Présentation de la saison 2017-2018 – AFC EAST

Publié le Mis à jour le


Chaque saison, on essaye de trouver quelle équipe pourrait venir contrarier les plans des Patriots. Et chaque année, la franchise du New England remporte plutôt facilement la division. Inutile de se poser la question cette année tant les Pats partent favoris. Tom Brady & co. semblent en effet plus fort que la saison dernière et sont donc logiquement favoris pour conserver leur titre en février prochain. Dans le même temps, les Bills ont fait le ménage dans leur staff, les Dolphins ont perdu leur QB et les Jets sont en reconstruction.

LeSean McCoy sera de nouveau le leader offensif des Bills (Fox Sports)

BUFFALO BILLS

Et une année supplémentaire sans playoffs qui porte l’absence à 17 ans… Une fois de plus, la direction a fait le ménage en virant le coach (Rex Ryan) et le GM (Doug Whaley). Sean McDermott, lui aussi plutôt défensif, arrivé et sera donc le 3ème coach de la franchise en un peu plus de 2 ans. Il devra tenter sa chance avec un effectif pas vraiment plus fort que la saison dernière, au sein d’une division qui compte le champion en titre et une franchise qui travaille mieux (Miami).

Bilan 2016

7-9

Arrivées

Patrick DiMarco (FB), Mike Tolbert (FB), Andre Holmes (WR), Philly Brown (WR), Rod Streater (WR), Anquan Boldin (WR), Vlad Ducasse (OG), Gerald Hodges (ILB), Shareece Wright (CB), Micah Hyde (S), Steven Hauschka (K)

Départs

Mike Gillislee (RB), Marquise Goodwin (WR), Justin Hunter (WR), Cyrus Kouandjio (OT), Zach Brown (ILB), Stephon Gilmore (CB), Nickell Robey-Coleman (CB), Corey Graham (S), Dan Carpenter (K)

Draft 2017

Choix Joueur Position Université
Tour 1, Choix 27 Tre’Davious White CB LSU
Tour 2, Choix 5 (37) Zay Jones WR East Carolina
Tour 2, Choix 31 (63) Dion Dawkins OG Temple
Tour 5, Choix 19 (163) Matt Milano LB Boston College
Tour 5, Choix 28 (171) Nathan Peterman QB Pittsburgh
Tour 6, Choix 11 (195) Tanner Vallejo LB Boise State

Attaque

Le QB des Bills devrait de nouveau être Tyrod Taylor, mais jusqu’à quand ? Le fait de le voir rester est déjà une petite surprise lorsque l’ont se souvient de la fin de saison dernière et de la cassure dans la relation entre le QB et sa franchise. Rappelons qu’il avait été laissé sur le banc lors de la week 17 afin de ne pas devoir lui payer une prime… Les changements au niveau du management et du coaching semblent avoir apaisés les choses. Mais Taylor n’est pas à l’abri pour autant puisque les Bills ont pris un jeune quarterback prometteur lors de la dernière Draft, Nathan Peterman.

Que ce soit Taylor ou Peterman, le QB titulaire n’aura pas beaucoup d’armes. Le corps de receveur est en effet fragile, et la menace principale pourrait bien être le rookie Zay Jones. Les Bills viennent de prendre la décision de se séparer de leur talentueux mais souvent blessé receveur, Sammy Watkins, pour récupérer un joueur moins bon mais plus « durable », Jordan Matthews. Sauf que ce dernier s’est blessé dès son premier entrainement à Buffalo…

Même si Taylor reste sur 2 saisons solides à la tête de Buffalo, l’attaque devrait donc une nouvelle fois reposer sur le jeu au sol. Référence en la matière depuis quelques saisons, la franchise pourra conter sur LeSean McCoy. Mais le RB va être un leader exposé, avec une grosse charge de travail et un focus des défenses adverses. Et s’il se blesse, les solutions sont minces derrière. Les Bills se sont en effet fait « piquer » Mike Gillislee par les Pats après avoir mal géré ce dossier. 

En ce qui concerne la ligne offensive, il y a des trous mais les Bills peuvent compter sur deux joueurs au top à leurs positions respectives, Cordy Glenn (OT) et Richie Incognito (OG).

Défense

Les Bills ont perdu deux joueurs importants de leur défense durant l’intersaison, le Linebacker Zach Brown et le Cornerback Stephon Gilmore.

En ce qui concerne les lignes secondaires, Buffalo a pris le CB Tre’Davious White, qui devrait rapidement être titulaire à l’opposé de Ronald Derby. Ce dernier devra d’ailleurs faire mieux qu’en 2016. La recrue Micah Hyde peut également dépanner comme Cornerback, même s’il est plutôt un Safety.

Mais la principale question est de savoir comment cette défense va se comporter en repassant à un système plus classique (4-3). Le période 3-4 de Rex Ryan est terminée, mais il faut que la méthode McDermott soit assimilée. Lorenzo Alexander, qui sort de sa meilleure saison en carrière avec 12.5 sacks, va t-il être aussi performant ? Ce système peut-il permettre à Shaq Lawson d’exploser ? Les anciens cadres, Jerry Hughes et Marcell Dareus vont-ils rebondir après une saison décevante ?

Calendrier

NY Jets, à Carolina, Denver, à Atlanta, à Cincinnati, Bye, Tampa, Oakland, à NY Jets, New Orleans, à LA Chargers, à Kansas City, New England, Indianapolis, Miami, à New England, à Miami

Prédiction

5-11

Sans être en reconstruction en terme d’effectif, les Bills sont de nouveau en reconstruction au niveau du management, du coaching et des systèmes de jeu. Difficile de voir une amélioration du bilan dans ces conditions, surtout avec un calendrier plus compliqué que l’année passée (AFC West et NFC South au programme).

MIAMI DOLPHINS

Grâce à une superbe fin de saison, les Dolphins ont signé leur retour en playoffs après 10 ans d’absence. L’effectif est talentueux mais la blessure de Ryan Tannehill est un coup dur pour la compétitivité d’une équipe qui semblait la mieux placé pour embêter les Patriots.

Bilan 2016

10-6

Arrivées

Julius Thomas (TE), Anthony Fasano (TE), William Hayes (DE), Lawrence Timmons (ILB), T.J McDonald (S), Nate Allen (S)

Départs

Jordan Cameron (TE), Dion Sims (TE), Branden Albert (OT), Mario Williams (DE), Earl Mitchell (DT), Jelani Jenkins (ILB), Isa Abdul-Quddus (S)

Draft 2017

Choix Joueur Position Université
Tour 1, Choix 22 Charles Harris OLB Missouri
Tour 2, Choix 22 (54) Raekwon McMillan LB Ohio State
Tour 3, Choix 33 (97) Cordrea Tankersley CB Clemson
Tour 5, Choix 20 (164) Isaac Asiata OG Utah
Tour 5, Choix 35 (178) Davon Godchaux DT LSU
Tour 6, Choix 10 (194) Vincent Taylor DT Oklahoma State
Tour 7, Choix 19 (237) Isaiah Ford WR Virginia Tech

Attaque

La blessure de Ryan Tannehill est évidemment un coup dur dont se serait passé la franchise Floridienne. Le QB ne jouera pas de la saison, alors qu’on attendait beaucoup de lui lors de la deuxième année d’Adam Gase à la tête de l’équipe. La fin de saison dernière était en effet prometteuse… Pour pallier à la blessure de leur QB numéro 1, les Dolphins auraient pu se rabattre sur Matt Moore, qui avait été solide comme remplaçant l’année passée, mais c’est finalement Jay Cutler qui sera au centre de l’attaque. Adam Gase le connait bien puisque les deux hommes étaient ensemble à Chicago.

Une zone importante pour le succès de l’attaque de Miami est la ligne offensive, où quelques changements ont eu lieu. Le retour de Mike Pouncey est attendu au centre et Laremy Tunsil sera le Left Tackle en remplacement de Branden Albert. L’OL est notamment importante pour que Jay Ajayi confirme sa superbe saison 2016, au cours de laquelle il a explosé et terminé 3 matchs avec plus de 200 yards. Anonyme en début d’année, Ajayi a pris sa chance et explosé. Il doit maintenant confirmer.

Le corps de receveur reste quasiment inchangé, avec le beau duo Jarvis Landry – DaVante Parker, et un Kenny Stills intéressant dans la profondeur mais qui relâche toujours trop de ballons. Le ménage a été fait au poste de Tight-end où arrive notamment Julius Thomas. Mais ce dernier n’a été bon qu’avec Peyton Manning et peine à confirmer depuis.

Défense

En défense, des améliorations sont attendues après une saison où le pass-rush et la défense contre le jeu au sol ont été des problèmes récurrents.

De retour de blessure, Cameron Wake a été excellent mais bien seul puisqu’il totalise 11.5 des 21.5 sacks de son équipe. Pour l’aider, les Dolphins ont recruté William Hayes (un beau coup) et drafté Charles Harris.  En ce qui concerne la défense contre le jeu de courses et les faiblesses aux postes de linebackers, le rookie Raekwon McMillan va directement apporter du renfort à Kiko Alonso.

Enfin derrière, le retour de Reshad Jones, longuement blessé en 2016, devrait faire du bien. Et la recrue Nate Allen est une soupape interessante en cas de problème.

Calendrier

Tampa, à LA Chargers, à NY Jets, New Orleans, Tennessee, à Atlanta, NY Jets, à Baltimore, Oakland, à Carolina, Bye, à New England, Denver, New England, à Buffalo, à Kansas City, Buffalo

Prédiction

8-8

Résultat paradoxal pour une équipe qui semble mieux armée qu’il y a un an (10 victoires). La blessure de Ryan Tannehill joue évidemment puisque le QB semblait s’épanouir dans le système d’Adam Gase. Un calendrier nettement plus corsé est également une raison de ce bilan moyen.

Jay Cutler peut-il mener les Dolphins en playoffs ?

NEW ENGLAND PATRIOTS

Les Pats continuent de régner sur la NFL mais peuvent-ils conserver leur titre ? Les ambitions ont été rapidement et clairement affichées avec une intersaison agressive. Tom Brady sera à la baguette et déterminé à continuer d’écrire sa légende et celle de sa franchise.

Bilan 2016

14-2

Arrivées

Mike Gillislee (RB), Rex Burkhead (RB), Brandin Cooks (WR), Andrew Hawkins (WR), Dwayne Allen (TE), Kony Ealy (DE), Lawrence Guy (DT), David Harris (ILB), Stephon Gilmore (CB)

Départs

LeGarrette Blount (RB), Michael Floyd (WR), Martellus Bennett (TE), Sebastian Vollmer (OT), Tre Jackson (OG), Jabaal Sheard (DE), Chris Long (DE), Barkevious Mingo (OLB), Logan Ryan (CB)

Draft 2017

Choix Joueur Position Université
Tour 3, Choix 19 (83) Derek Rivers DE Youngstown State
Tour 3, Choix 21 (85) Antonio Garcia OT Troy
Tour 4, Choix 25 (131) Deatrich Wise DE Arkansas
Tour 6, Choix 28 (211) Conor McDermott OT UCLA

Attaque

Au début de cette saison 2017, Tom Brady aura 40 ans. Le QB, qui sort d’une saison exceptionnelle et d’un nouveau titre de champion, se voit jouer jusqu’à 45 ans. Pour aider leur QB à continuer sa domination, les Pats ont renforcé une attaque déjà bien performante. Ils ont ainsi fait venir le receveur Brandin Cooks, une nouvelle option rapide qui pourrait faire des dégâts dans la profondeur. Il rejoint Edelman et Hogan pour former un corps de receveurs complémentaire. Rob Gronkowski sera aussi de retour, et s’il se blesse de nouveau, Dwayne Allen a été recruté pour reprendre le rôle de Martellus Bennett.

Sur le backfield, LeGarrette Blount est parti après une belle saison, mais les Patriots ont recruté intelligemment. Ils ont d’abord fait signer Rex Burkhead, peu utilisé par les Bengals, avant de « piquer » Mike Gillislee au rival Buffalo. Ce dernier devrait être le titulaire, même si l’ont connait l’approche variée de Bill Belichick. James White et Dion Lewis seront évidemment sortis au bon moment pour faire la différence.

Sur la ligne offensive enfin, tous le monde est de retour, et notamment Nate Solder et Marcus Cannon, excellents en 2016.

Défense

Du côté de la défense aussi des renforts de poids sont arrivés durant l’intersaison chargée des Pats.

Le CB Stephon Gilmore a été signé à prix d’or, chose rare à New England, et il formera un duo intimidant avec Malcolm Butler. Ce dernier reste au moins cette saison, malgré des rumeurs de départs qui ont agité son hiver.

Autre arrivée, celle du DE Kony Ealy. Même s’il a été plutôt moyen avec les Panthers en 2016, il va aider le pass-rush des Pats avec un Trey Flowers qui a explosé la saison dernière. Sur le front-seven, il reste une petite faiblesse sur le poste de linebackers, où Jamie Collins n’a jamais vraiment été remplacé.

Calendrier

Kansas City, à New Orleans, Houston, Carolina, à Tampa, à NY Jets, Atlanta, LA Chargers, Bye, à Denver, à Oakland, Miami, à Buffalo, à Miami, à Pittsburgh, Buffalo, NY Jets

Prédiction

13-3

Certains médias imaginent déjà les Patriots réaliser une saison parfaite. Le calendrier semble assez compliqué, surtout après le « bye » puisque les Pats se déplaceront cinq fois en six journées. Mais la franchise de Bill Belichick et Tom Brady devrait une nouvelle fois remporter aisément la division.

Bill Belichick et Tom Brady sont en quête d’un nouveau Super Bowl (Boston Globe)

NEW YORK JETS

Bilan 2016

La saison 2016 a été une grosse déconvenue pour les Jets, qui avaient remporté 10 matchs lors de la première année de Todd Bowles. La franchise est clairement en reconstruction et possède l’un des effectifs les plus médiocres de la NFL. Des vétérans sont partis, et le développement de jeunes joueurs est l’objectif pour la saison à venir.

5-11

Arrivées

Josh McCown (QB), Quinton Patton (WR), Kelvin Beachum (OT), Demario Davis (ILB), Spencer Paysinger (ILB), Morris Claiborne (CB), Chandler Catanzaro (K)

Départs

Ryan Fitzpatrick (QB), Geno Smith (QB), Khiry Robinson (RB), Brandon Marshall (WR), Eric Decker (WR), Ryan Clady (OT), Breno Giacomini (OT), Nick Mangold (C), David Harris (ILB), Darrelle Revis (CB), Calvin Pryor (S), Marcus Gilchrist (S), Nick Folk (K)

Draft 2017

Choix Joueur Position Université
Tour 1, Choix 6 Jamal Adams S LSU
Tour 2, Choix 7 (39) Marcus Maye S Florida
Tour 3, Choix 15 (79) ArDarius Stewart WR Alabama
Tour 4, Choix 35 (141) Chad Hansen WR California
Tour 5, Choix 6 (150) Jordan Leggett TE Clemson
Tour 5, Choix 38 (181) Dylan Donahue DL West Georgia
Tour 6, Choix 4 (188) Elijah McGuire RB Louisiana-Lafayette
Tour 6, Choix 13 (197) Jeremy Clark CB Michigan
Tour 6, Choix 20 (204) Derrick Jones CB Mississippi

Attaque

McCown, Hackenberg, Petty… Les noms ne font pas rêver et la situation au poste de QB devrait encore être mouvementée pour les Jets. Chacun aura surement sa chance et disons qu’on est jamais à l’abri d’une bonne surprise.

Quelque soit le nom du titulaire, il devra s’en sortir avec un corps de receveur plutôt très faible. Les deux leaders, Brandon Marshall et Eric Decker sont partis, et Quincy Enunwa débutera la saison sur la touche.

Du coup, le jeu au sol sera surement beaucoup utilisé. Matt Forte a connu une chute importante de sa productivité en 2016, si bien que Bilal Powell est devenu le numéro 1 en fin de saison.

Défense

Les Jets avaient l’une des meilleures défenses de la ligue il y a 2 saisons, mais les choses se sont rapidement corsées. La chute de Darrelle Revis en est l’illustration parfaite, puisque le CB est passé de référence à son poste à agent libre. Il sera remplacé par Morris Claiborne, un joueur qui n’a jamais été à la hauteur des attentes à Dallas.

Sur le front-seven, la qualité est présente mais concentrée sur le même poste. Leonard Williams est le meilleur joueur et a été très bon en 2016, Sheldon Richardson est toujours là même s’il ne joue pas à son poste naturel, et Muhammad Wilkerson a été décevant mais a le talent pour rebondir rapidement. Les Jets sont en reconstruction et devraient tenter d’obtenir un bon retour pour soit Richardson, soit Wilkerson.

Calendrier

à Buffalo, à Oakland, Miami, Jacksonville, à Cleveland, New England, à Miami, Atlanta, Buffalo, à Tampa, Bye, Carolina, Kansas City, à Denver, à New Orleans, LA Chargers, à New England

Prédiction

2-14

Difficile d’être optimiste et de voir beaucoup de victoires pour un effectif si faible sur le papier. Cette saison 2017 risque d’être un point bas pour la franchise, qui devra ensuite réussir sa reconstruction pour remonter dans les classements. 

Todd Bowles peut-il survivre à une saison qui s’annonce très compliquée ? (Getty)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s