Présentation de la Draft 2017 – Receveurs

Publié le Mis à jour le

On a déjà vu mieux, mais cette cuvée 2017 de receveurs est relativement prometteuse. Au moins 3 joueurs (Davis, Williams, Ross) sont prévus pour sortir lors de 1er tour, et des profils intriguant seront présents le 2ème jour. Voici 10 receveurs à suivre et qui devrait trouver une équipe lors des 2 premiers jours la prochaine Draft.

Corey Davis devrait être l’un des 1ers receveurs à sortir lors de la Draft (SI)

Corey Davis (Western Michigan)

1m90, 96kg

Du fait d’une enfance difficile et de soucis au niveau scolaire, Davis n’a pas été recruté par les plus grands programmes du pays. Mais sur ses 4 saisons avec les Broncos, il a été l’un des receveurs les plus productifs du pays. Il est d’abord élu « Freshman of the year » en 2013 grâce à ses 941 yards et 6 TD, avant d’être nommé dans la 1ère équipe de la conférence Mid-American lors des 3 saisons suivantes. En 2016, il fait également parti de la 1ère équipe du pays grâce à ses 97 réceptions pour 1500 yards et 19 TD. Lire la suite »

Présentation de la Draft 2017 – Linebacker intérieur (ILB)

Publié le Mis à jour le

Le profil de linebacker intérieur historique est de moins en moins en vogue en NFL. Aujourd’hui, dans une ligue orientée sur le jeu de passes, les défenseurs ne peuvent plus être spécialisés sur les phases au sol mais doivent savoir blitzer et descendre en couverture. Quelques joueurs ont des profils intéressants, et un joueur se démarque et pourrait sortir très tôt lors de la Draft.

Reuben Foster, au coeur de la défense des Tide (RollTide)

Reuben Foster (Alabama)

1m85, 107kg

A son arrivée dans l’Alabama, Foster était déjà vu comme le linebacker intérieur le plus prometteur du pays. Mais lorsque l’on arrive chez les Tide, il y a déjà de nombreuses stars et il faut attendre son tour. C’est ce qu’il a fait pendant 2 saisons en jouant avec les équipes spéciales puis en devenant progressivement titulaire en 2015. La saison dernière, il a enfin eu sa chance à son poste de linebacker intérieur, mais il avait la difficile tâche de remplacer Reggie Ragland aka le meilleur défenseur de la conférence SEC. Mais Foster se montre à la hauteur des attentes et termine avec 115 plaquages, dont 13 pour perte, et 5 sacks. Il remporte le trophée Butkus (meilleur LB) et est nommé dans les 1ères équipes de la conférence SEC et du pays. Lire la suite »

Présentation de la Draft 2017 – Linebackers extérieurs (OLB)

Publié le Mis à jour le

La-aussi, du fait de l’évolution de la NFL et de l’importance du jeu de passe, les équipes recherchent des linebackers hybrides, capables de défendre contre le jeu au sol, de mettre la pression sur les QB adverses et même de descendre en couverture. Plusieurs profils intéressants se présentent lors de cette Draft, avec 2 ou 3 noms qui peuvent sortir dès le premier tour.

Takkarist McKinley, sous les couleurs de UCLA (Draft Blast)

Zach Cunningham (Vanderbilt)

1m93, 104kg

Durant les 2 dernières saisons, Cunningham était une machine à plaquages et il a tout emporté sur son passage. Titulaire à partir du 3ème match de la saison 2015, il termine avec 88 plaquages dont 14 pour perte et est élu dans la 1ère équipe de la conférence SEC. La saison dernière, il finit leader de la SEC avec 125 plaquages (dont 16.5 pour perte). Il est de nouveau dans la 1ère équipe de la conférence, mais aussi dans celle du pays (une première pour Vanderbilt). Les Commodores n’ont sorti que 2 joueurs au 1er tour de la Draft dans leur histoire (Jay Cutler et Chris Williams en 2008), Cunningham a de grandes chances d’être le prochain. Lire la suite »

Présentation de la Draft 2017 – Defensive Ends

Publié le Mis à jour le

Les Edge-rushers sont de plus en plus recherchés en NFL aujourd’hui, afin de répondre à des attaques complexes. Cette cuvée 2017 est excellente et contient de nombreux futurs titulaires en NFL. Elle est emmenée par le probable n°1 de la Draft, Myles Garrett, et de très bons joueurs pourront être trouvés jusqu’en milieu de Draft.

Myles Garrett est le grand favori pour être le n°1 de la Draft (Texas A&M)

Myles Garrett (Texas A&M)

1m96, 118kg

Arrivé à Texas A&M en 2014, Garrett impressionne d’entrée avec 11.5 sacks. Il confirme la saison suivante en terminant avec 12.5 sacks et en étant finaliste pour les trophées Lombardi (meilleur DL) et Hendricks (meilleur DE). En 2016, il n’a été titulaire qu’à 9 reprise à cause d’une blessure au genou, mais il a tout de même totalisé 8.5 sacks alors que les équipes focalisaient leurs plans de jeu sur lui. Il est le favori pour être pris en 1ère position de la Draft 2017. Lire la suite »

Présentation de la Draft 2017 – Defensive Tackles

Publié le Mis à jour le

Comparé à la classe de Edge-rushers (à découvrir lors du prochain article), celle des Defensive Linemen est moins impressionnante. Jonathan Allen a le profil d’une future star de la NFL, mais derrière, il y a beaucoup plus de questions sur le positionnement et l’impact au niveau NFL. Il manque également de vrais profils « run-stuffer » (spécialiste de la défense contre le jeu au sol), qui plaisent particulièrement aux recruteurs.

Jonathan Allen est l’un des meilleurs défenseurs de cette Draft (USA Today)

Jonathan Allen (Alabama)

1m90, 131kg

Après une saison 2015 déjà excellente (2ème de la conférence SEC avec 12 sacks), Allen a confirmé en 2016 en étant le meilleur défenseur dans la meilleure défense du pays (69 plaquages, 10.5 sacks). Il remporte du coup 3 trophées, le Chuck Bednarik Award et le Bronko Nagurski Award (meilleur défenseur), et le Ted Hendricks Award (meilleur DE). Lire la suite »

Présentation de la Draft 2017 – Tight-Ends

Publié le Mis à jour le

Pour les équipes qui ont besoin d’un tight-end, cette Draft 2017 est plutôt une bonne nouvelle. Seulement 6 TE ont été sélectionné au 1er tour de la Draft depuis 2007 et aucun lors des 2 dernières années, mais il pourrait y avoir plusieurs TE appelés au 1er tour dans quelques semaines. La position de tight-end a clairement évoluée durant les dernières années, et les profils actuels sont plus proches de receveurs que de joueurs de ligne offensive. Voici 6 joueurs à suivre, et qui pourraient sortir tôt lors de la Draft 2017.

O.J Howard, beaucoup de potentiel, et futur 1er tour de la Draft 2017 ? (SI)

O.J Howard (Alabama)

1m98, 113kg

Le cas Howard est un peu particulier puisque ses stats ne sont pas exceptionnelles et ne justifient pas un 1er tour de Draft. Athlétique, explosif et sûr de ses mains, Howard a pourtant peu servi dans le jeu de passes des Crimson Tide. En 4 saisons dans l’Alabama, il affiche 114 réceptions pour 1726 yards et 7 TD. Une production très limitée donc. Mais le potentiel est là, comme en témoignent les 2 dernières finales nationales face à Clemson, lors desquelles Howard a signé ses deux seuls matchs au-dessus de 100 yards (208 yards et 2 TD en 2015, 106 yards et 1 TD en 106). Et le potentiel, c’est le paramètre le plus important pour les recruteurs. Lire la suite »

Présentation de la Draft 2017 – Ligne offensive

Publié le Mis à jour le

La Draft 2017 se tiendra dans moins d’un mois du côté du Musée des Arts de Philadelphia. Cette 82ème Draft comptera 7 tours et un total de 253 joueurs seront sélectionnés par les 32 franchises de NFL.

Lors des prochaines semaines, je vais vous faire découvrir les meilleurs « prospects » à chaque position. Dans ce premier volet, nous nous concentrons sur les joueurs de la ligne offensive (Tackle, Guard, Centre).

Ryan Ramczyk avec le maillot des Wisconsin Badgers (USA Today)

TACKLES

Ryan Ramczyk (OT – Wisconsin)

Après quelques années en Division-III et Division-II, Ramczyk ne savait pas trop ce qu’il voulait faire ensuite au niveau football. Après une année sans football, il décide finalement de rejoindre Wisconsin et passe la saison 2015 en observation. En 2016, Ramczyk a débuté tous les matchs des Badgers sur le poste de Left Tackle. En fin de saison, il est nommé dans la 1ère équipe de la conférence Big-Ten.

Forces

  • Bon technicien qui maîtrise les fondamentaux du poste.
  • Grosse accélération, premier pas très rapide, arrive vite sur les blocks.
  • Force pour contrôler son vis-à-vis. S’il tient le défenseur, son action est terminée.
  • Capable d’anticiper les phases de jeu (blitz…).

Lire la suite »