NFL – Week 6 : Huit victoires à l’extérieur, dont les Steelers qui font chuter les Chiefs

Publié le Mis à jour le


Il faisait bon jouer à l’extérieur ce week-end, puisque pas moins de 8 équipes sont aller chercher la victoire loin de leurs bases. Il y a eu des surprises comme les Giants qui vont chercher leur premier succès à Denver ou les Dolphins qui renversent la situation à Atlanta, mais le plus gros fait d’armes est pour les Steelers qui font tomber la dernière équipe invaincue.

Quelques mois après le Super Bowl, les Falcons explosent encore (AP)

Atlanta Falcons (3-2) 17 – Miami Dolphins (3-2) 20

  • On se souvient tous du dernier Super Bowl lorsque les Falcons menaient 28-3 avant de s’incliner face aux Pats. Hier ils ont récidivé puisqu’ils perdent à domicile contre Miami, alors qu’ils menaient 17-0 à la mi-temps.
  • Jay Cutler (151 yards) a trouvé le rythme en 2ème mi-temps avec 2 passes de touchdowns. Il a bien été aidé par le gros match au sol de Jay Ajayi, qui passe les 100 yards pour la première fois de la saison (130 yards en 26 courses).
  • Reshad Jones scelle la victoire de Miami avec son interception en fin de rencontre. Matt Ryan (248 yards, 1 TD) lance sa 6ème interception en 6 matchs, il n’est plus qu’à une de son total de 2016. Le QB connaît une grosse baisse de régime cette année, avec notamment 271 yards par match en moyenne contre 309 il y a un an.

Minnesota Vikings (4-2) 23 – Green Bay Packers (4-2) 10

  • L’information de ce match est évidemment la blessure d’Aaron Rodgers. Le QB des Packers s’est cassé la clavicule droite après un plaquage d’Anthony Barr, et il pourrait donc manquer le reste de la saison.
  • Brett Hundley a pris sa place au centre de l’attaque de Green Bay mais ce n’est pas pareil. Face à une très bonne défense, il a souffert et termine avec 157 yards, 1 passe de touchdown pour Davante Adams et 3 interceptions.
  • La défense des Vikings fait un gros match, avec 3 interceptions donc mais aussi 4 sacks. Harrison Smith a mené la charge en étant omniprésent (1.5 sack, 1 interception).
  • Offensivement, ça été plus poussif pour Minnesota, surtout en l’absence de Stefon Diggs. Case Keenum lance pour 239 yards, 1 TD et 1 INT. Adam Thielen frôle les 100 yards et Jerrick McKinnon (69 yards) marque au sol.
  • Autre bonne nouvelle en marge du match pour les Vikings. Le QB Teddy Bridgewater a été autorisé à reprendre l’entrainement.

New Orleans Saints (3-2) 52 – Detroit Lions (3-3) 38

  • Résumé de ce match fou en chiffre : 90 points, 8 pertes de balle et 5 touchdowns marqués par les défenses et équipes spéciales. Et c’est la défense des Saints qui s’est le plus distinguées avec 5 sacks, 3 interceptions et 3 touchdowns.
  • Menés de 35 points en 2ème mi-temps, les Lions ont marqué 4 touchdowns de suite pour tenter le plus gros comeback de l’histoire, mais Cameron Jordan met fin au rêve lorsqu’il intercepte Stafford dans l’en-but.
  • Offensivement, ce sont les running-back qui ont assuré le spectacle côté Saints. Mark Ingram gagne 114 yards au sol et marque 2 fois, et il ajoute 5 réceptions pour 36 yards. Le rookie Alvin Kamara ajoute 75 yards en 10 courses. Pour Drew Brees, c’est plus mitigé, avec 186 yards, 2 touchdowns, mais aussi ses deux premières interceptions de la saison.
  • En face Matthew Stafford (312 yards) lance 3 passes de touchdowns mais perd 2 fumbles et se fait intercepter 3 fois (dont une pick-6). Ses deux receveurs principaux, Golden Tate et Marvin Jones, terminent avec 96 yards et 1 TD.

New York Jets (3-3) 17 – New England Patriots (4-2) 24

  • Menés 14-0 dans le 2ème quart-temps, les Patriots ont dû s’employer pour récupérer la première place de l’AFC East. Tom Brady, 257 yards, 2 TD et 1 INT, ne sort pas le plus beau match de sa carrière, mais il remporte sa victoire numéro 187 en saison régulière pour devenir seul recordman de NFL.
  • Pour situer l’exploit de Brady, 187 succès c’est plus que le total de victoires de 4 franchises NFL dans leurs histoires… Ravens (184), Panthers (176), Jaguars (158) et Texans (109).
  • Brady trouve son TE Rob Gronkowski à deux reprises dans l’en-but. La première fois pour égaliser juste avant la mi-temps, et la seconde dès le retour des vestiaires. Gronk termine avec 83 yards.
  • Défensivement, les Pats et leur 32ème défense de NFL ont alloué 354 yards et 2 TD à Josh McCown, mais il y a eu du mieux. Le QB des Jets est intercepté à deux reprises et le jeu au sol a été très bien contenu. 74 yards, 3 yards par course seulement en moyenne.
  • Une décision arbitrale a laissé perplexe les Jets et leurs fans lorsque le TD de Seferian-Jenkins est annulé à cause d’un fumble.
  • Les Pats remportent leur 11ème victoire de suite à l’extérieur.
Encore un record pour Tom Brady, avec 187 victoires en saison régulière (AP)

Washington Redskins (3-2) 26 – San Francisco 49ers (0-6)

  • Inconstant, Kirk Cousins s’en sort bien sur sa feuille de stats et les Redskins battent difficilement des 49ers toujours sans victoire.
  • Le QB de Washington lance pour 330 yards et 2 TD, et ajoute un 3ème au sol. Il se fait également intercepter une fois.
  • Du côté de San Francisco, Kyle Shanahan a décidé de mettre Brian Hoyer sur le banc en fin de première mi-temps, alors que son équipe était menée 14-0. Le rookie C.J Beathard est entré et a plutôt montré de bonnes choses. Il termine avec 245 yards, 1 TD et 1 INT en fin de match alors qu’il tentait le comeback.
  • Les 49ers sont toujours sans victoire, mais la chance n’est pas de leur côté cette saison. Ils ont en effet perdu les 5 derniers matchs de 3 points ou moins à chaque fois.

Baltimore Ravens (3-3) 24 – Chicago Bears (2-4) 27

  • Pour sa première titularisation, Mitchell Trubisky repart de Baltimore avec la victoire. Il aura fallu attendre la prolongation pour que Connor Barth délivre des Bears qui avaient compté 14 points d’avance plus tôt dans le match.
  • Le plan de jeu offensif de Chicago était simple et sans risque pour le QB rookie, qui termine avec 113 yards (8/16) et 1 TD. Le jeu au sol a fait le boulot, avec 231 yards au total, dont 167 pour Jordan Howard.
  • Baltimore est revenu dans le match grâce à un touchdown de 96 yards de Bobby Rainey sur un retour de kickoff, puis un autre de 77 yards de Michael Campanaro sur un retour de punt.
  • Par contre, Joe Flacco n’a jamais été dans le match, bien pressé par la défense des Bears. Il ne lance que pour 180 yards en 41 passes tentées, avec 3 pertes de balles (2 INT).

Houston Texans (3-3) 33 – Cleveland Browns (0-6) 17

  • Deshaun Watson continue d’enfiler les touchdowns comme des perles. Face aux Browns, il lance pour 225 yards et 3 TD, ce qui porte son total à 15 sur la saison. Non seulement il est leader de NFL sans avoir joué le premier match, mais c’est aussi un record pour un rookie à la week 6. C’est également le même chiffre que le total de Brock Osweiler en 2016.
  • Le QB rookie n’a pas été le seul à se mettre en évidence, puisque la défense de Houston a fait un très gros match. 4 sacks, 3 interceptions, dont 2 pour Jonathan Joseph qui s’offre une pick-6 au passage.
  • Petite stats étonnante pour Will Fuller. Le receveur des Texans compte 7 réceptions cette saison, un faible total, sauf que 5 sont des touchdowns…
  • Les Browns ont aligné Kevin Hogan au centre de leur attaque pour ce match. Il est devenu le 28ème nom sur la liste des QB qui ont débuté un match pour la franchise après 1999.
  • C’est la 16ème défaite de rang pour Cleveland.

Arizona Cardinals (3-3) 38 – Tampa Bay Buccaneers (2-3) 33

  • Les papis font de la résistance ! Adrian Peterson, 32 ans et fraichement arrivé dans l’Arizona après son transfert, marque un TD de 27 yards sur le premier drive et finit avec 134 yards et 2 TD. Larry Fitzgerald, 34 ans, attrape 10 passes pour 138 yards et 1 TD. Et Carson Palmer, 37 ans, termine avec 283 yards (18/22) et 3 TD.
  • Avec 14 731 yards en carrière, Fitzgerald dépasse Steve Smith et est désormais 7ème dans l’histoire.
  • Les Bucs ont perdu Jameis Winston dans le 2ème quart-temps, à cause d’une blessure à l’épaule. Ryan Fitzpatrick l’a remplacé et a tenté le comeback avec ses 290 yards et 3 TD (2 INT). Menés 31-0, les Bucs ont bien failli créer la sensation.
Adrian Peterson a montré qu’il avait encore des choses à faire en NFL (AP)

Jacksonville Jaguars (3-3) 17 – Los Angeles Rams (4-2) 27

  • Les choses ont très bien démarré pour les Rams lorsque Pharoh Cooper marque sur le coup d’envoi (retour de 103 yards). Les équipes spéciales ont enchaîné avec un nouveau touchdown en 1ère mi-temps après un punt bloqué.
  • Les Jaguars avaient pourtant réagi très vite, grâce à une course de Leonard Fournette, qui marque de 75 yards. Le RB rookie continue d’impressionner, il termine le match avec 130 yards. Il est également devenu le 2ème rookie à marquer lors de ses 6 premiers matchs en NFL.
  • Jacksonville aurait pu revenir en fin de match, mais Blake Bortles a flanché en perdant deux fois la balle. D’abord sur un fumble, puis sur une interception lors du drive suivant.
  • Pour Los Angeles, le leader offensif est Todd Gurley, qui affiche 116 yards en 23 courses. Jared Goff termine avec 124 yards (11/21) et 1 TD.
  • 3ème victoire en 3 matchs à l’extérieur pour les Rams cette saison.

Kansas City Chiefs (5-1) 13 – Pittsburgh Steelers (4-2) 19

  • Il n’y a plus d’équipe invaincue ! Les Chiefs chutent à domicile après une bataille âpre, remportée donc par les Steelers.
  • L’attaque de Pittsburgh a été menée par son « big three » dimanche, à commencer par un Le’Veon Bell de nouveau très efficace. Le RB gagne 179 yards au sol, avec 1 TD. Quant à Ben Roethlisberger, il a rebondi une semaine après ses 5 interceptions face aux Jaguars. Avec 252 yards, 1 TD et 1 INT, il a souvent trouvé Antonio Brown, qui totalise 155 yards et 1 TD à la fois acrobatique et un peu chanceux.
  • La défense a également ralenti l’une des meilleures attaques de la ligue. Les Chiefs arrivaient avec une moyenne de 414 yards et 32.8 points par match. Les Steelers limitent Kareem Hunt, leader de NFL en yards au sol, à seulement 21 yards, et Alex Smith lance pour 246 yards et 1 TD.
  • Kareem Hunt crée quand même l’exploit de devenir le premier joueur à débuter sa carrière par 6 matchs à plus de 100 yards de scrimmage. Dimanche, c’est grâce à ses 5 réceptions pour 89 yards.
  • Les Chiefs ont eu l’opportunité de revenir en fin de match, mais James Harrison, peu utilisé sur les premiers matchs, réalise le sack décisif.

Oakland Raiders (2-4) 17 – Los Angeles Chargers (2-4) 17

  • Le retour de Derek Carr n’a pas été suffisant pour les Raiders, qui s’inclinent à la dernière seconde sur un field-goal de Nick Novak. La transformation ratée un peu plus tôt par Giorgio Tavecchio, suite à un mauvais snap, coûte très cher à Oakland.
  • Pas à 100%, Carr lance pour 171 yards, 1 TD et 2 INT. Il se fait intercepter sur sa première passe du match, puis réagi rapidement en trouvant Michael Crabtree.
  • Pour la deuxième semaine de suite, Melvin Gordon a brillé au sein de l’attaque des Chargers. Le RB gagne 83 yards au sol avec 1 TD, et il ajoute 9 réceptions pour 67 yards et 1 autre TD. Son QB, Philip Rivers, assure également avec 268 yards (25/36) et 1 TD.
  • C’est la 4ème défaite de rang pour Oakland.

Denver Broncos (3-2) 10 – New York Giants (1-5) 23

  • On ne l’attendait plus ! Les Giants sont allés chercher leur première victoire de la saison à Denver. Sans de nombreux titulaires (dont OBJ) et avec la manière.
  • La défense de Denver fait figure de référence, mais c’est bien celle des Giants qui a montré la voie. Jason Pierre-Paul était en grande forme et totalise 3 sacks à lui tout seul (4 au total pour New York). Les Giants interceptent également Trevor Siemian (376 yards, 1 TD) à 2 reprises, dont une pick-6 pour Janoris Jenkins.
  • La défense de Denver arrivait avec une des meilleures défenses face au jeu au sol (50.8 yards alloués en moyenne), limitant certains des meilleurs running-back à des miettes. Il aura fallu 1 course à Orleans Darkwa pour atteindre ce total et le RB termine avec 117 yards.
  • De son côté, Eli Manning fait un match sérieux, avec 128 yards (11/19) et 1 TD pour le TE rookie Evan Engram (82 yards).
  • A l’image de son équipe, le kicker Brandon McManus rate 2 field-goals sur le match. Il a déjà manqué 5 tirs (sur 13), soit autant que l’année passée en 34 tentatives.

Tennessee Titans (3-3) 36 – Indianapolis Colts (2-4) 22

  • Après 11 défaites de rang face aux Colts, les Titans battent enfin leur rival de l’AFC South. Prudent au sol pour protéger sa blessure aux ischios, Marcus Mariota a fait parler son bras et lance pour 306 yards (23/32), son meilleur total de la saison. Au sol, les RB ont fait le boulot, et notamment Derrick Henry qui gagne 131 yards en 19 courses. Henry et Murray marquent chacun 1 TD.
  • Les Titans ont également un kicker très régulier, qui passe ses 3 field-goals du match. Ryan Succop bat d’ailleurs le record NFL de field-goals consécutifs réussis à moins de 50 yards (49).
  • Jacoby Brissett a bien tenté de faire revenir son équipe, comme la semaine dernière contre les 49ers, mais ça ne marche pas à chaque fois. Le QB termine avec 212 yards (21/37) et 1 TD.

 

Bye : Bills, Bengals, Cowboys, Seahawks

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s