charles clay

L’équipe-type de la 15ème journée

Publié le Mis à jour le

L’équipe-type de la 15ème semaine fait la part belle aux futures stars de la NFL, puisque pas moins de 4 rookies sont présents. En attaque les Dolphins de Matt Moore et les Falcons de Devonta Freeman mènent la charge. En défense, les jeunes Chargers se sont illustrés.

off

ATTAQUE

Quarterback

Matt Moore (Dolphins)

Le QB titulaire des Dolphins, Ryan Tannehill, est blessé au genou et ne rejouera pas cette saison. C’est donc la fin des espoirs de playoffs pour Miami ? Et bien non ! Car Matt Moore a repris là ou Ryan Tannehill s’était arrêté. Titulaire pour la première fois depuis un bon moment, le QB lance pour 236 yards (12/18) et 4 TD (1 INT), soit un rating de 126.2. Il a notamment été excellent sur les passes longues, puisqu’il réussit 6 de ses 7 passes de plus de 10 yards pour un total de 158 yards.

Moore est élu meilleur joueur offensif de la semaine dans l’AFC et les Dolphins sont actuellement en playoffs.

Remplaçant : Drew Brees (Saints) Lire la suite »

Les 15 meilleurs TE de la NFL

Publié le Mis à jour le

Pour patienter jusqu’au début de la saison, dans seulement un mois et demi, je vous propose un classement des joueurs offensifs. Le premier volet répertorie les 15 meilleurs tight-ends de la ligue. Plusieurs critères ont été pris en compte, les statistiques également, mais aussi l’importance dans l’effectif ou le potentiel. 

(photos : ESPN, CBS, theheistman, fullscalesports)

jimmy-graham_espn

Lire la suite »

NFL Week 14 – Victoires importantes pour les 49ers et les Saints, les Colts remportent l’AFC South

Publié le Mis à jour le

La quatorzième journée de NFL avait un goût d’hiver. Plusieurs matchs se sont déroulés sous la neige ou avec des températures glaciales, mais le spectacle est toujours au rendez-vous. San Francisco et New Orleans sont sortis vainqueurs des deux chocs du week-end, les Colts sont les premiers à remporter un titre de division, et plusieurs équipes ont perdu tout espoir de participer aux playoffs. Résumé.

Seattle Seahawks (11-2) 17 – San Francisco 49ers (9-4) 19

Frank Gore et les niners prennent leur revanche sur les Hawks
Frank Gore et les niners prennent leur revanche sur les Hawks

Le choc de la journée entre les grands rivaux de la NFC West, et deux des équipes favorites pour le Super Bowl. Le match a été serré et défensif comme souvent entre les deux escouades de la côte ouest. Finalement, ce sont les 49ers qui se sont imposés grâce à un field-goal de Phil Dawson, son quatrième du jour.

Les deux jeunes QB n’ont pas démérité face à deux grosses défenses. Colin Kaepernick lance pour 175 yards, 1 TD (pour Vernon Davis) et 1 interception, et Russell Wilson termine avec 199 yards, 1 TD pour Luke Wilson et 1 interception également. Les deux running-back ont été efficace dans le jeu au sol, Frank Gore passe les 100 yards (110) et signe le run décisif avant le field-goal de Dawson, et Marshawn Lynch signe 72 yards et 1 TD.

Le défaite ne remet pas en cause la première place de Seattle, qui conserve deux victoires d’avance sur San Francisco dans la NFC West. Pour les 49ers par contre, cette victoire est très importante dans la course aux playoffs car ils gardent une victoire d’avance sur les Cardinals dans cette division très relevée. Les deux équipes s’affronteront lors de la dernière journée.

Carolina Panthers (9-4) 13 – New-Orleans Saints (10-3) 31

Fin de série à huit victoires consécutives pour les Panthers qui sont tombés sur Drew Brees et les Saints. Victoire importante pour New-Orleans dans la lutte pour le titre dans la NFC South.

Le quarterback des Saints était en feu hier soir. Drew Brees lance pour 313 yards et 4 TD, deux pour Marques Colston (125 yards) et deux pour Jimmy Graham. La défense de Carolina, numéro 1 de la NFL avant le match, prend plus de 24 points pour la première fois de la saison (13.1 points de moyenne encaissés avant hier soir). C’est même plutôt la défense des Saints qui s’est illustrée en sackant 5 fois Cam Newton et en n’encaissant qu’un touchdown en toute fin de rencontre. Lire la suite »

NFL Week 11 – Les Broncos font tomber les Chiefs; les Giants sont de retour

Publié le

La onzième semaine de compétition a été marquée par la fin de l’invincibilité des Chiefs, qui n’ont pu résister aux Broncos. Dans la NFC, les Seahawks et les Saints se sont encore affirmés, et les Giants sont de retour. Résumé des matchs du week-end.

Kansas City Chiefs (9-1) 17 – Denver Broncos (9-1) 27

Il n'y a plus d'équipe invaincue
Il n’y a plus d’équipe invaincue

Le choc de la semaine a rendu son verdict. La meilleure attaque de la ligue a pris le dessus sur la meilleure défense. Les Broncos font chuter les Chiefs pour la première fois cette saison. La dernière défaite de Kansas City remontait au dernier match de 2012, et c’était déjà face à Denver (38-3).

Le ligne offensive des Broncos a fourni un gros travail pour éviter les sacks de la défense des Chiefs, leader de la NFL en la matière. Le résultat est que Peyton Manning n’a quasiment pas été touché durant le match. Le QB termine avec 323 yards et 1 TD pour son TE Julius Thomas. Demaryius Thomas attrape pour 121 yards et Montee Ball marque 2 TD au sol.

Du côté des Chiefs, Alex Smith rend une bonne copie mais a tout de même eu du mal a passer régulièrement la défense de Denver. Il finit avec 230 yards et 2 TD, pour Bowe et Fasano. Jamaal Charles a lui aussi été bien défendu, il gagne tout de même 78 yards au sol.

Avec 9 victoires et 1 défaite, les deux équipes sont donc à égalité en tête de l’AFC West et de l’AFC.

San Francisco 49ers (6-4) 20New-Orleans Saints (8-2) 23

Match très serré et très disputé au Super Dome de New-Orleans, avec beaucoup de travail pour les arbitres. Colin Kaepernick a encore eu du mal à faire avancer l’attaque de San Francisco (127 yards), même s’il parvient à lancer deux passes de touchdowns pour Anquan Boldin et Vernon Davis. Le jeu au sol n’a pas été aussi performant que d’habitude, Frank Gore ne gagne que 48 yards.

Pourtant au début du quatrième quart, les 49ers mènent 20-14 grâce à leur défense qui a forcé 4 pertes de balle. Pour les Saints, Drew Brees lance un touchdown pour le TE Hill et le fullback en ajoute un au sol. La différence va se faire grâce à une superbe gestion des drives de Drew Brees, qui termine avec 305 yards. Le QB met à trois reprises son kicker en bonne position. Garrett Hartley, en danger après avoir manqué quatre field-goals sur les trois derniers matchs, marque ses trois tentatives du jour dont celle qui donne la victoire aux Saints à la dernière seconde.

New-Orleans consolide sa première place dans la NFC South en attendant le match des Panthers, alors que San Francisco perd son deuxième match de rang. Lire la suite »

Mi-saison – AFC – Les Chiefs tiennent tête aux Broncos

Publié le

Déjà la mi-saison en NFL. La majorité des équipes ont joué leur huit premiers matchs, il est donc temps d’analyser les tendances à mi-parcours. Dans l’AFC, New-England, Cincinnati et Indianapolis mènent leurs divisions avec plus de deux victoires d’avance. La division la plus serrée est celle qui accueille les deux meilleurs bilans de la conférence, l’AFC West où Denver s’accroche à une surprenante équipe de Kansas City, toujours invaincue.  Analyse division par division.

AFC EAST

1. New England Patriots 

  • Bilan : 6 victoires – 2 défaites
  • Le MVP : Aqib Talib
  • La déception : Tom Brady
  • Calendrier : @Carolina, Denver, @Houston, Cleveland, @Miami, @Baltimore, Buffalo

    Tom Brady va t-il rebondir sur la deuxième partie de saison ?
    Tom Brady va t-il rebondir sur la deuxième partie de saison ?

Les Patriots mènent la division avec 6 victoires, et ce malgré un niveau de jeu offensif bien inférieur aux saisons précédentes. Tom Brady a du mal à trouver ses jeunes receveurs, Julian Edelman et les rookies Thompkins et Dobson apparaissent dans le top 10 en drops (ballons relâchés). Danny Amendola ne fait pas oublier Wes Welker et la blessure de Rob Gronkowski s’est fait sentir. De plus Brady moins précis, même s’il a encore montré qu’il était l’un des plus grands QB de la NFL (drive victorieux contre les Saints).

La défense en revanche est en progression, et se classe même cinquième contre la passe (seulement 215 yards encaissés par match). La perte de plusieurs titulaires sur blessure peut se faire sentir sur les prochains matchs. Vince Wilfork, Jerod Mayo et Sebastian Vollmer seront absents.

2. New-York Jets

  • Bilan : 4-4
  • Le MVP : Sheldon Richardson (rookie)
  • La déception : Dee Milliner (rookie)
  • Calendrier : @Buffalo, @Baltimore, Miami, Oakland, @Carolina, Cleveland, @Miami

Voir les Jets à l’équilibre est plutôt une surprise étant donné le début de saison mouvementé, avec la rupture de contrat de Mark Sanchez et le lancement du rookie Geno Smith. L’ex QB de West Virginia a alterné de très belles prestations et quelques grossières erreurs, et il va pouvoir continuer à faire ses preuves pour gagner le job sur le long terme.

New-York s’appuie avant tout sur sa défense, qui se classe première contre le jeu au sol. Les Jets n’alloue que 78 yards de moyenne à leurs adversaires. Lire la suite »

Dolphins 17 – Saints 38 – New-Orleans s’affirme

Publié le

Le « Monday Night Football » de cette quatrième journée opposait deux équipes qui n’avaient pas encore perdu cette saison. Miami et New-Orleans n’étaient pas attendu à ce niveau, et les Saints ont affirmé un peu plus leur ambition avec une belle victoire 38-17.

La connexion Drew Brees – Jimmy Graham porte les Saints 

Drew Brees et Darren Sproles
Drew Brees et Darren Sproles

Comme souvent, la différence est venue du duo Brees – Graham. Le quarterback des Saints a signé un gros match, auteur de 413 yards et 4 touchdowns. Deux de ses passes terminent dans les bras de sa cible préferée, Jimmy Graham. Drew Brees a lancé 10 touchdowns cette saison, dont 6 pour le tight-end, qui signe par ailleurs son troisième match consécutif avec plus de 100 yards. Le running-back Darren Sproles a également été précieux en attaque, il gagne 142 yards (dont 114 à la passe) et signe 2 touchdown, une course et une réception.

Côté Dolphins, ils ont été pénalisé par les quatre pertes de balle du QB Ryan Tannehill (3 interceptions et 1 fumble). Son seul touchdown est attrapé par le TE Charles Clay.

Grâce à cette nouvelle victoire, les Saints connaissent leur premier départ à 4-0 depuis la saison du titre en 2009.