Franchise tag – Les Rams choisissent Joyner. Les Jaguars ne bougent pas.

Publié le Mis à jour le


Avant que le marché des agents libres ne s’ouvre, les franchises de NFL avaient l’occasion de retenir des joueurs importants. L’idée étant d’assurer qu’ils restent au club au moins une saison de plus, avec souvent un objectif de trouver un accord sur un nouveau contrat. Hier était la date limite pour pouvoir utiliser ce fameux Franchise Tag, et 6 joueurs sont concernés.

Les Cowboys ne peuvent pas se permettre de perdre DeMarcus Lawrence (Sky Sports)
  • Le’Veon Bell (RB – Pittsburgh Steelers)
  • Jarvis Landry (WR – Miami Dolphins)
  • DeMarcus Lawrence (DE – Dallas Cowboys)
  • Ezekiel Ansah (DE – Detroit Lions)
  • Lamarcus Joyner (S – Los Angeles Rams)
  • Kyle Fuller (CB – Chicago Bears)

Des franchises comme les Rams ont dû faire des choix entre plusieurs joueurs importants, alors que d’autres équipes comme les Jaguars ou les Seahawks n’ont pas bougé.

Le’Veon Bell taggué pour la 2ème année de suite

Le sujet a été abordé longuement dans un article récent, et hier le tag a été officialisé par les Steelers. Pour la deuxième année de suite, le RB star de la franchise reçoit donc le Franchise Tag. Le’Veon Bell gagnera 14.544 millions de dollars en 2018, mais ce qu’il veut, c’est un engagement sur le long terme de la part de Pittsburgh. L’intersaison devrait donc encore être animée, avec des négociations qui pourraient de nouveau échouer. Et Bell a menacé de ne pas jouer de la saison voire de prendre sa retraite, à suivre.

Les meilleurs DE sont hors du marché

DeMarcus Lawrence et Ezekiel Ansah étaient deux des poids lourds en fin de contrat. Logiquement, leurs franchises respectives ne les ont pas laisser tester le marché et ont dégainé le Franchise Tag.

En ce qui concerne le DE des Cowboys, sa saison 2017 a été exceptionnelle et bien loin de ses précédents exercices décevants et ponctué de suspensions. Il était l’un des meilleurs défenseurs de la ligue l’année passée, et crucial au sein d’une défense de Dallas assez limitée. Les Cowboys pourraient donc rapidement transmettre une grosse proposition à Lawrence, ou alors s’assurer que 2017 n’était pas une anomalie et attendre une année de plus. Dans le même temps, le DE gagnera plus de 17 millions de dollars la saison prochaine, et il a lui-même déclaré qu’il allait ensuite « casser la banque ».

Le cas Ziggy Ansah est compliqué à gérer pour Detroit car leur DE vient de sortir une saison à 12 sacks sans pour autant être très convaincant. Le nouveau coach des Lions, Matt Patricia, va donc avoir une saison pour voir si le DE mérite un nouveau contrat. Son passé de blessures est un autre argument qui jouait contre une prolongation directe.

Jarvis Landry, un tag peut cacher un trade ?

La situation autour de Jarvis Landry est plutôt confuse à l’heure actuelle. Les Dolphins ont été les premiers à sortir le Franchise Tag, mais l’idée derrière semblait plutôt de le transférer et non de le conserver. Miami pourrait également annuler le Franchise Tag mais le receveur a annoncé qu’il allait le signer, surement pour faciliter un transfert. Il faut maintenant attendre que les prétendants se manifestent (on a entendu parler des Bears), sinon Landry jouera une saison de plus dans une équipe qui n’a pas l’air de vouloir le garder à un coût de près de 16 millions de dollars…

Ou jouera Jarvis Landry en 2018 ? (Miami Herald)

Les Rams choisissent Joyner plutôt que Watkins

La décision n’a pas dû être simple à prendre pour les Rams, qui ont finalement choisi de mettre le Franchise Tag sur Lamarcus Joyner et non sur Sammy Watkins. Arrivé en début de saison dernière via un trade avec les Bills, le receveur a globalement été décevant pour sa première année à Los Angeles (593 yards). Les Rams vont surement essayer de trouver un accord avec lui, mais il y a des chances qu’une autre franchise allonge plus d’argent. Dans ce cas, le transfert aura des airs d’échec. Mais la franchise ne pouvait pas se permettre de perdre Lamarcus Joyner, qui a été le meilleur joueur des lignes secondaires la saison dernière et surement le meilleur défenseur de l’équipe qui ne s’appelle pas Aaron Donald.

Le Transition Tag pour Kyle Fuller

Il y a un an, après une saison blanche, les Bears avaient décidé de ne pas activer la 5ème année de contrat de leur cornerback. Un choix qu’ils regrettent peut-être aujourd’hui, après une belle saison de Fuller. Pas enclins à payer le Franchise Tag, mais visiblement tentés de conserver le joueur, les Bears ont décidé de sortir le Transition Tag. Cela signifie que Fuller peut négocier avec d’autres équipes, mais que Chicago peut égaler l’offre reçue et donc conserver le joueur. Une sorte de compromis donc, dont Fuller devrait sortir vainqueur quoiqu’il arrive.

De très bons joueurs encore disponibles

En plus de Sammy Watkins, d’autre joueurs très intéressants vont donc arriver libres sur le marché. Les deux noms les plus ronflants étant Allen Robinson et Sheldon Richardson.

Les Jaguars n’ont donc pas bougé et laissent leur receveur numéro 1 tester le marché. Mais Allen Robinson est un cas risqué, car difficile de savoir quelle version du joueur sera présente en 2018. Celui de 2016, qui faisait partie des plus grosses menaces dans la profondeur et qui a terminé avec 1400 yards et 14 TD ? Ou un joueur qui a du mal à revenir après s’être fait les croisés lors du premier match de la saison 2017 ? On peut comprendre que payer Robinson 16 millions en 2018 avec autant de questions était difficile à concevoir pour Jacksonville. Mais le receveur va attirer des équipes, qui ont besoin d’un receveur et/ou qui ont de l’argent (Bears, 49ers, Redskins, Panthers…).

Sheldon Richardson n’a pas reçu de Franchise Tag de la part des Seahawks, mais cela ne veut pas dire qu’il ne restera pas au club. Arrivé via un transfert l’année dernière, il a montré de très bonnes choses au sein de la défense de Seattle en 2017. Un point va dans le sens d’une prolongation de Richardson, le fait que les Seahawks essaient de transférer le DE Michael Bennett. Son départ libèrerait de l’argent pour un nouveau contrat. Et si aucun accord est trouvé avant l’ouverture du marché, alors Richardson devrait avoir quelques offres juteuses à étudier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s