NFL Playoffs – Deux petites surprises pour débuter

Publié le Mis à jour le


Quel début pour les playoffs 2018 ! Deux matchs et deux petites surprises pour commencer, puisque les équipes à l’extérieur repartent avec la victoire. A Kansas City, les Titans ont semblé perdu avant de réussir un comeback historique. Puis plus tard à Los Angeles, la défense des Falcons a su contenir la meilleure attaque de NFL pour passer au tour suivant.

Résumés des matchs.

Marcus Mariota et les Titans réussissent le comeback et continuent leur route en playoffs (Getty)

KANSAS CITY CHIEFS 21 – TENNESSEE TITANS 22

Largement dominés et menés de 18 points par une convaincante équipe de Kansas City en première mi-temps, les Titans ont su réagir pour réussir l’un des plus gros comebacks à l’extérieur de l’histoire des playoffs. Les jeunes stars de Tennessee, Marcus Mariota et Derrick Henry, se sont ressaisis après la pause pour qualifier leur équipe pour le deuxième tour.

Les Chiefs intouchables en première mi-temps

Tout avait pourtant parfaitement débuté pour Kansas City, qui menait 21-3 à la mi-temps. L’attaque semblait en roue libre, emmenée par un Alex Smith en très grande forme. Le QB conduit son équipe à deux touchdown sur les trois premiers drives et corse l’addition juste avant la mi-temps. Il affiche 231 yards (19/23) et 2 TD après deux quart-temps, et Kareem Hunt avait ouvert la marque sur une course courte.

Dans le même temps, Marcus Mariota et l’attaque de Tennessee ont eu beaucoup de mal à se mettre en route. Le QB affiche seulement 81 yards (7/13) et une interception à la pause. Avant ça, les Titans n’avait obtenu qu’un seul first down, et leurs seuls points arrivent à 4 minutes de la mi-temps, sur un field-goal de Ryan Succop.

Marcus Mariota et Derrick Henry mènent le comeback des Titans

Transformés en seconde mi-temps, les Titans sont revenus plus solides en défense et plus créatifs en attaque. Marcus Mariota relance son équipe avec un beau premier drive et une passe de touchdown pour lui-même. Le QB voit en effet sa passe contrée revenir directement dans ses bras. Enfin dans son match, Mariota va convertir quelques actions clés, notamment grâce à ses jambes, et il permet à Tennessee prendre l’avantage lorsqu’il trouve Eric Decker à un peu plus de 5 minutes de la fin.

Le QB des Titans a bien été aidé par Derrick Henry, qui est monté en puissance au fur et à mesure du match. Il marque le deuxième touchdown de son équipe sur une belle course de 35 yards, et termine la rencontre avec 156 yards, son record en carrière.

Le tournant du match

En fin de première mi-temps, alors que Kansas City dominait largement les débats, Travis Kelce a dû quitter le terrain pour un protocole commotion. Le TE, qui affichait déjà 66 yards et 1 beau touchdown, n’est pas revenu et l’attaque des Chiefs n’a plus été la même ensuite. Avec une menace en moins gérer, la défense des Titans a su contenir Kareem Hunt et Tyreek Hill.

Un autre tournant a failli avoir lieu dans l’autre sens, juste après le premier touchdown de Tennessee. Alors que les Titans avaient forcé un 3&out, le CB rookie Adoree Jackson perd le ballon sur le retour et le rend directement aux Chiefs. Heureusement pour eux, Harrison Butker met son field-goal sur le poteau…

Les stats de la rencontre

KANSAS CITY CHIEFS TENNESSEE TITANS
Passing Passing
Alex Smith 24/33, 264 yards, 2 TD Marcus Mariota 19/31, 205 yards, 2 TD – 1 INT
Rushing Rushing
Kareem Hunt 11 courses, 42 yards, 1 TD Derrick Henry 23 courses, 156 yards, 1 TD
Receiving Receiving
Tyreek Hill 7 réceptions, 87 yards Delanie Walker 6 réceptions, 74 yards
Travis Kelce 4 réceptions, 66 yards, 1 TD Eric Decker 2 réceptions, 21 yards, 1 TD
Défense Défense
Marcus Peters 1 INT, 4 plaquages Jurrell Casey 4 plaquages, 1 PD, 1 QB hit
Derrick Johnson 1 sack, 8 plaquages Derrick Morgan 1 sack, 4 plaquages

LOS ANGELES RAMS 13 – ATLANTA FALCONS 26

Atlanta arrivait à Los Angeles avec de nombreuses questions et un statut d’outsider. Mais rapidement, la défense des Falcons a montré sa force pour limiter l’une des meilleures attaques de NFL (29.9 points par match en moyenne durant la saison) à seulement 13 points. Matt Ryan et Matt Bryant ont ensuite assuré pour marquer les points nécessaires. Les Falcons veulent maintenant retrouver le Super Bowl, et le prochain arrêt est à Philadelphia.

Todd Gurley n’a pas existé dans le jeu de passes des Rams (AP)

La défense d’Atlanta est à prendre au sérieux

On avait eu un avant-goût de cette solidité défensive lors des derniers matchs de la saison régulière, autant dire que les Falcons ont confirmé avec brio face à la redoutable attaque des Rams. Des jeunes joueurs, comme De’Vondre Campbell, Grady Jarrett ou Keanu Neal, ont aidé cette défense à grandir avec une saison de NFL de plus.

Une des choses que la défense d’Atlanta a bien faites, c’est de limiter l’impact de Todd Gurley dans le jeu de passes. Le RB des Rams a été productif au sol, avec 101 yards, mais il n’en gagne que 10 de plus dans les airs (contre plus de 50 en moyenne en saison régulière). Le jeu de passes courtes et les screen pour Gurley ont fait partie des schémas préférés des Rams cette saison, et la vitesse de la défense des Falcons pour fermer les routes a été clé durant ce match.

Le pied de Matt Bryant pour aider le bras de Matt Ryan

Malgré quelques belles séquences, l’attaque de Steve Sarkisian n’a pas été exceptionnelle sur ce match. Matt Ryan sort une performance solide, avec 218 yards et 1 passe de touchdown pour Julio Jones, mais il a longtemps du faire avec la pression de la défense des Rams et notamment d’un certain Aaron Donald (11 pressions). Ça été mieux en deuxième mi-temps, lorsqu’Atlanta est parvenu à mettre en place son jeu au sol. Devonta Freeman et Tevin Coleman atteignent les 100 yards en cumulé, et le premier marque grâce au superbe travail d’Alex Mack devant lui.

Une bonne partie des points est finalement venue des pieds du kicker Matt Bryant, qui continue d’être incroyablement précis du haut de ses 42 ans. Il passe ses 4 field-goals du match, dont 2 de plus de 50 yards.

Les Rams trop tendres

La saison des Rams est excellente et Sean McVay devrait être élu meilleur entraineur de l’année. Mais cette jeune équipe a découvert la dure loi des playoffs, où le niveau augmente encore d’un cran. Opposés à une équipe plus expérimentée, ils ont parfois semblé un peu tendres. Le parfait exemple est le rookie Pharoh Cooper, qui était l’un des meilleurs spécialistes sur les retours lors de la saison régulière, et qui s’est montré particulièrement fragile.

En ce qui concerne Jared Goff, il n’a pas démérité pour son premier match de playoffs, mais il n’a pas non plus sorti son meilleur match de la saison. Il termine avec 259 yards et 1 passe de touchdown pour Cooper Kupp. Moins précis que lors de la saison régulière, il a eu du mal à placer ses passes et à longtemps peiné à convertir les troisièmes tentatives. Goff a beaucoup progressé cette année mais il a encore du travail pour faire gagner son équipe en playoffs.

Les stats de la rencontre

LOS ANGELES RAMS ATLANTA FALCONS
Passing Passing
Jared Goff 24/45, 259 yards, 1 TD Matt Ryan 21/30, 218 yards, 1 TD
Rushing Rushing
Todd Gurley 14 courses, 101 yards Devonta Freeman 18 courses, 66 yards, 1 TD
Receiving Receiving
Robert Woods 9 réceptions, 142 yards Julio Jones 9 réceptions, 94 yards, 1 TD
Cooper Kupp 8 réceptions, 69 yards, 1 TD Mohamed Sanu 4 réceptions, 75 yards
Défense Défense
Troy Hill 6 plaquages, 3 PD Deion Jones 10 plaquages, 1 PD
Aaron Donald 11 pressions, 5 plaquages Robert Alford 3 plaquages, 3 PD

[Les wild-cards continuent ce soir, avec Jacksonville – Buffalo dès 19h, et New Orleans – Carolina à 22h30.]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s