L’équipe-type de la 17ème journée

Publié le Mis à jour le


La dernière journée est toujours un peu spéciale car les enjeux sont très différents selon les équipes. Alors que certaines sont déjà en vacances, d’autres jouent leur place en playoffs sur un match. La dernière équipe-type est donc un mix entre décontraction et compétitivité, avec comme dénominateur commun une grosse performance.

ATTAQUE

Quarterback

  • Philip Rivers (Los Angeles Chargers)
  • 28/37, 387 yards, 3 TD

Les Chargers devaient gagner et espérer des résultats en leur faveur pour aller en playoffs. La chance n’est pas venue du côté du Tennessee, alors que Philip Rivers a fait le boulot pour garder son équipe dans le coup. Le QB termine sa belle saison avec une nouvelle grosse performance, lançant pour 387 yards et 3 TD. Il a notamment excellé sur les passes longues, affichant un 4/6 pour 166 yards et 2 TD. Rivers achève l’année avec 4 515 yards, 28 TD pour 10 INT et un rating de 96.0.

Remplaçant : Matthew Stafford (Detroit Lions)

Running-backs

  • Frank Gore (Indianapolis Colts)
  • 24 courses, 100 yards

Dans un match qui comptait pour du beurre, Frank Gore a prouvé qu’il était encore un compétiteur et qu’il pouvait toujours faire la différence par ses courses. Le RB continue d’engranger les yards et en ajoute 100 face à Houston. Sur ce match, il en gagne 58 après contact et casse 3 plaquages. Gore finit tout proche d’une nouvelle saison à 1000 yards (961).

  • Orleans Darkwa (New York Giants)
  • 20 courses, 154 yards, 1 TD

Les Giants terminent une saison très compliquée par une victoire. Offensivement, Orleans Darkwa a été le joueur le plus en vue avec 154 yards et 1 TD. Il n’avait dépassé les 100 yards qu’à une seule reprise cette année, lors de la week 6 à Denver, et il restait sur 5 matchs à moins de 30 yards.

Remplaçants : Alex Collins (Baltimore Ravens), Latavius Murray (Minnesota Vikings)

Receveurs

  • Chris Godwin (Tampa Bay Buccaneers)
  • 7 réceptions, 111 yards, 1 TD

Les Bucs ont bien failli priver les Saints du titre de la NFC South. La faute à un très bon Chris Godwin, qui attrape 7 ballons pour 111 yards et qui marque le touchdown de la victoire de Tampa après une chevauchée de 39 yards. Godwin finit fort la saison puisqu’il affiche 199 de ses 525 yards lors des 2 dernières journées.

  • Juju Smith-Schuster (Pittsburgh Steelers)
  • 9 réceptions, 143 yards, 1 TD

Pittsburgh avait laissé la majorité de ses titulaires au repos pour le dernier match de la saison régulière, ce qui a permis à JuJu Smith-Schuster de confirmer sa très belle saison rookie. Le receveur attrape 9 balles pour 143 yards et marque 1 touchdown. Landry Jones termine avec un rating de 112.5 lorsqu’il a lancé vers lui. Smith-Schuster finit sa première saison pro avec 58 réceptions, 917 yards et 7 TD, ainsi qu’une belle contribution sur les retours (on en parle un peu plus tard…).

Remplaçants : Albert Wilson (Kansas City Chiefs), Tyler Boyd (Cincinnati Bengals)

Tight-end

  • George Kittle (San Francisco 49ers)
  • 4 réceptions, 100 yards

Quelle fin de saison pour les 49ers, littéralement transformés par l’arrivée du QB Jimmy Garoppolo. Le QB a encore été bon face aux Rams et il a bien combiné avec son TE George Kittle. Ce dernier attrape 4 passes pour 100 yards, dont 78 après contact (4 plaquages cassés). Le rookie sort une saison plutôt intéressante, même si un peu irrégulière, et affiche 43 réceptions, 515 yards et 2 TD.

Remplaçant : Demetrius Harris (Kansas City Chiefs)

Ligne offensive

  • LT – Taylor Lewan (Tennessee Titans)
  • LG – Andrew Norwell (Carolina Panthers)
  • C – Daniel Kilgore (San Francisco 49ers)
  • RG – Zack Martin (Dallas Cowboys)
  • RT – Marcus Gilbert (Pittsburgh Steelers)

Taylor Lewan retrouve son meilleur niveau juste avant les playoffs, et c’est une bonne nouvelle pour Marcus Mariota et les Titans. Encore excellent face à la redoutable défense de Jacksonville, il n’alloue pas la moindre pression sur les phases de passes (27 snaps) et il a été très solide au sol pour ouvrir des brèches à Derrick Henry. A l’opposé, Marcus Gilbert confirme que sa blessure et bel et bien derrière lui avec une nouvelle prestation parfaite en protection de son QB et 0 pression concédée (30 snaps).

A l’intérieur, énorme match de Zack Martin, aussi bien sur les phases de passes que sur celles au sol. Parfait en protection de son QB (0 pression), il a aussi été dominant au sol face aux linemen et linebackers remplaçants de Philadelphia. Il est associé à Andrew Norwell, qui termine sa très bonne saison sur une excellente note et aucune pression allouée (40 snaps).

Au centre, on retrouve Daniel Kilgore. La ligne offensive des Niners a été excellente face aux Rams, surtout le côté gauche, et semble plus en confiance devant Garoppolo. Pour revenir à Kilgore, il n’alloue qu’une seule pression (33 snaps) et a été très bon au sol.

Remplaçants : Joe Staley (OT – San Francisco 49ers), Brandon Scherff (OG – Washington Redskins)

DÉFENSE

Defensive Tackles

  • Malcolm Brown (New England Patriots)
  • 2 plaquages, 1 QB hit

Ses stats ne sont pas incroyables avec 2 plaquages et 1 QB hit, mais elles ne font pas honneur au formidable travail de Brown face au jeu au sol. Le DT des Pats a ruiné bon nombre de courses par son placement et son sens de l’anticipation.

  • Kawann Short (Carolina Panthers)
  • 5 pressions, 3 plaquages

Grosse fin de saison pour Kawann Short, qui s’offre 5 pressions face aux Falcons. Omniprésent sur la ligne de scrimmage, il dévie également une passe et a stoppé plusieurs phases au sol. Il est l’une des raisons pour laquelle les running-backs d’Atlanta n’ont affiché qu’une maigre moyenne de 2 yards par course.

Remplaçant : Dalvin Tomlinson (New York Giants)

Edge

  • Jerry Hughes (Buffalo Bills)
  • 7 pressions, 2 plaquages

Plutôt discret cette saison, Jerry Hughes finit sur un gros match et montre peut-être qu’il faudra faire attention à lui en playoffs. Auteur de 7 pressions face aux Dolphins, il a dominé son côté droit et a festoyé face au LT remplaçant de Miami. Il ajoute 2 plaquages sur les phases au sol.

  • Ezekiel Ansah (Detroit Lions)
  • 6 pressions dont 3 sacks, 4 plaquages

Pour la deuxième semaine de suite et pour la troisième fois de la saison, Ezekiel Ansah totalise 3 sacks en 1 match. Une preuve de sa saison sur courant alternatif, où il a parfois été dominant (9 sacks sur 3 matchs donc, et 12 au total), mais où il a également régulièrement été porté disparu.

Remplaçant : Chris Jones (Kansas City Chiefs)

Linebackers

  • Deion Jones (Atlanta Falcons)
  • 10 plaquages, 1 passe déviée

Si Atlanta est en playoffs et a une chance de defendre son titre NFC, Deion Jones y est pour beaucoup. Le linebacker a fait tout son possible en défense et termine la saison régulière en grande forme. Leader de son équipe avec 10 plaquages face à Carolina, il a de nouveau été très bon en couverture puisqu’il n’alloue qu’un passer rating de 52.5 à Cam Newton et dévie 1 passe.

  • Avery Williamson (Tennessee Titans)
  • 11 plaquages, 1 passe déviée

Face aux Jaguars, Williamson a fait ce qu’il sait faire de mieux, à savoir stopper le jeu au sol. Il ajoute 11 plaquages pour porter son total à 92 sur la saison, et confirme qu’il est bien l’un des meilleurs à son poste dans ce secteur.

  • Chandler Jones (Arizona Cardinals)
  • 2 sacks, 6 plaquages

Grâce à 2 nouveaux sacks, Chandler Jones termine leader de NFL avec 17, son record personnel et 2.5 de mieux que Calais Campbell qui finit 2ème. Face aux Seahawks, il totalise 6 pressions et porte son total à 75 sur la saison, de quoi permettre aux Cardinals de finir sur une bonne note pour la dernière de Bruce Arians.

Remplaçants : Luke Kuechly (MLB – Carolina Panthers), Jordan Evans (OLB – Cincinnati Bengals)

Safeties

  • FS – Kevin Byard (Tennessee Titans)
  • 2 interceptions, 6 plaquages

Souvent en vue cette saison, Kevin Byard n’a pas faibli lors du dernier match qui était qualificatif pour les playoffs. Le safety des Titans intercepte 2 passes et finit ainsi la saison co-leader (avec Darius Slay) de NFL avec 8 interceptions. Sa deuxième du jour assure la qualification en playoffs de son équipe.

  • SS – Sean Davis (Pittsburgh Steelers)
  • 1 interception, 1 sack, 3 plaquages

Les lignes secondaires de Pittsburgh aiment contribuer sur les phases de pass-rush. Une semaine après les 3 sacks de Mike Hilton, c’est au tour de Sean Davis d’aller gouter aux joies de mettre un QB à terre. Au total il met la pression à 3 reprises sur DeShone Kizer. Egalement concerné en couverture, il n’alloue qu’une seule réception et intercepte une passe.

Remplaçants : Marcus Williams (FS – New Orleans Saints), Matthias Farley (SS – Indianapolis Colts)

Cornerbacks

  • Ross Cockrell (New York Giants)
  • 1 interception, 3 passes déviées, 2 plaquages

La saison ratée des Giants nous a détourné de New York mais certains joueurs ont pourtant été bons. C’est le cas de Ross Cockrell, qui a tenu à le montrer jusqu’au bout. Face aux Redskins, le CB a été visé à 9 reprises et il n’alloue que 3 réceptions pour 35 yards. Il dévie 3 passes et en intercepte 1 autre.

  • Adoree Jackson (Tennessee Titans)
  • 2 passes déviées, 1 fumble force, 5 plaquages

Auteur d’une bonne saison rookie, Adoree Jackson sort son meilleur match à la fin. Visé à 6 reprises, il ne concède que 2 réceptions pour 16 petits yards et dévie 2 passes. Blake Bortles affiche un rating de 42.4 lorsqu’il a lancé vers lui. Egalement solide sur les phases au sol, il ajoute 5 plaquages et force même 1 fumble.

Remplaçants : Chidobie Awuzie (Dallas Cowboys), Kevin Peterson (Los Angeles Rams)

EQUIPES-SPÉCIALES

Kicker

  • Matt Bryant (Atlanta Falcons)
  • 5/5 FG, 1/1 XP, 16 points

Pour propulser Atlanta en playoffs, le kicker vétéran Matt Bryant n’a pas tremblé. Son pied a été parfait puisqu’il passe 5 field-goals dont 1 d’une distance de 56 yards.

Punter

  • Bryan Anger (Tampa Bay Buccaneers)
  • 2 punts, 2 I20, 53.5 net AVG

Il n’a eu à dégager les Bucs que 2 fois et il l’a parfaitement fait en plaçant la balle à chaque fois dans les 20 yards adverses. Il affiche la meilleure moyenne nette de la week 17 avec 53.5 yards.

Returner

  • Juju Smith-Schuster (Pittsburgh Steelers)
  • 2 KR, 122 yards, 1 TD

En plus d’avoir été excellent dans le jeu aérien des Steelers, Juju Smith-Schuster a su faire la différence avec ses retours. Son touchdown de 96 yards sur un retour de kickoff fait basculer le match.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s