Classement des meilleurs QB avant la saison 2017-2018

Publié le Mis à jour le


Une équipe de football américain est composé de beaucoup de joueurs, mais aucun n’est plus important que le Quarterback. Pour prouver la suprématie de cette position, pas besoin d’aller bien loin. Sur les 10 derniers MVP, 9 sont des QB. Matt Ryan est le dernier en date, et le QB des Falcons a manqué le doublé MVP – Super Bowl à cause du comeback épique d’un autre QB, la légende Tom Brady.

Aaron Rodgers garde sa place au sommet de la hiérarchie
Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3
Aaron Rodgers GB Andrew Luck IND Dak Prescott DAL
Tom Brady NE Ben Roethlisberger PIT Matthew Stafford DET
Matt Ryan ATL Cam Newton CAR Eli Manning NYG
Drew Brees NO Derek Carr OAK Andy Dalton CIN
Russell Wilson SEA Philip Rivers LAC Carson Palmer ARI
Chapeau 4 Chapeau 5  
Alex Smith KC Ryan Tannehill MIA  
Marcus Mariota TEN Sam Bradford MIN  
Jameis Winston TB Tyrod Taylor BUF  
Kirk Cousins WAS Blake Bortles JAX  
Joe Flacco BAL Carson Wentz PHI  

1. Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

La longévité de Tom Brady et le trophée de MVP de Matt Ryan n’y changeront rien, Aaron Rodgers est actuellement le meilleur QB de NFL. Remis en question en début de saison dernière, le QB des Packers a fini la saison avec 40 TD (leader NFL) pour seulement 7 interceptions et une série de 8 victoires avant la défaite en finale de conférence. Son intelligence de jeu et son timing lui permettent d’exploiter la moindre brèche et de faire gagner des matchs à son équipe. Il affiche 104.1 de rating en carrière, un record.

2. Tom Brady (New England Patriots)

Après sa suspension de 4 matchs, Tom Brady était un homme en mission. Et à 39 ans (il vient d’avoir 40 le 3 aout), il a réussi sa mission en emmenant ses Patriots au Super Bowl et en remportant une 5ème bague de champion. Avec son expérience et son intelligence de jeu, il fait la différence avant le snap et donne l’impression d’être facile. A l’image de Peyton Manning, l’âge aura bien raison de Tom Brady un jour, mais en attendant il semble encore capable de dominer son sport une saison de plus. Avant de refermer le livre ou sera écrit sa légende ?

3. Matt Ryan (Atlanta Falcons)

Après quelques saisons moyennes, Matt Ryan est reparti de l’avant sous les ordres de Kyle Shanahan. A tel point qu’il est passé tout près d’un doublé MVP – Champion du Super Bowl. L’objectif pour Ryan est désormais de confirmer cette saison 2016 exceptionnelle (4944 yards, 38 TD – 7 INT), et de faire oublier ce Super Bowl perdu alors que les Falcons menaient 28-3 à la mi-temps. Il lui faudra aussi confirmer sans Kyle Shanahan, parti coacher les 49ers.

4. Drew Brees (New Orleans Saints)

Avec 5208 yards (leader NFL) et 37 TD, Drew Brees continue d’être prolifique. A 38 ans, il lui reste surement encore 1 ou 2 saisons de ce calibre dans le bras, mais il va devoir retourner en playoffs s’il veut conserver sa place dans le top 5. Les Saints restent en effet sur 3 saisons avec un bilan négatif, malgré les efforts du QB, qui a mené la ligue en yards à chaque fois.

5. Russell Wilson (Seattle Seahawks)

Blessé au genou lors de la 3ème journée, Russell Wilson a dû adapter son jeu jusqu’à la mi-saison. Moins mobile, il a su faire la transition vers un jeu de passes plus développé. Il bat ainsi son record personnel avec 4219 yards sur la saison et remporte plus de 10 matchs pour la 5ème année de rang. Sa mobilité est revenue sur la deuxième partie de saison, et il sera à 100% pour débuter le nouvel exercice. A 29 ans, Wilson pourrait bien nous sortir sa saison MVP.

6. Andrew Luck (Indianapolis Colts)

Blessé en 2015, Andrew Luck est revenu prudemment en 2016. Plus patient et plus efficace, il est parvenu à réduire les erreurs et termine avec 31 touchdowns pour 13 interceptions. Les Colts ne se sont pas qualifiés pour les playoffs lors des deux dernières saisons (8-8 comme bilan à chaque fois), mais la situation serait bien pire sans le QB. Complétement remis, il devrait pouvoir revenir à son niveau de début de carrière.

7. Ben Roethlisberger (Pittsburgh Steelers)

Peut-être que Big Ben doit encore être dans le top 5, mais je me pose quelques questions. Blessé au genou en début de saison dernière, il a connu quelques difficultés dans son jeu de passes. Mais malgré ça, il a su faire les passes importantes et marquer les touchdowns décisifs pour amener les Steelers en playoffs. Roethlisberger a également dit que 2017 pourrait être sa dernière saison en NFL. Il faut donc en profiter.

8. Cam Newton (Carolina Panthers)

MVP en 2015, Cam Newton n’était pas le même QB l’année dernière. Plusieurs choses peuvent expliquer cette chute au niveau des performances, comme une blessure à l’épaule, une ligne offensive décimée ou un manque de support offensif. Les Panthers ont été plutôt bons durant l’intersaison et leur attaque devrait être intéressante en 2017 avec le rookie Christian McCaffrey et le retour d’un Kelvin Benjamin au top. Newton nous a habitué à alterner le bon et le moins bon, et 2017 s’annonce comme une année positive.

9. Derek Carr (Oakland Raiders)

Mix parfait entre précision, puissance et qualités athlétique, Derek Carr s’est fait un nom parmi l’élite des QB de NFL. Sa blessure juste avant les playoffs a prouvé l’importance qu’il a pour des Raiders qui ont eu du mal sans lui. Il faut dire que Carr avait sorti une saison digne d’un candidat au trophée de MVP, avec notamment 28 touchdowns pour seulement 6 interceptions.

10. Philip Rivers (Los Angeles Chargers)

Toujours au rendez-vous, Philip Rivers continue d’enchainer les très bonnes saisons pour les Chargers. La saison passée, il a passé la barre des 4000 yards pour la 4ème année de suite. Mais Rivers semble maudit, parfois abandonné par sa ligne offensive, parfois sans soutien de son jeu au sol, et souvent touché par les blessures de ses meilleures options. Les Chargers n’ont remporté que 9 matchs en 2 ans, espérons que le déménagement à Los Angeles peut changer sa fortune et lui permettre de retrouver les playoffs.

Philip Rivers reste une valeur sûre à la position de QB (Getty)

11. Dak Prescott (Dallas Cowboys)

Véritable sensation de l’année dernière, Dak Prescott a écrit l’histoire avec une saison rookie exceptionnelle. 13 victoires, de la précision, de la puissance, du calme, et des batailles offensives où il a fait jeu égal avec les plus grands. Il faut bien entendu attendre sa 2ème saison pour avoir une confirmation, mais il n’y a aucune raison que Prescott ne devienne pas le QB des Cowboys pendant de nombreuses années.

12. Matthew Stafford (Detroit Lions)

Toujours prolifique (109 matchs pour atteindre les 30 000 yards, un record), Matthew Stafford n’avait jamais été régulier. Jusqu’à la saison dernière, sa meilleure, où il a de nouveau passé les 4000 yards (6ème année de rang) et où il a emmené les Lions en playoffs. Il manque toujours cette victoire en playoffs, mais son jeu de passes semble être à son meilleur.

13. Eli Manning (New York Giants)

Malgré une nouvelle saison à plus de 4000 yards et un bilan de 11-5 qui permet aux Giants d’aller en playoffs, 2016 n’est pas la meilleure année d’Eli Manning. Plutôt irrégulier, il a commis trop d’erreurs. Mais je pense qu’il peut sortir une très belle saison 2017, grâce notamment à un corps de receveurs plus qu’intéressant. Brandon Marshall a en effet rejoint les rangs new-yorkais, qui comptaient déjà Odell Beckham Jr et Sterling Shepard.

14. Andy Dalton (Cincinnati Bengals)

Le QB des Bengals reste sur une saison compliquée. Sans son receveur numéro 1, A.J Green, pendant de nombreuses semaines, il n’a lancé que 18 TD et mené son équipe à seulement 6 victoires. Mais Dalton nous a également prouvé qu’il pouvait être un très QB, et a même été candidat pour le trophée de MVP par moment. Son bilan en playoffs lui fait également mal lorsqu’il faut le classer.

15. Carson Palmer (Arizona Cardinals)

L’ex numéro 1 de la Draft (2003) connaît une seconde jeunesse dans l’Arizona. Sous les ordres de Bruce Arians, il reste sur deux saisons de rang à plus de 4000 yards. A 37 ans, son objectif est maintenant d’atteindre les 50 000 yards en carrière.

16. Alex Smith (Kansas City Chiefs)

Comme c’est le cas depuis le début de sa carrière, Alex Smith fait ce qu’on lui demande et plutôt bien. Mais il lui manque un grain de folie, ce dépassement de fonction qui forge la renommée d’un QB. Smith est parfait pour mener les Chiefs en playoffs (22 victoires en 2 ans), mais il n’est pas fait pour les emmener au bout. Cette saison 2017 peut être un tournant pour Smith, car les Chiefs ont pris un QB au 1er tour de la Draft, Patrick Mahomes.

17. Marcus Mariota (Tennessee Titans)

Peu ménagé durant sa saison rookie, Mariota a été mieux protégé l’année dernière. Les dirigeants des Titans ont compris qu’il fallait que leur jeune QB reste sur le terrain pour qu’ils aient une chance d’être compétitifs, et ils ont ensuite fait en sorte qu’il soit mieux entouré. Avec une OL solide, un jeu au sol performant et plus d’options dans le jeu de passes, Mariota doit passer un cap en 2017 et mener son équipe en playoffs.

18. Jameis Winston (Tampa Bay Buccaneers)

Même mission pour Jameis Winston avec les Bucs. Plus prolifique (2 saisons à 4000 yards et 50 TD déjà), Winston fait également plus d’erreurs (33 interceptions en 2 ans). Pour mettre leur QB dans de bonnes conditions, les dirigeants de Tampa ont fait signer DeSean Jackson pour joueur à l’opposé de Mike Evans, et ils ont pris le TE O.J Howard au 1er tour de la Draft.

19. Kirk Cousins (Washington Redskins)

Prolifique en termes de statistiques, Kirk Cousins a même sorti quelques très beaux matchs en début de saison dernière. Mais sa fin d’année compliquée montre son plafond et son incapacité à mener les Redskins à la victoire dans la dernière ligne droite. Ses dirigeants lui ont assigné le « franchise tag » pour la deuxième saison de rang, une preuve de plus qu’ils ne savent pas vraiment quoi faire de lui. Suffisamment bon pour rester, mais pas assez décisif pour mériter un gros salaire.

20. Joe Flacco (Baltimore Ravens)

Difficile de positionner Joe Flacco, qui reste sur deux saisons compliquées et sans playoffs avec les Ravens. Un handicap quand on sait que c’est en playoffs que le QB s’est forgé une réputation, avec des performances exceptionnelles et un Super Bowl à la clé. Embêté par des soucis au dos, Flacco est incertain pour le début de saison.

Joe Flacco pourrait manquer le début de saison (USAT)

21. Ryan Tannehill (Miami Dolphins)

Lui n’est pas incertain mais carrément sur le flanc après s’être blessé au genou lors des premiers jours du camp d’entrainement des Dolphins. Un coup dur pour Miami qui fondait de gros espoirs sur la deuxième année de l’association Tannehill – Gase. Les Dolphins avaient remporté 7 de leurs 8 derniers matchs en 2016, avec des belles sorties de leur QB. En attendant son retour, c’est Jay Cutler qui assurera l’intérim.

22. Sam Bradford (Minnesota Vikings)

Arrivé en urgence dans le Minnesota pour pallier à la blessure de Teddy Bridgewater (petite pensée pour lui), l’ex numéro 1 de la Draft (2010) a sorti une belle saison. Leader de NFL avec plus de 71% de passes réussies, il a lancé 20 touchdowns pour seulement 5 interceptions.

23. Tyrod Taylor (Buffalo Bills)

Discrètement, Taylor reste sur deux saisons plutôt solides avec les Bills. 37 touchdowns pour 12 interceptions est un très bon ratio, mais cela ne suffit pas à faire gagner son équipe (14-14 comme bilan). Titulaire de nouveau pour la prochaine saison, il sera rapidement menacé par Nathan Peterman si ses performances sont moyennes.

24. Blake Bortles (Jacksonville Jaguars)

En 4 saisons avec les Jaguars, Bortles n’a remporté que 11 matchs. Et comme ses performances ne sont pas en améliorations (au contraire), la franchise Floridienne commence à perdre patience. 2017 est la saison de la dernière chance pour Blake Bortles à Jacksonville. Espérons que l’arrivée du RB rookie Leonard Fournette lui enlèvera un peu de pression.

25. Carson Wentz (Philadelphia Eagles)

Saison rookie classique pour Wentz avec des hauts (en début de saison) et des bas (ensuite). Mais il a globalement été solide sur l’ensemble de la saison, ce qui est prometteur. Pour aider leur jeune QB à passer un pallier en 2017, les Eagles ont fait venir du renfort avec les receveurs Alshon Jeffery et Torrey Smith.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s