NFL – Ce qu’il faut retenir de la week 14

Publié le Mis à jour le


Après 14 journées, deux équipes sont qualifiées pour les playoffs. Dans l’AFC, ce sont les Steelers qui ont pu compter sur leur attaque pour venir à bout des Ravens et qui ont profité de la défaite des Patriots pour prendre seuls la 1ère place de la conférence. Dans la NFC, ce sont les Eagles qui s’assurent une place en battant les Rams, mais ils ont payé le prix fort en perdant Carson Wentz pour la suite de la saison.

Les Eagles peuvent-ils avoir une chance en playoffs sans Carson Wentz ? (AP)

Los Angeles Rams (9-4) 35 – Philadelphia Eagles (11-2) 43

  • Les Eagles ont gagné ce choc de la NFC et se qualifient ainsi pour les playoffs, mais ils devront faire sans leur QB Carson Wentz, qui s’est blessé au genou pendant le match. Avant de sortir dans le 4ème quart temps, le candidat pour le trophée de MVP avait lancé pour 291 yards et 4 TD.
  • Après la sortie du QB, Philadelphia est passé devant à moins de 4 minutes de la fin du match. Jake Elliott réussit un field-goal après que la défense ait forcée et récupéré un fumble. Cette 11ème victoire permet aux Eagles se s’assurer le titre de la division NFC East.
  • Ce match nous offrait un duel entre les deux premiers choix de la draft 2016. Carson Wentz, numéro 1, remporte son duel, même si Jared Goff n’a pas démérité avec 199 yards et 2 TD.
  • Los Angeles a donc mené dans le 4ème quart temps, après que le RB Todd Gurley (96 yards) ait marqué son deuxième touchdown du jour au sol.
  • Cette défaite des Rams est moins grave du fait du revers des Seahawks, qui restent donc à 1 victoire de la 1ère

Carolina Panthers (9-4) 31 – Minnesota Vikings (10-3) 24

  • Autre choc de la NFC, qui se termine avec une victoire des Panthers et donc une fin de série pour les Vikings après 8 succès de rang. Minnesota rate une chance de se qualifier dès maintenant pour les playoffs, alors que Carolina rejoint New Orleans en tête de la NFC South.
  • Les Panthers ont fait la différence au sol, en gagnant un total de 216 yards face à la deuxième meilleure défense dans ce secteur. Jonathan Stewart totalise 103 yards et 3 TD et Cam Newton ajoute 75 yards.
  • Il faut également mettre en avant le travail de la défense, qui sacke Case Keenum à 6 reprises et qui force 3 pertes de balle (dont 2 interception).
  • Les deux QB ont eu quelques bonnes phases mais ont globalement sorti un match moyen. En plus de ses 70 yards au sol, Cam Newton lance pour 137 yards, avec 1 TD et 1 INT. Quant à Case Keenum, il finit avec 280 yards, 2 TD et 2 INT.

Pittsburgh Steelers (11-2) 39 – Baltimore Ravens (7-6) 38

  • Ce match était d’abord un hommage des Steelers pour leur linebacker Ryan Shazier. Gravement blessé la semaine passée, et opéré de la colonne vertébrale il y a quelques jours, il ne rejouera peut-être jamais au football. Ses coéquipiers, le staff et les fans ont multiplié les messages de soutien, avec son casque et son maillot sur le banc ou des chaussures personnalisées.
  • Sur le terrain ensuite, Pittsburgh a réussi un beau comeback face au rival Baltimore pour sceller le titre de la division AFC North. C’est un field goal de 46 yards de Chris Boswell à 42 secondes de la fin qui donne la victoire aux Steelers.
  • L’attaque des Steelers, emmenée par son « big three » a fait le show. Ben Roethlisberger lance pour 506 yards et 2 TD, Antonio Brown termine avec 11 réceptions et 213 yards, et Le’Veon Bell totalise 125 yards et 3 TD.
  • La défense a eu un peu plus de mal, puisque les Ravens totalise 414 yards et marquent sur 6 de leurs 7 premières possessions. Joe Flacco lance pour 269 yards et 2 TD, mais perd également 2 fois la balle (1 interception, 1 fumble). Beau match au sol d’Alex Collins, avec 120 yards et 1 TD en 18 courses.

Jacksonville Jaguars (9-4) 30 – Seattle Seahawks (8-5) 24

  • Les Jaguars sont de plus en plus crédibles après avoir battu les Seahawks. Jacksonville profite également de la défaite des Titans pour se retrouver seul en tête de la division AFC South.
  • La défense a une nouvelle fois montré ses qualités, en interceptant 3 passes de Russell Wilson. Les deux cornerbacks s’illustrent, avec 1 interception pour Jalen Ramsey et 2 pour A.J Bouye.
  • Il ne faut pas minimiser la performance de Blake Bortles, qui confirme sa bonne forme récente. Le QB de Jacksonville termine avec 268 yards et lance 2 belles passes de touchdown. Au sol, Leonard Fournette continue de se battre et finit avec 101 yards et 1 TD en 24 courses.
  • Même s’il a encore su échapper à des sacks et sortir quelques actions magiques, Russell Wilson (271 yards, 3 TD, 3 INT) a commis des erreurs assez rares qui ont mis son équipe dans une situation délicate.

Miami Dolphins (6-7) 27 – New England Patriots (10-3) 20

  • Cela ne changera surement rien, mais les Dolphins ont au moins empêché les Pats de se qualifier pour les playoffs dès la week 14.
  • Tom Brady a avoué lui-même que c’était « un mauvais soir », le QB termine en effet avec 233 yards, 1 TD, 2 interceptions et aucun 3rd down converti. New England termine à 0/11 dans cet exercice. Le candidat pour le trophée de MVP perd même son duel face à Jay Cutler, qui lance pour 263 yards et 3 TD dont 2 pour Jarvis Landry.
  • Visiblement inspirés par leur maillot de 1972, année de leur saison parfaite, les Dolphins mettent fin à la série de 14 victoires consécutives à l’extérieur des Pats. San Francisco restera donc la référence avec 18 succès entre 1988 et 1990.
  • La défense de Miami a donc fait un très bon match et a été totalement hermétique sur 3ème Le CB Xavien Howard s’illustre avec 2 interceptions, comme la semaine dernière face à Denver.
Mauvaise soirée pour les Patriots, qui restent tout de même largement leaders de l’AFC East (AP)

Kansas City Chiefs (7-6) 26 – Oakland Raiders (6-7) 15

  • Après 4 défaites de suite, Kansas City renoue avec la victoire, face à un rival de division. Le RB rookie Kareem Hunt retrouve lui aussi des sensations, avec 116 yards et 1 TD en 25 courses. Ça reste moyen pour Alex Smith, qui lance pour 268 yards et 1 interception.
  • En difficulté depuis plusieurs semaines, la défense des Chiefs s’est montré très solide. Elle n’encaisse pas de point jusqu’à une course de Marshawn Lynch (61 yards) au milieu du 4ème quart temps. Derek Carr est limité à 211 yards, 1 TD et 2 INT, bien loin de ses 417 yards et 3 TD du précédent match en octobre.
  • Le CB numéro 1, Marcus Peters, était pourtant absent. Il était écarté par Andy Reid du fait de son comportement lors du match face aux Jets la semaine dernière. Sans lui, les lignes secondaires ont bien tenu, avec notamment un certains Darrelle Revis.

Los Angeles Chargers (7-6) 30 – Washington Redskins (5-8) 13  

  • Partis avec 4 défaites, les Chargers remportent un 4ème match de suite pour passer au-dessus des 50% de victoires, et rester à égalité avec les Chiefs en tête de l’AFC West. Les deux équipes s’affronteront dimanche à Kansas City.
  • Encore un très bon match pour Philip Rivers, avec 319 yards et 2 TD. Keenan Allen passe de nouveau les 100 yards (111) et Tyrell Williams profite d’un touchdown de 75 yards où il dépose Josh Norman pour totaliser 132 yards. Melvin Gordon (78 yards) ajoute 1 TD au sol.
  • De nombreux titulaires sont restés sur le banc dans le 4ème quart temps, afin de se préserver pour le choc de la prochaine journée. Kellen Clemens a fini le match et lance 1 interception.
  • Jamais réellement dans le match, les Redskins ont eu du mal dans toutes les phases du jeu. Incapables d’arrêter Philip Rivers, ils ont également eu des difficultés à mettre leur attaque en place. Kirk Cousins ne lance que pour 151 yards, avec 1 TD et 1 INT.

Arizona Cardinals (6-7) 12 – Tennessee Titans (8-5) 7

  • Match à deux vitesses pour les Cardinals et les Titans. Menés 7-0 à la mi-temps, les Cards s’en sortent grâce à 4 field goals de Phil Dawson en 2ème mi-temps.
  • Marcus Mariota, solide sans être étincelant en 1ère mi-temps, s’est écroulé ensuite. Il ne réussit que 6 passes (sur 16) pour 60 yards et 2 interceptions sur les 2 derniers quart temps.
  • Au contraire, Arizona, qui n’avait gagné que 64 yards en 1ère mi-temps, totalise 197 après la pause. Blaine Gabbert finit avec 178 yards et se fait sacker 8 fois. La défense de Tennessee a encore été très performante, mais pas suffisamment pour sauver un autre match.
  • Petit point hebdomadaire sur Larry Fitzgerald, qui a dépassé son idole Randy Moss au niveau des yards en carrière. Avec désormais 15 311 yards, il prend sa place sur la 3ème marche du podium, derrière Terrell Owens (15 934) et l’intouchable Jerry Rice (22 895).

Buffalo Bills (7-6) 13 – Indianapolis Colts (3-10) 7

  • Bataille de boule de neige plus que match de football à Buffalo. Et les deux équipes ont tellement aimé ça qu’elles ont attendu les prolongations pour se départager. Les Bills sortent vainqueurs et restent en vie pour les playoffs.
  • Le joueur qui a fait la différence est le RB LeSean McCoy, qui gagne 156 yards et marque 1 TD en 32 courses. Il franchit ainsi la barre des 1000 yards pour la 6ème fois de sa carrière. McCoy marque le TD décisif en prolongation, et déclenche une bataille de boule de neige de la part de ses coéquipiers.
  • Pour Indianapolis, Frank Gore a bien tenté de répondre à McCoy, et il termine avec 130 yards en 36 courses.
  • Les deux équipes ont bien entendu très peu sollicité leurs QB dans ces conditions extrêmes. Pour les Colts, Jacoby Brissett lance pour 69 yards et 1 TD. Du côté des Bills, Nathan Peterman était titulaire du fait de la blessure de Tyrod Taylor. Le rookie, qui avait lancé 5 interceptions en une mi-temps sur son premier match, devait se reprendre sous le blizzard. Il ne tente que 10 passes, gagne 57 yards, ne lance pas d’interception et marque son 1er Il a dû quitter le terrain dans le 3ème quart temps après un coup à la tête.

New York Giants (2-11) 10 – Dallas Cowboys (7-6) 30

  • Pour garder une petite chance de se qualifier pour les playoffs, les Cowboys avaient besoin de gagner. C’est chose faite face à un équipe New-Yorkaise, qui vient de faire le ménage.
  • Dak Prescott sort un très bon match, avec 332 yards (20/30) et 3 TD. Rod Smith s’illustre en terminant leader dans les airs (113 yards et 1 TD) et ajoute 47 yards et 1 autre touchdown au sol.
  • Pour les Giants, Eli Manning, mis sur le banc par Ben McAdoo, était de retour. Ovationné par le public à son entrée sur le terrain, il lance pour 228 yards, 1 TD et 2 INT. Steve Spagnuolo, coordinateur défensif de la franchise, était le coach par intérim pour ce match.
Victoire importante, qui fait du bien à Dak Prescott et aux Cowboys (Dallas News)

Tampa Bay Buccaneers (4-9) 21 – Detroit Lions (7-6) 24

  • Malgré une blessure à la main et 3 pertes de balle (2 INT), Matthew Stafford lance pour 381 yards et mène son équipe à une victoire précieuse dans la course aux playoffs. Sur le dernier drive, le QB met en bonne position Matt Prater, qui passe le field-goal décisif dans les dernières secondes.
  • Avant ça, Jameis Winston avait ramené ses Bucs grâce à deux passes de touchdown dans le 4ème quart temps. Lui aussi a perdu 3 fois la balle sur le match (2 INT) et il termine avec 285 yards.
  • Le jeu au sol des Lions n’a pas été performant (53 yards au total), mais Theo Riddick a tout de même réussi à terminer 2 drives par des touchdowns.

Cleveland Browns (0-13) 21 – Green Bay Packers (7-6) 27

  • Alors que l’on pensait voir la première victoire des Browns cette saison, ils se sont écroulés pour finalement perdre en prolongations. Menés de 14 points dans le 4ème quart temps, les Packers parviennent à égaliser à 17 secondes de la fin, lorsque Brett Hundley trouve Davante Adams dans l’en-but. Ce sont les deux mêmes hommes qui offrent la victoire à Green Bay quelques minutes plus tard, après que les Packers aient intercepté une passe horrible de Deshone Kizer.
  • Cette victoire est cruciale pour Green Bay, qui reste dans le coup pour les playoffs, et qui devrait retrouver Aaron Rodgers pour le prochain match.
  • Bien parti, Deshone Kizer a accompagné son équipe dans sa chute. Il finit avec 214 yards, 3 TD et 2 INT. Josh Gordon (69 yards) marque son 1er touchdown depuis son retour.
  • En face, Brett Hundley s’est réveillé sur le tard et termine avec 265 yards et 3 TD, dont 2 donc pour Davante Adams (84 yards).

Cincinnati Bengals (5-8) 7 – Chicago Bears (4-9) 33

  • Battus lors des 5 derniers matchs, les Bears sont allés fesser les Bengals. A Cincinnati, l’avenir du coach Marvin Lewis s’assombrit.
  • Pour Chicago, ce match est surement le meilleur de la saison pour Mitchell Trubisky. Le QB rookie réussit un record personnel de 25 passes (sur 32), pour 271 yards et 1 TD. Il ajoute un autre touchdown sur une course. Les Bears font également la différence au sol, avec 232 yards au total. Jordan Howard mène la charge avec 147 yards et 2 TD en 23 courses.
  • Match catastrophique pour Cincinnati, à domicile. La défense, où il manquait plusieurs titulaires, encaisse 482 yards face à la moins bonne attaque de la NFL. Offensivement, ça n’a pas été brillant non plus. Andy Dalton lance pour 141 yards et 1 TD, ainsi qu’1 interception, sa première depuis le 22 octobre.

Denver Broncos (4-9) 23 – New York Jets (5-8) 0

  • Belle réaction des Broncos, qui mettent fin à une série de 8 revers de rang. Cela ne change pas le fait que la saison est perdue puisque Denver était déjà éliminé de la course aux playoffs.
  • Ce match a notamment marqué le retour de la grosse défense de Denver. Les Jets sortent peut-être l’un des pires matchs offensifs de leur histoire, avec un total de 100 yards. Les QB ont particulièrement souffert, puisque Josh McCown sort deux fois et termine avec 46 yards et 1 interception. Son remplaçant, Bryce Petty, ne gagne que 14 yards.
  • Offensivement, il y a eu du mieux pour Trevor Siemian, qui lance pour 200 yards (19/31) et 1 TD pour Demaryius Thomas. Le receveur attrape 8 ballons au total, pour 93 yards.

Houston Texans (4-9) 16 – San Francisco 49ers (3-10) 26

  • Deuxième titularisation de Jimmy Garoppolo et deuxième victoire consécutive pour San Francisco. Correct lors de son premier match, le QB a été performant face à Houston, avec un record en carrière de 334 yards et 1 TD (1 INT).
  • Pour les Texans, Tom Savage (63 yards) a dû quitter le terrain pour un protocole dans le 2ème quart-temps. T.J Yates, qui n’avait plus joué depuis 2 ans, lance pour 175 yards et 2 TD pour DeAndre Hopkins (149 yards).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s