Draft 2018 – Edge Rushers

Publié le Mis à jour le


Dominée par Bradley Chubb, cette classe 2018 d’Edge Rushers n’est pas exceptionnelle en profondeur. Hormis Chubb, qui est un talent clair, digne d’un top 5, tous les autres joueurs arrivent avec des interrogations. Marcus Davenport vient d’un petit programme… Harold Landry et Arden Key ont régressé en 2017… Et les autres joueurs ont des limitations techniques ou physiques…

Bradley Chubb – N.C State

  Plaquages Plaquages avec perte de yards Sacks Fumble
2017 72 23 10 1
2016 56 21 10 3
2015 66 10.5 5 2

Excellent lors des deux dernières saisons avec N.C State, Chubb affiche plus de 20 plaquages avec perte de yards et 10 sacks à chaque fois. Son bon NFL Combine n’a fait que confirmer ce que tout le monde avait déjà remarqué, à savoir que Bradley Chubb fait partie des plus gros talents de cette Draft 2018.

Points forts

  • Explosivité rare pour un joueur de ce physique.
  • Technique très avancée en pass-rush, notamment au niveau de l’utilisation et du placement de ses mains.
  • Très solide, difficile à bouger sur les phases au sol.
  • Ne lâche jamais. Grosse endurance pour rebondir s’il ne fait pas la différence tout de suite.

Points faibles

  • Ne devrait pas être un monstre au niveau de la production (sacks) en NFL. Il fallait en trouver un…

Conclusion – 1er tour, top 10

Sur le talent pur, Chubb doit sortir dans le top 5, mais il pourrait glisser légèrement si plusieurs quarterbacks sont pris dès le début de la Draft. Dans tous les cas, il est un DE déjà très au point techniquement et prêt à avoir un impact immédiat en NFL. Il n’est peut-être pas aussi fort que Myles Garrett, mais il va bien aider la défense de l’équipe qui va le prendre.

Marcus Davenport – UTSA

  Plaquages Plaquages avec perte de yards Sacks Fumble
2017 55 17.5 8.5 3
2016 67 10 6.5 1
2015 49 7.5 4 2
2014 14 2.5 2.5 0

En progression chaque saison, Davenport finit sa carrière universitaire avec une saison à 17.5 plaquages avec perte de yards et 8.5 sacks. Grâce à ses qualités athlétiques hors du commun, il a dominé ses adversaires de la conférence USA.

Points forts

  • Qualités athlétiques naturelles que peu de joueurs ont, même en NFL.
  • Fabuleux défenseur contre le jeu au sol.

Points faibles

  • Vient d’une petite université et d’une conférence mineure.
  • Manque de technique et de variété dans ses mouvements de pass-rush.

Conclusion – 1er tour

Marcus Davenport doit progresser, surtout en pass-rush, pour transférer sa domination en NFL. Le fait d’avoir joué contre des adversaires moyens au niveau universitaire en est la principale raison, puisqu’il n’avait besoin que de ses qualités athlétiques pour faire la différence. Il va être très convoité lors de la Draft car il est le prototype d’un DE de NFL et il possède des attributs que peu de joueurs ont.

Harold Landry – Boston College

  Plaquages Plaquages avec perte de yards Sacks Fumble
2017 38 8.5 5 0
2016 50 22 16.5 7
2015 60 16 3.5 3

La saison 2016 de Landry est surement la plus belle de tous les joueurs qui se présentent à la Draft cette année, avec 22 plaquages avec perte de yards et 16.5 sacks. Il a décidé de jouer une saison supplémentaire en 2017 mais s’est montré décevant. Il y a des chances qu’une blessure récurrente à la cheville, qui a finalement mis fin à sa saison, en soit la raison principale.

Points forts

  • Très athlétique. Peu battre son vis-à-vis sur le premier pas uniquement.
  • Rapide et flexible sur l’extérieur.

Points faibles

  • Manque de technique et de mouvements en pass-rush.
  • Dernières saison (Senior) ratée.

Conclusion – 2ème tour, potentiel 1er

Les franchises de NFL peuvent être réticente à prendre Landry au premier tour du fait de sa dernière saison manquée. Mais il est difficile d’oublier sa saison 2016, où il était tout simplement l’un des meilleurs edge-rushers du pays. Son talent peut lui permettre de grimper lors de la Draft, surtout à une position peu profonde cette année.

Arden Key – LSU

  Plaquages Plaquages avec perte de yards Sacks Fumble
2017 33 5.5 4 1
2016 55 12.5 11 2
2015 41 6.5 5 0

Lui aussi a connu une baisse de régime lors de sa dernière année universitaire et après une grosse saison en 2016 (11 sacks). Vu comme l’un des pass-rushers les plus talentueux de cette Draft, il est également jugé comme un risque du fait de problèmes extra-sportifs.

Points forts

  • Physiquement fait pour évoluer en NFL. Bras longs et belle flexibilité sur l’extérieur.
  • Des mouvements d’une fluidité rare à la position. Changements de direction dignes d’un receveur.

Points faibles

  • Parfois peu concerné sur les phases au sol.
  • Des problèmes extra-sportifs.

Conclusion – 2ème tour

Digne d’un 1er tour au point de vue du talent, Arden Key devrait payer une saison moyenne et des soucis extra-sportif lors de la Draft. Peu d’équipe prennent le risque d’investir un 1er choix sur ce type de joueur. Mais s’il se concentre sur le football et qu’il travaille un peu plus, il peut devenir un excellent pass-rusher au niveau supérieur.

Sam Hubbard – Ohio State

  Plaquages Plaquages avec perte de yards Sacks Fumble
2017 42 13.5 7 2
2016 46 8.5 3.5 0
2015 28 8 6.5 1

En 3 saisons à Ohio State, Hubbard a connu des hauts et des bas et il s’est montré un peu trop irrégulier au goût de certains. A l’inverse de plusieurs autres prospects à cette position, il peut remporter ses duels grâce à sa technique plus que grâce à ses qualités athlétiques.

Points forts

  • Très belle technique, prêt pour la NFL à ce niveau-là.
  • Capable de rebondir s’il ne gagne pas son duel du premier coup. Ne lâche pas.

Points faibles

  • Pas très athlétique. Manque de puissance face aux OT.
  • Production limitée au niveau universitaire.

Conclusion – 2ème tour

Sam Hubbard se différencie des autres Edge Rushers de cette Draft par ses qualités. Techniquement au-dessus, il est également bien moins athlétique que la majorité des autres joueurs disponibles à la position. Il pourrait sortir assez tôt si une équipe recherche son profil.

Rasheem Green – USC

  Plaquages Plaquages avec perte de yards Sacks Fumble
2017 41 12.5 10 1
2016 55 6.5 6 2
2015 19 1 0.5 0

Après avoir sorti une saison aboutie avec USC en 2017 (41 plaquages, 10 sacks), Rasheem Green à continuer d’aider sa cote en étant excellent lors du NFL Combine. Il y a notamment démontré sa vitesse avec un superbe temps au 40 yards dash (4.73 secondes).

Points forts

  • Explosif sur le snap. Peut arriver sur le backfield très rapidement.
  • Très bonne analyse des actions sur les sitations de passes. A dévié de nombreuses passes.

Points faibles

  • Défense contre le jeu au sol laisse à désirer. Pourrait ne jouer que sur les phases de passes au début.
  • A encore besoin de progresser pour être au niveau NFL, aussi bien au niveau physique que technique.

Conclusion – 3ème tour, potentiel fin du 2ème

Pour certains recruteurs, Rasheem Green aurait eu besoin d’une année supplémentaire au niveau universitaire. Pour cette Draft, les franchises NFL doivent donc penser potentiel plus que performance. Une équipe qui croit en son talent, et qui a besoin d’un pass-rusher pour les phases dans les airs, pourrait craquer au 2ème tour.

Autres Edge Rushers à suivre

Ogbonnia Okoronkwo – Oklahoma

Un peu petit, Okoronkwo a de nombreuses qualités qui peuvent faire oublier ses défauts. Vu comme un joueur de rotation au départ, il peut devenir un titulaire productif en NFL s’il travaille un peu sa flexibilité et qu’il gagne en force. Etant donné le manque de profondeur de cette classe d’Edge Rushers, il pourrait sortir dès le 3ème tour.

Duke Ejiofor – Wake Forest

Ejiofor est un joueur très solide et régulier, qui reste sur une belle saison avec Wake Forest (43 plaquages, 6.5 sacks). Il n’y a rien de spectaculaire dans son jeu, mais sa capacité à mettre la pression aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur est intéressante. Il est en course pour une sélection lors du 2ème jour de la Draft.

Josh Sweat – Florida State

Auteur de 56 plaquages et 5.5 sacks la saison dernière, Josh Sweat s’est montré légèrement irrégulier. Il a néanmoins décidé de ne pas revenir jouer sa dernière saison avec les Seminoles et a été plutôt bon lors du NFL Combine. Il est plus un projet qu’autre chose pour le moment, mais présente de nombreuses qualités qui ne demandent qu’à être développées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s