L’équipe type de la 12ème journée

Publié le Mis à jour le


Les grands joueurs sont toujours bons, mais ils le sont particulièrement dans les moments qui comptent. Alors que l’on approche des playoffs, les stars commencent à atteindre leur meilleur niveau et cela nous offre des performances parfois stratosphériques. L’équipe-type de la 12ème journée s’en ressent, avec quelques associations qui font saliver, notamment aux postes de receveurs et de linebackers.

ATTAQUE

Quarterback

  • Philip Rivers (Los Angeles Chargers)
  • 27/33, 434 yards, 3 TD

Le QB des Chargers profite de Thanksgiving pour sortir son plus gros match de la saison, avec 434 yards et 3 TD. Il ne rate que 6 passes sur le match et 11 de ses 27 tentatives réussies gagnent plus de 10 yards. Il affiche un rating parfait lorsqu’il n’est pas sous pression (149.1 au global). Le retour en forme de son receveur Keenan Allen lui fait du bien, tout comme le soutien défensif qui permet à Rivers de ne pas seulement se battre pour combler un écart.

Remplaçant : Case Keenum (Minnesota Vikings)

Running-backs

  • Joe Mixon (Cincinnati Bengals)
  • 23 courses, 114 yards, 1 TD

 

  • Alvin Kamara (New Orleans Saints)
  • 5 courses, 87 yards, 1 TD / 6 réceptions, 101 yards, 1 TD

Backfield 100% rookie cette semaine avec Joe Mixon et Alvin Kamara. Le premier monte en puissance progressivement depuis qu’il a été nommé titulaire des Bengals. Face aux Browns, il signe son premier match en carrière avec plus de 100 yards au sol et marque son 4ème touchdown de la saison. Il gagne 65 yards après contact et casse 4 plaquages au total.

Il est accompagné par Alvin Kamara, qui n’arrête plus d’enchaîner les big plays. Malgré la défaite face aux Rams, il s’est encore montré à son avantage au sol comme dans les airs. Il gagne 87 yards en seulement 5 courses, grâce notamment à un beau touchdown de 74 yards, et ajoute 101 yards et 1 autre touchdown en 6 réceptions. Ce qui lui fait un total de 188 yards et 9 plaquages cassés en seulement 11 touches.

Remplaçants : Dion Lewis (New England Patriots), Derrick Henry (Tennessee Titans)

Receveurs

  • Julio Jones (Atlanta Falcons)
  • 12 réceptions, 253 yards, 2 TD

 

  • Antonio Brown (Pittsburgh Steelers)
  • 10 réceptions, 169 yards, 2 TD

Difficile de faire mieux comme duo… Julio Jones et Antonio Brown, les deux meilleurs receveurs de la ligue, ont été énormes cette semaine. La performance la plus impressionnante est celle de Jones, qui attrape 12 ballons pour 253 yards et 2 TD. Il devient le premier joueur de l’histoire à signer 3 matchs à plus de 250 yards.

Quant à Antonio Brown, il confirme sa très grande forme et attrapant 10 ballons pour 169 yards et 2 TD. Il s’est aussi montré décisif avec 2 réceptions clés en quelques secondes sur le drive final, qui permettent à Chris Boswell de donner la victoire aux Steelers. Brown est plus que jamais leader de NFL en réceptions (80) et yards (1195).

Remplaçants : Keenan Allen (Los Angeles Chargers), Robby Anderson (New York Jets)

Tight-end

  • Rob Gronkowski (New England Patriots)
  • 5 réceptions, 82 yards, 2 TD

Match Gronkesque pour le TE des Pats, qui termine avec 5 réceptions pour 82 yards et 2 nouveaux touchdowns. Rob Gronkowski s’est également illustré avec ses magnifiques blocks sur les phases au sol, et en faisant faire un petit tour sur son dos à Brandin Cooks après un touchdown. En conférence de presse, il a avoué s’être fait engueulé par Bill Belichick pour cette célébration.

Remplaçant : Zach Ertz (Philadelphia Eagles)

Ligne offensive

  • Nate Solder (LT – New England Patriots)
  • Clint Boling (LG – Cincinnati Bengals)
  • C Tretter (C – Cleveland Browns)
  • David DeCastro (RG – Pittsburgh Steelers)
  • Ryan Ramczyk (RT – New Orleans Saints)

On reste du côté de New England puisque Nate Solder est le Left Tackle de l’équipe-type. Moyen depuis son Super Bowl raté, il signe son meilleur match de la saison. Il n’alloue que 2 pressions en protection de son QB, aucun hit ou sack, et s’est montré dominant au sol avec des blocks au deuxième niveau face aux linebackers des Dolphins. L’autre poste de Tackle est occupé par un rookie, Ryan Ramczyk. Solide au sol, il n’alloue qu’une petite pression en 41 snaps et ne se fait pas pénaliser une seule fois.

A l’intérieur, on retrouve peut-être le meilleur Guard cette saison, David DeCastro. Le joueur des Steelers avait la difficile tâche de contenir Mike Daniels, et il a encore été excellent puisqu’il n’alloue que 2 pressions sur le match, tout en étant excellent sur les phases au sol. Son pendant à gauche est Clint Boling, qui a été très important pour permettre le gros match de Joe Mixon. Le Guard de Cincinnati a également été parfait en protection de son QB, avec aucune pression concédée.

Au centre, J.C Tretter a été impeccable pour les Browns. Il n’alloue aucune pression et a été précieux sur les phases au sol par ses blocks sur plusieurs niveaux.

Remplaçants : Alex Macks (C – Atlanta Falcons), Germain Ifedi (OT – Seattle Seahawks)

DÉFENSE

Ligne défensive

  • Cameron Jordan (DE – New Orleans Saints)
  • 2 sacks, 2 PD, 4 plaquages

 

  • Geno Atkins (DT – Cincinnati Bengals)
  • 1 sack, 6 plaquages

 

  • Everson Griffen (DE – Minnesota Vikings)
  • 2 sacks, 4 plaquages

Geno Atkins, encore impeccable pour les Bengals, est l’ancre de cette ligne défensive. Auteur de 6 pressions au total face aux Browns, il touche DeShone Kizer à 3 reprises et signe 1 sack. Egalement efficace au sol, il totalise 6 plaquages dont 2 avec perte de yards.

Il est entouré par deux pass-rusher très performants. A gauche, Cameron Jordan signe 2 sacks et atteint la barre des 10 sur la saison. Il finit le match avec 4 pressions au total, dont la moitié sur Andrew Whitworth, le LT pourtant très solide des Rams. De l’autre côté, Everson Griffen continue de peaufiner son CV de candidat au trophée de meilleur défenseur de la saison. Grâce à 2 nouveaux sacks, il passe désormais leader de NFL avec 12 (à égalité avec Chandler Jones). Sur le match face à Detroit, il totalise 6 pressions et 4 plaquages (dont 2 TFL).

Remplaçants : Willie Henry (DT – Baltimore Ravens), Cameron Heyward (DE – Pittsburgh Steelers)

Edge

  • Terrell Suggs (OLB – Baltimore Ravens)
  • 2 sacks, 1 fumble, 4 plaquages

 

  • Ryan Kerrigan (OLB – Washington Redskins)
  • 2 sacks, 5 plaquages

Les extérieurs sont bien gardés avec Suggs et Kerrigan. Le premier a dominé l’attaque de Houston avec 8 pressions dont 2 sacks. Sur un de ses sacks, il force un fumble. Il ajoute 4 plaquages, dont 2 avec perte de yards.

Kerrigan fait presque aussi bien avec 7 pressions au total face aux Giants, et ajoute 2 sacks à sa ligne de stats (9 sur la saison). Egalement très présent sur les phases au sol, il réussit 5 plaquages dont 2 font perdre des yards à New York.

Remplaçant : Mychal Kendricks (OLB – Philadelphia Eagles)

Linebackers

  • Luke Kuechly (ILB – Carolina Panthers)
  • 9 plaquages, 1 PD, 1 TD

 

  • Bobby Wagner (ILB – Seattle Seahawks)
  • 8 plaquages, 1 INT

Si l’on a le meilleur duo de receveurs possible en attaque, on a surement ce qui se fait de mieux en termes de linebackers intérieurs. Enorme match de Luke Kuechly, qui a encore fait un peu de tout sur le terrain. Parfait en couverture, il ne concède pas la moindre réception et dévie 1 passe. Sur les phases au sol, il a démontré son sens de l’anticipation et réussit 9 plaquages, et son bon placement lui permet de récupérer un ballon qui traînait et de marquer un touchdown de 34 yards.

Dans le même registre de linebacker complet, Bobby Wagner a lui aussi été impressionnant. Pas mal sollicité en couverture (6 fois), il alloue 4 réceptions pour seulement 11 yards et s’offre 1 interception. C.J Beathard affiche un rating de seulement 30.6 lorsqu’il a visé Wagner. Le linebacker des Seahawks ajoute 2 pressions sur le QB des Niners et totalise 8 plaquages (2 TFL).

Remplaçant : Jaylon Smith (ILB – Dallas Cowboys)

Safeties

  • Vonn Bell (FS – New Orleans Saints)
  • 11 plaquages, 1 sack

 

  • Keanu Neal (SS – Atlanta Falcons)
  • 8 plaquages, 2 PD

Les deux safeties titulaires cette semaine ont un point commun. Ils ont tous les deux ont été pris lors de la Draft 2016, au premier tour pour Neal et au second pour Bell. Le premier s’est rapidement installé sur les lignes défensives d’Atlanta et confirme pour sa deuxième saison. Face aux Bucs, il a comme souvent été efficace au sol avec 8 plaquages, mais s’est également montré à l’aise en couverture avec 2 passes déviées. Le second s’est illustré par son impact sur la ligne avec 11 plaquages et même 1 sack sur un blitz.

Remplaçants : Micah Hyde (S – Buffalo Bills), Eric Reid (SS – San Francisco 49ers)

Cornerbacks

  • Casey Hayward (Los Angeles Chargers)
  • 1 INT, 1 PD, 3 plaquages

 

  • Jalen Ramsey (Jacksonville Jaguars)
  • 6 plaquages, 1 TFL

Plusieurs cornerbacks se sont montrés à son avantage ce week-end, mais j’ai finalement choisi deux joueurs qui ont remporté leurs duels face à de très bons receveurs. Mention honorable donc à Tyrann Mathieu, Stephon Gilmore, Buster Skrine ou encore Tre’Davious White.

Casey Hayward est en très grande forme actuellement. Déjà auteur de 2 interceptions lors de la week 11, il s’en est offert une nouvelle jeudi pour Thanksgiving. Régulièrement opposé à Dez Bryant, il remporte largement son duel. Visé à 7 reprises au total, Hayward n’alloue que 4 réceptions pour 22 yards.

Avant le match face aux Cardinals, Jalen Ramsey a montré son respect envers la « légende » Larry Fitzgerald. Une fois sur le terrain, le CB des Jaguars n’a pas fait de sentiment et a éteint le futur Hall of Famer qui termine avec 2 réceptions et -4 yards face à lui. Au total, Ramsey n’alloue que 4 petits yards. A l’issue de la rencontre, Fitzgerald a été très élogieux au sujet de Ramsey.

Remplaçants : Tyrann Mathieu (Arizona Cardinals), Stephon Gilmore (New England Patriots)

EQUIPES-SPÉCIALES

Kicker

  • Phil Dawson (Arizona Cardinals)
  • 4/4 FG, 1/1 XP, 13 points

La quarantenaire a toujours de la force. Dawson fait un 100% dimanche face aux Jaguars et donne surtout la victoire aux Cardinals en passant un field-goal de 57 yards, son record personnel.

Punter

  • Sam Koch (Baltimore Ravens)
  • 6 punts, 5 I20, 47.8 AVG

Très bon match du punter des Ravens qui place 5 de ses 6 punts dans les 20 yards adverses. Mais Sam Koch s’est aussi illustré avec ses mains, puisqu’il réussit une superbe passe de 22 yards sur un fake punt.

Returner

  • Kaelin Clay (Carolina Panthers)
  • 3 KR, 73 yards, 1 TD

Le receveur des Panthers gagne 73 yards en 3 retours de kickoff (24.3 de moyenne) et marque un touchdown de 60 yards qui permet à son équipe de faire le break.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s