Week 4 – TNF : Aaron Rodgers et les Packers profitent des erreurs de Chicago

Publié le Mis à jour le


Quoi de mieux que la plus vieille rivalité de NFL pour lancer la 4ème journée ?! Les Packers accueillait les Bears au Lambeau Field dans une atmosphère électrique. Aaron Rodgers a profité des erreurs des Bears pour lancer 4 passes de touchdown et mener Green Bay à une victoire facile 35-14.

Packers et Bears ont choisi l’unité comme réponse à la polémique sur l’hymne américain (photo : AP)

Le film du match

Green Bay rentre vite dans son match et converti trois 1st down très rapidement, par Montgomery à deux reprises et par Randall Cobb. Aaron Rodgers sort ensuite sa première grosse passe sur 3ème tentative et il enchaîne avec son 1er touchdown, pour Davante Adams (7-0). On ne peut pas en dire autant de Chicago, puisque Mike Glennon perd la balle d’entrée sur un sack de Clay Matthews. Rodgers récupère le ballon en excellente position et trouve de suite Randall Cobb pour doubler la mise (14-0). Le deuxième drive des Bears termine de la même manière. Après une pénalité et un sack, ils perdent la balle sur un mauvais snap et c’est Blake Martinez qui le récupère. Cette fois, les Packers n’en profitent pas. La fin du quart-temps est peu animée et l’arbitre met le match en pause à cause d’un orage au-dessus du Lambeau Field.

Après 45 minutes d’arrêt, la rencontre reprend. Chicago tente de revenir fort mais est ralenti par plusieurs pénalités. Glennon tente alors une passe longue qui fait presque mouche. Les Bears récupèrent vite la balle grâce à une bonne phase défensive, mais pour le reperdre presque immédiatement. Glennon fait une très mauvaise passe, qui termine dans les bras de Ha-Ha Clinton-Dix. Une fois encore Aaron Rodgers en profite et trouve Jordy Nelson sur une passe de 58 yards, puis Aaron Jones punit les Bears avec un nouveau touchdown sur une course en plein centre (21-0). Après un échange de punt, Chicago va tout de même marquer ses premiers points avant la mi-temps. Zach Miller fait avancer son équipe avec des réceptions de 16 et 29 yards, et Glennon trouve Kendall Wright dans l’en-but (21-7).

Au retour de la pause, Chicago a la possession et donc l’occasion de recoller. Ça avance bien avec plusieurs 1st downs pour Wright et Bellamy, mais ça se termine mal avec un field-goal manqué de Connor Barth. Du côté des Packers, on ne manque pas les occasions. Après une DPI de Prince Amukamara et une 4ème tentative convertie par Rodgers, ce dernier trouve Jordy Nelson pour porter le score à 28-7. Le QB des Packers n’a même le temps de se reposer puisque Kentrell Brice intercepte Mike Glennon sur le drive suivant. Rodgers ferme le 3ème quart-temps avec une passe de 26 yards pour Cobb et il ouvre le 4ème quart-temps avec une 4ème passe de touchdown, la 2ème pour Jordy Nelson (35-7). Chicago ne fera que réduire un peu l’écart avec un touchdown au sol de Jordan Howard. Score final : 35-14.

Troisième victoire de la saison pour Green Bay qui marque également un moment important dans la rivalité avec Chicago. Pour la première fois depuis 1933, les Packers passent devant dans les confrontations, avec 95 victoires pour 94 défaites (et 6 nuls).

Les Packers continuent de perdre des joueurs sur blessures

Déjà affectés par plusieurs blessures importantes (les OT titulaires David Bakhtiari et Bryan Bulaga n’étaient pas là), les Packers ont perdu deux joueurs lors de ce match. Le RB Ty Montgomery a quitté ses coéquipiers dans le 1er quart-temps à cause de côtes cassées. On a également eu peur pour le receveur Davante Adams qui s’est pris un très gros choc à la tête par Danny Trevathan. Il a quitté le terrain sur une civière, conscient, et les premiers retours semblent plutôt rassurants.

Le joueur du match

Clay Matthews (OLB – Green Bay Packers)

Même si la défense des Packers a globalement eu du mal à mettre une pression constante sur Mike Glennon, elle a été efficace lorsqu’elle a pu. Clay Matthews sort du lot et termine la rencontre avec 3 pressions sur le QB des Bears, dont 1 sack. Ce sack, le 75ème de sa carrière, lui permet de devenir le recordman de la franchise. Il dépasse Kabeer Gbaja-Biamila, qui détenait le record depuis 1982.

Clay Matthews rentre dans l’histoire des Packers avec son 75è sack (photo : Jonathan Daniel_Getty)

Les stats de la rencontre

GREEN BAY PACKERS (3-1) CHICAGO BEARS (1-3)
Passing Passing
Aaron Rodgers 18/26, 179 yards, 4 TD Mike Glennon 21/33, 218 yards, 1 TD – 2 INT
Rushing Rushing
Aaron Jones 13 courses, 49 yards, 1 TD Jordan Howard 18 courses, 53 yards, 1 TD
Receiving Receiving
Jordy Nelson 4 réceptions, 75 yards, 2 TD Kendall Wright 4 réceptions, 51 yards, 1 TD
Randall Cobb 4 réceptions, 44 yards, 1 TD Zach Miller 2 réceptions, 45 yards
Défense Défense
Clay Matthews 3 plaquages, 1 sack, 2 QB hits Pernell McPhee 3 plaquages, 1 sack
Ha-Ha Clinton-Dix 8 plaquages, 1 INT Leonard Floyd 3 plaquages, 1 sack

Les prochains matchs

Dans 10 jours, les Packers se déplacent à Dallas, chez un candidat pour les playoffs dans la NFC. Quant aux Bears, ils enchainent avec un deuxième match de division et recevront les Vikings lors du Monday Night Football.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s