Baromètre MVP et DPOY – Carson Wentz toujours dans la course malgré sa blessure ?

Publié le Mis à jour le


La course au trophée de meilleur défenseur est très ouverte depuis plusieurs semaines, et de plus en plus de joueurs semblent en mesure de s’adjuger le titre cette saison. Le classement qui suit peut évoluer en fonction des préférences de chacun. En ce qui concerne le trophée de MVP, le suspense est également entier depuis ce week-end. La blessure de Carson Wentz et les performances moyennes des autres favoris ont relancé certains joueurs. Tom Brady tient la corde, devant Russell Wilson et Antonio Brown, et ce trophée pourrait se jouer lors du choc de l’AFC entre les Patriots et les Steelers.

Antonio Brown peut-il devenir le premier receveur à remporter le trophée de MVP ? (USAT)

MVP (Meilleur joueur)

1 Tom Brady QB NE 67.4%, 3865 yards, 27 TD, 6 INT, 105.2 rate
2 Russell Wilson QB SEA 61.9%, 3527 yards, 29 TD, 11 INT, 95.5 rate / 482 yards, 3 TD
3 Antonio Brown WR PIT 99 réc, 1509 yards, 9 TD
4 Carson Wentz QB PHI 60.2%, 3296 yards, 33 TD, 7 INT, 101.9 rate
5 Philip Rivers QB LAC 62.8%, 3611 yards, 23 TD, 7 INT, 97.2 rate
5 Todd Gurley RB LAR 236 car, 1035 yards, 10 TD / 51 réc, 602 yards, 3 TD

1.Tom Brady (QB – New England Patriots)

Malgré son mauvais match face aux Dolphins, le plus mauvais pour lui cette saison, Tom Brady est le favori pour remporter ce trophée. Certes il n’a lancé qu’1 touchdown (pour 3 interceptions) lors des 2 derniers matchs, mais il reste leader de NFL en yards (3865) et en rating (105.2). Il peut mette tout le monde d’accord ce week-end, s’il sort un gros match dans ce qui ressemble à une finale de conférence AFC avant l’heure, face à Pittsburgh. Dans tous les cas, Brady est l’un des meilleurs joueurs de NFL, et à 40 ans c’est déjà quelque chose d’exceptionnel.

2.Russell Wilson (QB – Seattle Seahawks)

Lui aussi reste sur son plus mauvais match de la saison, à Jacksonville, où il réussit un petit peu plus de 50% de ses passes et lance 3 interceptions. Mais face à la meilleure défense de la ligue, il lance aussi 3 touchdown et a bien failli mener Seattle à la victoire. Sans lui, les Seahawks auraient surement un bilan inversé (5-8), avec lui ils sont encore en position de remporter la NFC West (il faudra battre les Rams ce week-end). Si Wilson parvient à le faire et à emmener son équipe en playoffs, il aura marqué des points.

3.Antonio Brown (WR – Pittsburgh Steelers)

Jamais un receveur n’a remporté le trophée de                MVP, et on a le sentiment qu’Antonio Brown pourrait le faire cette année. Encore énorme face aux Ravens, avec 213 yards au compteur, il affiche désormais 1509 yards et est le seul receveur avec plus de 100 yards par match en moyenne (116.1). S’il continue sur sa lancée, et que Ben Roethlisberger reste en grande forme, il a même une chance d’atteindre les 2000 yards, ce qui serait une première dans l’histoire de la NFL. Et dans ce cas, ce serait difficile de ne pas lui donner le trophée de meilleur joueur. Il a déjà l’occasion de se montrer à son avantage face à un concurrent direct ce week-end, lorsque les Steelers et les Patriots vont s’affronter.

4.Carson Wentz (QB – Philadelphia Eagles)

Blessé pendant le match face aux Rams (ligaments croisés), Carson Wentz va manquer la fin de la saison régulière et les playoffs. Le fait d’être absent pour les 3 derniers matchs de la saison est un handicap sérieux pour le trophée de MVP, même s’il a déjà fait suffisamment en qualifiant son équipe et en battant le record de touchdown de la franchise sur une saison (33). Sans cette blessure, il serait numéro 1 après la week 14, puisqu’il a sorti un nouveau match très convaincant, face à une grosse équipe de la NFC, avec 291 yards et 4 TD.

5.Philip Rivers (QB – Los Angeles Chargers)

Lorsque les Chargers ont démarré la saison par 4 défaites, on pensait que la 14ème saison en NFL de Philip Rivers allait ressembler aux précédentes. Mieux entouré et toujours très performant, le QB a su inverser la tendance et mène aujourd’hui une équipe qui peut remporter sa division et aller en playoffs. Le match face aux Chiefs de ce week-end est d’ailleurs crucial. Sur les 9 derniers matchs, les Chargers ont en remporté 7, et Rivers affiche 2504 yards et 17 touchdowns pour seulement 3 interceptions.

5bis.Todd Gurley (RB – Los Angeles Rams)

La très grosse saison de Todd Gurley permet à Jared Goff de jouer avec confiance et cela explique en partie le renouveau de l’attaque des Rams. Le RB est actuellement leader de NFL en yards de scrimmage (courses + réceptions), puisqu’il affiche 1035 au sol (3ème de NFL) et 602 de plus dans les airs (2ème RB derrière Alvin Kamara). Il est également numéro 1 de la ligue avec 13 TD, 10 au sol et 3 dans les airs.

DPOY (Meilleur défenseur)

1 Aaron Donald DT LAR 34 tckl, 8.0 sacks, 3 FF
2 Bobby Wagner ILB SEA 115 tckl, 1.5 sacks, 6 pdéf, 2 INT
3 Calais Campbell DE JAX 47 tckl, 12.5 sacks, 3 FF
4 Cameron Jordan DE NO 54 tckl, 10.0 sacks, 7 pdéf, 1 INT, 2 FF
5 DeMarcus Lawrence DE DAL 54 tckl, 13.5 sacks, 4 FF
6 Jalen Ramsey CB JAX 49 tckl, 17 pdéf, 4 INT
7 Everson Griffen DE MIN 41 tckl, 13.0 sacks, 3 FF
8 Chandler Jones OLB ARI 49 tckl, 14.0 sacks, 2 FF
9 Marshon Lattimore CB NO 39 tckl, 10 pdéf, 3 INT, 1 TD, 1 FF
10 Joey Bosa DE LAC 57 tckl, 11.5 sacks, 4 FF

1.Aaron Donald (DT – Los Angeles Rams)

Seul Defensive Tackle parmi une nuée de Defensive End, Aaron Donald est mon premier choix car il est le joueur qui a le plus d’impact. Avec déjà 78 pressions au compteur, il est loin devant les autres joueurs à son poste et cela se voit chaque semaine lorsqu’il domine la ligne offensive adverse, quelle que soit l’équipe. Le coordinateur défensif des Rams, Wade Phillips, a récemment dit qu’il était « meilleur que tous les autres ». Un avis partagé par Russell Wilson, qui l’affronte ce week-end, et qui le voit comme « le meilleur joueur qu’il ait eu en face de lui ». Dominant et respecté, il est mon favori.

Aaron Donald est plébiscité par ses coachs et ses pairs (Getty)

2.Bobby Wagner (LB – Seattle Seahawks)

Peu de linebackers intérieurs peuvent espérer remporter ce trophée, mais Bobby Wagner (comme Luke Kuechly) en fait partie. Homme à tout faire des Seahawks, il assume même le rôle de leader défensif du fait des nombreuses blessures (Richard Sherman, Kam Chancellor…). Son importance s’est vue ce week-end lorsqu’il a dû sortir pour une petite blessure dans le 3ème quart-temps, puisque les Jaguars ont marqué sur les 3 possessions suivantes. Aucun joueur n’est capable d’avoir un impact sur autant de phases de jeu aujourd’hui en NFL.

3.Calais Campbell (DE – Jacksonville Jaguars)

Le meilleur joueur de la meilleure défense de NFL a évidemment une chance de remporter ce trophée. Sa première saison à Jacksonville, où il joue DE dans un système en 4-3, a révélé au grand jour ses talents de pass-rusher puisqu’il a déjà 12.5 sacks au compteur (record personnel). Ce qui le pénalise est le fait que d’autres joueurs sont excellents au sein de la défense de Jacksonville, et peuvent donc lui prendre des votes (Jalen Ramsey par exemple).

4.Cameron Jordan (DE – New Orleans Saints)

La valeur montante dans ce classement. Cameron Jordan fait des dégâts depuis plusieurs saisons en NFL, mais celle-ci est surement sa meilleure. Omniprésent sur la ligne de scrimmage, il est capable d’aller mettre la pression sur les QB (10 sacks), il est l’un des meilleurs DE sur les phases au sol (leader à la position en plaquages), et il est sait lire les actions ce qui lui permet de dévier bon nombre de passes. Sa versatilité est sa force.

5.DeMarcus Lawrence (DE – Dallas Cowboys)

Favori pendant une bonne partie de la saison, DeMarcus Lawrence est rejoint par une concurrence féroce, notamment à son poste. Il reste néanmoins deuxième de NFL avec ses 13.5 sacks, de loin son record personnel, et affiche de très bonnes stats en plaquages et en fumbles forcés. Il semble redevenir plus dominant depuis 2 semaines et a donc une chance de retrouver le haut du classement.

6.Jalen Ramsey (CB – Jacksonville Jaguars)

A.J Bouye lui a volé la vedette avec ses deux interceptions du week-end dernier, mais c’est bien Jalen Ramsey est le CB le plus régulier au sein des redoutables lignes secondaires des Jaguars. Le tout alors qu’il est le CB numéro 1 et qu’il défend donc plus souvent sur les meilleurs receveurs. Il risque de prendre des votes à Calais Campbell, mais impossible de le laisser de côté.

7.Everson Griffen (DE – Minnesota Vikings)

Autre Defensive End excellent cette saison, Everson Griffen a la chance d’évoluer au sein d’une des très bonnes défenses de NFL. Présent à chaque match, il n’a pas eu de coup de moins bien durant la saison. S’il parvient à hausser encore un peu le ton pour finir leader de NFL en sacks, il peut avoir une chance de griller la politesse aux autres aspirants.

8.Chandler Jones (LB – Arizona Cardinals)

On parle moins de lui du fait des résultats moyens des Cardinals, et c’est une erreur car Chandler Jones est monstrueux. De plus en plus fort au fur et à mesure de la saison, il est passé leader de NFL en sacks avec 14. Jones mène également la ligue en QB hits (27) et plaquages avec perte de yards (24).

9.Marshon Lattimore (CB – New Orleans Saints)

Le favori pour le trophée de meilleur rookie défensif a fait son retour après deux matchs d’absence. Directement opposé à Julio Jones, il fait du bon boulot pour limiter l’impact de l’un des meilleurs receveurs de la ligue et repart avec une nouvelle interception. Faire partie des meilleurs cornerbacks du pays pour sa première saison est impressionnant et Marshon Lattimore mérite bien quelques votes.

10.Joey Bosa (DE – Los Angeles Chargers)

Dominant depuis le premier jour, Joey Bosa fait sentir sa présence à chaque équipe qu’il croise. Sa carrière part sur un rythme impressionnant au niveau des sacks (22 en 25 matchs), et même les jours où ses lignes de stats ne sont pas affolantes, il a tout de même un impact très important sur les matchs. Un futur DPOY.

Mention spéciale : Ryan Shazier (LB – Pittsburgh Steelers)

Mention honorable pour Ryan Shazier, qui est bien loin de ces considérations individuelles après sa grave blessure. On espère vraiment qu’il se remette bien et qu’il pourra un jour rejouer au football. Le dernier match des Steelers (38 points encaissés) a montré l’importance qu’il avait au milieu de la défense, une ancre capable d’avoir un impact dans tous les compartiments du jeu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s