NFL – Week 13 : Les Eagles battus. Ça se resserre dans l’AFC West.

Publié le Mis à jour le


Alors qu’il ne reste qu’un mois de compétition, beaucoup de divisions restent très serrées. Les Pats dans l’AFC East, les Eagles dans la NFC East et les Vikings dans la NFC North semblent en effet les seules équipes à l’abris. Mais aucune division n’est plus disputée que l’AFC West, étonnant quand on se souvient que les Chiefs étaient largement devant il y a quelques semaines encore. Le vent a tourné et après la week 13, trois équipes (Kansas City, Los Angeles et Oakland) sont à égalité avec un bilan de 6-6. Et comme de nombreux matchs intra-divisions nous attendent en fin de saison, cela nous annonce quelques affiches très intéressantes.

Les Seahawks restent des prétendants aux playoffs grâce à Russell Wilson (AP)

Seattle Seahawks (8-4) 24 – Philadelphia Eagles (10-2) 10

  • Décimés par les blessures, et moins convaincants que d’autres équipes de la NFC, les Seahawks ont frappé un grand coup pour montrer qu’il fallait encore compter sur eux cette année. Seattle fait chuter Philadelphia grâce notamment à une superbe performance de son QB, Russell Wilson.
  • Leader, magicien… Wilson porte l’attaque des Seahawks sur ses épaules et sa seule présence fait de son équipe une menace. Face aux Eagles, il lance pour 227 yards (20/31) et 3 passes de touchdowns, pour Jimmy Graham, Tyler Lockett et J.D McKissic.
  • Il faut également féliciter la défense de Seattle, qui continue d’être solide malgré les blessures. Les Eagles arrivaient avec la meilleure attaque de NFL (31.9 points par match), et ils repartent avec seulement 10 points.
  • Carson Wentz a résisté, avec ses 348 yards (29/45) et son touchdown. Mais il perd deux fois la balle, 1 interception et 1 fumble.
  • Avec cette défaites, plusieurs séries prennent fin du côté des Eagles. Terminée la série de 9 victoires de rang. Terminée la série de 5 matchs avec plus de 30 points marqués. Terminée la série de 15 matchs avec au moins 15 points marqués. Terminée la série de 3 matchs avec plus de 175 yards au sol. Et terminée la série de 7 matchs avec plusieurs passes de touchdown.

Atlanta Falcons (7-5) 9 – Minnesota Vikings (10-2) 14

  • Beau duel entre prétendants aux playoffs dans la NFC. Et ce sont les Vikings qui enchaînent un 8ème succès de rang.
  • La solidité défensive de Minnesota a été clé lors de match. Atlanta, qui avait retrouvé son attaque dernièrement, termine la rencontre sans marquer de touchdown. Les Vikings laissent Matt Ryan sous les 200 yards (173), et limitent Julio Jones à 2 réceptions et 24 yards, une semaine après son énorme match face aux Bucs.
  • Case Keenum continue d’être très bon et termine avec 227 yards (25/30) et 2 TD, pour McKinnon et Rudolph. Sans être étincelant, les Vikings ont été performant dans les moments importants, et notamment sur 3rd down (6/12).
  • Les Vikings font le break dans la NFC North en profitant aussi de la défaite des Lions. Ils possèdent désormais le meilleur bilan de NFL à égalité avec Philadelphia et New England.
  • Pour Atlanta, la situation se complique. Le problème vient notamment d’une division très relevée où les Saints et les Panthers sont pour le moment au-dessus.

New Orleans Saints (9-3) 31 – Carolina Panthers (8-4) 21

  • Les Saints remportent le choc de la NFC South et s’installent seuls en tête de la division. New Orleans continue d’appliquer une formule qui marche, grâce notamment à une attaque performante. Drew Brees (25/34, 269 yards, 1 TD) est sûr et efficace, et le backfield fait de gros dégâts au sol comme dans les airs. Ainsi, Mark Ingram gagne 85 yards en 14 courses, avec 1 TD à la clé, et Alvin Kamara totalise 126 yards avec 2 TD au sol.
  • En parlant de Kamara, il marque pour le 6ème match de rang, une première pour un rookie dans l’histoire de la franchise. Il compte déjà 10 touchdowns sur la saison. Il est également le 3ème rookie de l’histoire à totaliser 600 yards au sol et dans les airs.
  • Les Saints ont également profité d’erreurs des équipes spéciales des Panthers. Le TD de Brees pour Thomas vient après un punt mal maitrisé, et Wil Lutz marque 3 points après un fumble perdu de Kaelin Clay sur un retour de punt.
  • Pour Carolina, Cam Newton lance pour 183 yards (17/27) et 2 TD et termine aussi leader de son équipe au sol avec 51 yards en 6 courses. Jonathan Stewart (45 yards) marque au sol.

Buffalo Bills (6-6) 3 – New England Patriots (10-2) 23

  • 8ème victoire de suite également pour les Pats, qui remportent ainsi leur 14ème match de rang à l’extérieur. C’est aussi la 15ème saison consécutive que New England remporte au moins 10 matchs.
  • Tom Brady (21/30, 258 yards, 1 INT), jouait son 30ème match en carrière face aux Bills. Il signe sa victoire numéro 27 et en profite pour rejoindre le groupe très fermé des QB à plus de 65 000 yards. Il y rejoint Brett Favre, Drew Brees et Peyton Manning.
  • Le jeu au sol des Patriots s’est encore montré très performant. Dion Lewis enchaîne avec 92 yards en 15 courses, et Rex Burkhead gagne 78 yards et marque 2 fois en 12 courses.
  • En plus de prendre un coup dans la course aux playoffs, Buffalo a perdu son QB. Tyrod Taylor est sorti à cause d’une blessure, et c’est Nathan Peterman qui a terminé le match. Le rookie lance pour 50 yards (6/15) et ne se fait pas intercepter.
  • Rob Gronkowski, auteur d’un vilain geste sur Tre’Davious White, s’est excusé auprès du cornerback rookie lors de la conférence de presse d’après match.

Baltimore Ravens (7-5) 44 – Detroit Lions (6-6) 20  

  • Les Ravens ont montré cette saison qu’ils possèdent une excellente défense (3 blanchissages, 26 ballons récupérés). Hier, cette équipe est devenue d’autant plus intéressante puisque l’attaque, classée 31ème de NFL, s’est réveillée. Joe Flacco sort en effet son meilleur match, avec 269 yards et 2 TD et aucune perte de balle.
  • Matthew Stafford (24/29, 292 yards, 1 TD – 1 INT) a bien tenté de suivre la cadence, avec notamment une série de 20 passes réussies de suite en 2ème mi-temps, mais Detroit semble un cran en dessous du niveau escompté pour les playoffs.
  • La défense des Ravens a également tenu son rang, avec 3 pertes de balle forcées. Eric Weddle est concerné sur 2, un sack sur lequel il force un fumble, et une interception qu’il retourne en touchdown.
  • Le seul bémol pour Baltimore est la blessure de Jimmy Smith. Le CB a été victime d’une rupture du tendon d’Achilles, il ne rejouera pas cette saison. Son remplaçant, le rookie Marlon Humphrey, s’est rapidement mis au diapason avec 1 interception.
Les Ravens commencent à devenir intéressants (USA Today)

Arizona Cardinals (5-7) 16 – Los Angeles Rams (9-3) 32

  • Les Rams ont rapidement pris les devants et n’ont jamais regardé derrière. Ils profitent notamment de 2 interceptions lancées par Blaine Gabbert, dont une retournée en touchdown de 41 yards par Alec Ogletree.
  • Jared Goff, encore solide, a ensuite fait la différence avec 220 yards et 2 TD (1 INT). Todd Gurley a de nouveau été omniprésent, en finissant leader de son équipe au sol (74 yards) et dans les airs (84 yards).
  • 7ème match cette saison lors duquel les Rams marquent plus de 30 points.
  • Titulaire pour la 3ème fois de la saison, Blaine Gabbert a connu un début de match très compliqué donc. Il termine avec 221 yards (18/32) et a souvent trouvé Larry Fitzgerald (10 réceptions, 98 yards, 1 TD).
  • Le receveur des Cards continue d’engrangé les milestones. Il est passé 4ème en termes de yards dans les airs avec 15 267, en dépassant Isaac Bruce. Il n’est qu’à 26 yards de Randy Moss et du podium. Un podium sur lequel il est monté en termes de réceptions avec 1 207.

Tennessee Titans (8-4) 24 – Houston Texans (4-8) 13

  • C’est poussif mais ça gagne. Les Titans ont gagné 6 de leurs 7 derniers matchs malgré des performances qui restent parfois moyennes. Hier face aux Texans, ils ont rapidement été menés 10-0 avant de revenir, puis ont dû attendre une interception en fin de match pour assurer leur 8ème victoire de la saison.
  • Marcus Mariota lance une passe de touchdown pour Delanie Walker qui permet à Tennessee de prendre l’avantage dans le 3ème quart temps (15/23, 150 yards). Avant ça, il avait marqué son 5ème TD de la saison au sol.
  • Les Titans ont d’ailleurs été efficaces dans ce secteur. Derrick Henry et DeMarco Murray courent 11 fois chacun, et c’est le premier qui s’illustre avec 109 yards et 1 TD.
  • Privés de nombreux titulaires, les Texans se sont bien accrochés. Tom Savage lance pour un record personnel de 365 yards (31/49) avec 1 touchdown et 1 interception.
  • Avec un bilan de 4-1 dans la division AFC South, Tennessee conserve l’avantage sur Jacksonville.

Jacksonville Jaguars (8-4) 30 – Indianapolis Colts (3-9) 10

  • En parlant des Jaguars, ils ont fait le boulot en dominant largement les Colts. Ils remportent ainsi leur 8ème de la saison, une première pour la franchise depuis 2010.
  • Très bon match de Blake Bortles qui affiche 309 yards (26/35) et 2 passes de touchdown. Leonard Fournette (57 yards) a encore eu du mal à trouver des brèches au sol, mais il parvient tout de même à trouver le chemin de l’en-but.
  • La redoutable défense de Jacksonville a plutôt très bien contenu Indianapolis. Jacoby Brissett lance pour 174 yards (21/36) avec 2 interceptions. La seule grosse action des Colts vient d’un touchdown de 40 yards de T.Y Hilton sur une belle passe de son QB.
  • Grâce à son 12.5ème sack de la saison, Calais Campbell est devenu le recordman de franchise de sacks sur une saison. Pas mal pour une première saison en Floride.
  • En gagnant 61 yards en 13 courses, Frank Gore continue de grimper dans le classement des yards au sol en carrière (13 697). Hier, il est passé 5ème, en dépassant deux Hall of Famer, Jerome Bettis (13 662 yards) et LaDainian Tomlinson (13 684 yards). Il vise désormais Curtis Martin (14 101 yards).

New York Jets (5-7) 38 – Kansas City Chiefs (6-6) 31

  • La saison des Chiefs se délite semaine après semaine. Hier face aux Jets, ils ont rapidement pris les devants, mais se sont fait rejoindre puis battre à cause de leur indiscipline et de leur nervosité. Le drive final des new-yorkais illustre parfaitement ce problème qui devient récurrent. Alors que les Jets étaient menés d’1 point, Kansas City force un field-goal, qui permet à New York de passer devant mais qui laisse l’opportunité aux Chiefs de gagner. Et alors que Catanzaro passe son coup de pied, Bennie Logan commet une faute qui redonne la balle à Josh McCown. Sur le 3rd down qui suit, c’est au tour de Steven Nelson d’être pénalisé pour redonner une possession aux Jets. McCown n’en demandait pas tant et fait la différence.
  • Outre ce final haché, ce match nous a offert un festival offensif, avec 69 points et 962 yards au total. Côté Chiefs, Alex Smith lance pour 366 yards (19/33) et 4 TD et ajoute 70 yards sur sa seule course. Travis Kelce (4 réceptions, 94 yards) attrape rapidement les 2 premières passes de touchdown, et il est imité un peu plus tard par Tyreek Hill (6 réceptions, 185 yards). Pour les Jets, Josh McCown finit avec 331 yards (26/36) et 1 TD, et deux receveurs terminent avec plus de 100 yards (Kearse – 157 et Anderson 107).
  • Avec cette 6ème défaite en 7 matchs, Kansas City a perdu son avance dans l’AFC West. Les Chargers et les Raiders sont désormais à égalité avec les Chiefs (6-6).

Green Bay Packers (6-6) 26 – Tampa Bay Buccaneers (4-8) 20

  • Ils ont dû attendre la prolongation, mais les Packers sont toujours en vie après cette victoire sur les Bucs. Aaron Jones marque le touchdown décisif sur une course de 20 yards, sa seule du match, et conclut un superbe drive.
  • Green Bay est d’ailleurs allé chercher son succès au sol, en frôlant les 200 yards. Jamaal Williams affiche 113 yards et 1 TD en 21 courses, et Brett Hundley gagne 66 yards en 7 courses. Le QB a par ailleurs eu du mal dans les airs, ne lançant que pour 84 yards (13/22) avec 1 interception.
  • Pour Tampa, Jameis Winston était de retour. Le QB lance pour 270 yards (21/32) et 2 TD vers Cameron Brate, mais n’a pas été au top. Il perd notamment un fumble qui donne un touchdown aux Packers.
  • Aaron Rodgers a repris l’entrainement, Green Bay espère pouvoir l’aligner dans quelques semaines.
Green Bay se bat pour rester dans la course en attendant le retour d’Aaron Rodgers (AP)

Los Angeles Chargers (6-6) 19 – Cleveland Browns (0-12) 10

  • Les Chargers partagent désormais la tête de la division AFC West après ce nouveau succès. Philip Rivers et Keenan Allen ont une nouvelle fois menés la charge. Le QB lance pour 344 yards (31/43) et 1 TD pour son receveur favori. Allen passe les 100 yards pour le troisième match de suite.
  • Cleveland reste sans victoire sur la saison, et depuis noël de l’année dernière où ils avaient battu…les Chargers. Les Browns ont pourtant réussi à rester dans le match et ont eu des occasions de revenir en fin de rencontre. Mais les deux derniers drives terminent sur des pertes de balle de Kizer. Joey Bosa force d’abord un fumble sur un sack, puis Adrian Phillips l’intercepte.
  • Josh Gordon faisait son retour chez les Browns, plus de 2 ans et demi après son dernier match. Il termine avec 4 réceptions pour 84 yards.

Oakland Raiders (6-6) 24 – New York Giants (2-10) 17

  • Malgré les absences d’Amari Cooper (blesse) et Michael Crabtree (suspendu), les Raiders s’en sortent avec une victoire importante. Ils font en effet parti du trio à égalité en tête de la division AFC West.
  • Puisque les 2 receveurs titulaires n’étaient pas là, Derek Carr (287 yards, 1 TD) s’est tourné vers sa 3ème option, Cordarelle Patterson (97 yards). Oakland a également donné le ballon à Marshawn Lynch, et ça a marché. Le RB franchit la barre des 100 yards pour la première fois depuis son retour en NFL, et il marque un beau touchdown de 51 yards.
  • Après 210 matchs consécutifs pour les Giants, Eli Manning était sur le banc hier. Et les Giants n’ont pas réussi à inverser la spirale négative. Geno Smith a été en difficulté, avec 2 fumbles perdu notamment. Il termine avec 212 yards (21/34) et 1 TD en fin de match pour le TE rookie Evan Engram (99 yards).
  • Sur la sellette depuis plusieurs semaines, Ben McAdoo a été remercié ce lundi. Le coach quitte New York avec un bilan de 13-15 en 2 saisons. Les Giants font également le ménage en se séparant du Manager Général Jerry Reese, au club depuis 11 ans.

Miami Dolphins (5-7) 35 – Denver Broncos (3-9) 9

  • Les deux équipes arrivaient avec une série cumulée de 12 défaites, et ce sont les Dolphins qui mettent fin à leur spirale négative en écrasant des Broncos qui restent sur 8 revers consécutifs.
  • Ironiquement, c’est en défense que Miami a remporté ce match. Les Dolphins interceptent 3 passes de Trevor Siemian, forcent 2 safeties et limitent les Broncos à 1 conversion sur 3rd down en 13 tentatives.
  • Pour Denver, le poste de Quarterback est un souci, et l’attaque en général ne fonctionne pas. Trevor Siemian était de nouveau le titulaire mais il n’a pas été bon du tout, avec moins de 50% de passes réussies (19/41), et ses 11ème, 12ème et 13ème interceptions de la saison. La ligne offensive, sans Leary et Watson, a également souffert.
  • Du côté de Miami, Jay Cutler n’a pas été formidable, avec 235 yards (18/31), 2 TD et 2 INT, mais il a bien été épaulé par Kenyan Drake. Le RB signe son premier match à plus de 100 yards en carrière (120) et marque au sol.

Chicago Bears (3-9) 14 – San Francisco 49ers (2-10) 15

  • Première titularisation et première victoire pour Jimmy Garoppolo avec les 49ers. Solide sans être transcendant, le QB lance pour 293 yards (26/37) et 1 interception.
  • L’autre homme du match pour San Francisco est le kicker Robbie Gould, qui revenait au Soldier Field pour la première fois depuis son départ forcé de Chicago. Pas conservé avant la saison 2016, il s’est un peu vengé en passant ses 5 field-goals dont celui de la victoire dans les dernières secondes.
  • 5ème défaite de rang pour les Bears, malgré un match intéressant de Mitchell Trubisky. Le QB rookie progresse même s’il reste encore un peu timide (12 /15, 102 yards, 1 TD).
  • Chicago menait à la mi-temps grâce à une superbe action de Tarik Cohen sur un retour de punt. Obligé de reculer au départ, il parvient à trouver une brèche pour marquer un touchdown de 61 yards.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s