chris ivory

Présentation de la saison 2016-2017 : JACKSONVILLE JAGUARS

Publié le Mis à jour le

jacksonville_jaguars_2013_logo

Bilan 2015-2016 : 5-11, 3ème AFC South

Les Jaguars sortent d’une nouvelle saison négative, la 8ème de suite puisqu’il faut remonter à 2008 pour voir un bilan positif et une qualification en playoffs. Mais il y a tout de même de nombreuses choses positives à tirer de la saison 2015 et de l’intersaison, si bien qu’une certaine hype entoure désormais la franchise du nord de la Floride. Grâce à une jeune attaque pleine de talent et un effort défensif récent, Jacksonville peut-elle être l’équipe surprise de cette année ? Lire la suite »

Publicités

Power Rankings – Les meilleurs running-backs avant la saison 2016

Publié le

Avant le début de chaque saison, je fais le tour des « skills positions » (QB, RB, WR) afin de proposer un Power Rankings.

Les performances de la saison dernière sont évidemment cruciales mais je regarde également l’historique du joueur sur les 3 dernières saisons, ainsi que le contexte (dans le cas d’un receveur, quel QB lui lance la balle). Le potentiel et la marge de progression pour la prochaine saison sont également pris en compte.

Aujourd’hui, place aux 20 meilleurs running-backs.

Top 10

  1. Adrian Peterson

  • Age : 31 ans
  • Equipe : Minnesota Vikings
  • Stats 2015 : 327 courses, 1485 yards, 4.5 yards / course, 11 TD

AP reste la référence au poste de running-back et pourtant ce n’était pas gagné. Alors qu’il n’avait joué qu’un seul match en 2014 à cause d’une suspension, beaucoup d’experts se demandaient si Adrian Peterson allait pouvoir revenir à son meilleur niveau alors qu’il a déjà basculé de l’autre côté des 30 ans.  La réponse est donc oui, puisque le RB des Vikings termine la saison 2016 à la première place en courses (327), yards (1485), yards par match (92.8) et touchdowns (11). En 2016, Adrian Peterson devrait rester dans le haut du panier, et l’on attend de lui des grosses performances en playoffs, ce qui n’a pas été le cas la saison passée.

Adrian Peterson peut-il rester le patron ? (Getty)
Adrian Peterson peut-il rester le patron ? (Getty)

Lire la suite »

Le marché des agents libres 2016

Publié le Mis à jour le

Dans quelques semaines, le marché des transferts va s’ouvrir, et les joueurs en fin de contrat vont pouvoir écouter les offres des équipes de NFL. De nombreux très bons joueurs sont dans cette situation, et même si certains recevront des offres de la part de leurs clubs actuels, il restera des noms intéressants disponibles.

Logiquement, il n’y pas de QB stars disponibles. La liste est nettement plus intéressante sur certaines positions, comme par exemple les running-backs, mais surtout sur les lignes secondaires (safeties et cornerbacks).

Dans cet article vous retrouverez les principaux agents libres par position, les informations seront mises à jour régulièrement.

Kirk Cousins, le futur des Redskins... (Patrick Smith, Getty)
Kirk Cousins, le futur des Redskins… (Patrick Smith, Getty)

Lire la suite »

Week 7 – Retour sur les matchs de dimanche

Publié le

Il y a des moments où l’on se demande si la NFL n’est pas devenue folle… Que pense une personne qui arrive à la mi-temps des matchs et qui voit les Bucs mener 24-0, les Dolphins gagner 41-0 et les Saints devant 20-0… Que pense une personne qui n’a pas suivi la NFL depuis la fin de la saison dernière et qui voit que les Colts sont à 1-4 avec Andrew Luck et 2-0 avec Matt Hasselbeck ? Point de folie, mais de la magie. Celle de la NFL qui nous a encore offert un dimanche passionnant. En guise d’apéritif, les fans Londonien ont pu assister à un match à rebondissements entre les Jaguars et les Bills. La suite de la journée nous a apporté d’autres rencontres animées, avec des comebacks, des humiliations et des équipes invaincues qui le restent.

Les Jaguars remportent leur premier match à Londres (AP-Tim Ireland)
Les Jaguars remportent leur premier match à Londres (AP-Tim Ireland)

Jacksonville Jaguars (2-5) 34 – Buffalo Bills (3-4) 31

  • Lorsque Blake Bortles voit sa passe interceptée et retournée en touchdown par Corey Graham, les Jaguars viennent d’encaisser 28 points de suite et se retrouvent menés 31-27.
  • En première mi-temps, la défense de Jacksonville a fait le boulot face à un E.J Manuel encore plus que moyen. Après un premier touchdown d’Allen Robinson, la défense va marquer 2 touchdowns en l’espace de 7 secondes. Le premier de Chris Clemons après un fumble forcé par Aaron Colvin sur E.J Manuel. Le second sur une pick-6 de Telvin Smith. E.J Manuel se fait intercepté une nouvelle fois sur le drive suivant, par Paul Poluszny, et T.J Yeldon termine le travail pour donner un large avantage aux Jaguars (27-3).
  • Blake Bortles donne finalement la victoire à Jacksonville en trouvant Allen Hurns à 2 minutes de la fin du match. Le QB a encore fait des erreurs qui ont failli coûter chères à son équipe, il termine avec 182 yards (13/29), 2 TD et 1 INT.
  • C’est la première victoire des Jaguars à Wembley. Ils avaient perdu les deux premiers.

Lire la suite »

Week 6 – Les gagnants et perdants

Publié le

Cette sixième semaine a vu plusieurs équipes rester invaincues. Parmi elles, les Bengals qui sont en mode rouleau compresseur et les Panthers qui sont allés chercher une victoire de prestige grâce à un grand Cam Newton. Il n’y a plus d’équipe sans victoire puisque les Lions ont gagné et Matthew Stafford a très bien réagi. Et outre les classiques gagnants et perdants de la semaine, les Colts ont ouvert les portes d’une nouvelle catégorie qui aurait plus sa place au cirque qu’en NFL…

Cameron Wake (4 sacks), symbole du réveil des Dolphins (Sun Sentinel)
Cameron Wake (4 sacks), symbole du réveil des Dolphins (Sun Sentinel)

Gagnants

Il y a tous types de profils dans les gagnants cette semaine. Des équipes qui remportent tous leurs matchs et qui semblent plus fortes chaque semaine. Mais aussi des équipes qui gagnent enfin après des semaines compliquées. On y retrouve également l’un des meilleurs receveurs de la ligue actuellement et mêmes des invités surprises.

Miami Dolphins

Le début de saison des Dolphins est très loin de celui qui était attendu après une intersaison riche en terme de recrutement. Sur les quatre premiers matchs, la défense de Miami n’était pas agressive, le jeu au sol était perdu (21ème contre 2ème en 2014) et Ryan Tannehill avait des moins bonnes stats que Jameis Winston. De quoi virer Joe Philbin.

Dan Campbell prend l’intérim et l’électrochoc a eu lieu dimanche avec une victoire convaincante à l’extérieur face aux Titans (38-10). Ryan Tannehill a été globalement efficace, réussissant 22 de ses 29 passes pour 226 yards et 2 touchdowns. Ses 2 interceptions sont encore un peu inquiétantes. Le jeu au sol des Dolphins est également revenu sur ce match. 2 touchdowns dans ce secteur et 113 yards en 19 courses pour Lamar Miller.

Mais le plus gros changement s’est vu en défense, où l’on a enfin vu le pass-rush qui était annoncé par tout le monde avec l’arrivée de Ndamukong Suh. Bien plus concernée, la défense a mise à mal la ligne offensive des Titans et Marcus Mariota. Cameron Wake, qui n’avait pas réussi un sack depuis le début de saison, en totalise 4 sur la première mi-temps seulement.

L’effet « nouveau coach » était clairement visible sur ce match, mais il faut maintenant voir si cela va durer. Lire la suite »

Week 4 – Les gagnants et les perdants

Publié le Mis à jour le

La quatrième semaine de la saison de NFL a été marqué par une « crise » des kickers, mais également par les records de Drew Brees et Adam Vinatieri. Certaines équipes comme les Giants ou les Falcons en sortent gagnantes, d’autres comme les Dolphins et les Cardinals en sortent perdantes.

Les Giants, favoris dans la NFC East ? (NY Daily News)
Les Giants, favoris dans la NFC East ? (NY Daily News)

Les gagnants

New York Giants

Après avoir battu les Redskins la semaine dernière, les Giants se sont offert une belle victoire à Buffalo dimanche. Dans le même temps, les Eagles perdaient face aux Redskins et les Cowboys chutaient face aux Saints. Avec un bilan de 2-2, les new-yorkais font maintenant figure de favoris dans cette division.

Si l’on analyse les quatre matchs des Giants cette saison, on se rend compte qu’ils devraient être invaincus. Lors de la première journée, ils se font rejoindre à cause de leur gestion du temps, et lors du deuxième match, ils se sont font de nouveau remonter dans le dernier quart-temps par Atlanta. Donc les Giants pourraient être à 4-0, avec un calendrier assez compliqué.

Penchons-nous maintenant sur certains joueurs, notamment en attaque, qui font de cette équipe la candidate la plus sérieuse au titre de la division. Eli Manning a encore rendu une belle copie avec 212 yards (20/35 à la passe) et 3 touchdowns pour 1 interception. Sur la saison, le quarterback affiche 63% de passes réussies, 976 yards, 7 touchdowns pour 1 interception, et son meilleur rating en carrière avec 96.4. Autre joueur, qui a changé cette attaque depuis son arrivée, Odell Beckham Jr. Le receveur a battu un nouveau record de précocité, avec 1612 yards sur ses 16 premiers matchs en NFL.

Les Giants auront l’occasion d’enchaîner une troisième victoire de rang en recevant San Francisco lors de la week 5. Ils auront ensuite deux matchs cruciaux dans la division, avec un déplacement à Philadelphia et la réception de Dallas. Lire la suite »

Week 4 – Retour sur les matchs de dimanche

Publié le

La quatrième semaine de la saison nous a emmené de l’autre côté de l’atlantique, en Angleterre, où les Jets ont confirmé leur bon début de saison. Mais il s’est également passé beaucoup de chose sur le territoire américain, avec notamment deux prolongations et beaucoup de match très disputés. Comme chaque lundi, voici le résumé des matchs de dimanche.

Chris Ivory et les Jets dominent les Dolphins à Wembley (AP)
Chris Ivory et les Jets dominent les Dolphins à Wembley (AP)

Miami Dolphins (1-3) 14 – New York Jets (3-1) 27

  • Londres et son stade de Wembley accueillait son 12ème match de NFL, mais le premier entre rivaux d’une même division.
  • L’homme du match est le running-back Chris Ivory, qui gagne 166 yards au sol (son record personnel) et marque un touchdown.
  • Ryan Tannehill ne réussit que 43% de ses passes (19/44) pour 198 yards, 2 touchdowns et 2 interceptions. Miami ne converti aucun 3rd down (0/12).
  • Malgré une large domination (425 yards offensif à 226), les Jets ont permis aux Dolphins de rester dans le match en commettant 14 pénalités (163 yards).
  • Le coach de Miami, Joe Philbin, s’est dit « pas inquiet pour son job »… Evidemment il a été remercié aujourd’hui. Il part avec un bilan de 24-28.
  • Les Jets ont remporté leurs trois matchs par plus de 13 points d’écarts, soit plus que lors des deux dernières saisons cumulées.

Lire la suite »