Aaron Rodgers

Week 3 – Un dimanche de protestation et de folie en NFL

Publié le Mis à jour le

Donald Trump, le président américain, s’est exprimé cette semaine sur Colin Kaepernick et les joueurs qui ne « respectent » pas l’hymne du pays, en se mettant à genoux ou en en levant le point en signe de protestation contre les inégalités raciales. Ses propos ont eu l’effet inverse et ont relancé le mouvement. De nombreux joueurs se sont mis à genoux, d’autres se sont échauffés, et des équipes sont mêmes restées dans les vestiaires. Ils ont ensuite semblé particulièrement motivés sur le terrain, puisqu’ils nous ont offert un magnifique dimanche de football.

Même depuis Londres, les joueurs de NFL ont protesté contre les propos de Donald Trump (AP)

Jacksonville Jaguars (2-1) 44 – Baltimore Ravens (2-1) 7

  • La 3ème journée a débuté un peu plus tôt hier, avec le premier match de la saison délocalisé à Londres. Wembley accueillait les Jaguars et les Ravens.
  • Habitués des matchs à Londres (leur 5ème), les Jaguars ont rapidement pris les choses en main. A la mi-temps, Jacksonville mène déjà 23-0, et domine largement les débats. 256 yards offensifs contre 15 seulement pour Baltimore, 17 first-downs à 1.
  • Très à l’aise, Blake Bortles affiche 196 yards et 2 TD à la mi-temps, et termine avec 244 yards et 4 TD à la fin de la rencontre. 3 de ses passes de touchdown sont attrapées par le TE Marcedes Lewis.
  • Les Ravens sauvent l’honneur en fin de rencontre, lorsque Ryan Mallett trouve Benjamin Watson. Mallett est entré à la place de Joe Flacco dans le 4ème quart-temps, ce dernier n’affichant que 28 yards et 2 interceptions.
  • Pour la 3ème fois en 3 matchs, le RB rookie des Jaguars, Leonard Fournette, marque un touchdown. Il termine avec 59 yards au sol et 21 dans les airs.

Buffalo Bills (2-1) 26 – Denver Broncos (2-1) 16

  • Pour la deuxième semaine de suite, LeSean McCoy a été muet au sol. Mais cette fois, les Bills ont réussi à surmonter ce problème et gagner.
  • Tyrod Taylor s’est montré particulièrement efficace, réussissant 20 de ses 26 passes, pour 213 yards et 2 TD. Et la défense a fait le reste, notamment en fin de rencontre pour éviter un retour des Broncos. Les Bills ont en effet récupéré la balle lors des 4 dernières possessions de Denver, grâce à 2 interceptions et 2 stops sur 4ème
  • Bien moins dominants qu’il y a une semaine face aux Cowboys, les Broncos perdent leur premier match de la saison pour leur premier déplacement. Trevor Siemian a été bien moins performant que lors de la week 2 avec 259 yards, 0 touchdown et 2 interceptions.

Lire la suite »

Publicités

Week 2 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le

A 40 ans, Tom Brady est toujours aussi motivé, surtout après une défaite. Les Saints en ont fait les frais en se faisant trouer par le QB des Pats. Dans le même temps, les deux équipes Floridiennes qui débutaient leurs saisons hier sont sorties victorieuses, et les Falcons ont dominé les Packers dans l’affiche de cette 2ème journée.

La défense des Ravens continue d’imposer sa loi (baltimoreravens.com)

Baltimore Ravens (2-0) 24 – Cleveland Browns (0-2) 10

  • La défense de Baltimore continue son début de saison dominant en forçant 5 pertes de balle, 4 interceptions et 1 fumble comme la semaine dernière à Cincinnati. Cela fait déjà 10 pertes de balle forcées pour les Ravens.
  • Les Ravens ont d’abord mené la vie dure au rookie DeShone Kizer. Ce dernier est sorti dans le 2ème quart-temps à cause d’une migraine, avec déjà 1 interception et 1 fumble (forcé par Terrell Suggs). Le jeune QB reprend sa place dans le 3ème quart-temps et lance 2 interceptions de plus. Entre temps, Baltimore avait également intercepté une passe de Kevin Hogan. Hogan mène tout de même les Browns à leur seul touchdown, le premier de la carrière du TE rookie David Njoku.
  • De nouveau mis dans un fauteuil par sa défense, Joe Flacco a tout de même haussé son niveau de jeu comparé à la semaine dernière. Il lance pour 217 yards (25/34), 2 touchdowns et 1 interception.
  • A noter le très bon match du RB Javorius Allen pour Baltimore. Il termine leader au sol avec 66 yards en 14 courses, et ajoute 35 yards et 1 TD dans les airs.
  • Le seul bémol est la blessure du Guard Marshal Yanda, qui s’est fracturé une cheville et ne rejouera pas de la saison.
  • Milestone impressionnant atteint par le LT de Cleveland, Joe Thomas. Il a en effet passé la barre des 10 000 snaps consécutifs joués. J.J Watt et même LeBron James ont tenu à le féliciter via twitter.

Lire la suite »

Week 1 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le

La saison 2017-2018 de NFL est officiellement lancée et évidemment rien ne s’est passé comme prévu. Cela avait débuté jeudi lorsque les Pats, que certains voyaient invaincus sur la saison, ont perdu à domicile face aux Chiefs. Et ça a continué dimanche. Comme prévu, l’affiche entre les Packers et les Seahawks a été une bataille défensive. Comme prévu, l’équipe qui a marqué le plus de point est les Rams. Et comme prévu, les Jets ont perdu (dans ce cas c’était en effet prévu…).

Les Bills sont seuls leaders de l’AFC EAST ! (AP)

Buffalo Bills (1-0) 21 – New York Jets (0-1) 12

  • Première sortie réussie pour le nouveau coach Sean McDermott. Les Bills ont montré de belles choses, notamment en deuxième mi-temps pour écarter les Jets et prendre seuls la tête de l’AFC East.
  • Absent plusieurs semaines après une commotion, le QB Tyrod Taylor était au rendez-vous et termine avec 224 yards (16/28) et 2 TD (pour 1 INT).
  • Au sol, LeSean McCoy débute avec 110 yards en 22 courses. Dans les airs, la recrue Jordan Matthews attrape 2 balles pour 61 yards.
  • Une autre recrue s’est illustrée en défense, Micah Hyde, qui intercepte Josh McCown en fin de match pour sceller la victoire de Buffalo.
  • Josh McCown, QB titulaire des Jets pour ce match d’ouverture, repart avec 187 yards et 2 interceptions. Le jeu au sol ne gagne que 38 yards au total.
  • Les New Yorkais ont été globalement inefficaces, avec seulement 11 first-downs et 4 third-downs convertis (sur 14).

Chicago Bears (0-1) 17 – Atlanta Falcons (1-0) 23

  • Le champion NFC a eu plus de mal que prévu à Chicago mais repart avec une courte victoire. Matt Ryan totalise 321 yards (21/30) et 1 TD et a mené deux gros drives dans le 4ème quart-temps.
  • Gros match du TE Austin Hooper, qui gagne 128 yards en 2 réceptions seulement, dont 1 touchdown de 88 yards. Julio Jones a été un peu plus discret avec 66 yards.
  • Les Bears auraient pu l’emporter mais ils n’ont pas réussi à marquer le touchdown décisif sur leur dernier drive. Josh Bellamy puis Jordan Howard n’arrivant pas à contrôler la balle dans les 5 yards des Falcons.
  • Mike Glennon faisait ses débuts pour Chicago et finit avec 213 yards (26/40) et 1 TD.
  • La révélation du match pour les Bears est Tarik Cohen. Le RB termine leader de son équipe au sol, avec 66 yards en 5 courses seulement, et dans les airs, avec 8 réceptions pour 47 yards et 1 TD.
  • Mauvaise nouvelle en revanche pour Kevin White. Le receveur s’est de nouveau blessé, à l’épaule cette fois, et il pourrait manquer le reste de la saison.

Lire la suite »

Présentation de la saison 2017-2018 – NFC North

Publié le Mis à jour le

Les Lions ne sont pas passés loin de remporter la division l’année dernière, mais Aaron Rodgers et les Packers ont réussi un superbe comeback. Green Bay a ensuite continué sa route en playoffs avant d’échouer aux portes du Super Bowl. La franchise du Wisconsin reste favorite pour rester au top, mais les Lions et les Vikings ont des arguments. Les premiers peuvent compter sur leur QB, Matthew Stafford, alors que les seconds possèdent une défense intimidante. Pour Chicago, l’écart semble trop important pour espérer autre chose qu’une dernière place.

Mitch Trubisky, n°2 de la Draft et futur franchise QB des Bears ? (Getty)

CHICAGO BEARS

Les Bears restent sur la pire saison de l’histoire de la franchise, avec seulement 3 victoires au compteur. John Fox apparaît donc sous pression pour la saison 2017, et l’effectif à sa disposition ne semble pas réellement meilleur qu’il y a un an. Des choix de l’intersaison peuvent laisser perplexes (QB) et le meilleur receveur est parti. Les Bears espèrent faite mieux grâce aux retours de nombreux blessés et à quelques recrues en défense.

Bilan 2016

3-13

Arrivées

Mike Glennon (QB), Mark Sanchez (QB), Kendall Wright (WR), Victor Cruz (WR), Markus Wheaton (WR), Dion Sims (TE), Jaye Howard (DE), Prince Amukamara (CB), Marcus Cooper (CB), Quintin Demps (S)

Départs

Jay Cutler (QB), Brian Hoyer (QB), Matt Barkley (QB), Alshon Jeffery (WR), Eddie Royal (WR), Ted Larsen (C), Will Sutton (DT) Lire la suite »

Classement des meilleurs QB avant la saison 2017-2018

Publié le Mis à jour le

Une équipe de football américain est composé de beaucoup de joueurs, mais aucun n’est plus important que le Quarterback. Pour prouver la suprématie de cette position, pas besoin d’aller bien loin. Sur les 10 derniers MVP, 9 sont des QB. Matt Ryan est le dernier en date, et le QB des Falcons a manqué le doublé MVP – Super Bowl à cause du comeback épique d’un autre QB, la légende Tom Brady.

Aaron Rodgers garde sa place au sommet de la hiérarchie
Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3
Aaron Rodgers GB Andrew Luck IND Dak Prescott DAL
Tom Brady NE Ben Roethlisberger PIT Matthew Stafford DET
Matt Ryan ATL Cam Newton CAR Eli Manning NYG
Drew Brees NO Derek Carr OAK Andy Dalton CIN
Russell Wilson SEA Philip Rivers LAC Carson Palmer ARI
Chapeau 4 Chapeau 5  
Alex Smith KC Ryan Tannehill MIA  
Marcus Mariota TEN Sam Bradford MIN  
Jameis Winston TB Tyrod Taylor BUF  
Kirk Cousins WAS Blake Bortles JAX  
Joe Flacco BAL Carson Wentz PHI  

1. Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

La longévité de Tom Brady et le trophée de MVP de Matt Ryan n’y changeront rien, Aaron Rodgers est actuellement le meilleur QB de NFL. Remis en question en début de saison dernière, le QB des Packers a fini la saison avec 40 TD (leader NFL) pour seulement 7 interceptions et une série de 8 victoires avant la défaite en finale de conférence. Son intelligence de jeu et son timing lui permettent d’exploiter la moindre brèche et de faire gagner des matchs à son équipe. Il affiche 104.1 de rating en carrière, un record.

2. Tom Brady (New England Patriots)

Après sa suspension de 4 matchs, Tom Brady était un homme en mission. Et à 39 ans (il vient d’avoir 40 le 3 aout), il a réussi sa mission en emmenant ses Patriots au Super Bowl et en remportant une 5ème bague de champion. Avec son expérience et son intelligence de jeu, il fait la différence avant le snap et donne l’impression d’être facile. A l’image de Peyton Manning, l’âge aura bien raison de Tom Brady un jour, mais en attendant il semble encore capable de dominer son sport une saison de plus. Avant de refermer le livre ou sera écrit sa légende ?

3. Matt Ryan (Atlanta Falcons)

Après quelques saisons moyennes, Matt Ryan est reparti de l’avant sous les ordres de Kyle Shanahan. A tel point qu’il est passé tout près d’un doublé MVP – Champion du Super Bowl. L’objectif pour Ryan est désormais de confirmer cette saison 2016 exceptionnelle (4944 yards, 38 TD – 7 INT), et de faire oublier ce Super Bowl perdu alors que les Falcons menaient 28-3 à la mi-temps. Il lui faudra aussi confirmer sans Kyle Shanahan, parti coacher les 49ers. Lire la suite »

Finale de conférence NFC – Atlanta Falcons 44 – Green Bay Packers 21

Publié le

Le duel offensif annoncé n’a pas donc pas eu lieu. Emmenés par de grands Matt Ryan et Julio Jones, les Falcons ont fait cavalier seul et ont mené jusqu’à 31-0 dans ce match. Atlanta, meilleure attaque de NFL en 2016, se tourne désormais vers le Super Bowl LI à Houston, où la franchise tentera de remporter le premier titre de leur histoire.

"MVP ! MVP ! MVP ! Encore un très gros match de Matt Ryan (Getty)
« MVP ! MVP ! MVP ! Encore un très gros match de Matt Ryan (Getty)

Le film du match

Face à la meilleure attaque de la NFL cette saison (presque 34 points par match), la défense des Packers a rapidement vu que le match serait compliqué. Sur le premier drive, Atlanta remonte 80 yards, et Matt Ryan trouve Mohamed Sanu pour le premier touchdown de la rencontre. Aaron Rodgers répond sur la première possession des Packers, mais ne peut convertir, tout comme son kicker Mason Crosby qui manque un field goal de 41 yards. Son vis-à-vis Matt Bryant passe sa tentative de 28 yards sur le drive suivant pour porter le score à 10-0. Lire la suite »

Présentation de la finale de conférence NFC – Falcons VS Packers

Publié le Mis à jour le

On continue avec la présentation de la finale de la NFC, entre les Atlanta Falcons et les Green Bay Packers.nfc_championship_logo-svg

Informations sur le match

Dimanche 22 janvier à 21h05.

Georgia Dome, Atlanta. Ce sera le dernier match joué dans ce stade.

Le dernier affrontement

2016 – Week 8 : Falcons 33 – Packers 32

Les deux équipes se sont jouées fin octobre mais presque 3 mois plus tard, le match à venir pourrait ressembler à celui de la week 8. Les Falcons s’étaient imposés 33-32, et les 2 QB s’étaient rendus coup pour coup. Aaron Rodgers avait lancé pour 246 yards et 4 TD, alors que Matt Ryan affichait 288 yards et 3 TD.   Lire la suite »