Draft 2018 – Ligne offensive

Publié le Mis à jour le


La profondeur n’est pas exceptionnelle cette année sur les différents postes de la ligne offensive. Chaque position offre 2 ou 3 joueurs qui pourraient sortir au 1er tour, mais un joueur se démarque très clairement du groupe. Le Guard de Notre Dame, Quenton Nelson, est peut être le joueur le plus sûr de cette Draft 2018, et il devrait entendre son nom très tôt. 

Quenton Nelson (OG) – Notre Dame

Dominant avec Notre Dame lors des deux dernières saisons, Nelson a montré des qualités indéniables au sol comme sur les phases de passes. Pour de nombreux recruteurs, il a un profil de futur All-Pro.

Points forts

Très complet. Fort, agile, intelligent.

3 ans d’expérience comme titulaire à Notre Dame. Dominant comme Left Guard.

Exceptionnel au sol. Capable de jouer au deuxième niveau, contre des linebackers.

Très bonne lecture du jeu. Sait d’où va venir la pression et sent les blitzs.

Points faibles

Pas l’athlète le plus impressionnant. (Pour trouver un point faible).

Conclusion – 1er tour, top 10

En plus d’être le meilleur lineman de cette classe, Quenton Nelson est aussi l’un des joueurs les plus sûrs de la Draft 2018. La demande au poste de Quarterback pourrait le sortir du top 5, ce qui serait une aubaine pour l’équipe qui le récupérerait.

Mike McGlinchey (OT) – Notre Dame

Le fait de jouer pour Notre Dame assure une transition plutôt facile en NFL. Mike McGlinchey a joué à gauche et à droite pour les Fighting Irish et s’est montré à l’aise sur les phases de passes et très solides pour aider le puissant jeu au sol de son équipe.

Points forts

4 ans d’expérience, comme LT et RT.

Très bon technicien. Bon timing et bonne reconnaissance des actions.

Physiquement fait pour évoluer en NFL.

Points faibles

Petit manque d’agressivité.

Peu être en difficulté face à des pass-rushers rapides.

Conclusion – 1er tour

Mike McGlinchey a quelques faiblesses mais il offre suffisamment de garanties pour être pris au premier tour. Il sera titulaire rapidement en NFL, plutôt sur la droite de la ligne au début. Il est le choix le plus sûr à la position cette année.

Connor Williams (OT) – Texas

Vu comme un potentiel top 10 en fin de saison 2017 et au début de l’année dernière, Connor Williams a chuté du fait d’une blessure et de performances moins convaincantes lors de sa denière saison dans le Texas.

Points forts

Explosif et fluide. Très à l’aise en protection de son QB.

QI football elevé.

Une des meilleurs OT du pays jusqu’en 2016.

Points faibles

Saison 2017 compliquée. Moins bon même avant sa blessure au genou.

Un peu léger et bras court pour jouer OT en NFL.

Conclusion – Fin du 1er tour, début du 2ème

Sa saison 2017 va lui couter des places lors de la Draft, mais Williams reste un bel athlète et un très bon technicien. Certains le voit plus comme Guard au niveau suivant, mais il a de quoi s’imposer comme Left Tackle s’il retrouve son meilleur niveau.

Isaiah Wynn (OG) – Georgia

Guard puis Tackle au niveau universitaire avec Georgia, Isaiah Wynn s’est montré dominant au sol et solide en protection de son QB. Il devrait revenir à l’intérieur en NFL du fait de sa taille.

Points forts

Excellent au sol. Violent à l’impact.

Bonne technique et superbe timing.

Expérience comme Guard et Tackle.

Points faibles

Un peu petit pour jouer OT en NFL.

Doit progresser au niveau du bas du corps pour contrer les pass-rushers de NFL.

Conclusion – Fin du 1er tour, début du 2ème

Qu’il soit OT, OG ou C en NFL, Wynn a les qualités pour être titulaire d’entrée et pour devenir un joueur performant. Il est l’un des linemen les plus sûrs de cette Draft et pourrait ainsi sortir dès le 1er tour.

Kolton Miller (OT) – UCLA

Initialement positionné comme Right Tackle, Kolton Miller s’est montré solide sur le blind side de Josh Rosen lors de sa dernière saison. Il a fait du bien à sa cote en étant très performant lors du NFL Combine.

Points forts

Athlète complet. Grand et long.

Expérience comme RT et LT.

Patient et calme en protection de son QB.

Points faibles

Doit progresser techniquement, notamment sur le jeu au sol.

Pourrait ajouter un peu de force.

Conclusion – 2ème tour, potentiel fin du 1er

Surement Right Tackle pour ses débuts en NFL, Kolton Miller pourrait devenir un bon Left Tackle s’il travaille sur ses points faibles. Une faible cuvée 2018 à la position pourrait lui permettre de sortir dès la fin du 1er tour.

Billy Price (C) – Ohio State

Véritable rock à l’intérieur de la ligne d’Ohio State, Billy Price a joué les 55 matchs de son équipe lors des 4 dernières saisons. Aligné sur le Centre et comme Guard, il s’est montré à l’aise, technique et solide. Price s’est blessé lors du NFL Combine, si bien qu’il pourrait manquer le début du camp d’entrainement.

Points forts

4 ans d’expérience à Ohio State, comme Guard et Centre.

A la force pour contenir des Nose Tackle en NFL.

Joueur puissant et athlétique, mais également relativement explosif.

Points faibles

Doit travailler le bas du corps pour gagner plus de duel.

Blessure lors du NFL Combine.

Conclusion – 2ème tour, potentiel fin du 1er

Sans la blessure subie lors du NFL Combine, Billy Price semblait être fait pour sortir au 1er tour. Il pourrait être pris en fin de 1ère journée car il reste surement le meilleur Centre disponible cette saison, mais pourrait également glisser en début de 2ème tour.

James Daniels (C) – Iowa

Titulaire pendant 3 saisons à Iowa, James Daniels était l’un des meilleurs Centre du pays. Son coach a d’ailleurs dit qu’il était le joueur le plus prêt pour la NFL qu’il avait entrainé, une grosse performance quand on connaît les linemen sortis par l’université.

Points forts

Très fort. Pourra lutter avec les Nose Tackle de NFL.

Excellent technicien, prêt pour le niveau supérieur.

Gros volume de jeu. Patience pour rester en couverture de son QB et vitesse pour aller chercher les linebackers au 2ème niveau.

Points faibles

Un peu petit. Peu limiter son impact dans certains systèmes.

Doit encore ajouter de la puissance sur le bas du corps.

Conclusion – Fin du 1er tour, début du 2ème

James Daniels pourrait dépasser Billy Price lors de la Draft car il semble prêt à intégrer une ligne offensive de NFL dès le premier jour. Techniquement au point et physiquement déjà très solide, il ne sera peut être embêté que par son manque de taille.

Will Hernandez (OG) – UTEP

Dominant avec UTEP, Will Hernandez a également été très bon lors du NFL Combine, où il a notamment surpris par sa vitesse. Extrêmement solide au sol, il peut néanmoins encore beaucoup progresser sur les phases aériennes.

Points forts

Bulldozer, emporte tout sur les phases au sol.

Mentalité de « destructeur ».

4 ans d’expérience comme Left Guard.

Points faibles

Manque un peu de taille et de longueur de bras pour la NFL.

Adversaires relativement faibles au niveau universitaire.

Conclusion – 2ème tour, potentiel fin du 1er

Will Hernandez est un bloqueur puissant, qui peut faire des ravages sur le jeu au sol. Il peut devenir un excellent Left Guard pour une équipe qui veut baser son attaque sur un jeu au sol puissant.

Orlando Brown (OT) – Oklahoma

Vu comme un potentiel choix en fin de 1er tour, du fait de la relative faiblesse de cette classe de Tackle, Orlando Brown a chuté dans les mock drafts depuis un NFL Combine très moyen. Lent sur le 40 yards dash, il a également montré des limites au niveau de sa force.

Points forts

Une montagne. Grand et massif, il est difficile à bouger.

Très difficile de le battre s’il est le premier à mettre les mains.

Parfois dominant dans la Big 12. A mis plus d’un adversaire sur les fesses.

Points faibles

Technique et mouvements limités. Déplacements lents.

Les recruteurs sont inquiets au niveau de ses qualités athlétiques au niveau NFL.

Conclusion – 2ème tour

Bien coaché et dans le bon système, Orlando Brown peut faire parler son physique impressionnant. Plutôt à l’aise en protection de son QB, il est très difficile à bouger lorsque les espaces sont réduits.

Frank Ragnow (C) – Arkansas

Après ne pas avoir alloué le moindre sack en 2015 et 2016, Ragnow était vu comme un futur 1er tour de Draft. Il a confirmé lors du début de sa dernière saison, mais une blessure à la cheville y a mis fin prématurément. Il garde néanmoins une belle cote.

Arkansas offensive lineman Frank Ragnow defends against Toledo in the first half of an NCAA college football game in Little Rock, Ark., Saturday, Sept. 12, 2015. (AP Photo/Danny Johnston)

Points forts

Expérience comme Guard et Centre. Suffisamment de force pour être aligné au centre. Agile et assez explosif pour être positionné Guard.

Mains très puissantes. Ne lâche pas son défenseur.

Leader. Capitaine à Arkansas.

Points faibles

Blessures à la cheville en 2017.

Peut être mis en difficulté par des pass-rushers rapides.

Conclusion – 2ème tour

Frank Ragnow s’est montré extrêmement solide et régulier sur la ligne offensive d’Arkansas, et il n’a jamais semblé mis en difficulté, même contre des adversaires forts. Sa blessure subie en 2017 devrait le faire glisser au 2ème tour, mais il a toute les chances de devenir un excellent joueur en NFL.

Autres linemen à suivre

Martinas Rankin (OT) – Mississippi State

Tyler Crosby (OT) – Oregon

Brian O’Neill (OT) – Pittsburgh

Braden Smith (OG) – Auburn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s