L’équipe-type de la 5ème journée

Publié le Mis à jour le


Les grands joueurs brillent dans les grands moments. Dans l’équipe-type de cette week 5, deux joueurs ont une nouvelle fois confirmé cette vérité, un en attaque et un en défense. Aaron Rodgers a fait parler sa magie et son bras pour briser une nouvelle fois le cœur de fans des Cowboys, alors qu’Earl Thomas a sauvé son équipe d’un touchdown qui aurait pu être crucial. Deux actions exceptionnelles, deux façons de gagner un match.

ATTAQUE

Quarterback

  • Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

  • 19/29, 221 yards, 3 TD

Quelques mois après un match de playoffs où il avait fait du mal aux Cowboys, Aaron Rodgers a récidivé dimanche à Dallas. Engagé dans un très beau duel avec Dak Prescott, le QB a encore eu le dernier mot avec une passe de touchdown qui donne la victoire à Green Bay à quelques secondes du coup de sifflet final. Son 3ème touchdown du match est donc décisif et permet aux Packers de continuer leur beau parcours dans la NFC. Rodgers est élu meilleur joueur offensif de la semaine dans sa conférence.

Remplaçant : Alex Smith (Kansas City Chiefs)

Running-backs

  • Melvin Gordon (Los Angeles Chargers)

  • 20 courses, 105 yards, 2 TD dans les airs

Si les Chargers ont obtenu leur première victoire de la saison, c’est en partie grâce à l’excellent match de leur RB. Melvin Gordon a été plutôt efficace au sol, avec 105 yards en 20 courses (5.3 AVG) et 4 plaquages cassés. Mais il a fait la différence dans les airs où il mène les Chargers avec 6 réceptions pour 67 yards et 2 TD. Philip Rivers affiche 134.4 de rating lorsqu’il a Gordon. Le RB est élu meilleur joueur offensif de la semaine dans l’AFC.

  • Leonard Fournette (Jacksonville Jaguars)

  • 28 courses, 181 yards, 2 TD

Record personnel battu pour le rookie Leonard Fournette avec 181 yards au sol face aux Steelers. Pas forcément aidé par sa ligne offensive, il est d’abord allé chercher ses yards lui-même, après contact, et il s’offre son premier touchdown sur un beau plongeon. La cerise sur le gâteau est son deuxième touchdown en fin de match, sur une course de 90 yards.

Remplaçant : Aaron Jones (Green Bay Packers)

Receveurs

  • Antonio Brown (Pittsburgh Steelers)

  • 10 réceptions, 157 yards

Malgré le gros match des lignes secondaires de Jacksonville (4 interceptions), Antonio Brown a réussi à faire son match. Présent dès le début, il a été le seul joueur offensif à tirer son épingle du jeu du côté de Pittsburgh. Brown conforte sa position de leader de NFL avec 157 yards en 10 réceptions.

  • Mike Wallace (Baltimore Ravens)

  • 3 réceptions, 133 yards

Mike Wallace va toujours très vite et il a encore le potentiel pour des « big plays ». Face aux Ravens, il a été plus véloce que Sean Smith et gagne 106 yards en seulement 2 longues réceptions, et termine avec 133 yards. Joe Flacco affiche un rating de 118.8 lorsqu’il a lancé vers son receveur. Dans le même registre, DeSean Jackson est son backup dans l’équipe-type.

Remplaçants : DeSean Jackson (Tampa Bay Buccaneers), Danny Amendola (New England Patriots)

Tight-end

  • Ed Dickson (Carolina Panthers)

  • 5 réceptions, 175 yards

Titulaire en l’absence de Greg Olsen, blessé, Ed Dickson a surpris avec un énorme match contre Detroit. Il attrape les 5 passes lancées par Cam Newton vers lui et totalise 175 yards, soit plus que sur les deux saisons précédentes.

Remplaçant : Travis Kelce (Kansas City Chiefs)

Ligne offensive

  • Donald Penn (LT – Oakland Raiders)

  • Jahri Evans (LG – Green Bay Packers)

  • Mike Pouncey (C – Pittsburgh Steelers)

  • Shaq Mason (RG – New England Patriots)

  • Rick Wagner (RT – Detroit Lions)

Que ce soit Derek Carr ou E.J Manuel au poste de quarterback, Donald Penn fait en sorte de le protéger au mieux. Face aux Ravens, le LT des Raiders n’a alloué qu’une seule pression (1 sack de Suggs) en 31 snaps (passes). 1 seule pression allouée également pour Rick Wagner, à l’opposé. Il a surnagé pour Detroit lors d’un match où la ligne offensive a souffert, surtout à gauche.

Au centre, Mike Pouncey s’est montré solide au milieu d’une attaque de Pittsburgh à la peine. Autour de lui, les Guards Jahri Evans et Shaq Mason sont ressortis grâce à leur solidité dans toutes les phases de jeu.

Remplaçants : La’el Collins (OT – Dallas Cowboys), Anthony Steen (OG – Miami Dolphins), Ali Marpet (C – Tampa Bay Buccaneers)

DÉFENSE

Ligne défensive

  • Akiem Hicks (DE – Chicago Bears)

  • 2 sacks, 4 pressions, 4 plaquages

Le DE des Bears a dominé la ligne offensive des Vikings et termine avec 2 sacks et 4 pressions sur les QB adverses au total. Impressionnant au sol, il totalise 4 plaquages, dont 3 avec perte de yards.

  • Damon Harrison (DT – New York Giants)

  • 5 plaquages, 4 pressions

“Snacks” a encore été dominant à l’intérieur de la ligne des Giants. Comme d’habitude, il a fait la loi au sol avec 5 plaquages (1 avec perte de yards), mais il a également été actif en pass-rush puisqu’il totalise 4 pressions sur Philip Rivers.

  • Aaron Donald (DT – Los Angeles Rams)

  • 10 pressions, 3 QB hits, 5 plaquages

Dans un duel qui s’annonçait déséquilibré, Donald a mangé la ligne offensive des Seahawks. Auteur de 10 pressions, il ne signe pas de sack mais touche Russell Wilson à 3 reprises. Il a également été présent au sol, avec 5 plaquages dont 2 avec perte de yards.

  • Jerry Hughes (DE – Buffalo Bills)

  • 6 pressions, 1 QB hit, 4 plaquages

Excellent sur les phases de pass-rush avec 6 pressions au total, Hughes a été impressionnant contre le jeu au sol puisque ses 4 plaquages font perdre des yards à l’attaque de Cincinnati.

Remplaçants : Robert Ayers (DE – Tampa Bay Buccaneers), Joey Bosa (DE – Los Angeles Chargers)

Linebackers

  • Telvin Smith (WLB – Jackonsville Jaguars)

  • 10 plaquages, 1 interception, 1 TD

Présent dans tous les secteurs, Telvin Smith termine avec 10 plaquages dont 3 avec perte de yards. Il s’est également mêlé à la fête défensive des Jaguars (5 interceptions, 2 pick-6), puisqu’il intercepte Ben Roethlisberger et marque derrière. Au global en couverture, il n’alloue que 26 yards sur 4 passes lancées vers lui. Smith est élu meilleur défenseur de la semaine dans la conférence AFC.

  • Demario Davis (MLB – New York Jets)

  • 6 plaquages, 1 sack

Retour de Demario Davis dans l’équipe-type avec une nouvelle belle performance et une nouvelle victoire des Jets. Très productif, il totalise 6 plaquages sur les phases au sol. Il a été particulièrement à son avantage sur les phases de pass-rush face aux Browns et totalise 4 QB hits dont 1 sack.

  • Kiko Alonso (SLB – Miami Dolphins)

  • 7 plaquages, 1 sack, 1 passe déviée

Dans un match dominé par les défenses, Kiko Alonso a été le meilleur. Impeccable face au jeu au sol, il totalise 7 plaquages. Sérieux en couverture, il n’alloue que 18 yards. Et intéressant en pass-rush, il s’offre un sack.

Remplaçants : Mark Barron (MLB – Los Angeles Rams), Melvin Ingram (DE/OLB – Los Angeles Chargers)

Safeties

  • Earl Thomas (FS – Seattle Seahawks)

  • 7 plaquages, 1 INT, 1 FUM

Le meilleur défenseur de la semaine dans la NFC a peut-être offert la victoire à Seattle sur une action exceptionnelle. Alors que Todd Gurley, le RB des Rams, allait marquer un touchdown, Thomas force un fumble crucial. Il continue ensuite son récital avec 1 interception et 7 plaquages, de quoi solidifier son statut de référence au poste de Safety.

  • Karl Joseph (SS – Oakland Raiders)

  • 9 plaquages

Dans un autre registre, plus en puissance, Karl Joseph fait du bon boulot également. Face aux Ravens, il totalise 9 plaquages et 5 stops défensifs sur des phases au sol. Sérieux en couverture, il n’alloue qu’une seule réception, qui se termine finalement en perte de yards.

Remplaçants : Harrison Smith (FS – Minnesota Vikings), John Johnson III (Los Angeles Rams)

Cornerbacks

  • Jason McCourty (Cleveland Browns)

  • 2 passes déviées, 1 INT, 5 plaquages

La superbe saison de Jason McCourty continue. Face aux Jets, le CB des Browns a été visé à 7 reprises par Josh McCown, il alloue certes 5 réceptions mais jamais pour plus de 6 yards. Il dévie 2 passes et s’offre une interception. McCown affiche un rating de seulement 36.3 lorsqu’il a lancé vers lui.

  • Patrick Robinson (Philadelphia Eagles)

  • 3 passes déviées, 5 plaquages

Lui aussi réussit une excellente saison jusqu’ici. Robinson a été beaucoup sollicité par Carson Palmer dimanche (9 fois), mais il a répondu présent avec pas moins de 3 passes déviées. Il alloué 80 yards au total, mais la grande majorité viennent en fin de rencontre, alors que les Eagles étaient déjà loin devant.

Remplaçants : Jalen Ramsey (Jacksonville Jaguars), D.J Hayden (Detroit Lions)

EQUIPES-SPÉCIALES

Kicker

  • Adam Vinatieri (Indianapolis Colts)

  • 4/4 FG, 2/2 XP

Un sans-faute pour Vinatieri, qui offre la victoire aux Colts en prolongation. C’est le 27ème coup de pied victorieux de sa carrière.

Punter

  • Rigoberto Sanchez (Indianapolis Colts)

  • 4 punts, 4 dans les 20 yards adverses, 47.8 AVG

Le coéquipier de Vinatieri a également été très bon. Ses 4 punts terminent dans les 20 yards des 49ers, qui ne gagnent pas le moindre yard sur les retours.

Returner

  • Kenjon Barner (Philadelphia Eagles)

  • 36 yards de moyenne sur les retours de punts

Barner a régulièrement mis Philadelphia en bonne position grâce à ses longs retours. Il affiche une moyenne de 36 yards, avec une pointe à 76.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s