Rookie Report – Week 7 : Kareem Hunt et Marshon Lattimore toujours au top

Publié le Mis à jour le


La mi-saison approche, ce qui signifie que l’on a déjà une bonne vision des performances des rookies. Si les favoris sont globalement restés au top, certains outsiders ont perdu des points du fait d’un temps de jeu réduit, de blessures ou tout simplement de performances moyennes. Il y a également des nouvelles têtes, qui commencent à faire parler d’elles sur le terrain, à l’image du numéro 1 de la dernière Draft.

Kareem Hunt est le 2è rookie de l’histoire à atteindre les 1000 yards de scrimmage en 7 matchs. Eric Dickerson est l’autre. (101Sports)

Meilleur Rookie Offensif

1 Kareem Hunt RB KC 124 courses, 717 yards (5.8 AVG), 4 TD (=)
2 Deshaun Watson QB HOU 61.5%, 1297 yards, 15 TD – 5 INT, 101.1 Rating (=)
3 Leonard Fournette RB JAX 130 courses, 596 yards (4.6 AVG), 6 TD (+1)
4 Ryan Ramczyk OT NO 6 titularisations (+6)
5 Cooper Kupp WR LAR 23 réceptions, 316 yards, 3 TD (+2)
6 Alvin Kamara RB NO 34 courses, 215 yards (6.3 AVG), 1 TD N
7 Christian McCaffrey RB CAR 45 courses, 114 yards (2.5 AVG) (+2)
8 Evan Engram TE NYG 30 réceptions, 342 yards, 3 TD (=)
9 Mitchell Trubisky QB CHI 50%, 348 yards, 2 TD – 1 INT, 79.2 Rating N
10 Juju Smith-Schuster WR PIT 17 réceptions, 231 yards, 3 TD N

1. Kareem Hunt (RB – Kansas City Chiefs)

A la mi-saison, Kareem Hunt conserve son avantage dans la course au trophée de meilleur rookie offensif. Le RB des Chiefs est toujours leader de NFL avec 717 yards, même si Le’Veon Bell (684 yards) et Todd Gurley (627 yards) commencent à combler leurs retards. Pour le moment, Hunt est le seul joueur à afficher plus de 100 yards au sol par match (102.4 pour être précis), et le seul aussi à avoir passé la barre des 1000 yards de scrimmage. En effet, il ne faut pas oublier son impact comme receveur, avec 25 réceptions pour 285 yards et 2 touchdowns.

2. Deshaun Watson (QB – Houston Texans)

Les Texans ne doivent pas regretter leur choix d’avoir lancé Deshaun Watson à la place de Tom Savage. Depuis que le QB rookie est titulaire, Houston affiche un bilan de 3-2 et Watson est très bon. Il a déjà lancé 15 passes de touchdowns (dont 12 sur les 3 derniers matchs), ce qui le met à égalité avec Tom Brady et Alex Smith, et derrière seulement Carson Wentz. Son rating de 101.1 le place en 6ème position. Sa capacité à improviser avec ses jambes est précieuse, et il montre également des progrès encourageants en termes de vision du jeu.

3. Leonard Fournette (RB – Jacksonville Jaguars)

Même s’il a manqué le dernier match des Jaguars à cause d’une petite blessure, Leonard Fournette reste en course. Actuellement 4ème de NFL avec 596 yards, il a remonté sa moyenne par course à 4.6 yards lors des derniers matchs joués. Que ce soit avec sa puissance ou par sa vitesse, le RB de Jacksonville fait des différences et se montre au niveau des attentes. Il permet également d’enlever beaucoup de pression à son QB Blake Bortles.

4. Ryan Ramczyk (OT – New Orleans Saints)

L’impact de Ramczyk n’est pas aussi important que celui de Jack Conklin chez les Titans l’année dernière, mais le Tackle des Saints est impeccable depuis le premier jour. Titulaire déjà à 6 reprises, il excelle notamment en protection de son QB (Drew Brees) et montre des mouvements et une régularité dignes d’un joueur bien plus expérimenté.

5. Cooper Kupp (WR – Los Angeles Rams)

Titulaire d’entrée sur le slot, Cooper Kupp est rapidement devenu le meilleur ami du QB Jared Goff dans le jeu aérien. L’ex joueur d’Eastern Washington a le potentiel pour devenir l’un des meilleurs slot receveurs de la NFL, et pour le moment, il est l’une des raisons du renouveau de l’attaque des Rams.

6. Alvin Kamara (RB – New Orleans Saints)

Avec un Dalvin Cook blessé et un Tarik Cohen moins en vue, un autre RB a vu sa cote grimper lors des dernières semaines. Alvin Kamara passe même devant Christian McCaffrey car il fait ce que l’on attendait de l’ex RB de Stanford. Kamara s’est d’abord illustré comme receveur et après 7 journées, il compte 28 réceptions pour 209 yards et 1 TD. Il a récemment montré qu’il pouvait également être efficace au sol, et donc être un bon soutien pour Mark Ingram. Cette émergence a poussé les Saints à transférer Adrian Peterson.

7. Christian McCaffrey (RB – Carolina Panthers)

On ne peut pas dire que McCaffrey est décevant, disons qu’il l’est à moitié. Cette moitié est le jeu au sol, où il n’arrive pas à prendre la place de Jonathan Stewart du fait d’une efficacité plus que moyenne (2.5 yards par match). Mais ses performances comme receveur nous font oublier ses déboires au sol, surtout qu’il n’est pas le seul responsable. Car avec 44 réceptions, il est actuellement 4ème de NFL, juste derrière Larry Fitzgerald et devant des stars comme DeAndre Hopkins (37) ou A.J Green (36).

8. Evan Engram (TE – New York Giants)

Le nouveau tight-end des Giants était déjà l’un des plus en vue sur le début de saison, et c’est encore plus le cas sur les deux derniers matchs. Engram a en effet un rôle plus important au sein de l’attaque new-yorkaise depuis les blessures d’Odell Beckham et Brandon Marshall. Sur les deux matchs sans ces titulaires, il a attrapé 11 passes pour 142 yards et 2 TD, montrant ainsi ses qualités de receveurs.

9. Mitchell Trubisky (QB – Chicago Bears)

Le numéro 2 de la Draft a fait ses débuts avec Chicago. Entré en cours de jeu lors de la week 5 face aux Vikings, il a été titulaire lors des deux matchs suivants, et les Bears ont gagné à chaque fois. Pas de quoi s’enflammer non plus puisque le staff joue prudemment, avec des schémas simples et un jeu au sol prépondérant. Trubisky n’a lancé que 16 passes contre Baltimore puis 7 face à Carolina. Il devrait progressivement avoir plus de responsabilités.

10. Juju Smith-Schuster (WR – Pittsburgh Steelers)

Alors que les joueurs draftés tôt (Mike Williams, Corey Davis ou John Ross) sont soit blessés soit décevants, lui s’est imposé au sein de l’attaque bien fournie des Steelers. Lui aussi joue sur le slot et il est en train de prendre la place de Martavis Bryant, surtout s’il continue à mieux jouer que lui. S’il maintient sa constante progression, il devrait rapidement devenir le receveur numéro 2 de Pittsburgh.

Mentions honorables : Aaron Jones (RB – GB), Cam Robinson (OT – JAX)

Meilleur Rookie Défensif

1 Marshon Lattimore CB NO 24 plaquages, 6 PD, 1 INT, 1 fumble, 1 TD (=)
2 Tre’Davious White CB BUF 23 plaquages, 12 PD, 1 INT, 1 fumble, 1 TD (=)
3 T.J Watt OLB PIT 26 plaquages, 4 sacks, 4 PD, 1 INT (+3)
4 Jamal Adams S NYJ 35 plaquages, 2 sacks (+1)
5 Dalvin Tomlinson DT NYG 18 plaquages (+2)
6 Myles Garrett DE CLE 11 plaquages, 4 sacks N
7 Solomon Thomas DE SF 24 plaquages, 2 sacks (+1)
8 Reuben Foster ILB SF 8 plaquages, 1 PD N
9 Eddie Jackson S CHI 27 plaquages, 4 PD, 1 INT, 2 TD N
10 Zach Cunningham ILB HOU 31 plaquages, 1 fumble N

1. Marshon Lattimore (CB – New Orleans Saints)

J’en parlais dans la dernière équipe-type, les Saints ont fait un choix parfait en prenant Marshon Lattimore au premier tour de la dernière draft. Le CB continue de faire ce qu’il faisait de mieux à Ohio State, à savoir éteindre les receveurs adverses. Exceptionnel depuis le début de la saison, il fait déjà parti des meilleurs cornerbacks en couverture, et Pro Football Focus l’a même en 1ère position.

Marshon Lattimore est l’un des meilleurs CB de la NFL cette saison (AP)

2. Tre’Davious White (CB – Buffalo Bills)

Lui aussi est titulaire et ne se fait pas battre souvent. Ses 12 passes déviées montrent qu’il est très souvent bien placé pour venir contester les réceptions. La défense de Buffalo est solide cette année avec 16.8 points encaissés par match en moyenne (4ème NFL) et seulement 5 touchdowns alloués dans les airs (2ème NFL), et White fait partie des raisons.

3. T.J Watt (OLB – Pittsburgh Steelers)

Peu de rookies ont autant d’impact que T.J Watt, surtout que le linebacker extérieur des Steelers se montre à son avantage dans toutes les phases du jeu. Il est un excellent pass-rusher comme en témoignent ses 4 sacks, il est également très présent sur les phases au sol avec de nombreux plaquages, et il est capable d’aider en couverture (4 passes déviées et 1 interception). Les Steelers ont trouvé une des bases de leur défense pour le futur.

4. Jamal Adams (S – New York Jets)

Il y avait un duel à distance entre Jamal Adams et Malik Hooker pour savoir qui est le meilleur safety rookie. Le passé est utilisé car Hooker s’est fait les croisés face aux Jaguars et il ne rejouera pas cette saison. Du coup, Adams n’a plus vraiment de concurrence surtout qu’il continue à avoir un gros impact sur les lignes secondaires des Jets. Il est l’un des joueurs qui permet à la franchise de New York d’être plus compétitive que prévu.

5. Dalvin Tomlinson (DT – New York Giants)

Tout se passe bien pour le moment pour Dalvin Tomlinson. En effet, qu’espérer de mieux qu’être titulaire dès sa saison rookie, et en plus aux côtés de Damon Harrison. Déjà à un niveau intéressant, notamment sur les phases au sol, il peut apprendre et progresser avec l’un des meilleurs joueurs à sa position.

6. Myles Garrett (DE – Cleveland Browns)

Il aura fallu attendre le mois d’octobre et la week 5 pour enfin voir le numéro 1 de la dernière Draft, mais ça y est, Myles Garret est arrivé. Tout de suite à son avantage, il a montré sa puissance et ses qualités de pass-rusher avec 2 sacks lors de son premier match. Il en affiche déjà 4 en 3 matchs, dont un safety. Mais Garrett a pris du retard sur le premier mois de la saison et les blessures peuvent le ralentir encore puisqu’il ne voyagera pas à Londres ce week-end en raison d’un protocole commotion.

7. Solomon Thomas (DE – San Francisco 49ers)

Pris en 3ème position de la dernière Draft, Solomon Thomas réussit bien sa transition en NFL, surtout qu’il change de poste car il était DT à Stanford et qu’il est DE avec les 49ers. Lui aussi a montré des signes de domination, que ce soit à l’intérieur ou sur l’extérieur, et il est très souvent dans le coup lorsqu’il y a un stop défensif sur la ligne de scrimmage.

8. Reuben Foster (ILB – San Francisco 49ers)

Autre rookie de San Francisco présent, Reuben Foster se distingue par son impact lorsqu’il est sur le terrain. Le problème est qu’il a déjà été beaucoup absent. De retour de blessure lors du dernier match, il est de nouveau incertain pour la week 8. Mais quand Foster joue, il est une force au milieu de la défense des 49ers, capable de museler les RB adverses et d’assurer en couverture.

9. Eddie Jackson (S – Chicago Bears)

On est obligé de faire entrer Eddie Jackson après son énorme performance du week-end et ses 2 touchdowns défensifs de plus de 75 yards. A part ça, il s’est progressivement imposé comme titulaire au sein de la défense de Chicago. Pas mal pour un joueur qui s’était cassé la jambe il y a un an.

10. Zach Cunningham (ILB – Houston Texans)

J’ai hésité avec Shaquil Griffin pour ce dernier spot mais Zach Cunningham mérite d’être cité du fait de sa régularité depuis le début de la saison. Irrégulier sur ses premiers matchs, il a conservé la confiance de ses coachs et cela paye aujourd’hui. Il manque encore de régularité, notamment sur les phases au sol, mais il rend aussi de très bons services aux Texans.

Mentions honorables : Carl Lawson (DE – CIN), Shaquil Griffin (CB – SEA)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s