L’équipe-type de la 7ème journée

Publié le Mis à jour le


Chaque année lors de la Draft, les différentes équipes de NFL doivent faire des choix pour sélectionner des joueurs qui renforceront leur effectif. L’équation ne se résume pas à l’inconnue « talent » mais aussi à d’autres paramètres comme la culture de jeu de la franchise et du joueur ou encore au besoin réel qui doit être adressé. Ainsi, des joueurs très talentueux se retrouvent au mauvais endroit et ne montrent pas tout ce qu’ils peuvent faire. Au contraire, d’autres arrivent dans des équipes parfaitement adaptées et ils sont brillants. Ainsi, les Saints avaient besoin d’un cornerback capable d’assurer la couverture face aux meilleurs receveurs adverses, et Marshon Lattimore était le choix parfait pour assurer ce rôle. De même, les Bears devaient trouver des joueurs pour muscler leurs lignes secondaires et générer des pertes de balle, et il semble qu’Eddie Jackson corresponde très bien à ce profil. Ces deux franchises, qui ont bien travaillé leurs Drafts, sont récompensées par les bonne performances de leurs rookies, et ces deux rookies sont récompensés par une sélection dans l’équipe-type de la semaine…  Simple, basique !

ATTAQUE

Quarterback

  • Carson Wentz (Philadelphia Eagles)
  • 17/25, 268 yards, 4 TD – 1 INT

Certes il a lancé une interception en début de rencontre, mais Carson Wentz s’est parfaitement repris en finissant avec 268 yards et 4 TD. Efficace même sous pression (rating de 129.2), il a même des séquences de magicien, notamment lorsqu’il échappe à un sack pour lancer une passe de touchdown dans le coin de la end-zone. Face aux Redskins, il a également montré sa mobilité en gagnant 63 yards au sol. Ses bonnes performances répétées font de lui un outsider de plus en plus sérieux dans la discussion pour le trophée de MVP.

Remplaçant : Russell Wilson (Seattle Seahawks)

Running-backs

  • Ezekiel Elliott (Dallas Cowboys)
  • 26 courses, 147 yards, 2 TD

Visiblement peu gêné par l’imbroglio autour de sa suspension, Ezekiel Elliott a sorti son meilleur match de la saison. Moins bien depuis le début de sa deuxième année, le RB des Cowboys a dominé la défense de San Francisco. Il totalise 147 yards au sol et affiche une moyenne de 5.7 yards par course. En plus de ses 2 touchdowns sur des courses, il en marque un troisième sur une réception de 72 yards.

  • Todd Gurley (Los Angeles Rams)
  • 22 courses, 106 yards, 1 TD

J’ai pu voir le match en live, et Todd Gurley a clairement été le joueur offensif le plus performant sur le terrain. Efficace dès le début du match, et très sollicité par Jared Goff, il gagne 106 yards au sol (4.8 AVG) et ajoute 48 yards dans les airs. Il s’est battu sur chaque ballon, casse 4 plaquages et gagne 62 de ses yards après contact. Son touchdown récompense ce travail pour aller chercher le yard supplémentaire.

Remplaçant : T.J Yeldon (Jacksonville Jaguars)

Receveurs

  • Amari Cooper (Oakland Raiders)
  • 11 réceptions, 210 yards, 2 TD

Le receveur numéro 1 des Raiders arrivait jeudi avec 146 yards et 1 TD au compteur sur les 6 premiers matchs de la saison. Face aux Chiefs, Amari Cooper a mis derrière lui ce début de saison difficile en explosant pour 210 yards (record personnel) et 2 touchdowns. La connexion AC/DC a repris du service jeudi dernier, et c’est une bonne nouvelle pour Oakland.

  • Jarvis Landry (Miami Dolphins)
  • 7 réceptions, 93 yards, 1 TD

Dans un match disputé face aux rivaux de division Jets, Jarvis Landry a fait tout ce qu’il a pu pour faire gagner Miami. Il attrape 7 des 10 passes lancées vers lui, et a remporté ses duels face à n’importe quel défenseur qui le couvrait. Il a également été particulièrement précieux en fin de rencontre, avec notamment 2 réceptions clés qui permettent à son équipe de s’imposer.

Remplaçants : Deonte Thompson (Buffalo Bills), Tyreek Hill (Kansas City Chiefs)

Tight-end

  • Jared Cook (Oakland Raiders)
  • 6 réceptions, 107 yards

Amari Cooper s’est montré très prolifique et Michael Crabtree a marqué le touchdown de la victoire, mais le facteur X des Raiders a surement été le TE Jared Cook. Il passe les 100 yards sur le match et la majorité de ses 6 réceptions sont des actions clés, comme des 3èmes tentatives converties ou des 1st downs gagnés.

Remplaçant : Zach Ertz (Philadelphia Eagles)

Ligne offensive

  • Cordy Glenn (LT – Buffalo Bills)
  • Josh Sitton (LG – Chicago Bears)
  • David Andrews (C – New England Patriots)
  • David DeCastro (RG – Pittsburgh Steelers)
  • Mike Remmers (RT – Minnesota Vikings)

La ligne offensive de Buffalo a globalement contrôlé le match et la ligne de scrimmage face aux Bucs, et le meilleur a été le Left Tackle Cordy Glenn. Très solide en protection de son QB, il a également ouvert le jeu au sol et permet à LeSean McCoy de sortir son meilleur match de la saison (92 yards, 2 TD). A l’opposé, sur le poste de Right Tackle, Mike Remmers s’est illustré lors de la victoire des Vikings en n’allouant qu’une seule pression sur le match. Il a également ouvert la voie à Latavius Murray sur plusieurs grosses courses, et Minnesota affiche 9 yards par course sur la droite.

A l’intérieur, on retrouve un habitué en Josh Sitton, qui a tout de même alloué un petit sack, mais qui a été excellent sur les phases au sol avec des blocks au 2ème niveau et sur l’extérieur. L’autre Guard est David DeCastro, qui a été le meilleur lineman des Steelers. L’objectif numéro 1 de Pittsburgh est d’établir le jeu au sol avec Le’Veon Bell et DeCastro a su faire des différences. Le fait d’allouer aucune pression est la fraise (question de goût) sur le gâteau.

Enfin, David Andrews prend le centre grâce à un gros match face aux Falcons, où il a remporté son duel à distance avec Alex Mack. Dominant face aux DT d’Atlanta, il n’a alloué qu’une seule pression et a continuellement démontré sa puissance.

Remplaçants : Taylor Lewan (OT – Tennessee Titans), Zack Martin (OG – Dallas Cowboys), Eric Wood (C – Buffalo Bills)

DÉFENSE

Ligne défensive

  • Joey Bosa (DE – Los Angeles Chargers)
  • 2 sacks, 2 TFL

Première mention honorable à la défense des Chargers, qui n’encaisse pas le moindre point face à Denver. Joey Bosa a fait le boulot en premier rideau avec pas moins de 6 pressions à son actif, dont 2 sacks et 1 autre QB hit. Il a dominé sur son côté gauche, et a fait la différence à chaque fois puisque même au sol ses 2 plaquages sont accompagnés d’une perte de yards.

  • Linval Joseph (DT – Minnesota Vikings)
  • 4 plaquages, 2 pressions

Le Nose Tackle des Vikings a eu un énorme impact au milieu de la ligne défensive. Auteur de 4 plaquages, dont 1 avec perte de yards, il a été intraitable au sol. Joseph a également su mettre la pression sur Joe Flacco avec 2 pressions sur le match.

  • Cameron Wake (DE – Miami Dolphins)
  • 3 sacks, 4 plaquages

Encore un très gros match pour un Cameron Wake en forme. Le pass-rusher des Dolphins totalise 6 pressions face aux Jets et sack Josh McCown à 3 reprises pour doubler son total sur la saison. Il ajoute également 4 plaquages sur les phases au sol.

Remplaçants : Kenny Clark (DT – Green Bay Packers), Jarran Reed (DE – Seattle Seahawks)

Linebackers

  • Von Miller (OLB – Denver Broncos)
  • 2 sacks, 5 plaquages

Si les Broncos n’ont pas existé à Los Angeles, lui a été à son niveau. Toujours aussi perturbateur, il totalise 9 pressions dont 2 sacks, ce qui porte son total à 7 sur la saison. Egalement impeccable au sol, il ne rate pas un seul de ses 5 plaquages et fait perdre des yards aux RB à deux reprises.

  • Danny Trevathan (ILB – Chicago Bears)
  • 1 sack, 1 interception, 4 plaquages

Performance de haut niveau et très complète pour le linebacker des Bears. On commence doucement avec 4 plaquages dont 1 avec perte de yards sur les phases au sol, on continue avec 3 pressions dont 1 sack sur les phases de pass-rush, et on termine en apothéose avec 2 passes déviées dont 1 interception. Trevathan s’est d’ailleurs particulièrement distingué en couverture puisqu’il n’alloue que 3 réceptions pour 19 yards, et Cam Newton affiche un rating de 44.8 lorsqu’il a lancé vers lui.

  • Bobby Wagner (ILB – Seattle Seahawks)
  • 8 plaquages, 2 passes déviées

Peu utilisé en pass-rush (1 pression), Bobby Wagner continue d’être exceptionnel face au jeu au sol et en couverture. Il totalise 8 plaquages sur le match face aux Giants, dont 1 avec perte de yards, et pas moins de 3 stops défensifs et 2 passes déviées en couverture.

  • Lavonte David (OLB – Tampa Bay Buccaneers)
  • 14 plaquages, 1 fumble

Encore très actif, Lavonte David n’a pas pu éviter la défaite de Tampa. Pourtant, 6 de ses 14 plaquages résultent en stops défensifs. Toujours aussi puissant à l’impact, il force un fumble qu’il récupère lui-même et qui permet ensuite aux Bucs de prendre l’avantage dans le 4ème quart-temps.

Remplaçants : Zach Brown (ILB – Washington Redskins), Anthony Barr (OLB – Minnesota Vikings)

Safeties

  • Kevin Byard (Tennessee Titans)
  • 3 interceptions, 4 plaquages

Le coup du chapeau pour Kevin Byard qui intercepte 3 passes dimanche, deux de Kizer et une de Kessler. Toujours bien placé, il n’a donc rien laissé passer et les QB de Cleveland affichent un rating ridicule de 16.7 lorsqu’ils ont visé le safety des Titans.

  • Eddie Jackson (Chicago Bears)
  • 1 INT, 2 TD, 4 plaquages

Performance historique pour le Safety rookie des Bears puisqu’il est devenu le premier joueur de l’histoire de la NFL a marqué 2 touchdowns défensifs de plus de 75 yards sur le même match. Il a commencé par récupérer un fumble pour marquer son premier touchdown de 75 yards sur le 1er drive du match, et a continué avec une pick-6 de 76 yards dans le 2ème quart-temps.

Remplaçants : Keanu Neal (Atlanta Falcons), Sean Davis (Pittsburgh Steelers)

Cornerbacks

  • Marshon Lattimore (New Orleans Saints)
  • 2 passes déviées, 3 plaquages

Le CB rookie des Saints est toujours aussi convaincant. Visé à 3 reprises par Brett Hundley, il n’alloue aucune réception et dévie 2 des passes. Le QB des Packers affiche un rating de seulement 39.6 lorsqu’il a lancé dans la direction de Lattimore.

  • William Jackson III (Cincinnati Bengals)
  • 3 passes déviées, 1 plaquage

Blessé lors de sa saison rookie, William Jackson commence à montrer pourquoi il a été pris au 1er tour de la Draft 2016 par les Bengals. Face aux Steelers, il a été l’un des seuls points positifs côté Cincinnati grâce à un superbe travail en couverture. Visé à 6 reprises, il ne laisse passer qu’une seule passe pour 3 petits yards, et il a surtout été très bon lorsqu’il a dû défendre sur Antonio Brown. Face au meilleur receveur de la ligue, il n’alloue aucune réception (4 passes) et dévie 3 fois la balle.

Remplaçants : Aqib Talib (Denver Broncos), Jalen Ramsey (Jacksonville Jaguars)

EQUIPES-SPÉCIALES

Kicker

  • Kai Forbath (Minnesota Vikings)
  • 6/6 FG

Le pied de Kai Forbath n’a pas tremblé ce week-end puisqu’il passe ses 6 field-goals, dont un de 52 yards. Il a largement contribué à la victoire des Vikings.

Punter

  • Johnny Hekker (Los Angeles Rams)
  • 2 punts dans les 20 yards, 55 AVG

Le punter des Rams est aussi performant à Londres qu’à Los Angeles. Il a dégagé son camp à 2 reprises dimanche, pour une moyenne de 55 yards (la plus haute de la semaine), et a placé le ballon à chaque fois dans les 20 yards des Cardinals.

Returner

  • Travis Benjamin (Los Angeles Chargers)
  • 3 PR, 88 yards, 1 TD

Joli match pour le receveur des Chargers, qui marque un touchdown de 64 yards sur un retour de punt dans le 1er quart-temps et qui double la mise avec une réception de 42 yards dans le 4ème.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s