NFL – Week 12 : Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le


Presque tous les favoris ont remporté leurs matchs ce week-end. Presque car deux d’entre eux s’affrontaient à Los Angeles, où les Rams ont mis fin à la belle série des Saints. Pour les autres favoris, les victoires sont au rendez-vous, avec des résultats plus ou moins larges. Les Eagles et les Patriots n’ont pas forcé pour marquer 30 points et faire un pas de plus vers le titre de division. Ça été plus poussif pour Pittsburgh, qui a dû attendre la dernière seconde pour l’emporter. Résumés des matchs.

Les Rams ont montré qu’ils pouvaient battre les meilleures équipes de la NFC (Los Angeles Times)

Los Angeles Rams (8-3) 26 – New Orleans Saints (8-3) 20

  • Dans ce match entre équipes en forme de la NFC, ce sont les Rams qui ont remporté une belle victoire. Devant dès le drive d’ouverture et une réception de Sammy Watkins sur une passe de Jared Goff, ils ont su contenir les Saints.
  • En mettant fin à la série de 8 victoires de New Orleans, les Rams s’assurent une saison avec un record positif (ou à l’équilibre au pire). Une première depuis 10 ans.
  • Sans Robert Woods, son receveur favori, Jared Goff n’a pas flanché et passe de nouveau les 300 yards. Il a profité de l’absence des deux cornerbacks titulaires des Saints. Dans le même temps, la défense de Los Angeles a gardé Drew Brees sous les 100 yards pendant trois quart-temps.
  • Pour New Orleans, la confirmation vient d’Alvin Kamara, encore très bon. Le rookie termine leader de son équipe au sol avec 87 yards en seulement 5 courses et 1 TD de 74 yards. Mais il finit également leader dans les airs, avec 6 réceptions pour 101 yards et 1 autre touchdown.
  • Stats Rams. Jared Goff lance pour 354 yards (28/43), 2 touchdowns et 1 interception. Cooper Kupp attrape 8 balles pour 116 yards et Sammy Watkins termine avec 4 réceptions pour 82 yards et 1 TD. Todd Gurley totalise 128 yards.
  • Stats Saints. Drew Brees gagne la majorité de ses 246 yards en fin de match. Alvin Kamara totalise donc 188 yards et marque les 2 TD de son équipe.

Philadelphia Eagles (10-1) 31 – Chicago Bears (3-8) 3

  • Les Eagles ont encore été très convaincant pour aller chercher leur 9ème victoire de rang, la 3ème de suite avec un écart de 28 points. Carson Wentz, Zach Ertz et LeGarrette Blount ont mené la charge en attaque.
  • Mais il faut également saluer la performance de la défense, qui a rendu la vie dure au rookie Mitchell Trubisky. Chicago ne gagne pas le moindre 1st down en 1ère mi-temps, et termine le match avec 140 yards seulement.
  • Les Bears ont pourtant forcé plus de pertes de balle que Philadelphia, puisqu’ils récupèrent 3 fumbles.
  • Stats Eagles. Encore un très bon match pour Carson Wentz, qui termine avec 227 yards (23/36) et 3 TD. Il trouve Zach Ertz (103 yards), Alson Jeffery (52 yards) et Nelson Agholor (32 yards). Les 3 receveurs affichent au moins 6 TD sur la saison. Au sol, Philly gagne 176 yards, dont 97 pour Blount.
  • Stats Bears. Déplacement compliqué pour l’attaque de Chicago. Mitch Trubisky affiche 147 yards (17/33) et 2 interceptions. Il n’a pas été aidé par ses RB qui finissent le match avec -6 yards.

Pittsburgh Steelers (9-2) 31 – Green Bay Packers (5-6) 28

  • Antonio Brown n’a plus vraiment besoin de prouver qu’il est le meilleur receveur de la ligue. Hier, en prime-time, il a pourtant démontré son talent et a fini par faire la différence. AB réussit 2 réceptions cruciales, dont une spectaculaire le long de la ligne, pour faire gagner 37 yards à son équipe en 17 secondes, et ainsi permettre à Chris Boswell de frapper le field-goal décisif de 53 yards.
  • Brett Hundley et les Packers ont montré une résistance surprenante face à Pittsburgh, pour ce qui est le meilleur match de l’équipe sans Aaron Rodgers.
  • Stats Steelers. Ben Roethlisberger termine avec 351 yards (33/45), 4 touchdowns et 2 interceptions. Antonio Brown attrape 10 passes pour 169 yards et 2 TD. Malgré un fumble perdu, Le’Veon Bell a été très sollicité et actif. Il gagne 95 yards en 20 courses et ajoute 88 yards en 12 réceptions.
  • Stats Packers. Bon match de Brett Hundley avec 245 yards (17/26) et 3 TD. Il s’est montré en symbiose avec Davante Adams, qui attrape 5 ballons pour 82 yards et 1 TD.

New England Patriots (9-2) 35 – Miami Dolphins (4-7) 17

  • 7ème victoire de rang pour les Patriots, emmenés par une attaque dominatrice, aussi bien dans les airs qu’au sol. Tom Brady s’offre un 28ème match en carrière avec au moins 4 passes de touchdown, dont 2 pour Rob Gronkowski. Le TE de New England signe son 16ème match avec plusieurs touchdowns, ce qui un nouveau record de franchise (il dépasse Randy Moss).
  • Les Pats frôlent les 200 yards au sol, grâce notamment au premier match en carrière avec plus de 100 yards de Dion Lewis.
  • Abandonné par sa ligne offensive, Matt Moore a eu beaucoup de mal pour sa deuxième titularisation de la saison. Il se fait sacker à 7 reprises sur le match et lance 2 interceptions.
  • Stats Patriots. Tom Brady lance pour 227 yards (18/28), 4 touchdowns et 1 interception. Gronk finit avec 82 yards et 2 TD, et Brandin Cooks attrape 6 ballons pour 83 yards et 1 TD. Le jeu au sol rapporte 196 yards au total aux Pats, avec notamment 100 yards pour Dion Lewis et 50 pour Rex Burkhead (1 TD).
  • Stats Dolphins. Remplaçant de Jay Cutler, blessé, Matt Moore termine avec 215 yards (23/34), 1 touchdown et 2 interceptions. Le RB Damian Williams gagne 38 yards avant de sortir sur blessure.
Gronk et les Pats continuent de dominer les adversaires de leur division (Getty)

New York Jets (4-7) 27 – Carolina Panthers (8-3) 35

  • Longtemps menés, les Panthers ont réussi à faire la différence dans le 4ème quart-temps, grâce à deux tournants en 2 minutes. Luke Kuechly donne d’abord l’avantage à son équipe en marquant après avoir récupéré un fumble forcé par un sack de Wes Horton. Puis quelques minutes plus tard, Kaelin Clay marque un touchdown de 60 yards sur un retour de punt.
  • De retour de blessure (pied), Greg Olsen n’a eu le temps d’attraper qu’une seule passe avant de sortir pour un nouveau souci au pied.
  • Josh McCown a remporté son duel face à Cam Newton, avec plus de 300 yards au compteur et 3 passes de touchdown pour ses receveurs favoris.
  • Stats Jets. McCown affiche donc 307 yards (19/36) et 3 TD. Il trouve Robby Anderson à deux reprises et Jermaine Kearse sur le troisième. Les deux receveurs passent les 100 yards (146 pour Anderson, 105 pour Kearse.
  • Stats Panthers. Bien contenu, Cam Newton ne lance que pour 168 yards (11/28) et marque 1 TD sur une course. Devin Funchess a été le receveur le plus sollicité, avec 7 réceptions pour 108 yards.

Atlanta Falcons (7-4) 34 – Tampa Bay Buccaneers (4-7) 20

  • Les Falcons sont de mieux en mieux, surtout du fait du retour en forme de leur attaque. Matt Ryan retrouve se rapproche de sa forme de MVP et Julio Jones redevient le receveur dominateur qu’il a toujours été. Que dire de plus après son match à plus de 250 yards, le 3ème de sa carrière (un record).
  • Comme ça lui arrive de temps en temps, Mohamed Sanu a tenté une passe et il l’a réussi en trouvant Julio Jones dans l’en-but. Le receveur affiche un bilan parfait en carrière de 6 passes réussies sur 6 tentées, pour 228 yards et 3 TD.
  • Atlanta revient à une victoire de New Orleans (8-3), le match entre les deux équipes de la semaine prochaine s’annonce décisif et explosif. Attention tout de même aux relents du Super Bowl, puisque les Falcons ont encore eu du mal à conserver leur large avance.
  • Stats Falcons. Matt Ryan lance pour 317 yards (26/35) et 1 TD. Julio Jone explose donc pour 12 réceptions, 253 yards et 2 TD. Et Tevin Coleman ajoute 97 yards et 2 TD au sol.
  • Stats Buccaneers. Pour sa 3ème titularisation de la saison, Ryan Fitzpatrick lance pour 283 yards (27/44). Peyton Barber marque les 2 touchdowns de son équipe, sur des courses courtes.

San Francisco 49ers (1-10) 13 – Seattle Seahawks (7-4) 24

  • Ils ont eu du mal à se mettre dans le rythme, mais les Seahawks s’imposent plutôt facilement face aux 49ers. Russell Wilson a été à l’image de son équipe et se réveille sur le tard pour atteindre la barre des 150 touchdowns à la passe en carrière.
  • Pour San Francisco, l’évènement est arrivé en toute fin de match, quand Jimmy Garoppolo a fait ses premiers pas sous les couleurs des Niners. Le QB, recruté il y a un mois, a remplacé un C.J Beathard en difficulté et blessé. En quelques minutes de temps de jeu, il parvient à marquer son 1er
  • On est bien loin des matchs âpres et intenses que nous ont offert ces deux rivaux il y a quelques années. Seattle reste sur 9 victoires de suite.
  • Stats 49ers. C.J Beathard lance pour 201 yards (22/38) et 1 interception avant de sortir. Marquise Goodwin finit leader de son équipe avec 4 réceptions et 78 yards. Au sol, Carlos Hyde ne gagne que 47 yards en 16 courses.
  • Stats Seahawks. Après avoir lancé une interception sur sa première passe, Russell Wilson a bien rebondi et termine avec 228 yards (20/34) et 3 TD au total (dont 1 au sol). Jimmy Graham attrape son 16ème TD avec les Seahawks, suffisant pour devenir le recordman de franchise.

Kansas City Chiefs (6-5) 10 – Buffalo Bills (6-5) 16

  • Une semaine après le fiasco Nathan Peterman, les Bills alignaient de nouveau Tyrod Taylor au poste de quarterback. Le QB de Buffalo n’est surement pas l’un des meilleurs de la ligue, mais il connaît ses limites et permet à cette équipe de rester compétitive. Taylor sait faire avancer son équipe avec ses jambes et éviter les pertes de balle, ce qui n’est déjà pas mal.
  • C’est surtout suffisant lorsque la défense joue à son niveau. Hier, les Bills ont bien limité l’impact de l’attaque de Kansas City, qui termine avec 236 yards au total. Le point d’orgue est une interception du rookie Tre’Davious White à 1 minute 10 de la fin, scelle la victoire de Buffalo.
  • Les kickers des deux équipes se sont illustrés. Pour Buffalo, Steven Hauschka a passé son 7ème field-goal de plus de 50 yards cette saison (record de franchise). Pour Kansas City, Harrison Butker a réussi son 23ème field-goal consécutif (là aussi un record de franchise).
  • Stats Chiefs. Alex Smith est toujours dans le dur et finit avec 199 yards (23/36), 1 touchdown et 1 interception. Le QB termine aussi leader de son équipe au sol (35 yards) où Kareem Hunt est limité à 17 yards en 11 courses.
  • Stats Bills. Match sérieux pour Tyrod Taylor avec 183 yards (19/29) et 1 passe de touchdown pour Zay Jones. Au sol, LeSean McCoy a été bien contenu (49 yards en 22 courses).
Nouvelle déconvenue pour des Chiefs méconnaissables. Certains demandent déjà un changement de QB… (Clutch Points)

Arizona Cardinals (5-6) 27 – Jacksonville Jaguars (7-4) 24

  • Les Cards sont allés chercher la victoire à la dernière seconde, grâce à un coup de pied de 57 yards de Phil Dawson. A 42 ans, le kicker a choisi le bon moment pour passer le plus long coup de pied de sa carrière.
  • Blaine Gabbert, de nouveau titulaire au centre de l’attaque d’Arizona, a pris une petite revanche sur l’équipe qui l’avait drafté au 1er tour en 2011. Son meilleur ami est le TE rookie Ricky Seals-Jones, qui termine avec 72 yards et 1 TD, une semaine après avoir attrapé ses 2 premiers touchdowns.
  • Après 4 succès de rang, Jacksonville fait une mauvaise opération en perdant alors que Tennessee a gagné. Les deux équipes sont au coude à coude dans l’AFC South.
  • Stats Cardinals. Blaine Gabbert affiche 241 yards (22/38), 2 TD et 1 INT. Adrian Peterson gagne 79 yards en 20 courses.
  • Stats Jaguars. Encore trop juste dans le moments décisifs, Blake Bortles lance pour 160 yards seulement (19/33) et 1 interception. Il a été meilleur avec ses jambes puisqu’il gagne 62 yards et marque 2 fois. Ça été plus dur pour Leonard Fournette, limité à 25 yards en 12 courses.

Indianapolis Colts (3-8) 16 – Tennessee Titans (7-4) 20

  • Ça faisait longtemps que les Titans n’avaient plus gagné à Indianapolis (10 matchs précisément), et la série a bien failli se poursuivre. Tennessee prend en effet l’avantage à 6 minutes de la fin du match, sur un touchdown de DeMarco Murray.
  • Offensivement peu inspirés, les Titans ont réussi à rester dans le match grâce à une bonne défense. Le tournant du match est surement le fumble de Marlon Mack, qui est récupéré par Kevin Byard en fin de 3ème quart-temps alors que les Colts menaient de 10 points. Au final, les Titans sackent Jacoby Brissett à 8 reprises.
  • C’est la 3ème défaite consécutive à domicile pour Indianapolis.
  • Stats Colts. Petit match pour Jacoby Brissett, qui lance pour 196 yards (17/29), dont 94 pour son TE Jack Doyle. Au sol, Frank Gore gagne 62 yards en 17 course et marque son 77ème touchdown en carrière.
  • Stats Titans. Nouvelle sortie mitigée pour Marcus Mariota, qui termine avec 184 yards (17/25), 1 touchdown et 2 interceptions. Même si DeMarco Murray marque au sol, c’est Derrick Henry qui a été le plus efficace avec 79 yards en 13 courses.

Oakland Raiders (5-6) 21 – Denver Broncos (3-8) 14

  • Devant 21-0 à un moment du match, les Raiders se sont fait peur sur la fin. Derek Carr finit sans ses deux receveurs mais converti le 3rd down important en trouvant Cordarrelle Patterson qui assure la victoire avec une réception de 54 yards.
  • Carr a perdu Amari Cooper sur blessure, et avant ça Michael Crabtree s’était fait exclure. Tout est parti d’une bagarre entre le receveur et Aqib Talib, qui avaient de vieux comptes à régler. 3 joueurs sont exclus.
  • Du côté de Denver, un nouveau changement de quarterback avait été fait par le nouveau coordinateur offensif Bill Musgrave. Paxton Lynch a démarré le match mais a lui aussi été en difficulté face à une défense pourtant très moyenne cette saison. Trevor Siemian a terminé le match et lancé les 2 passes de touchdowns des Broncos.
  • Les Raiders en ont profité pour réussir leur première interception de la saison (NaVorro Bowman). Jamais une équipe n’avait dû attendre le week 12.
  • Stats Raiders. Derek Carr finit avec 253 yards (18/24) et 2 TD. Marshawn Lynch porte la balle à 26 reprises, gagne 67 yards et marque 1 TD.
  • Stats Broncos. Paxton Lynch lance pour 41 yards (9/14) et 1 interception avant de laisser sa place à Trevor Siemian, qui affiche 149 yards (11/21) et 2 TD.

Cincinnati Bengals (5-6) 30 – Cleveland Browns (0-11) 16

  • Rien de mieux qu’un match contre Cleveland pour faire du bien à son attaque. Comme début octobre, les Bengals passent 30 points aux Browns, dans ce qui est surement leur meilleur match offensif cette saison.
  • Cleveland est revenu à une possession d’écart dans le 4ème quart-temps, grâce à un touchdown au sol de Deshone Kizer. Puis un autre rookie, Joe Mixon, scelle définitivement la victoire de Cincinnati quelques minutes plus tard.
  • Les Browns n’ont toujours pas gagné cette saison, et Hue Jackson chute à 1-26 à la tête des Browns, presque 3 ans après avoir quitté son poste de coordinateur offensif chez les Bengals.
  • Stats Bengals. L’homme du match est Joe Mixon, qui gagne 114 yards au sol (record personnel) avec 1 TD, ainsi que 51 yards dans les airs. Andy Dalton finit avec 214 yards (18/28) et 2 TD.
  • Stats Browns. Pas de perte de balle pour Deshone Kizer, qui affiche 268 yards à la passe (18/31) et 39 de plus au sol, avec 1 TD. Le RB Isaiah Crowell gagne 95 yards en 16 courses.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s