dak prescott

Week 3 – MNF – Dallas se reprend dans l’Arizona

Publié le Mis à jour le

Le dernier match de la 3ème journée se jouait dans le désert de l’Arizona, entre les Cardinals et les Cowboys. Les locaux voulaient se rassurer après une défaite à Detroit et ouverture et une victoire poussive à Indianapolis la semaine dernière. Quant aux visiteurs, ils devaient rebondir après la lourde défaite subie à Denver. Bien emmenés par Dak Prescott et Ezekiel Elliot, les Cowboys se sont rassurés et repartent avec une victoire 28-17.

Les Cowboys se relance avec cette victoire à l’extérieur (The Dallas Morning News)

Le film du match

Plus tranchants, les Cardinals démarrent mieux le match et marquent en premier sur une passe de 25 yards de Carson Palmer pour Jaron Brown, qui conclut un premier drive de 82 yards. La première mi-temps du QB est globalement très bonne, avec 145 yards (15/18) et 1 TD. Arizona domine plutôt franchement les 2 premier quart-temps, avec 152 yards offensifs contre 57 pour Dallas et presque 20 minutes de possession. Mais les deux équipes sont à égalité à la pause, Dak Prescott ayant trouvé la faille au sol en fin de 2ème quart-temps.

Au retour des vestiaires, les Cowboys sont plus incisifs et ils vont prendre l’avantage grâce à une passe de touchdown de Dak Prescott pour Dez Bryant. Mais les Cards recollent rapidement dans le 3ème quart-temps, grâce à Larry Fitzgerald. Le QB de Dallas va de nouveau faire passer son équipe devant en début de 4ème quart-temps lorsqu’il trouve Brice Butler sur une passe de 37 yards. La franchise de l’Arizona répond une nouvelle fois grâce à une superbe action de Fitzgerald sur une 3ème tentative et 18, mais les locaux ne peuvent faire mieux qu’un field-goal. Les Cowboys vont alors en profiter pour boucler le match, et c’est Ezekiel Elliott qui marque le dernier touchdown sur une course. Lire la suite »

Publicités

Week 1 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le

La saison 2017-2018 de NFL est officiellement lancée et évidemment rien ne s’est passé comme prévu. Cela avait débuté jeudi lorsque les Pats, que certains voyaient invaincus sur la saison, ont perdu à domicile face aux Chiefs. Et ça a continué dimanche. Comme prévu, l’affiche entre les Packers et les Seahawks a été une bataille défensive. Comme prévu, l’équipe qui a marqué le plus de point est les Rams. Et comme prévu, les Jets ont perdu (dans ce cas c’était en effet prévu…).

Les Bills sont seuls leaders de l’AFC EAST ! (AP)

Buffalo Bills (1-0) 21 – New York Jets (0-1) 12

  • Première sortie réussie pour le nouveau coach Sean McDermott. Les Bills ont montré de belles choses, notamment en deuxième mi-temps pour écarter les Jets et prendre seuls la tête de l’AFC East.
  • Absent plusieurs semaines après une commotion, le QB Tyrod Taylor était au rendez-vous et termine avec 224 yards (16/28) et 2 TD (pour 1 INT).
  • Au sol, LeSean McCoy débute avec 110 yards en 22 courses. Dans les airs, la recrue Jordan Matthews attrape 2 balles pour 61 yards.
  • Une autre recrue s’est illustrée en défense, Micah Hyde, qui intercepte Josh McCown en fin de match pour sceller la victoire de Buffalo.
  • Josh McCown, QB titulaire des Jets pour ce match d’ouverture, repart avec 187 yards et 2 interceptions. Le jeu au sol ne gagne que 38 yards au total.
  • Les New Yorkais ont été globalement inefficaces, avec seulement 11 first-downs et 4 third-downs convertis (sur 14).

Chicago Bears (0-1) 17 – Atlanta Falcons (1-0) 23

  • Le champion NFC a eu plus de mal que prévu à Chicago mais repart avec une courte victoire. Matt Ryan totalise 321 yards (21/30) et 1 TD et a mené deux gros drives dans le 4ème quart-temps.
  • Gros match du TE Austin Hooper, qui gagne 128 yards en 2 réceptions seulement, dont 1 touchdown de 88 yards. Julio Jones a été un peu plus discret avec 66 yards.
  • Les Bears auraient pu l’emporter mais ils n’ont pas réussi à marquer le touchdown décisif sur leur dernier drive. Josh Bellamy puis Jordan Howard n’arrivant pas à contrôler la balle dans les 5 yards des Falcons.
  • Mike Glennon faisait ses débuts pour Chicago et finit avec 213 yards (26/40) et 1 TD.
  • La révélation du match pour les Bears est Tarik Cohen. Le RB termine leader de son équipe au sol, avec 66 yards en 5 courses seulement, et dans les airs, avec 8 réceptions pour 47 yards et 1 TD.
  • Mauvaise nouvelle en revanche pour Kevin White. Le receveur s’est de nouveau blessé, à l’épaule cette fois, et il pourrait manquer le reste de la saison.

Lire la suite »

Présentation de la saison 2017-2018 – NFC EAST

Publié le

Personne n’avait réellement prévu que les Cowboys remporterait 13 matchs et la division NFC East avec deux rookies pour mener l’attaque. Et rien ne dit que Dallas va de nouveau dominer une division qui s’annonce relativement disputée. Les Redskins semblent un petit peu derrière, mais chaque franchise semble avoir des arguments pour aller en playoffs. Et la suspension récente d’Ezekiel Elliott affaiblit légèrement le tenant du titre.

Dak Prescott et Ezekiel Elliott, saison 2 (Getty)

DALLAS COWBOYS

Derrière un duo de rookies exceptionnels, les Cowboys ont fait forte impression dans la NFC East la saison passée. Dak Prescott a été élu meilleur rookie de la saison et fait figure de Quarterback du futur à Dallas. Et Ezekiel Elliott a terminé leader de NFL en yards au sol. La saison s’est terminée au Divisional Round à Green Bay, et cette saison la franchise texane espère faire encore mieux et retrouver le Super Bowl. Lire la suite »

Classement des meilleurs QB avant la saison 2017-2018

Publié le Mis à jour le

Une équipe de football américain est composé de beaucoup de joueurs, mais aucun n’est plus important que le Quarterback. Pour prouver la suprématie de cette position, pas besoin d’aller bien loin. Sur les 10 derniers MVP, 9 sont des QB. Matt Ryan est le dernier en date, et le QB des Falcons a manqué le doublé MVP – Super Bowl à cause du comeback épique d’un autre QB, la légende Tom Brady.

Aaron Rodgers garde sa place au sommet de la hiérarchie
Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3
Aaron Rodgers GB Andrew Luck IND Dak Prescott DAL
Tom Brady NE Ben Roethlisberger PIT Matthew Stafford DET
Matt Ryan ATL Cam Newton CAR Eli Manning NYG
Drew Brees NO Derek Carr OAK Andy Dalton CIN
Russell Wilson SEA Philip Rivers LAC Carson Palmer ARI
Chapeau 4 Chapeau 5  
Alex Smith KC Ryan Tannehill MIA  
Marcus Mariota TEN Sam Bradford MIN  
Jameis Winston TB Tyrod Taylor BUF  
Kirk Cousins WAS Blake Bortles JAX  
Joe Flacco BAL Carson Wentz PHI  

1. Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

La longévité de Tom Brady et le trophée de MVP de Matt Ryan n’y changeront rien, Aaron Rodgers est actuellement le meilleur QB de NFL. Remis en question en début de saison dernière, le QB des Packers a fini la saison avec 40 TD (leader NFL) pour seulement 7 interceptions et une série de 8 victoires avant la défaite en finale de conférence. Son intelligence de jeu et son timing lui permettent d’exploiter la moindre brèche et de faire gagner des matchs à son équipe. Il affiche 104.1 de rating en carrière, un record.

2. Tom Brady (New England Patriots)

Après sa suspension de 4 matchs, Tom Brady était un homme en mission. Et à 39 ans (il vient d’avoir 40 le 3 aout), il a réussi sa mission en emmenant ses Patriots au Super Bowl et en remportant une 5ème bague de champion. Avec son expérience et son intelligence de jeu, il fait la différence avant le snap et donne l’impression d’être facile. A l’image de Peyton Manning, l’âge aura bien raison de Tom Brady un jour, mais en attendant il semble encore capable de dominer son sport une saison de plus. Avant de refermer le livre ou sera écrit sa légende ?

3. Matt Ryan (Atlanta Falcons)

Après quelques saisons moyennes, Matt Ryan est reparti de l’avant sous les ordres de Kyle Shanahan. A tel point qu’il est passé tout près d’un doublé MVP – Champion du Super Bowl. L’objectif pour Ryan est désormais de confirmer cette saison 2016 exceptionnelle (4944 yards, 38 TD – 7 INT), et de faire oublier ce Super Bowl perdu alors que les Falcons menaient 28-3 à la mi-temps. Il lui faudra aussi confirmer sans Kyle Shanahan, parti coacher les 49ers. Lire la suite »

L’équipe-type Rookie de la saison 2016/2017

Publié le

Chaque saison, des petits nouveaux font leurs débuts dans l’élite. Les résultats sont souvent contrastés, avec des joueurs qui parviennent à s’adapter rapidement, d’autres qui n’y arriveront jamais, et certains qui déjouent les pronostics pour s’imposer.  Cette saison plusieurs franchises ont été bien aidé par leurs rookies. Ainsi, les Cowboys n’ont pas hésité à confier leur attaque à Dak Prescott et Ezekiel Elliott, et des franchises comme Atlanta ou San Diego ont vu leurs défenses progresser grâce à ce sang neuf.

ATTAQUE

Quarterback

Dak Prescott (Cowboys)

Stats 2016 : 67.8%, 3667 yards (229.2 par match), 23 TD – 4 INT, 104.9 rating

Lorsque les Cowboys ont drafté Dak Prescott en 135ème position (7 autres QB ont été pris avant lui), ils voyaient le joueur de Mississippi State comme leur 3ème option derrière Romo et Sanchez. Mais suite à la blessure du premier et aux performances peu emballantes du second, Prescott a eu sa chance. Il a été très bon en pré-saison et les Cowboys ont décidé qu’il débuterait la saison régulière comme titulaire. Un choix osé mais payant puisque le QB a terminé la saison avec des stats impressionnantes pour un rookie et a mené son équipe en playoffs avec le meilleur bilan de la NFC. Une des forces de Prescott est sa mobilité, puisqu’il n’hésite pas à sortir de sa poche. Très à l’aise dans ces situations, il affiche le 2ème meilleur rating (103.6), derrière Jameis Winston (118.7). Son trophée de meilleur rookie offensif le récompense pour cette saison aussi belle que surprenante.

Dak Prescott, meilleur rookie offensif et une des surprises de la saison (USA Today)
Dak Prescott, meilleur rookie offensif et une des surprises de la saison (USA Today)

Remplaçant : Carson Wentz (Eagles)

Lire la suite »

Week 16 – MNF : Dallas Cowboys 42 – Detroit Lions 21

Publié le Mis à jour le

La 16ème journée se terminait au cœur du Texas, entre deux des meilleures équipes de la NFC. Les Cowboys, meilleur bilan de la conférence, accueillaient les Lions, leader de la NFC North. Detroit a tenu une mi-temps avant d’exploser. Résumé.

Dez Bryant s'improvise QB... (The Dallas Morning News)
Dez Bryant s’improvise QB… (The Dallas Morning News)

Lire la suite »

Week 15 – Ce qu’il faut retenir

Publié le Mis à jour le

Dès jeudi, Seattle est devenu la 1ère équipe à remporter sa division (la NFC West). Dimanche, plusieurs affiches décisives en vue des playoffs se jouaient. Les Raiders ont ainsi validé leur ticket, alors que les Broncos sont sortis de l’image des playoffs. Et pendant ce temps, les Browns ont perdu pour la 14ème fois en 14 matchs… Résumés des matchs de la week 15.

Nouvelle victoire face à une grosse écurie pour les Titans (AP)
Nouvelle victoire face à une grosse écurie pour les Titans (AP)

Kansas City Chiefs (10-4) 17 – Tennessee Titans (8-6) 19

  • Menés 17-7 à un point, les Titans sont allés chercher une nouvelle victoire de prestige sur le terrain des Chiefs. Un touchdown du RB Derrick Henry ramène d’abord Tennessee à 1 point, mais la tentative de conversion à 2 points échoue. Les Chiefs ont alors la possibilité de manger le chrono mais la défense des Titans les en empêche. Mariota réussit ensuite quelques passes importantes et Ryan Succop donne la victoire à son équipe grâce à un field-goald de 53 yards.
  • Une semaine après avoir battu les Broncos à domicile, les Titans s’offrent cette fois les Chiefs à l’extérieur. Deux victoires qui les placent en bonne position en vue des playoffs, et qui leurs donnent des références intéressantes.
  • Le match avait pourtant mal débuté pour Tennessee. Marcus Mariota avait lancé une interception et perdu un fumble, et il a été imité par son receveur Rishard Matthews. Le QB originaire d’Hawaii n’a pas l’habitude de jouer par un tel froid (il faisait -17 au coup d’envoi). Il finit avec 241 yards et 1 interception.
  • Du côté des Chiefs, Tyreek Hill s’est de nouveau illustré avec un joli touchdown de 68 yards sur une course qui a berné la défense des Titans.
  • Les 4 touchdowns du match sont marqués au sol. Tyreek Hill lance donc la mode, imité par son QB Alex Smith un peu plus tard. Pour les Titans, Derrick Henry marque 2 fois.

Lire la suite »