense, agressif et complet, qui peut avoir un impact sur les matchs dans tous les secteurs (phases au sol ou couverture).

6. Earl Thomas (Seattle Seahawks)

Comme pour les CB, je n’ai pas pu me résoudre à sortir un de ces 6 joueurs du chapeau 1. Arrivé en 2010 en NFL, Earl Thomas n’avait pas manqué un match jusqu’à l’année dernière. Une belle longévité pour un défenseur aussi omniprésent que lui. Ses 5 Pro Bowls et 3 All Pro montrent à quel point Thomas peut dominer le jeu, et il reviendra au top cette saison avec un tibia tout neuf.

7. Devin McCourty (New England Patriots)

Malcolm Butler a reçu beaucoup de louanges Durant les dernières saisons, mais il ne faut pas oublier le très bon travail de Devin McCourty, qui était peut-être été le meilleur Safety en couverture la saison dernière. Très rarement battu, toujours bien placé, il est une garantie comme dernier rempart pour les Pats. Sa saison 2016 est probablement sa meilleure depuis son année rookie en 2010, et il a été récompensé par un 2ème Pro Bowl.

8. Reggie Nelson (Oakland Raiders)

Avant d’arriver à Oakland en 2015, Reggie Nelson restait sur sa meilleure saison en carrière avec Cincinnati (14 passes déviées, 8 interceptions). A 33 ans et pour sa première année avec les Raiders, il a de nouveau brillé et intercepte 5 passes de plus (ce qui porte son total en carrière à 35). On trouve meilleur que lui au sol comme en couverture, mais il reste l’un des Safety les plus prolifiques.

9. Ha-Ha Clinton-Dix (Green Bay Packers)

Ha-Ha ne fait pas rire tout le monde et il pourrait s’inviter dans le chapeau 1 s’il continue sa progression. Depuis 3 ans en NFL, il est chaque année un peu plus performant. Défenseur très solide au sol depuis le début, il est de plus en plus discipliné et efficace en couverture. Ses 5 interceptions et son 1er Pro Bowl en 2016 peuvent en témoigner.

Clinton-Dix est tout sourire après sa très belle saison 2016

10. Malcolm Jenkins (Philadelphia Eagles)

En 8 ans de carrière, avec les Saints puis les Eagles, Jenkins a toujours fait le boulot (et bien). Très solide et dur à l’impact sur les phases au sol, il est également capable de sortir des big plays qui peuvent faire tourner un match.

11. Harrison Smith (Minnesota Vikings)

Défenseur complet, Harrison Smith reste sur 2 Pro Bowls lors des 2 dernières saisons. La seule petite inquiétude se situe au niveau des interceptions, puisqu’il en affiche 0 en 2016 (contre 5 en 2014 et 2 en 2015).

12. Reshad Jones (Miami Dolphins)

Alors qu’il sortait de sa meilleure saison avec les Dolphins (135 plaquages, 2 sacks, 5 interceptions), Reshad Jones a subi une grosse blessure à l’épaule après seulement 6 matchs l’année dernière. De retour à l’entrainement, il souffre désormais du mollet.

13. John Cyprien (Tennessee Titans)

Cyprien ne va pas amasser les interceptions, mais il fait des dégâts sur les phases au sol. Un des meilleurs Safety de la NFL dans ce secteur, il va apporter son impact à la défense des Titans, qu’il a rejoint durant l’intersaison après 4 saisons à Jacksonville.

14. Quintin Demps (Chicago Bears)

Après 2 belles saisons à Houston, Demps est parti pour Chicago (sa 4ème équipe en 9 ans de carrière). L’année dernière, il s’est montré à son avantage en terminant avec 6 interceptions.

15. Tony Jefferson (Baltimore Ravens)

A l’image de Cyprien, Tony Jefferson fait la différence par son impact sur les phases au sol. Dur sur l’homme, il est capable de faire mal avec ses plaquages, et il peut aller chercher le QB adverses si l’occasion se présente sur un blitz. Il a changé de conférence et rejoint les Ravens cet hiver.

16. Lardarius Webb (Baltimore Ravens)

Baltimore où Jefferson formera un duo intéressant avec Lardarius Webb. Plus complet que Jefferson, il pourra se concentrer un peu plus sur le travail de couverture, boulot qu’il connaît bien puisqu’il a commencé sa carrière comme Cornerback.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s