NFL – Week 7 : Les Rams dominent les Cardinals à Twickenham

Publié le Mis à jour le


12h39, Gare de St Pancras, Londres.

Le ciel gris de la capitale Anglaise laisse rapidement place aux premières couleurs, celles des différentes équipes de NFL. Sur l’esplanade devant King’s Cross, les 32 franchises de la ligue semblent représentées, sur ma gauche, le bleu turquoise des Dolphins, sur ma droite j’aperçois un nom bien connu, celui de Tom Brady, et en face de moi, Larry Fitzgerald est en train de discuter avec Jared Goff. Me voila dans le vif du sujet, à savoir le match que je suis venu voir entre les Cardinals et les Rams.

Après un rapide en-cas, je me dirige vers Waterloo pour pour y prendre le train. Direction Twickenham, l’antre du rugby anglais, qui laisse sa place pour deux matchs à un autre sport au ballon oval. L’arrivée sur le stade est plutôt longue et risquée, puisque l’on me propose un sandwich à la saucisse allemande, une parrillada argentine ou encore des donuts. J’arrive finalement devant le stade pour récupérer mon pass et je rejoins rapidement mon siège. Les deux équipes s’échauffent, les choses sérieuses ne vont pas tarder à commencer…

Twickenham, le stade du rugby anglais, s’est mis aux couleurs de la NFL

Le contexte

Les deux franchises de la NFC West restaient sur des succès lors de la week 6. Les Cardinals (3-3) étaient revenu à l’équilibre avec une victoire 38-33 face aux Bucs. Adrian Peterson, tout juste arrivé de New Orleans était titulaire et totalisait 134 yards et 2 TD. De leur côté, les Rams (4-2) sont allés gagner leur troisième match de la saison à l’extérieur, à Jacksonville 27-17. Pharoh Cooper avait parfaitement lancé son équipe avec un touchdown de 103 yards sur le coup d’envoi.

Le match

Twickenham, le plus grand stade de rugby du monde (82 000 places) affiche complet, rempli de fans anglais, allemands, français et d’ailleurs. Les deux équipes entrent sur le terrain, l’hymne américain précède le « God Save the Queen ». Les Cardinals remportent le toss et recevront les premiers.

1er Quart-Temps

Le match débute par un bon drive d’Arizona. Carson Palmer semble en place et réussit deux belles passes qui font avancer son équipe. Il trouve d’abord Jermaine Gresham avant de se connecter avec Larry Fitzgerald pour 17 yards. Les Cards ont l’occasion d’ouvrir le score grâce à un field-goal de 32 yards, mais Phil Dawson le manque.

Le premier drive des Rams est également intéressant. Dès sa première course, Todd Gurley gagne un 1st down, puis Jared Goff enchaîne avec Robert Woods, très en vue en ce début de match, et Sammy Watkins. Les Cardinals font preuve de solidité dans la zone de vérité et évitent un touchdown. Greg Zuerlein ne tremble pas et ouvre tout de même le score pour Los Angeles (3-0).

Adrian Peterson tente alors de réagir et s’illustre pour la première fois avec une belle réception de 12 yards et un plaquage cassé sur une course. Mais les Cardinals calent avant la mi-terrain et doivent se dégager pour la première fois du match. Ils sont imités par les Rams quelques minutes plus tard, alors que Goff manque de se faire intercepter par Tyvon Branch sur une passe dangereuse. C’est ensuite au tour de Carson Palmer de se montrer en difficulté avec une passe contrée et la suivante mal lancée. Il trouve finalement J.J Nelson sur 3rd down mais c’est trop juste.

Les Rams mènent 3-0 à la fin du 1er quart-temps. Un quart-temps marqué par deux longs drives en ouverture mais peu de points. Les deux équipes semblent avoir plus de succès dans les airs qu’au sol.

2ème Quart-Temps

La deuxième période débute comme la première, à savoir par deux longs drives. Les Rams avancent d’abord grâce à une course de Gurley et passent la mi-terrain suite à une pénalité contre la défense d’Arizona. Un manque de discipline qui va permettre aux Rams de garder le drive vivant à plusieurs reprises. Sur une belle combinaison avec des courses croisées, Tavon Austin hérite du ballon et converti le 1st down, puis il est imité par un Todd Gurley très utilisé. Mais une nouvelle fois, les Rams ne peuvent pas finir avec un touchdown et Zuerlein passe son coup de pied (6-0).

Arizona répond et arrive rapidement dans le terrain des Rams, avant de stagner légèrement. Finalement, Palmer, sous pression, trouve un receveur pour continuer à avancer. La défense de Los Angeles se montre enfin avec plusieurs actions. Aaron Donald fait perdre des yards aux Cards et une passe est presque interceptée. Puis sur la 3ème tentative, Palmer évite un premier sack mais se prend Aaron Donald en pleine face. Arizona doit finalement se dégager avec un punt.

Après un drive où il n’avancent pas beaucoup, les Rams vont réussir le premier tournant du match en défense. Sous la pression, Carson Palmer est touché au moment de sa passe et Lamarcus Joyner l’intercepte puis la retourne jusque sur les 18 yards des Cards. Dans la foulée, Todd Gurley part sur la gauche et marque le premier touchdown de la rencontre, de 18 yards (13-0). Arizona paye cher sa première perte de balle.

Les Cardinals n’y arrivent pas au sol et Carson Palmer est sorti (blessure au bras), remplacé par Drew Stanton. Ce dernier envoie une passe trop forte sur 3rd down et son équipe doit punter. Au contraire, les Rams commencent à trouver un bon rythme et Goff peut compter sur une très bonne protection de la part de sa ligne offensive. Il trouve Woods pour convertir une 3ème tentative, puis Todd Gurley qui enchaîne avec un petit numéro avec plusieurs plaquages cassés et 35 yards à la clé. Sur les 32 yards des Cards, Goff se fait presque intercepter par Bethea mais il réagit en trouvant Cooper Kupp (16 yards) et en marquant sur une course. Le break est fait pour Los Angeles (20-0).

La fin du 2ème quart-temps est très compliqué pour Arizona, et ça ne s’arrange pas lorsque Mark Barron intercepte Drew Stanton. Malgré un sack de Chandler Jones sur Goff, Zuerlein a juste le temps de passer son field-goal de 53 yards et de porter le score à 23-0 à la mi-temps.

Malgré un temps de possession égal, le résultat à la pause est assez logique du fait de la domination de Los Angeles. Les Rams affichent 223 yards au total contre 138 pour Arizona, avec notamment un 81 – 15 au sol. Autre souci pour les Cardinals, l’efficacité sur 3rd down (1/6).

Juste le temps de manger un hot-dog et de se réchauffer un peu que les 2 équipes sont de retour sur le terrain.

Les Rams, plus efficaces offensivement, mènent logiquement à la mi-temps

3ème Quart-Temps

Au retour des vestiaires, l’attaque des Rams reste performante, avec un Jared Goff qui n’a aucun mal à trouver ses receveurs, et notamment Woods et Watkins qui font avancer les chaînes. Le pied de Greg Zuerlein ne faiblit pas avec un nouveau field-goal de 44 yards réussi (26-0). Au contraire, les Cardinals se sont pas dans le rythme et rendent la balle directement.

Les Rams jouent un peu plus au sol, pour gagner du temps et conserver leur avantage. Quelques bonnes variations et des pénalités leurs permettent d’avancer. Mais à force de la jouer trop conservateur, Goff commet une erreur et se fait intercepter par Deone Bucannon.

La fin du quart-temps résume plutôt bien le match d’Arizona. A savoir qu’après un sack, Stanton converti un 3&15 avec une passe de 25 yards pour Williams, mais les Cards reculent de 10 yards dans la foulée à cause d’une pénalité. Ils ne semblent tout simplement pas capable de prendre défense de LA à défaut et le peu de fois où ils y arrivent, leur indiscipline leur coûte chère. Le jeu au sol est complètement éteint et la sortie de Palmer affaiblie encore plus l’attaque. Les Rams affichent 325 yards offensifs contre165 pour Arizona, qui n’a converti qu’un seul 3rd down.

4ème Quart-Temps

Dans ce dernier quart-temps, les Rams mangent le chrono et convertissent les 3ème tentatives pour avancer, pas moins de quatre sur ce drive dont trois au sol. Après un drive de plus de 10 minutes, Jared Goff trouve Cooper Kupp sur une passe courte et le receveur rookie marque 18 yards plus loin. 33-0 pour Los Angeles.

Les Cardinals tentent de sauver l’honneur et Stanton réussit une belle action en trouvant Jaron Brown pour 23 yards. Mais le QB perd presque le ballon après un sack et n’arrive pas à convertir un 4th down. Les Rams récupèrent la balle et n’ont plus qu’à attendre la fin du match.

Victoire nette et (presque) sans bavure 33-0 des Rams.

Analyse

Les Rams ont construit leur victoire en 1ère mi-temps grâce à une meilleure efficacité offensive. Sur un temps de possession identique, ils ont marqué 23 points alors que les Cardinals sont restés muets. Los Angeles a ensuite géré son avance en deuxième mi-temps alors qu’en face, la sortie de Carson Palmer a douché les espoirs de comeback.

Les stats sont assez parlantes puisque les Rams terminent le match avec 425 yards offensifs contre seulement 195 pour les Cardinals. Une semaine après avoir explosé pour 134 yards et 2 TD, Adrian Peterson a été limité à 21 petits yards.

Réactions d’après-matchs

Le premier à sa présenter face à nous en conférence de presse était le coach des Rams, Sean McVay. Après avoir répété son « respect envers Bruce Arians et ses Cardinals », il s’est montré « content de la victoire » et a appuyé sur « la bonne gestion d’un road trip qui avait débuté à Jacksonville il y a 10 jours ». Interrogé sur le bilan (5-2) de son équipe et les chances d’aller en playoffs, McVay ne s’est pas enflammé. « L’objectif est de se reposer et de bien préparer le match contre les Giants ».

Sur le match, McVay s’est montré satisfait de la performance de son équipe « sur les trois phases du jeu ». Il a trouvé Jared Goff « bon », notamment sur « la gestion du match à la fin du 2ème quart-temps et sur le drive clé de 10 minutes en fin de match ». Il a aussi défini ce match comme « le plus abouti de la saison ».

Son QB Jared Goff, qui s’est présenté ensuite, s’est lui aussi montré « satisfait de la victoire et du fait d’avoir 5 victoires avant la bye week » et à l’image de son coach, lui non plus ne parle pas (encore) des playoffs. A propos du match, il a retenu « sa bonne gestion de la rencontre », « la bonne protection » et « l’excellent travail de Todd Gurley » . Il a également fait preuve d’auto-critique, notamment sur son interception.

Goff a également été interrogé sur son touchdown au sol, sur une read-option. Il a avoué « vouloir appeler ce schéma depuis plusieurs semaines ». Le QB des Rams a enfin eu une pensée pour Carson Palmer.

Larry Fitzgerald s’est présenté en conférence de presse, frustré et déçu

Bruce Arians est arrivé ensuite, le visage évidemment bien plus fermé. Il a insisté sur la « bonne préparation » de son équipe et pour lui « le field-goal manqué d’entrée a changé pas mal de choses ». Selon le coach des Cardinals, le problème majeur a été « le manque d’efficacité sur 3rd down, aussi bien en attaque qu’en défense ». Offensivement, « Adrian Peterson a été bien blocké par la défense des Rams et n’a pas vu quelques brèches ». Défensivement, « Chandler Jones met la pression mais d’autres joueurs doivent l’aider ».

Interrogé sur Carson Palmer, Arians a confirmé qu’il avait « le bras gauche cassé et qu’il serait absent au moins 8 semaines ». Drew Stanton est son « numéro 2 et sera titulaire face aux 49ers ».

Le receveur d’Arizona, Larry Fitzgerald, a clos la conférence de presse. Il a évidemment parler du « gros coup dur » que représente la blessure de son QB, puis a montré sa confiance en Drew Stanton, qui « est là depuis 5 saisons et qui a déjà gagné des matchs » pour les Cardinals. Fitzgerald s’est montré « frustré du résultat après une semaine où tout s’était parfaitement déroulé, la préparation du match comme l’accueil anglais ».

Les stats de la rencontre

LOS ANGELES RAMS (5-2) ARIZONA CARDINALS (3-4)
Passing Passing
Jared Goff 22/37, 235 yards, 1 TD – 1 INT Carson Palmer 10/18, 122 yards, 1 INT
Drew Stanton 5/14, 62 yards, 1 INT
Rushing Rushing
Todd Gurley 22 car, 106 yards, 1 TD Adrian Peterson 11 car, 21 yards
Receiving Receiving
Jaron Brown 2 réc, 37 yards Robert Woods 5 réc, 59 yards
Larry Fitzgerald 3 réc, 29 yards Cooper Kupp 4 réc, 51 yards, 1 TD
Defense Defense
Aaron Donald 1 sack, 2 TFL Chandler Jones 1 sack, 4 plaquages
Lamarcus Joyner 1 INT, 3 plaquages Deone Bucannon 1 INT, 12 plaquages

Les prochains rendez-vous

Les deux équipes se reposent la semaine prochaine et ne rejoueront que le 5 novembre. Les Cardinals iront chez un autre rival de la NFC West, San Francisco. Quant aux Rams, ils prennent la direction de New York pour y affronter les Giants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s