NFL Playoffs – Présentation du Divisional Round (NFC)

Publié le Mis à jour le


Dans la NFC, les deux meilleures équipes de la conférence à l’issue de la saison régulière semblent avoir moins d’écart avec les autres qualifiées. C’est particulièrement vrai pour Philadelphia depuis que Carson Wentz s’est blessé. Les Eagles auront donc fort à faire pour ne pas sortir directement, face à une équipe d’Atlanta qui semble avoir retrouvé sa confiance. Dans l’autre rencontre, un duel très serré s’annonce entre les Vikings et les Saints.

Nick Foles peut-il mener les Eagles à la victoire en playoffs ? (Philly.com)

PHILADELPHIA EAGLES vs ATLANTA FALCONS

  • Samedi 13 janvier, à 22h35
  • Lincoln Financial Field, Philadelphia

La belle victoire d’Atlanta à Los Angeles lors du tour précédent semble montrer que la cruelle désillusion du Super Bowl LI est derrière les Falcons. Moins flamboyante offensivement qu’il y a un an, cette équipe s’appuie depuis quelques semaines sur une excellente défense. Il y a un mois, lorsque Carson Wentz était encore sur le terrain, Philadelphia faisait office de favori pour représenter la NFC au Super Bowl, mais depuis sa blessure les Eagles sont moins brillants et du coup presque outsiders dans cette rencontre.

Comparaison des équipes en chiffres

  Philadelphia Atlanta
Attaque
Points marqués par match 28.6 (3ème) 22.1 (15ème)
Yards gagnés par match 366 (7ème) 365 (8ème)
Yards à la passe 234 (13ème) 249 (8ème)
Yards au sol 132 (3ème) 115 (13ème)
Défense
Points encaissés par match 18.4 (4ème) 19.7 (8ème)
Yards alloués par match 307 (4ème) 318 (9ème)
Yards à la passe 227 (17ème) 214 (12ème)
Yards au sol 79 (1er) 104 (9ème)

Les leaders statistiques

  Philadelphia Atlanta
Passing Carson Wentz 60.2%, 3296 yards, 33 TD – 7 INT, 101.9 rating Matt Ryan 64.7%, 4095 yards, 20 TD – 12 INT, 91.4 rating
Rushing LeGarrette Blount 766 yards, 4.4 AVG, 2 TD Devonta Freeman 865 yards, 4.4 AVG, 7 TD
Receiving Zach Ertz 74 réceptions, 824 yards, 8 TD Julio Jones 88 réceptions, 1444 yards, 3 TD
Plaquages Nigel Bradham 88 plaquages Deion Jones 138 plaquages
Sacks Brandon Graham 9.5 sacks Adrian Clayborn 9.5 sacks
Interceptions Patrick Robinson 4 interceptions Deion Jones 3 interceptions

Les clés du match

Les Eagles ne sont plus les mêmes sans Carson Wentz

Inutile de faire des grands débats, Nick Foles n’est pas Carson Wentz, et il n’est pas capable de faire autant de chose avec son bras et ses jambes. Le dernier match de la saison a montré ses limites et est presque inquiétant puisque Philadelphia a perdu sans marquer le moindre point. Autre argument qui ne joue pas en la faveur de Foles, son dernier (et seul) match de playoffs remonte à 2014, pour les Eagles de Chip Kelly, une défaite face aux Saints (24-26) où il avait été correct mais pas transcendant (195 yards, 2 TD – 0 INT).

Philadelphia passe donc d’un jeune quarterback en pleine progression et candidat pour le trophée de MVP, à un backup de qualité mais qui n’a ni le leadership, ni le talent nécessaire, pour porter son attaque vers le Super Bowl.

Atlanta peut compter sur une défense en pleine forme

Au moment où l’attaque des Eagles perd de sa superbe, la défense des Falcons devient de plus en plus solide. La victoire face aux Rams le week-end dernier a confirmé cette tendance, puisque Atlanta a su limiter la meilleure attaque de NFL à seulement 13 points. Ils ont parfaitement su gérer le potentiel MVP Todd Gurley, ainsi que le QB Jared Goff, deux joueurs qui semblent meilleurs que ce que peux offrir Philadelphia actuellement.

Le joueur qui incarne cette défense est Deion Jones. Pour sa deuxième saison en NFL, le linebacker a confirmé sa polyvalence et son talent en terminant leader de son équipe en plaquages et interceptions. Parfait prototype du linebacker moderne, il peut faire vivre un calvaire aux attaquants de Philadelphia.

Le jeu au sol

Les deux équipes sont plutôt performantes dans ce secteur, que ce soit offensivement ou défensivement. Pour Philadelphia, la complémentarité est de mise avec un trio très intéressant de running-backs qui se partage le travail. Le leader est LeGarrette Blount, un RB puissant et très bon finisseur. L’arrivée durant la saison de Jay Ajayi en provenance de Miami donne aussi un joueur capable de faire de grosses différences grâce à sa vitesse. Enfin, Corey Clement est une troisième option, utile quand les deux autres ne fonctionnent pas. Du côté d’Atlanta, le duo Devonta Freeman – Tevin Coleman est également très complémentaire. Même si les deux joueurs savent courir et attraper des passes, le premier est plutôt spécialisé au sol alors que le second est souvent là pour proposer une option courte à Matt Ryan.

Défensivement, Philadelphia pourrait mettre deux joueurs sur le receveur Julio Jones (un cornerback et un safety) afin de ralentir Matt Ryan, ce qui signifie que Tevin Coleman sera le facteur X dans le jeu de passes. Du côté des Falcons, la défense contre le jeu au sol est de plus en plus solide, et cela va obliger les Eagles à être créatifs avec ses 3 RB. Ils devraient avoir beaucoup de travail pour soulager Nick Foles.

Pronostic : Victoire des Falcons

Meilleure équipe de NFL avec Carson Wentz, Philadelphia ne semble pourtant pas être l’équipe favorite pour ce match de playoffs. Sans leur quarterback titulaire et opposés à une défense en pleine forme, ils pourraient avoir des difficultés en attaque. En face, pour Atlanta, les armes offensives devraient ensuite suffire à faire la différence.

MINNESOTA VIKINGS vs NEW ORLEANS SAINTS

  • Dimanche 14 février, à 22h40
  • S Bank Stadium, Minneapolis

Lors de la première journée de la saison, les Vikings s’étaient imposés 29-19 face aux Saints, mais beaucoup de choses ont changé depuis début septembre. A ce moment, Sam Bradford était le QB titulaire de Minnesota et le rookie Dalvin Cook était le RB numéro 1. En face, la défense de New Orleans n’était pas aussi solide que maintenant avec l’émergence de rookies comme Marshon Lattimore ou Marcus Williams. Et un troisième rookie s’est imposé chez les Saints, en attaque, il s’agit évidemment d’Alvin Kamara.

Comparaison des équipes en chiffres

  Minnesota New Orleans
Attaque
Points marqués par match 23.9 (10ème) 28 (4ème)
Yards gagnés par match 356.9 (11ème) 391 (2ème)
Yards à la passe 235 (11ème) 262 (5ème)
Yards au sol 122 (7ème) 129 (5ème)
Défense
Points encaissés par match 15.8 (1er) 20.4 (10ème)
Yards alloués par match 276 (1er) 337 (17ème)
Yards à la passe 192 (2ème) 225 (15ème)
Yards au sol 84 (2ème) 112 (16ème)

Les leaders statistiques

  Minnesota New Orleans
Passing Case Keenum 67.6%, 3547 yards, 22 TD – 7 INT, 98.3 rating Drew Brees 72%, 4334 yards, 23 TD – 8 INT, 103.9 rating
Rushing Latavius Murray 842 yards, 3.9 AVG, 8 TD Mark Ingram 1124 yards, 4.9 AVG, 12 TD
Receiving Adam Thielen 91 réceptions, 1276 yards, 4 TD Michael Thomas 104 réceptions, 1245 yards, 5 TD
Plaquages Eric Kendricks 113 plaquages Vonn Bell 83 plaquages
Sacks Everson Griffen 13 sacks Cameron Jordan 13 sacks
Interceptions Harrison Smith 5 interceptions Marshon Lattimore 5 interceptions

Les clés du match

Mark Ingram et Alvin Kamara face à la défense au sol des Vikings

Lorsque les Saints se sont séparés d’Adrian Peterson, c’est qu’ils avaient quelque chose derrière la tête. Cette idée était de donner plus de temps de jeu au rookie Alvin Kamara, quelle bonne idée ! Kamara et son compère Mark Ingram ont depuis marqué l’histoire de la NFL en devenant le premier duo de RB à dépasser les 1500 yards de scrimmage sur une saison.

Mais la semaine dernière, les Panthers ont montré que c’était possible de stopper ce monstre à deux têtes. La défense de Carolina a en effet limité les deux RB à 68 yards cumulés, intéressant quand on sait que les Vikings sont encore plus solides (2ème défense au sol). Un autre paramètre s’ajoute en défaveur de New Orleans, la blessure du Guard Andrus Peat, homme très important pour ouvrir le jeu au sol.

Alvin Kamara a explosé depuis le dernier match entre les deux équipes (Icon Sportswire)

Une dernière mission pour Drew Brees

A 38 ans, Drew Brees est un homme en mission, celle de remporter un deuxième Super Bowl avant la fin de sa carrière. Exceptionnel la semaine dernière face aux Panthers, il a sorti l’un de ses plus beaux matchs pour mener son équipe à la victoire, s’appuyant notamment sur Michael Thomas. Mais les deux leaders de l’attaque aérienne de New Orleans auront fort à faire face à la meilleure défense de la ligue dans ce secteur. Thomas devra surement se coltiner le All Pro Xavier Rhodes pendant tout le match, forçant régulièrement Drew Brees à trouver d’autres receveurs. Ted Ginn peut faire des différences avec sa vitesse et les RB pourraient être beaucoup utilisés.

Case Keenum peut-il confirmer en playoffs ?

Le backup de Sam Bradford a rapidement dû être appelé cette année, et il a répondu présent en sortant une très belle saison. Une petite surprise quand on se souvient de ses difficultés avec les Rams l’année dernière. Mettons cela sur le coaching. N’empêche que nous sommes en droit de nous poser la question sur sa capacité à être au niveau des playoffs, stade de la compétition où il fera ses débuts dimanche.

Une des choses qui sera à suivre est le duel entre les receveurs des Vikings et les cornerbacks des Saints. Le jeu de passe de Minnesota repose à 80% sur Adam Thielen et Stefon Diggs, et ils auront des clients en face avec Marshon Lattimore, favori pour recevoir le trophée de meilleur rookie défensif, et Ken Crawley.

Pronostic : Victoire des Saints

Ce duel s’annonce peut-être comme le plus serré de ces Divisional Playoffs, et c’est en tout cas celui où j’ai le plus de mal à me décider sur le vainqueur. On pourrait donner un petit avantage aux Vikings, qui vont jouer dans leur stade et qui savent que le Super Bowl s’y déroulera aussi. Mais mon cœur bascule pour les Saints, grâce à une défense qui a su se montrer suffisamment solide pour contrer Case Keenum et surtout grâce à la présence de l’expérimenté et talentueux Mr Brees.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s