College Football, Week 5 – Troy prend le beurre, l’argent du beurre et Twitter

Publié le Mis à jour le


Pour compléter leur calendrier, les équipes des divisions du Power 5 peuvent demander à des universités plus modestes de les rencontrer. En général, une somme d’argent leur est reversée afin de compenser les frais associés au déplacement. Autant dire que ça peut donner une situation étonnante lorsqu’un l’on accueille une équipe beaucoup plus faible, qui repart avec l’argent et la victoire… C’est la mésaventure qu’a connu LSU ce week-end…

Week-end compliqué pour LSU… (Getty)

Troy surprend LSU

Ce week-end, LSU a payé 985 000 $ pour que Troy vienne jouer chez eux. Une offre acceptée qui débouche sur une victoire de l’université de la conférence Sun Belt (24-21) … Pour la première fois depuis 2000, les Tigers perdent un match contre une équipe en dehors de leur conférence. Et pour couronner le tout, Troy s’est payé son adversaire et donateur sur twitter après le match. Il y a des jours comme ça…

Ça se passe moins bien pour les autres Trojans

Si les Trojans de Troy ont créé l’exploit, ce n’est pas la même histoire pour les Trojans d’USC. Battus par Washington State 30-27, ils ont montré des signes inquiétants offensivement. L’efficacité sur les 3rd downs (2/11) et la moyenne de yards par action (5.6) sont notamment problématiques. Pas aidé par 3 linemen titulaires absents et un RB de retour de blessure, le QB Sam Darnold a perdu des points. Il lance pour seulement 164 yards avec 0 TD et 1 INT, et marque tout de même 2 fois au sol. Son CV de candidat au trophée Heisman était appuyé par ses victoires (13 de suite), mais cette défaite le confronte à ses stats moyennes.

Tennessee laisse passer sa chance dans la SEC East

Il y avait encore une opportunité claire cette saison pour les Vols de remporter la SEC East. L’effectif est l’un des plus talentueux de la division mais Tennessee n’y arrive pas. Les trois derniers matchs sont mauvais et le coach Butch Jones est plus que jamais sur la sellette. Battus par Florida sur un hail mary il y a 2 semaines, les Vols restaient sur une victoire très poussive contre UMass. Mais ils ont touché le fond ce week-end en étant humilié à domicile par Georgia (41-0). Le résultat comme la manière sont inadmissibles, même si les Bulldogs sont peut-être la meilleure équipe du pays après Alabama et Clemson.

Petite stat pas vraiment à l’avantage de Tennessee, puisque c’est la 27ème défaite consécutive des Volts face à un adversaire classé dans le top 10.

Saquon Barkley et Bryce Love sont des monstres

Même s’il n’a pas été aussi performant au sol que d’habitude (56 yards en 20 courses), Saquon Barkley nous a encore ébloui avec des actions incroyables. Il a d’abord lancé le match avec un touchdown de 98 yards sur le kickoff d’ouverture, il a ensuite montré ses qualités de receveurs avec une réception à une main, et a terminé en lançant une passe de touchdown.

Autre RB qui continue d’impressionner, Bryce Love, le successeur de Christian McCaffrey à Stanford. Lors de la victoire de son équipe contre Arizona State (34-24), il gagne 301 yards au sol (record de franchise) et marque 3 touchdowns (de 61, 43 et 59 yards). En moins de 100 courses, Love totalise déjà 1088 yards sur la saison et 7 touchdowns (sur 8) sont de plus de 40 yards.

Clemson fait du Bama

La recette de la domination des Crimson Tide est basée sur une grosse défense et une attaque efficace sans être exceptionnelle mais qui suffit. Et bien cette saison, une autre équipe suit la même voie, il s’agit de Clemson. Le champion en titre n’a pas la meilleure attaque, mais elle n’a qu’à assurer un minimum étant donné la puissance de la défense. La ligne défensive de Clemson est exceptionnelle et empêche les attaques adverses de créer du jeu, même celles des grosses universités classées. La démonstration face à Louisville et Lamar Jackson la semaine dernière (47-21) en est une illustration, qui a été confirmée avec une nouveau succès facile contre Virginia Tech (31-17). Et dans les deux cas, le score s’est resserré en toute fin de match, une fois le résultat assuré.

Dans le même temps, Alabama ne faiblit pas vraiment avec des victoires 59-0 et 66-3 sur Vanderbilt et Ole Miss lors des deux dernières journées. Les deux équipes semblent un cran au-dessus et une finale universitaire entre les deux serait exceptionnelle.

Clemson fait de plus en plus peur (USA Today)

Les principaux résultats de la week 5

  • Washington State (16) 30 – USC (5) 27
  • Alabama (1) 66 – Ole Miss 3
  • Virginia Tech (12) 17 – Clemson (2) 31
  • Penn State (4) 45 – Indiana 14
  • Tennessee 0 – Georgia (7) 41
  • Auburn (13) 49 – Mississippi State (24) 10

Les meilleures performances du week-end

Passing

  • Max Browne (Pittsburgh) : 28/32, 410 yards, 4 TD
  • Bryant Shirreffs (Connecticut) : 22/38, 408 yards, 2 TD
  • Andrew Ford (UMass) : 32/54, 390 yards, 5 TD – 1 INT

Rushing

  • Bryce Love (RB – Stanford) : 25 courses, 301 yards, 3 TD
  • Jordan Chunn (RB – Troy) : 30 courses, 191 yards, 1 TD
  • Zach Abey (QB – Navy) : 36 courses, 185 yards, 3 TD

Receiving

  • Malcolm Williams (Coastal Carolina) : 9 réceptions, 266 yards, 2 TD
  • Michael Gallup (Colorado State) : 8 réceptions, 212 yards, 1 TD
  • Jalen Guyton (North Texas) : 14 réceptions, 211 yards, 1 TD
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s