NFL Playoffs – Présentation des Wild-Cards de la NFC

Publié le Mis à jour le


Pas de répit en ce début d’année puisque les playoffs débutent ce week-end, avec les quatre wild-cards au programme. Dans l’AFC, trois équipes retrouvent les playoffs après des absences plus ou moins longues, alors que dans la NFC, trois franchises de la division NFC South sont présentes. Les vainqueurs de chaque affiche avanceront au prochain tour, où les meilleures équipes des deux conférences les attendent.

Sean McVay a su lancer Jared Goff et relancer l’attaque des Rams (USAT)

Los Angeles Rams VS Atlanta Falcons

  • Dimanche 06/01 à 2h15, Los Angeles Memorial Stadium, Los Angeles

Comparaison de la saison 2017 en chiffres

Los Angeles Atlanta
Bilan 11-5 10-6
Attaque
Total Yards gagnés 362 (10ème) 365 (8ème)
Yards à la passe gagnés 239 (10ème) 249 (8ème)
Yards au sol gagnés 122 (8ème) 115 (13ème)
Points par match marqués 29.9 (1er) 22.1 (15ème)
Défense
Total Yards encaissés 340 (19ème) 318 (9ème)
Yards à la passe alloués 217 (13ème) 214 (12ème)
Yards au sol alloués 122 (28ème) 104 (9ème)
Points par match encaissés 20.6 (12ème) 19.7 (8ème)

Précédents affrontements

  • 11/12/2016 : Atlanta 42 – Los Angeles 14
  • 15/09/2013 : Atlanta 31 – Los Angeles 24
  • 21/11/2010 : Atlanta 34 – Los Angeles 17

D’une meilleure attaque à une autre

Il y a un an, Atlanta arrivait en playoffs avec la meilleure attaque du pays et a avancé jusqu’au Super Bowl grâce à cette puissance offensive. Le titre leur était promis mais on se souvient tous de la deuxième mi-temps de la dernière finale… Malgré l’énorme gueule de bois, les Falcons sont parvenus à se qualifier de nouveau et ce dans une division très relevée.

Mais cette année, ils ne possèdent pas la meilleure attaque, car ce sont les Rams qui marquent le plus de points. Quel retournement de situation pour une équipe inefficace et triste, qui avait remporté 4 matchs en 2016. Beaucoup de crédit doit être donné à Sean McVay, qui a su relancer une franchise malade depuis longtemps. Bilan, Los Angeles va accueillir un match de playoffs pour la première fois depuis 1986, année de naissance de McVay.

Le plus de Los Angeles : une attaque jeune et dynamique

La transformation sous McVay a débuté avec le poste de quarterback. Jared Goff avait été lancé assez tardivement lors de sa saison rookie, et il n’avait pas vraiment impressionné. Pour sa 2ème saison pro et sa première comme titulaire à temps plein, Goff a montré pourquoi il était un premier choix de Draft. Plus en confiance, il termine la saison avec 3804 yards, 28 TD pour 7 INT et un rating de plus de 100. Le fait d’être bien entouré joue évidemment, les Rams ont eu une très bonne idée de faire venir le LT Andrew Witworth pour le protéger, et le retour au top de Todd Gurley est aussi un élément clé.

Le plus d’Atlanta : l’expérience des playoffs

L’effectif des Falcons est l’un des plus expérimenté, et de nombreux joueurs ont déjà joué les playoffs. Cela aide à gérer la pression d’un match couperet, surtout face à une équipe où beaucoup de joueurs vont découvrir le football en janvier. Les Falcons sont également très motivés car ils doivent laver l’affront du dernier Super Bowl. Atlanta a fini la saison avec quelques difficultés en attaque et globalement, les stars ont été un cran en dessous cette saison. La connexion Matt Ryan – Julio Jones est un exemple, puisque le receveur affiche 1444 yards et 3 TD, des chiffres décevants pour ses standards. Mais on sait qu’il est capable de sortir un match à 250 ou 300 yards à tout moment…

Le joueur à suivre chez les Rams : Todd Gurley

Le RB des Rams est le moteur de cette équipe et le joueur qui permet à Jared Goff d’être plus performant. Il prend déjà une partie de la pression défensive, car il est une menace pour marquer à n’importe quel moment (leader de NFL avec 19 TD). Et il permet à son QB d’avoir une solution entre les lignes ou sur des écrans dans le jeu de passes courtes. Omniprésent, Gurley a fini la saison avec 2093 yards au total (leader de NFL) et est un sérieux prétendant au trophée de MVP.

Le joueur à suivre chez les Falcons : Matt Ryan

Le MVP en titre n’a pas réussi à conserver son rendement de 2016. Le départ du coordinateur offensive, Kyle Shanahan, remplacé par Steve Sarkisian, y est pour beaucoup. Moins efficace, son nombre de touchdowns a chuté de 38 à 20 en une saison. Mais Matty Ice est souvent très à l’aise en playoffs, et il affiche d’ailleurs le 3ème meilleur passer rating de l’histoire.

Pronostic : victoire des Rams

Même si la défense d’Atlanta s’est montré performante ces derniers temps, et que les armes offensives sont toujours là, je vois mal cette équipe suivre le rythme des Rams. Pour passer, Atlanta va devoir profiter du manque d’expérience de son adversaire et tenter d’installer son jeu au sol très tôt avec Freeman et Coleman. Et si les Falcons retrouvent par hasard leur attaque de 2016, alors on est bon pour un formidable spectacle.

New Orleans Saints VS Carolina Panthers

  • Dimanche 06/01 à 22h40, Mercedes-Benz Stadium, New Orleans

Comparaison de la saison 2017 en chiffres

New Orleans Carolina
Bilan 11-5 11-5
Attaque
Total Yards gagnés 391 (2ème) 324 (19ème)
Yards à la passe gagnés 262 (5ème) 192 (28ème)
Yards au sol gagnés 129 (5ème) 131 (4ème)
Points par match marqués 28 (4ème) 22.7 (12ème)
Défense
Total Yards encaissés 337 (17ème) 317 (7ème)
Yards à la passe alloués 225 (15ème) 229 (18ème)
Yards au sol alloués 112 (16ème) 88 (3ème)
Points par match encaissés 20.4 (10ème) 20.4 (11ème)

Précédents affrontements

  • 03/12/2017 : New Orleans 31 – Carolina 21
  • 24/09/2017 : New Orleans 34 – Carolina 13
  • 17/11/2016 : Carolina 23 – New Orleans 20

Les Saints ont l’avantage psychologique

A bilan égal, New Orleans remporte la division NFC South grâce à ses victoires contre des adversaires directs, et notamment Carolina. En deux matchs cette saison, les Saints ont fait un sans-fautes face aux Panthers, avec 65 points marqués et 6 pertes de balle forcées. Le momentum et l’avantage psychologique s’ajoute donc à l’avantage du terrain.

Mark Ingram et Alvin Kamara, le duo de choc des Saints (USAT)

Le plus de New Orleans : un duo de RB historique

Le changement de mentalité offensive des Saints a pris un véritable tournant cette saison, grâce à un duo de choc qui a marqué l’histoire. Mark Ingram et Alvin Kamara sont en effet le premier duo de RB à passer les 1500 yards de scrimmage sur une année. Alors, il ne faut pas oublier Drew Brees, qui a sorti discrètement une superbe saison (72.2% de passes réussies, 4334 yards, 23 TD), mais le jeu au sol et devenu la clé du succès de cette équipe. Alvin Kamara a étonné tout le monde pour sa première saison en NFL, il termine avec 6.1 yards par course en moyenne et 826 yards dans les airs (dans les deux cas il est leader à sa position) et est favori pour remporter le trophée de meilleur rookie offensif.

Le plus de Carolina : l’expérience du très haut niveau

Il ne faut pas oublier que les Panthers étaient au Super Bowl il y a 2 ans (défaite contre Denver). Bon nombre de joueurs sont toujours présents dans l’équipe, à commencer par Cam Newton, élu MVP cette année-là. Carolina va compter sur son tempérament agressif (« keep pounding ») pour tenter d’établir son jeu au sol et en assurant en défense. Les leaders (Newton, Kuechly…) vont devoir prendre leurs responsabilités pour battre une équipe qui semble globalement un peu plus forte. L’objectif pour les Panthers est de tenter de profiter des quelques zones faibles de New Orleans, et notamment un matchup avantageux pour Christian McCaffrey et Greg Olsen face aux linebackers des Saints.

Le joueur à suivre chez les Saints : Marshon Lattimore

Et si New Orleans avait les deux meilleurs rookie cette année ? Car si Kamara est bien placé pour être élu meilleur rookie offensif, son coéquipier Marshon Lattimore l’est également en défense. Le CB incarne la grosse progression de la défense des Saints, notamment derrière. Un autre rookie, le safety Marcus Williams, a fait du bien. Souvent lâché par sa défense, New Orleans a désormais les armes pour éviter de prendre trop de points.

Le joueur à suivre chez les Panthers : Cam Newton

MVP il y a deux ans, Cam Newton a du mal à revenir au niveau affiché lors de cette fabuleuse saison. Il a retrouvé ses jambes et termine avec 754 yards, le meilleur chiffre pour un QB. Le plan de jeu offensif des Panthers laisse cette liberté à Newton et c’est souvent payant, il a même mené son équipe en yards au sol lors de 7 des 16 matchs de la saison régulière. Pour avoir une chance, il doit continuer de miser sur sa mobilité, car son bras n’est pas au point. Il manque également d’armes dans la profondeur et va souvent s’appuyer sur des options courtes avec McCaffrey ou Olsen.

Pronostic : victoire des Saints

New Orleans a remporté les deux matchs de saison régulière face à son rival et l’écart a été plutôt important à chaque fois. Grâce à une attaque équilibrée et une défense plus solide, les Saints semblent mieux armés que les Panthers pour avancer dans ces playoffs. Mais attention à l’expérience et la grinta de Carolina, qui peut inverser la tendance sur un match, surtout si Cam Newton est dans un grand soir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s