Présentation de la saison 2017-2018 – AFC South

Publié le


Longtemps moquée et vue comme plus mauvaise division de la NFL, l’AFC South est de retour ! Après plusieurs années de crise et de reconstruction, les Titans apparaissent comme l’équipe à battre et ils pourraient faire quelque chose en playoffs. De leur côté, les Texans miseront sur leur défense de fer, les Colts sur leur QB Andrew Luck, alors que les Jaguars espèrent que les nouveaux « investissements » seront enfin payants. Dans tous les cas, la division devrait être compétitive.

J.J Watt est de retour pour renforcer une défense déjà au top (mmqb)

HOUSTON TEXANS

Malgré une attaque très médiocre, les Texans ont réussi à aller en playoffs et ont gagné un match (wild-card). Beaucoup d’experts disaient alors qu’ils étaient à un Quarterback du Super Bowl. Houston s’appuie sur une des meilleures défenses de NFL, des armes en attaques et une organisation stable. Après le fail de Brock Osweiler, la franchise a lâché ses 2 premiers choix de draft de 2018 pour prendre Deshaun Watson, qui débutera derrière Tom Savage. L’objectif de Houston est d’enfin passer le cap du Divisional Round.

Bilan 2016

9-7

Arrivées

Breno Giacomini (OT)

Départs

Brock Osweiler (QB), Jonathan Grimes (RB), Vince Wilfork (DT), John Simon (OLB), A.J Bouye (CB), Quintin Demps (S)

Draft 2017

Choix Joueur Position Université
Tour 1, Choix 12 Deshaun Watson QB Clemson
Tour 2, Choix 25 (57) Zach Cunningham LB Vanderbilt
Tour 3, Choix 25 (89) D’Onta Foreman RB Texas
Tour 4, Choix 24 (130) Julie’n Davenport OT Bucknell
Tour 4, Choix 36 (142) Carlos Watkins DT Clemson
Tour 5, Choix 25 (169) Treston Decoud S Oregon State
Tour 7, Choix 25 (243) Kyle Fuller C Baylor

Attaque

Le recrutement de Brock Osweiler a été un désastre pour Houston, et l’attaque a terminé la saison 2016 à la 29ème position en yards et à la 31ème en red-zone. La franchise texane souhaitait prendre Tony Romo, mais ce dernier a pris sa retraite. Lors de la Draft, le choix était porté sur Patrick Mahomes mais les Chiefs ont surgi pour le prendre avec le 10ème choix. Du coup les Texans ont dégainé et pris Deshaun Watson. Excellent leader avec Clemson et doté de qualités certaines, il a un profil qui réussit plutôt mal en NFL. Il sera en compétition avec Tom Savage qui sera le titulaire lors de la 1ère journée. Brandon Weeden est également là si les Texans ne veulent pas lancer Watson trop vite.

Dans tous les cas, les QB ont quelques cibles intéressantes à disposition. A commencer par DeAndre Hopkins, excellent en 2015 et qui a connu une chute (compréhensible) de ses performances il y a un an. Il y a également le rapide Will Fuller, qui doit régler ses problèmes de ballons relâchés. Braxton Miller, lui aussi drafté en 2016, devrait s’installer sur le slot. En revanche, pas d’amélioration sur le poste de TE où C.J Fiedorowicz sera de retour.

Mais la mentalité du coach O’Brien passe par le jeu au sol. Aucune équipe n’a autant couru que les Texans sur les trois dernières saisons. Lamar Miller est le numéro 1, lui qui a totalisé 1073 yards pour sa première saison avec Houston. Le rookie D’Onta Foreman (3ème tour) a terminé sa carrière universitaire avec plus de 2000 yards et il devrait jouer car O’Brien a avoué avoir trop chargé Miller l’année passée.

Une zone qui doit progresser est la ligne offensive. Duane Brown est l’un des meilleurs LT de la NFL mais il ne compense pas les faiblesses globales. Les deux OG, Su’a-Filo et Jeff Allen) ont été en difficulté en 2016, et il y a également un souci sur le poste de RT où Chris Clark a été catastrophique. Le retour de Nick Martin au centre peut faire du bien, et cela va pousser Greg Mancz sur un poste de Guard. Mancz a montré de belles choses lors de sa saison rookie.

Défense

En 2016, Houston avait la meilleure défense de NFL, sans J.J Watt. Le DE n’a joué que 3 matchs avant son opération du dos, mais il n’était pas lui-même. Il a subi une grosse intervention et il y a donc toujours un risque. L’absence de Watt n’a pas eu que du négatif puisque Jadeveon Clowney a explosé après avoir été repositionné DE. Superbe contre le jeu au sol et auteur de 6 sacks, il a enfin montré le niveau digne d’un numéro 1 de la Draft. L’association des deux joueurs fait d’ailleurs saliver. Et il ne faut pas oublier l’OLB Whitney Mercilus, qui sait tout faire. En un mot le pass-rush pourrait faire mal, même si John Simon est parti.

A l’intérieur, Vince Wilfork a pris sa retraite et le 2ème année D.J Reader va prendre le relai. Au niveau des linebackers intérieurs, il y a l’excellent Benardrick McKinney et un Brian Cushing solide mais sur le déclin. Les Texans ont drafté Zach Cunningham au 2ème tour de la dernière draft pour assurer la relève.

Les lignes secondaires ont été impactées par deux départs. Le CB A.J Bouye est parti pour Jacksonville, lui qui était passé de 4ème dans l’ordre des CB à l’un des meilleurs à son poste. Mais avant son explosion, Houston avait déjà 3 joueurs de qualité, ce qui devrait permettre de ne pas trop sentir la différence. Kevin Johnson est excellent mais n’a joué que 6 matchs en 2016, Kareem Jackson a été moyen mais est capable de mieux, et Jonathan Joseph peut encore dépanner à 33 ans. Le S Quintin Demps est lui aussi parti alors qu’il reste sur sa meilleure saison (6 interceptions). Il va laisser un trou aux côtés d’Andre Hal, et un joueur va devoir s’imposer pour prendre la place. K.J Dillon, blessé lors de sa saison rookie, peut être l’élu.

Calendrier

Jacksonville, à Cincinnati, à New England, Tennessee, Kansas City, Cleveland, Bye, à Seattle, Indianapolis, à LA Rams, Arizona, à Baltimore, à Tennessee, San Francisco, à Jacksonville, Pittsburgh, à Indianapolis

Prédiction

8-8

Les Texans restent sur trois saisons avec le même bilan de 9-7, même si la dernière semblait bien payée. Que ce soit avec Tom Savage ou le rookie Deshaun Watson aux commandes, difficile de voir une nette amélioration. A moins que la défense soit toujours aussi forte, voire encore plus puisque J.J Watt revient. Le problème est que la division AFC South s’améliore chaque année et que Houston ne semble pas plus fort que qu’il y a un an.

INDIANAPOLIS COLTS

Le principal changement n’a pas eu lieu dans l’effectif mais dans l’organisation de la franchise. Le GM Ryan Grigson a été remercié, il paye ses erreurs et les problèmes récurrents de l’équipe depuis plusieurs saisons. La chute des performances de la défense et l’incapacité à protéger Andrew Luck sont des tendances qui se sont en effet confirmées en 2016. Chris Ballard est le nouveau GM des Colts, et (étonnement) Chuch Pagano a été conservé comme coach. Quelques changements ont déjà été fait mais une intersaison n’est pas suffisante pour tout corriger.

Bilan 2016

8-8

Arrivées

Christine Michael (RB), Kamar Aiken (WR), Margus Hunt (DE), Jonathan Hankins (NT), Jabaal Sheard (OLB), John Simon (OLB), Sean Spence (ILB), Jon Bostic (ILB), Jeff Locke (P)

Départs

Robert Turbin (RB), Dwayne Allen (TE), Trent Cole (OLB), Erik Walden (OLB), D’Qwell Jackson (ILB), Mike Adams (S), Pat McAfee (P)

Draft 2017

Choix Joueur Position Université
Tour 1, Choix 15 Malik Hooker S Ohio State
Tour 2, Choix 14 (46) Quincy Wilson CB Florida
Tour 3, Choix 16 (80) Tarell Basham DE Ohio
Tour 4, Choix 31 (137) Zach Banner OT USC
Tour 4, Choix 37 (143) Marlon Mack RB South Florida
Tour 4, Choix 38 (144) Grover Stewart DT Albany State
Tour 5, Choix 14 (158) Nate Hairston CB Temple
Tour 5, Choix 17 (161) Anthony Walker Jr. LB Northwestern

Attaque

Indianapolis a un Quarterback encore jeune et très talentueux, Andrew Luck, mais ce dernier est mal entouré depuis le début de sa carrière professionnelle. En 2016, il a pris 41 sacks, ce qui monte le total à 156 en 70 matchs sur 5 saisons. Pas étonnant de le voir régulièrement blessé et subir une opération de l’épaule droite. Il y a un souci clair de protection de la part de la ligne offensive, et pourtant pas grand-chose n’a été fait pour améliorer les choses. Le LT Anthony Castonzo est très bon, c’est déjà bien pour le blind side du QB. Le LG Jack Mewhort est plutôt bon. Et le 1er choix des Colts lors de la Draft 2015, le C Ryan Kelly, a été excellent d’entrée. Mais les Colts ont deux gros trous qui déséquilibrent la ligne.

L’autre problème est le jeu au sol, pas assez performant pour enlever de la pression à Andrew Luck. Les RB pâtissent évidemment des mauvais blocks de la ligne offensive. Frank Gore continue de faire des merveilles à 34 ans et reste sur une saison à 1000 yards, mais son efficacité n’est pas énorme (moins de 4 yards par course). Il est de plus dans sa dernière année de contrat. Robert Turbin est le backup officiel, mais le 4ème choix des Colts lors de la dernière Draft, Marlon Mack, a le potentiel pour s’imposer.

En ce qui concerne le jeu de passes, il y a moins de questions. Andrew Luck peut compter sur l’un des très bons receveurs de la ligue, T.Y Hilton, qui a terminé leader de NFL en 2016 avec 1448 yards. Le numéro 2 est Donte Moncrief, dont on attend l’explosion. Il a marqué 7 touchdowns l’année passée mais a aussi manqué 7 matchs. Philipp Dorsett est la 3ème option mais il doit faire mieux s’il veut rester, surtout que les Colts ont fait signer Kamar Aiken pour entrer dans la rotation. Il y a également le TE Jack Doyle, prolongé durant l’intersaison, il se bat bien au milieu et qui est une option sûre pour son QB. Il sera le TE numéro 1 en 2017 puisque Dwayne Allen est parti.

Défense

Les soucis offensifs ne sont rien comparés à l’état de la défense. Après une saison 2016, le constat est clair, Indianapolis a besoin de se renforcer dans toute les zones.

Sur la ligne défensive, le recrutement du NT Jonathan Hankins devrait faire du bien. Il est un très bon joueur même s’il reste sur une saison 2016 moyenne. Kendall Langford n’ayant pas été conservé, Hankins sera entouré par Henry Anderson et peut-être la recrue Margus Hunt. Une rotation est à envisager car aucun joueur ne semble génial. Hankins devrait rendre cette ligne correcte au moins.

En ce qui concerne le pass-rush, les Colts ont un réel problème pour générer de la pression sur les QB adverses. Seuls 2 joueurs ont totalisé plus de 3 sacks en 2016…mais où es-tu Robert Mathis ?! Pour tenter de rectifier le tir, Indianapolis a signé Jabaal Sheard, qui cirait le banc chez les Pats, et John Simon, toujours solide avec Houston. Tarell Basham, pris au 3ème tour de la draft a également un beau potentiel.

Le poste de linebacker intérieur est une zone faible, et cela se ressent dans la défense face aux TE et sur les phases au sol. D’Qwell Jackson a été très mauvais en 2016, et il sera remplacé par Sean Spence. Anthony Walker a été pris au 5ème tour de la Draft. Rien de bien excitant donc.

Finissons par les lignes secondaires, qui pourraient être bien meilleures en 2017. Le 1er choix de la Draft 2017 des Colts est Malik Hooker, un safety extrêmement talentueux qui est un super coup avec le 15ème choix. Il débutera pour remplacer Mike Adams, et sera associé à Clayton Geathers. Ce dernier a été l’un des rares défenseurs très bons en 2016, mais il est incertain pour le début de la saison. Un rebond est attendu pour le CB Vontae Davis, excellent en 2015 mais pas à 100% l’année passée. Rashaan Melvin est le numéro 2 mais n’est pas très bon, et il devrait rapidement être concurrencer par Quincy Wilson, le 2ème choix des Colts lors de la Draft.

Calendrier

à LA Rams, Arizona, Cleveland, à Seattle, San Francisco, à Tennessee, Jacksonville, à Cincinnati, à Houston, Pittsburgh, Bye, Tennessee, à Jacksonville, à Buffalo, Denver, à Baltimore, Houston

Prédiction

7-9

Une nouvelle fois, on ne peut être qu’inquiet pour Andrew Luck derrière cette ligne offensive qui ne devrait pas être meilleure en 2017. Quant à la défense, elle peut être plus solide grâce à quelques bons ajouts mais il lui faut au moins une intersaison de plus pour réellement s’améliorer. Bref, ça sent une 3ème saison de rang sans playoffs pour Indianapolis.

Andrew Luck devrait encore encaisser beaucoup de coups en 2017 (SI)

JACKSONVILLE JAGUARS

Une amélioration du jeu et du bilan était attendue l’année dernière, mais ce ne fut pas le cas. Les Jaguars n’ont pas gagné plus de 5 matchs sur les 5 dernières saisons, alors qu’ils draftent haut depuis plusieurs années et qu’ils dépensent de l’argent lors du marché des agents libres. Le problème débute par le coach et le QB, pas au niveau. Le coach Gus Bradley a été remplacé par Doug Marrone, et le QB Blake Bortles joue sa saison de la dernière chance. Est-ce que le retour aux affaires de Tom Coughlin (Vice-Président en charge du football), la draft du RB Leonard Fournette, et l’addition de gros agents libres, vont enfin permettre aux Jaguars de s’améliorer ?

Bilan 2016

3-13

Arrivées

Mychal Rivera (TE), Branden Albert (OT), Earl Watford (OG), Calais Campbell (DT), A.J Bouye (CB), Barry Church (S)

Départs

Denard Robinson (RB), Julius Thomas (TE), Kelvin Beachum (OT), Luke Joeckel (OG), Jared Odrick (DE), Tyson Alualu (DE), Dan Skuta (OLB), Prince Amukamara (CB), Davon House (CB), John Cyprien (S)

Draft 2017

Choix Joueur Position Université
Tour 1, Choix 4 Leonard Fournette RB LSU
Tour 2, Choix 2 (34) Cam Robinson OT Alabama
Tour 3, Choix 4 (68) Dawuane Smoot DE Illinois
Tour 4, Choix 3 (110) Dede Westbrook WR Oklahoma
Tour 5, Choix 4 (148) Blair Brown LB Ohio
Tour 7, Choix 4 (222) Jalen Myrick CB Minnesota
Tour 7, Choix 22 (240) Marquez Williams FB Miami (OH)

Attaque

Le clap de fin arrive-t-il pour Blake Bortles ? Le QB a une dernière chance à Jacksonville pour faire ses preuves, lui qui affiche 51 interceptions en 46 matchs de carrière et 58.8% de passes réussies. Bortles pourra s’appuyer sur un corps de receveurs inchangé et de qualité. Allen Robinson, dominant en 2015 et décevant en 2016 doit revenir au top lors de sa dernière année de contrat. Allen Hurns, qui avait passé les 1000 yards il y a deux ans à lui aussi décliné à cause de blessures. Et Marqise Lee a été intéressant avec 851 yards. Dede Westbrook, drafté au 4ème tour a également le potentiel pour se faire une place. Par contre, les Jaguars ont perdu le TE Julius Thomas, et il n’a pas été remplacé. Mychal Rivera sera titulaire.

Mais la grosse différence se trouve dans le backfield. Avec le 4ème choix de la dernière Draft, les Jaguars ont pris le RB Leonard Fournette, et il peut tout changer. Fini le partage des tâches entre T.J Yeldon et Chris Ivory, Fournette a le potentiel pour être l’un des meilleurs RB de NFL. Il va avoir rapidement beaucoup de travail, il va attirer l’attention des défenses et donc enlever de la pression sur Blake Bortles. Jacksonville n’a plus eu un jeu au sol performant depuis l’époque Maurice Jones-Drew, et cela va ouvrir des opportunités pour le QB.

La solidité de la ligne offensive va du coup être clé pour que Fournette soit le plus efficace possible et pour que Bortles s’épanouisse. Et on peut dire qu’il y a du travail car elle a été très médiocre en 2016, et ce n’est pas hyper prometteur pour la saison à venir. Les Jaguars ont utilisé un 2ème tour de Draft pour prendre Cam Robinson. Il devait remplacer Luke Joeckel, véritable fail et parti pour Seattle, mais il va peut-être devoir directement être positionné comme LT. Ce poste était celui de Branden Albert, recrue hivernale, mais ce dernier a décidé de prendre sa retraite peu de temps après. En ce qui concerne le reste de la ligne, le C Brandon Linden reste sur une bonne saison, et le côté droit (RG A.J Cann, RT Jermey Pernell) est moyen à correct.

Défense

Avec 33 sacks (19ème NFL) et 7 interceptions (dernier) en 2016, les Jaguars ne se sont pas distingués par leur efficacité défensive. Du coup, beaucoup de changements ont été fait de ce côté du terrain, à commencer par 5 nouveaux coaches. Il y a également eu des signatures de gros noms, à l’image de Calais Campbell et A.J Bouye.

Campbell rejoint une ligne défensive très jeune et qui a du potentiel. Mis à part Abry Jones, aucun joueur n’était présent dans l’équipe avant 2016. Dante Fowler, Yannick Ngakoue, Sheldon Day et Dawuane Short viennent des 2 dernières drafts. Et Malik Jackson avait été recruté avant la saison 2016.

Bouye arrive lui pour remplacer Prince Amukamara. Son explosion en 2016 était inattendue, et il doit maintenant confirmer au sein d’une défense qui sera bien moins forte. Il profitait d’un pass-rush exceptionnel à Houston. Mais Bouye ne sera pas trop exposé car il n’est pas forcément le numéro 1. Jalen Ramsey a été excellent lors de sa saison rookie, n’hésitant pas à se frotter aux meilleurs receveurs de NFL, et il devrait continuer à progresser. Il y a également une refonte sur les postes de safety, avec les arrivées de Barry Church et Tashaun Gipson. Un potentiel beau duo, même si Church aura la dure tâche de remplacer John Cyprien. Ce dernier n’a bizarrement pas été retenu et est parti renforcé les rivaux Titans.

Enfin, les linebackers restent les mêmes. Paul Poluszny a 33 ans et arrive donc sur la fin, Telvin Smith est complet mais attention aux problèmes de plaquages manqués, et Myles Jack a un gros potentiel de développement pour sa deuxième année en NFL.

Calendrier

à Houston, Tennessee, Baltimore, à NY Jets, à Steelers, LA Rams, à Indianapolis, Bye, Cincinnati, LA Chargers, à Cleveland, à Arizona, Indianapolis, Seattle, Houston, à San Francisco, à Tennessee

Prédiction

6-10

Si Leonard Fournette trouve de l’espace pour courir, il peut changer l’attaque de Jacksonville, et le QB Blake Bortles peut en profiter pour être plus performant. Mais la ligne offensive semble trop limitée pour que l’efficacité fasse un bond. En défense, il y a beaucoup de talent, avec des vétérans recrutés et des jeunes joueurs provenant des dernières drafts. Cet effectif vaut mieux que 3 victoires, et le potentiel est présent pour une belle progression. Mais le passé récent de la franchise nous oblige à être prudent.

Leonard Fournette est-il le joueur qui va tout changer à Jacksonville ? (SI)

TENNESSEE TITANS

Les Titans sont-ils les Raiders de 2017 ? C’est-à-dire l’équipe surprise qui peut faire quelque chose en playoffs. L’année passée, ils ont manqué de justesse la qualification, menés par un bon Marcus Mariota, un jeu au sol efficace et une ligne offensive exceptionnelle. La progression continue du jeune QB et une plus grande solidité défensive sont les clés pour la saison 2017.

Bilan 2016

9-7

Arrivées

Eric Decker (WR), Sylvester Williams (NT), Logan Ryan (CB), John Cyprien (S)

Départs

Kendall Wright (WR), Anthony Fasano (TE), Chance Warmack (OG), Sean Spence (ILB), Jason McCourty (CB), Brice McCain (CB), Antwon Blake (CB)

Draft 2017

Choix Joueur Position Université
Tour 1, Choix 5 Corey Davis WR Western Michigan
Tour 1, Choix 18 Adoree’ Jackson CB USC
Tour 3, Choix 8 (72) Taywan Taylor WR Western Kentucky
Tour 3, Choix 36 (100) Jonnu Smith TE Florida International
Tour 5, Choix 11 (155) Jayon Brown LB UCLA
Tour 6, Choix 34 (217) Corey Levin OL Tennessee-Chattanooga
Tour 7, Choix 9 (227) Josh Carraway OLB TCU
Tour 7, Choix 18 (236) Brad Seaton OT Villanova
Tour 7, Choix 23 (241) Khalfani Muhammad RB California

 

Attaque

En 2015, les Titans ont trouvé leur Quarterback, Marcus Mariota. Ce dernier a confirmé sa belle saison rookie, par une 2ème année très convaincante (3426 yards, 28 TD – 9 INT). Et il a un potentiel encore énorme. Des stats incroyables confirment son talent, comme le chiffre de 0 interception lancée en redzone en 2 saisons, contre 33 touchdowns ! Le seul problème de Mariota est qu’il n’a pas terminé une seule saison en raison de blessures.

En 2016, la franchise du Tennessee a mis le focus sur la protection de son jeune QB. Une des meilleures lignes offensives de NFL est alors née, avec notamment deux superbes Offensive Tackle (Taylor Lewan et Jack Conklin). C’est un petit moins bon à l’intérieur, mais ça reste très très solide. Quinton Spain et Josh Kline sont les OG et Ben Jones est au centre. Les fondations sont là.

En 2017, l’objectif est maintenant d’offrir plus d’armes à Mariota, dont la meilleure option était Rishard Matthews jusqu’ici. Ce dernier, ainsi que Tajae Sharpe sont de retour, alors que Kendall Wright est parti et ne sera pas regretté. Les Titans ont utilisé le 5ème choix de la Draft 2017 pour prendre le receveur Corey Davis, et il y a eu la signature d’Eric Decker, une menace en redzone qui était blessé en 2016. Le TE Delanie Walker (33 ans) est toujours là, efficace, et Jonnu Smith a été drafté pour préparer l’avenir.

La qualité de la ligne offensive a aussi permis aux Titans de développer un jeu au sol très performant. Et ça devrait continuer avec DeMarco Murray et Derrick Henry. Le second devrait progressivement prendre plus de responsabilités.

Défense

La force de la défense des Titans se trouve sur le front-seven. Le pass-rush est efficace derrière le duo Brian Orakpo et Derrick Morgan (19.5 sacks combinés en 2016). Kevin Dodd est derrière et devrait progresser pour sa deuxième saison dans l’élite. Sur la ligne défensive, la pression vient de l’excellent Jurell Casey (2 Pro Bowls consécutifs) et de Karl Klug. Ce dernier s’est rompu le tendon d’Achilles en 2016, et Sylvester Williams a été signé pour assurer l’intérim. Ex 1er tour de la Draft 2013, il n’a jamais joué au niveau attendu avec Denver. La défense contre le jeu au sol est également solide devant, avec notamment DaQuan Jones. Une montée en puissance d’Austin Johnson est également attendue pour sa 2ème année. Les Titans ont également deux linebackers intérieurs solides, surtout Avery Williamson car Wesley Woodyard et un peu sur le déclin à 31 ans. Le rookie Jayon Brown remplacera Sean Spence dans la rotation.

Par contre, il y a eu de gros problèmes derrière la saison dernière. Deux recrues sont arrivées sur les postes de CB pour aider un Brice McCain moyen. Logan Ryan était intéressant avec les Pats, mais il faut voir s’il peut réussir ailleurs. Et Adoree Jackson, 18ème choix de la draft 2017, qui est favori pour prendre le slot. L’autre recrue de poids est le safety John Cyprien, piqué aux Jaguars. Il connaît une progression constante et est une référence à son poste face au jeu au sol. Kevin Byard est le favori pour l’accompagner après une saison rookie convaincante. Da’Norris Searcy, pas bon en 2016, est en soutien.

Calendrier

Oakland, à Jacksonville, Seattle, à Houston, à Miami, Indianapolis, à Cleveland, Bye, Baltimore, Cincinnati, à Pittsburgh, à Indianapolis, Houston, à Arizona, à San Francisco, LA Rams, Jacksonville

Prédiction

10-6

Avec de nouvelles armes pour Mariota et des recrues pour les lignes secondaires, les Titans possèdent un effectif qui semble suffisamment compétitif pour remporter l’AFC South et faire quelque chose en playoffs. Ce serait une belle récompense après plusieurs années d’anonymat et une politique de reconstruction bien menée.

Marcus Mariota et les Titans semblent prêts pour les playoffs ! (SI)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s