cameron wake

L’équipe-type de la 7ème journée

Publié le Mis à jour le

Chaque année lors de la Draft, les différentes équipes de NFL doivent faire des choix pour sélectionner des joueurs qui renforceront leur effectif. L’équation ne se résume pas à l’inconnue « talent » mais aussi à d’autres paramètres comme la culture de jeu de la franchise et du joueur ou encore au besoin réel qui doit être adressé. Ainsi, des joueurs très talentueux se retrouvent au mauvais endroit et ne montrent pas tout ce qu’ils peuvent faire. Au contraire, d’autres arrivent dans des équipes parfaitement adaptées et ils sont brillants. Ainsi, les Saints avaient besoin d’un cornerback capable d’assurer la couverture face aux meilleurs receveurs adverses, et Marshon Lattimore était le choix parfait pour assurer ce rôle. De même, les Bears devaient trouver des joueurs pour muscler leurs lignes secondaires et générer des pertes de balle, et il semble qu’Eddie Jackson corresponde très bien à ce profil. Ces deux franchises, qui ont bien travaillé leurs Drafts, sont récompensées par les bonne performances de leurs rookies, et ces deux rookies sont récompensés par une sélection dans l’équipe-type de la semaine…  Simple, basique !

ATTAQUE

Quarterback

  • Carson Wentz (Philadelphia Eagles)
  • 17/25, 268 yards, 4 TD – 1 INT

Certes il a lancé une interception en début de rencontre, mais Carson Wentz s’est parfaitement repris en finissant avec 268 yards et 4 TD. Efficace même sous pression (rating de 129.2), il a même des séquences de magicien, notamment lorsqu’il échappe à un sack pour lancer une passe de touchdown dans le coin de la end-zone. Face aux Redskins, il a également montré sa mobilité en gagnant 63 yards au sol. Ses bonnes performances répétées font de lui un outsider de plus en plus sérieux dans la discussion pour le trophée de MVP.

Remplaçant : Russell Wilson (Seattle Seahawks) Lire la suite »

Publicités

L’équipe-type de la saison 2016/2017

Publié le

La saison 2016/2017 s’est terminée en trombe avec un Super Bowl exceptionnel, qui restera dans l’histoire comme l’un des plus beaux et des plus fous. Mais une fois l’euphorie retombée, que nous reste-t-il ? Au niveau football, pas grand-chose puisque c’est parti pour de longs mois sans NFL… Le marché des transferts et la Draft 2017 vont nous occuper quelques temps, mais les dimanches soir vont nous sembler bien tristes.

Durant les prochaines semaines, je vais revenir sur la saison qui vient de s’écouler et commencer à préparer la suivante. Ainsi, des équipes-types, des classements de joueurs, des bilans et des projections en vue de la Draft sont à venir. Aujourd’hui, nous débutons avec l’équipe-type de la saison 2016/2017.

ATTAQUE

Quarterback

Matt Ryan (Falcons)

Stats 2016 : 69.9%, 4944 yards (309 par match), 38 TD – 7 INT, 117.1 rating

Le MVP de la saison régulière est évidemment le leader de cette équipe-type. Il aurait bien entendu préféré finir avec un titre de champion également, mais lui n’a pas grand-chose à se reprocher (mis à part ce sack pris en fin de match) puisqu’il a de nouveau livré une très belle performance lors du Super Bowl LI.

Lors de la saison régulière, nous avons eu le meilleur Matt Ryan, un contraste avec celui qui semblait en fin de vie 1 an plus tôt. La patte de Kyle Shanahan y est surement pour quelque chose, mais dans tous les cas Matt Ryan était le leader de la meilleure attaque de NFL. Avec 309 yards par match en moyenne, il frôle une saison à 5000 yards. Il termine avec un ratio excellent de 38 TD pour seulement 7 INT et affiche le meilleur rating de NFL (117.1).

Matt Ryan, MVP de la saison 2016/2017 (Getty)
Matt Ryan, MVP de la saison 2016/2017 (Getty)

Lire la suite »

L’équipe-type de la 9ème journée

Publié le Mis à jour le

La 9ème équipe-type est emmenée par le MVP à la mi-saison, Mr Matt Ryan, qui est une nouvelle fois accompagné par son receveur fétiche Julio Jones. Plusieurs joueurs s’affirment, en revenant dans l’équipe-type, et notamment en défense où l’on retrouve des habitués comme Aaron Donald ou Landon Collins.

off

ATTAQUE

Quarterback

Matt Ryan (Falcons)

Le QB des Falcons est actuellement le favori pour le trophée de MVP, et avec une performance comme celle face aux Bucs, il ne fait que renforcer sa position. Son match a été quasiment parfait, et l’un des plus beau cette saison en termes de jeu de passes pur. Ryan finit avec 344 yards (25/34) et 4 TD (0 INT).

Remplaçant : Russell Wilson (Seahawks)

Running-backs

Melvin Gordon (Chargers)

Latavius Murray (Raiders) Lire la suite »

Présentation de la saison 2016-2017 – MIAMI DOLPHINS

Publié le Mis à jour le

Miami_Dolphins-logo

Bilan de la saison 2015 : 6-10, 4ème AFC East

Il y a vraisemblablement des problèmes de gestion qui nuisent aux performances des Dolphins, et il est difficile de voir une évolution positive à court terme. Une des raisons, le contrat monstrueux de Ndamukong Suh qui mange les finances de la franchise. Du coup le fossé se creuse dans un effectif qui est constitué de quelques stars mais qui manque de profondeur. Lire la suite »

Week 6 – Les gagnants et perdants

Publié le

Cette sixième semaine a vu plusieurs équipes rester invaincues. Parmi elles, les Bengals qui sont en mode rouleau compresseur et les Panthers qui sont allés chercher une victoire de prestige grâce à un grand Cam Newton. Il n’y a plus d’équipe sans victoire puisque les Lions ont gagné et Matthew Stafford a très bien réagi. Et outre les classiques gagnants et perdants de la semaine, les Colts ont ouvert les portes d’une nouvelle catégorie qui aurait plus sa place au cirque qu’en NFL…

Cameron Wake (4 sacks), symbole du réveil des Dolphins (Sun Sentinel)
Cameron Wake (4 sacks), symbole du réveil des Dolphins (Sun Sentinel)

Gagnants

Il y a tous types de profils dans les gagnants cette semaine. Des équipes qui remportent tous leurs matchs et qui semblent plus fortes chaque semaine. Mais aussi des équipes qui gagnent enfin après des semaines compliquées. On y retrouve également l’un des meilleurs receveurs de la ligue actuellement et mêmes des invités surprises.

Miami Dolphins

Le début de saison des Dolphins est très loin de celui qui était attendu après une intersaison riche en terme de recrutement. Sur les quatre premiers matchs, la défense de Miami n’était pas agressive, le jeu au sol était perdu (21ème contre 2ème en 2014) et Ryan Tannehill avait des moins bonnes stats que Jameis Winston. De quoi virer Joe Philbin.

Dan Campbell prend l’intérim et l’électrochoc a eu lieu dimanche avec une victoire convaincante à l’extérieur face aux Titans (38-10). Ryan Tannehill a été globalement efficace, réussissant 22 de ses 29 passes pour 226 yards et 2 touchdowns. Ses 2 interceptions sont encore un peu inquiétantes. Le jeu au sol des Dolphins est également revenu sur ce match. 2 touchdowns dans ce secteur et 113 yards en 19 courses pour Lamar Miller.

Mais le plus gros changement s’est vu en défense, où l’on a enfin vu le pass-rush qui était annoncé par tout le monde avec l’arrivée de Ndamukong Suh. Bien plus concernée, la défense a mise à mal la ligne offensive des Titans et Marcus Mariota. Cameron Wake, qui n’avait pas réussi un sack depuis le début de saison, en totalise 4 sur la première mi-temps seulement.

L’effet « nouveau coach » était clairement visible sur ce match, mais il faut maintenant voir si cela va durer. Lire la suite »

Week 6 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le

Avant la 6ème journée de la saison, il y avait 6 équipes invaincues. Les Falcons avaient chuté dès jeudi lors du match d’ouverture de la week 6 face aux Saints. Les 5 autres équipes jouaient dimanche et ont continué leurs débuts de saison parfaits. La seule équipe sans victoire, Detroit, a décroché son premier succès de la saison.

Brandon Marshall et les Jets remportent leur 4ème match de la saison (the Jet Press)
Brandon Marshall et les Jets remportent leur 4ème match de la saison (the Jet Press)

New-York Jets (4-1) 34 – Washington Redskins (2-4) 20

  • Les Jets ont eu du mal à rentrer dans le match. Les Redskins menaient 13-10 à la mi-temps, grâce notamment à 3 pertes de balle forcées (1 interception et 2 fumbles).
  • New York fait la différence après la pause. Cette saison, les Jets ont marqué 34 points sans en encaisser aucun dans ce troisième quart-temps. Au contraire, Washington a pris 46 points pour seulement 3 marqués.
  • En deuxième mi-temps, les Jets interceptent Kirk Cousins à deux reprises (Darrelle Revis, Marcus Gilchrist). Washinton a perdu les 4 matchs lors desquels Cousins a lancé au moins 2 interceptions.
  • Brandon Marshall termine avec 7 réceptions, 111 yards et 1 TD. C’est son quatrième match de suite avec plus de 100 yards. Quant à Chris Ivory, il continue de dominer le jeu au sol. 146 yards en 20 courses, avec 1 touchdown.

Pittsburgh Steelers (4-2) 25 – Arizona Cardinals (4-2) 13

  • Les Steelers ont remporté ce match grâce à deux héros inattendus, le QB Landry Jones et le WR Martavis Bryant.
  • Jones, troisième QB de Pittsburgh, a remplacé Michael Vick qui s’est blessé pendant le match. Bryant était de retour de suspension. Jones lance pour 168 yards (8/12) et 2 touchdowns pour Bryant. Le dernier de 88 yards assure la victoire des Steelers. Il a également plus lancé vers Antonio Brown, ce que ne faisait pas Vick. La défense des Cards a alors dû s’adapter pour défendre sur le receveur et Le’Veon Bell s’est réveillé.
  • Les Cardinals ont largement dominé la première mi-temps (279 yards contre 59 pour les Steelers, dont 1 petit yard à la passe…) mais ne sont rentrés aux vestiaires qu’avec 7 points d’avance (10-3).
  • Carson Palmer finit avec 421 yards et 1 TD, mais il se fait intercepté à deux reprises. La défense de Pittsburgh a donc souffert pour stopper le jeu de passe mais a su se montrer opportuniste aux bons moments.

Lire la suite »

Week 11 – Miami Dolphins 22 – Buffalo Bills 9

Publié le

La 11ème journée s’ouvrait hier soir avec un duel entre deux équipes de la division AFC East. Un duel important entre deux des meilleures défenses de la ligue, qui visent les playoffs. Et ce sont les Dolphins qui ont répondu présent avec une victoire 22-9.

Ryan Tannehill a lancé 9 touchdowns pour 2 interceptions sur les 5 derniers matchs (4 victoires) - (Getty Images)
Ryan Tannehill a lancé 9 touchdowns pour 2 interceptions sur les 5 derniers matchs (4 victoires) – (Getty Images)

Le film du match

Comme prévu entre ces deux solides défenses, le score est longtemps resté bas et serré. En première mi-temps, aucune équipe n’est parvenue à marquer un touchdown, malgré des drives sans erreurs majeurs. Buffalo ponctue ses deux longs drives par des field-goal. Pour Miami, un seul field-goal en première mi-temps car la défense des Bills force Tannehill au fumble sur l’autre drive. Les deux équipes parvenaient à bien avancer grâce au jeu au sol et à des passes courtes, mais aucune ne réussissait à aller au bout. Mi-temps, 6-3 pour Buffalo.

La seconde mi-temps a repris sur le même rythme avec un nouveau field-goal de Dan Carpenter qui portait alors le score à 9-3 pour le Bills. Buffalo regrettera ensuite les opportunités manquées en encaissant 19 points consécutifs. 2 touchdowns lancés par Tannehill pour Gibson et Landry, et un safety qui récompense le formidable travail de la défense de Miami. Les Dolphins vont ensuite contrôler en attaque et fermer la porte en défense pour conserver le résultat (82 yards encaissé en seconde mi-temps).

Ryan Tannehill continue sa bonne série en terminant avec 240 yards (26/24) et 2 touchdowns. Lamar Miller apporter 86 yards au sol avec un joli 5.7 yards de moyenne par course. Pour Buffalo, Kyle Orton finit avec 193 yards, et le jeu au sol ne produit que 54 yards. Lire la suite »