Week 2 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le


A 40 ans, Tom Brady est toujours aussi motivé, surtout après une défaite. Les Saints en ont fait les frais en se faisant trouer par le QB des Pats. Dans le même temps, les deux équipes Floridiennes qui débutaient leurs saisons hier sont sorties victorieuses, et les Falcons ont dominé les Packers dans l’affiche de cette 2ème journée.

La défense des Ravens continue d’imposer sa loi (baltimoreravens.com)

Baltimore Ravens (2-0) 24 – Cleveland Browns (0-2) 10

  • La défense de Baltimore continue son début de saison dominant en forçant 5 pertes de balle, 4 interceptions et 1 fumble comme la semaine dernière à Cincinnati. Cela fait déjà 10 pertes de balle forcées pour les Ravens.
  • Les Ravens ont d’abord mené la vie dure au rookie DeShone Kizer. Ce dernier est sorti dans le 2ème quart-temps à cause d’une migraine, avec déjà 1 interception et 1 fumble (forcé par Terrell Suggs). Le jeune QB reprend sa place dans le 3ème quart-temps et lance 2 interceptions de plus. Entre temps, Baltimore avait également intercepté une passe de Kevin Hogan. Hogan mène tout de même les Browns à leur seul touchdown, le premier de la carrière du TE rookie David Njoku.
  • De nouveau mis dans un fauteuil par sa défense, Joe Flacco a tout de même haussé son niveau de jeu comparé à la semaine dernière. Il lance pour 217 yards (25/34), 2 touchdowns et 1 interception.
  • A noter le très bon match du RB Javorius Allen pour Baltimore. Il termine leader au sol avec 66 yards en 14 courses, et ajoute 35 yards et 1 TD dans les airs.
  • Le seul bémol est la blessure du Guard Marshal Yanda, qui s’est fracturé une cheville et ne rejouera pas de la saison.
  • Milestone impressionnant atteint par le LT de Cleveland, Joe Thomas. Il a en effet passé la barre des 10 000 snaps consécutifs joués. J.J Watt et même LeBron James ont tenu à le féliciter via twitter.

Carolina Panthers (2-0) 9 – Buffalo Bills (1-1) 3

  • Pour la deuxième semaine de suite, la défense des Panthers n’alloue que 3 petits points à son adversaire. La différence se fait ensuite au pied grâce aux trois field-goals de Graham Gano.
  • Les Bills ont eu tous le mal du monde à avancer en attaque, ne terminant qu’avec 176 yards. La première mi-temps a notamment été difficile avec 39 yards et 1 first down seulement pour Buffalo (mais que 6 points de retard). Tyrod Taylor termine avec 125 yards dans les airs (17/25) et LeSean McCoy ne gagne que 9 yards au sol.
  • Pour son retour à Charlotte, Julius Peppers s’est illustré avec 2 sacks.
  • Offensivement, ça été un peu plus compliqué pour les Panthers. Cam Newton lance pour 228 yards (20/32) mais ne parvient pas à marquer. Son receveur favori a été Kelvin Benjamin, qui termine avec 6 réceptions et 77 yards.
  • Le TE Greg Olsen a du rapidement sortir à cause d’une blessure au pied. Celui qui n’a jamais manqué un match en 10 saisons devrait être sur la touche plusieurs semaines.
  • La défense de Buffalo a également été performante, avec notamment 6 sacks sur Newton. Il faut dire que Sean McDermott connaissait bien son adversaire, puisqu’il était le coordinateur défensif des Panthers pendant 6 saisons avant de devenir le coach des Bills.

Indianapolis Colts (0-2) 13 – Arizona Cardinals (1-1) 16

  • Les Cardinals ont dû attendre la prolongation pour aller chercher leur première victoire de la saison. Une interception de Tyrann Mathieu permet à Phil Dawson de marquer le field-goal gagnant.
  • Après l’essai peu concluant Scott Tolzien lors de la week 1, les Colts avaient lancé Jacoby Brissett. Ce choix a d’abord semblé payant puisque Brissett mène son équipe à un touchdown sur son premier drive (conclut par Frank Gore au sol), puis à un field-goal sur le deuxième. Puis plus rien jusqu’à un nouveau field-goal de Vinatieri en début de 4ème quart-temps.
  • Mené 13-3 au début de la dernière période, les Cards vont revenir grâce à un Carson Palmer plus inspiré. Le QB trouve d’abord J.J Nelson pour un touchdown de 45 yards, puis permet ensuite à Dawson d’égaliser. Palmer finit avec 332 yards (19/36), 1 TD et 1 INT.
  • 42ème victoire pour Bruce Arians à la tête des Cardinals. Il se place deuxième dans l’histoire de la franchise, derrière Don Coryell.

Jacksonville Jaguars (1-1) 16 – Tennessee Titans (1-1) 37

  • Excellents en deuxième mi-temps, les Titans dominent assez largement les Jaguars. Ils ont notamment fait la différence dans un 3ème quart-temps remporté 17-0.
  • Le jeu au sol de Tennessee s’est montré au niveau, avec 3 touchdowns à la clé. Profitant d’une apparente blessure de DeMarco Murray, Derrick Henry termine leader de son équipe avec 92 yards et 1 TD en 14 courses.
  • Au contraire, le jeu au sol des Jaguars n’a pas pu faire la différence, ce qui a rendu la vie plus difficile à Blake Bortles. Leonard Fournette gagne 40 yards et marque 1 TD, quand à Bortles, il termine avec 223 yards (20/34), 2 interceptions et 1 touchdown en fin de match.
  • De son côté, Marcus Mariota a été plutôt à l’aise avec 215 yards (15/27) et 1 passe de touchdown pour Jonnu Smith.
Les Titans rebondissent bien pour remporter leur premier match de la saison (AP)

Kansas City Chiefs (2-0) 27 – Philadelphia Eagles (1-1)

  • Une semaine après son entrée en matière tonitruante face aux Pats, Kareem Hunt a confirmé en marquant 2 nouveaux touchdowns. Le RB rookie des Chiefs gagne 81 yards en 13 courses (6.2 AVG) et ajoute 28 yards en 3 réceptions.
  • Bien accrochés par les Eagles, les Chiefs ont pris l’avantage dans le 4ème quart-temps, grâce à un touchdown de Travis Kelce. Le TE finit avec 103 yards.
  • Alex Smith, excellent lors du match d’ouverture, a enchaîné avec une prestation très solide. Il réussit 21 de ses 28 passes pour 251 yards et 1 TD.
  • Mais les Eagles n’ont jamais lâché et auraient pu revenir en toute fin de rencontre. Carson Wentz trouve Nelson Agholor à 14 secondes de la fin, et Philadelphia récupère le onside kick juste derrière. Mais le hail-mary ne fonctionne pas.
  • Malgré une grosse pression de la part de la défense de Kansas City, Carson Wentz termine avec 333 yards et 2 TD. Il se fait tout de même intercepter dans le 4ème quart-temps, alors que le score était de 13 partout.
  • Au sein de la défense des Chiefs, Chris Jones s’est illustré avec 1 interception et 3 sacks.

New Orleans Saints (0-2) 20 – New England Patriots (1-1) 36

  • Au terme d’un duel entre Tom Brady et Drew Brees, les Patriots sortent vainqueurs et se remettent dans le droit chemin après leur défaite à domicile lors du match d’ouverture.
  • Les deux QB arrivaient avec 922 touchdowns et 128 251 yards cumulés. Un choc de légende donc.
  • Tom Brady, 40 ans, sort un match exceptionnel avec 447 yards (30/39) et 3 TD à la clé. C’est son troisième meilleur total en carrière. Sa complicité avec Rob Gronkowski a fait des merveilles, puisque le TE attrape 6 ballons pour 116 yards et 1 TD (son 69ème en carrière).
  • En face, Drew Brees n’a pas démérité et lance pour 356 yards (27/45) et 2 TD, mais sa défense n’a pas pu tenir le rythme face aux assauts de Brady.
  • Les Saints débutent la saison par 2 défaites, la faute à une défense qui n’arrive pas à freiner les QB adverses. La semaine dernière déjà, Sam Bradford s’était fait plaisir.

Pittsburgh Steelers (2-0) 26 – Minnesota Vikings (1-1) 9

  • En parlant de Bradford, le QB des Vikings était absent hier à cause d’une blessure au genou. C’est donc Case Keenum qui était titulaire. Peu convaincant, il termine avec 167 yards (20/35), et sa ligne offensive a eu du mal à lui laisser du temps.
  • Les Steelers réussissent leurs débuts à domicile cette saison, et rendent hommage à Dan Rooney, longtemps président de la franchise et décédé il y a quelques mois.
  • Malgré 2 touchdowns de Ben Roethlisberger en 1ère mi-temps, l’attaque de Pittsburgh n’est pas encore au niveau attendu. Sur ce match, les Steelers ne gagnent que 335 yards et ils ont eu du mal à être efficaces sur 3rd down (3/13).
  • Big Ben finit avec 243 yards (24/35) et donc 2 TD. Antonio Bryant attrape 5 passes pour 62 yards. Quant à Le’Veon Bell, il a encore été poussif et doit courir 27 fois pour gagner 87 yards.
  • Deux rookies qui ont brillé lors de la week 1 s’affrontaient hier. Côté Steelers, T.J Watt a dû quitter le terrain dans le 2ème quart-temps. Pour Minnesota, Dalvin Cook gagne 64 yards en 12 courses.

Tampa Bay Buccaneers (1-0) 29 – Chicago Bears (0-2) 7

  • Les Bucs faisaient leurs débuts cette semaine puisque leur premier match avait été décalé du fait de l’ouragan Irma. Et ils ont répondu présent malgré presque un mois sans match (pour les titulaires) en dominant facilement les Bears.
  • La défense de Tampa a fait un très bon travail, forçant 4 pertes de balle, dont 3 pour le QB de Chicago Mike Glennon, qui lance 2 interceptions et perd 1 fumble. Est-ce l’heure de lancer Mitchell Trubisky ?
  • Jameis Winston a ensuite fait le boulot pour finir avec 204 yards et 1 TD, pour Mike Evans évidemment. Le receveur finit avec 7 réceptions pour 93 yards.
  • Rapidement derrière, les Bears n’ont que très peu utilisé le jeu au sol et ne gagnent que 20 yards. Jordan Howard, numéro 2 de NFL en yards l’année passée, finit avec 7 petits yards.
Entrée en lice réussie pour Jameis Winston et les Bucs (USA Today)

Los Angeles Chargers (0-2) 17 – Miami Dolphins (1-0) 19

  • Comme pour les Bucs, les Dolphins lançaient leur saison hier soir. Longtemps menés, ils s’imposent finalement à Los Angeles grâce à un field-goal de Cody Parker à 1 minute de la fin de la rencontre. Les Chargers ont eu la possibilité de gagner mais Koo rate son coup de pied de 44 yards à 5 secondes de la fin.
  • Résultat un peu cruel pour Philip Rivers, qui avait amené son équipe en bonne position sur ce dernier drive et qui termine avec 331 yards (31/39) et 1 TD. C’est Antonio Gate qui l’attrape, son 112ème en carrière. Keenan Allen finit leader de son équipe avec 9 réceptions et 100 yards.
  • Philip Rivers est passé 11ème en yards à la passe en carrière, passant ainsi Vinny Testaverde (46 233 yards).
  • Pour Miami, c’est Jay Cutler qui était donc titulaire. Il a été signé après la blessure de Ryan Tannehill lors de la présaison. Le QB n’a pas lancé d’interception et affiche 230 yards (24/33) et 1 TD pour Kenny Stills.
  • Cutler a bien été aidé par son jeu au sol. Jay Ajayi gagne 122 yards en 28 courses.

Oakland Raiders (2-0) 45 – New York Jets (0-2) 20

  • Pour son premier match chez lui, à Oakland, Marshawn Lynch marque et participe à la large victoire des Raiders sur les Jets.
  • L’attaque a globalement été très performante avec 6 touchdowns au total, 3 au sol et 3 dans les airs. En plus de celui de Lynch, les Raiders marquent à deux reprises sur des longues courses. C’est d’abord Cordarrelle Patterson qui marque de 43 yards, puis Jalen Richard s’envole sur 52 yards. Dans les airs, les 3 passes de touchdowns de Derek Carr trouvent Michael Crabtree.
  • Le QB d’Oakland livre une prestation très convaincante avec 230 yards (23/28) et 3 TD. Sa ligne offensive a encore été impeccable, n’allouant aucun sack et permettant au jeu au sol de gagner 180 yards.
  • Les Jets ont rapidement été submergé par la cadence offensive des Raiders. Josh McCown lance 2 passes de touchdowns pour Jermaine Kearse et termine avec 166 yards (17/25).

Denver Broncos (2-0) 42 – Dallas Cowboys (1-1) 17

  • Offensivement et défensivement, les Broncos ont maté les Cowboys pour ce qui est un des résultats les plus surprenants du week-end.
  • Trevor Siemian sort surement son meilleur match en carrière avec 231 yards (22/32) et un record personnel de 4 touchdowns. Demaryius Thomas finit leader avec 6 réceptions et 71 yards, et Emmanuel Sanders marque 2 fois.
  • Le jeu au sol des Broncos a également été performant, mené par les 118 yards (et 1 TD) de C.J Anderson.
  • Et c’est encore mieux lorsque la défense est aussi en grande forme. Von Miller, muet depuis 5 matchs, sack Prescott à 2 reprises. Quant à Aqib Talib, il parachève l’œuvre des Broncos en marquant sur une pick-6 de 103 yards.
  • La soirée a donc été difficile pour le duo star des Cowboys. Le QB Dak Prescott a tenté 50 passes (30 réussies) et lance pour 238 yards, 2 TD et 2 INT. C’est encore plus compliqué pour le RB Ezekiel Elliott, qui sort le plus mauvais match de sa jeune carrière en étant limité à 8 petits yards.
  • Le match a été interrompu pendant près d’une heure à cause d’un orage sur Denver.

Los Angeles Rams (1-1) 20 – Washington Redskins (1-1) 27

  • Souvent critiqué pour ne pas être performant dans les moments qui comptent, Kirk Cousins n’a pas flanché hier soir pour donner la victoire aux Redskins. Il mène le drive final sur 70 yards et trouve Ryan Grant à moins de 2 minutes de la fin du match.
  • Cela ne cache pas le fait que le jeu de passes de Washington continue d’être fébrile (Cousins ne finit qu’avec 179 yards) et que c’est le jeu au sol qui a fait la différence face aux Rams. Trois RB finissent avec plus de 67 yards et Chris Thompson marque 2 TD dont un de 61 yards.
  • Moins affutés que la semaine dernière, les Rams sont même restés au contact jusqu’au bout. Jared Goff lance pour 224 yards et 1 TD, mais ne peut faire revenir son équipe en fin de match et se fait intercepter par Mason Foster. Le RB Todd Gurley a alterné le bon (2 TD) et le moins bon (1 fumble perdu).
Washington s’en sort au Coliseum grâce au jeu au sol (Redskins.com)

Seattle Seahawks (2-0) 12 – San Francisco 49ers (0-2) 9

  • Nouvelle prestation poussive pour les Seahawks, qui s’en sorte grâce à une improvisation de Russell Wilson. Dans le 4ème quart-temps, le QB évite plusieurs sacks avant de trouver Paul Richardson pour le touchdown de la victoire.
  • Pas toujours inspiré, Wilson termine avec 198 yards (23/39) et 1 TD. L’attaque de Seattle montre des signes inquiétants après deux matchs.
  • Ce n’est pas mieux pour les 49ers, qui n’ont pas marqué le moindre touchdowns en 2 matchs. Le jeu de passes a été à la peine, Brian Hoyer finissant avec 99 yards seulement et 1 interception. C’était mieux au sol où Carlos Hyde gagne 124 yards en 15 courses.
  • Côté Seahawks, Eddie Lacy, pourtant pas blessé, n’était pas sur la feuille de match. Du coup, c’est le rookie Chris Carson qui a mené la charge avec 93 yards.

Atlanta Falcons (2-0) 34 – Green Bay Packers (1-1) 23

  • Après une entrée en matière poussive, les Falcons ont retrouvé leur puissance offensive pour écarter les Packers lors du choc de la week 2. Ils ont ainsi parfaitement inauguré leur nouveau stade.
  • Les Falcons menaient 31-7 en début de 3ème quart-temps, mais cette fois ils ont tenu bon jusqu’au bout. Matt Ryan lance pour 252 yards (19/28) et 1 TD pour Tevin Coleman, Devonta Freeman gagne 84 yards au sol et marque 2 fois, et Julio Jones finit avec 108 yards.
  • Aaron Rodgers a fait ce qu’il a pu pour ramener ses Packers mais le mal était fait. Le QB lance pour 343 yards (33/50) et 2 TD. Il se fait intercepter par Desmond Trufant en fin de première mi-temps. Trufant qui marque également un touchdown défensif après un fumble forcé par Vic Beasley.
  • Le QB de Green Bay a tout de même atteint un milestone lors de ce match. Il a en effet lancé son 300ème touchdown en carrière.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s