NFL Playoffs – Présentation de la finale de conférence NFC

Publié le Mis à jour le


Il ne reste plus que 4 équipes en course, et je pense que personne n’imaginait retrouver ce casting de quarterbacks en finales de conférences. Et si tu as un pote qui te dis que si, lui l’avait envisagé, tu ne lui parles plus, puisque c’est ce même « pote » qui prédit chaque année un Super Bowl entre les Pats et les Packers car ils ont les meilleurs quarterbacks de l’univers…

Il y a quelques mois, alors que la saison 2017 débutait, Blake Bortles était menacé par Chad Henne au centre de l’attaque de Jacksonville, et Case Keenum et Nick Foles n’étaient alors que les remplaçants de Sam Bradford et Carson Wentz. Alors évidemment, il y a aussi Tom Brady, mais lui a un siège réservé depuis 7 ans.

Plus de Drew Brees, Ben Roethlisberger ou Matt Ryan donc, tous éliminés au tour précédent par le trio infernal mentionné un peu plus haut. Mais à quoi sert donc l’expérience en playoffs de son quarterback star ? Faut-il en tirer des conclusions et revoir à la baisse l’importance de son leader d’attaque ? Surement pas, car les derniers tours de playoffs nous ont montré une nouvelle fois que tout est possible en NFL.

Les Eagles sont de nouveau outsiders de ce match (Philly.com)

Philadelphia Eagles VS Minnesota Vikings

Où et quand

  • Eagles VS Vikings ; Lundi 22/01 à 00h40 ; Lincoln Financial Field, Philadelphia

Les parcours

Philadelphia

  • Bilan : 13-3 ; Champion de la NFC East ; 1er de la conférence NFC
  • PLayoffs :
    • Divisional : Victoire face à Atlanta, 15-10

Vus comme outsiders face aux Falcons, malgré leur statut de meilleure équipe de la NFC à l’issue de la saison régulière, les Eagles se sont montrés plus puissants, plus motivés, et ils ont remporté la bataille du coaching. Misant sur une défense ultra solide et sur un jeu simple en attaque, ils ont su sortir vainqueurs de ce match. Evidemment, cette équipe est moins dangereuse sans Carson Wentz, qui sortait une saison de MVP avant de se faire les croisés, mais il y a suffisamment de talent dans cet effectif pour continuer l’aventure.

Minnesota

  • Bilan : 13-3 ; Champion de la NFC North ; 2ème de la conférence NFC
  • Playoffs :
    • Divisional : Victoire face à New Orleans, 29-24

Pas présentés comme des prétendants potentiels au Super Bowl dans la NFC avant la saison, les Vikings ont même été exclus lorsqu’ils ont perdu Sam Bradford et Dalvin Cook sur blessures en début de saison. Le QB et le RB titulaire donc. L’équipe coaché par Mike Zimmer est donc l’une des belles surprises de la saison, puisque personne ne pensait voir Case Keenum évoluer à ce niveau. Le QB s’est même muté en héro la semaine dernière lors de la victoire face aux Saints, grâce à une des fins de match les plus folles de l’histoire des playoffs, et ce touchdown de 61 yards de Stefon Diggs sur la dernière action du match.

Les Vikings visent un Super Bowl à domicile le 4 février prochain (USA Today)

Que doivent faire les Eagles pour battre les Vikings ?

Soyons clairs, il est difficile de battre Minnesota en prenant sa défense à défaut. Une des meilleures escouades de la ligue, elle n’affiche pas réellement de faiblesses. C’est très solide devant avec par exemple Linval Joseph comme premier rempart sur le jeu au sol, et grâce à un pass-rush efficace et varié qui est emmené par Everson Griffen. C’est également excellent derrière, avec un des meilleurs duos de safety de la NFL (Smith, Sendejo) et un cornerback All-Pro en Xavier Rhodes. Si vous prenez trop de risques face à cette défense, vous le paierez à un moment. Avant son comeback et ses 3 touchdowns en 2ème mi-temps, Drew Brees en avait les frais avec notamment 2 interceptions.

Il faut donc plutôt miser sur l’autre côté du terrain et tenter de limiter la progression de Case Keenum & co, voire de forcer des pertes de balle. Le jeu au sol des Vikings est banal, donc plutôt facile à stopper pour une équipe solide, ce qui permet d’obliger Minnesota à donner la balle souvent à Case Keenum. Et le QB peut être sujet aux erreurs, notamment parce qu’il a tendance à forcer certaines passes. Le nouvel héro Skol réalise une excellente saison sous les ordres de Pat Shurmur et Mike Zimmer, mais il ne faut pas oublier son passé et ne pas oublier que la victoire face aux Saints tient plus du miracle que du talent de Keenum. Lui-même n’en revenait pas. L’idéal est également de mener face aux Vikings, car ces derniers se sont très peu souvent retrouvés cette situation durant la saison, et que Case Keenum est bien moins efficace lorsqu’il doit courir derrière le score. Son rating est largement inférieur dans ces situations, que ce soit sur la saison ou en carrière.

Avec Fletcher Cox et Timmy Jernigan en tête, les Eagles sont excellents contre le jeu au sol, ils devraient donc pouvoir limiter l’impact de Latavius Murray. Ensuite, ils sont également capables de mettre la pression sur Keenum pour le forcer à faire des erreurs. Pas moins de 3 défenseurs ont terminé la saison avec plus de 5 sacks, Brandon Graham (9.5), Fletcher Cox (5.5) et le rookie Derek Barnett (5). Et pour faire la différence, Philadelphia aura surement besoin de marquer grâce aux ballons récupérés. Une des forces de cette équipe donc est cette ligne défensive, qui possède le meilleur ratio de 3&out de la ligue, elle est celle qui laisse le moins de temps dans la pocket aux QB adverses, et elle est aussi celle qui alloue le moins de temps de possession. Son autre force est la profondeur, avec pas moins 8 joueurs performants qui peuvent être mis sur le terrain en fonction des schémas de jeu.

Que doivent faire les Vikings pour battre les Eagles ?

La priorité pour Minnesota sera de stopper le jeu au sol, principalement Jay Ajayi, mais sans oublier LeGarrette Blount. Logiquement, les Eagles tenteront d’installer leur jeu de courses pour donner de l’air à Nick Foles. Car si le QB de Philadelphia a une force majeure, il connait ses limites et commet ainsi peu d’erreurs, il est surement celui qui a le moins de capacités. Un de ses principaux problèmes est la gestion des situations longues sur 3rd down, ce qui doit être un axe d’attaque pour les Vikings. Globalement, Minnesota possède la défense pour limiter l’impact de l’attaque de Philadelphia et donc encaisser peu de points. Et si les Eagles ont du mal à scorer, notamment tôt dans le match, la tâche deviendra compliquée pour eux. Nick Foles n’est en effet pas Drew Brees, et on le voit mal combler un écart de 17 points comme le QB des Saints l’a fait la semaine dernière.

Offensivement, la clé de la réussite pour les Vikings est la solidité de la ligne offensive et la protection de Case Keenum. Le pass-rush des Eagles est redoutable et peut venir de n’importe où, Fletcher Cox à l’intérieur, Brandon Graham à l’extérieur… Si Keenum a du temps, il pourra montrer ses qualités dans sa pocket et jouer sur sa mobilité pour faire avancer son équipe. Attention également à ne pas sous-estimer le centre du terrain, où les linebackers et les safety des Eagles aiment couper les trajectoires et forcer des interceptions. Les RB et les TE doivent être utilisés régulièrement car Adam Thielen et Stefon Diggs peuvent être battu en 1 contre 1 par Xavier Rhodes et Trae Waynes.

Pronostic

Les Vikings ont une chance unique d’être la première équipe à jouer un Super Bowl à domicile et je pense qu’ils vont la saisir. Cette équipe est très équilibrée et semble avoir un petit coup du pouce du destin cette saison. Le match s’annonce disputé, mais les Eagles et Nick Foles seront un peu justes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s