divisional

Retour sur les AFC Divisional Playoffs

Publié le Mis à jour le

La finale de conférence AFC opposera donc deux équipes habituées des playoffs, les Patriots et les Steelers. Les Pats ont assez largement dominé les Texans pour se qualifier pour une 6ème finale de rang, alors que Pittsburgh a gagné à l’arraché, sans marquer de touchdown à Kansas City.

Dion Lewis, le facteur X des Pats pour les playoffs (Getty)
Dion Lewis, le facteur X des Pats pour les playoffs (Getty)

New England Patriots 34 – Houston Texans 16

Ce qu’il faut retenir

  • Les Patriots en ont pris l’habitude, les voilà de retour en finale de conférence. Pour la 6ème saison de rang, la franchise de New England fait partie des 2 meilleures équipes de l’AFC. Ce sera la 11ème finale de conférence pour le duo Brady / Belichick, un record évidemment.
  • Face à l’une des meilleures défenses de la ligue, Tom Brady a lancé 2 interceptions, soit autant que lors de la saison régulière. Le QB termine avec 287 yards et 2 TD. Il a également dû faire face à une pression constante de Jadeveon Clowney et Whitney Mercilus.
  • Mais Houston n’a pas réussi à capitaliser sur les pertes de balles adverses, au contraire des Pats. Les Texans ne marquent que 2 fields-goals après leurs 2 interceptions.
  • Après un match encourageant la semaine dernière contre Oakland, Brock Osweiler a de nouveau été en difficulté. Le QB de Houston lance pour seulement 198 yards, avec 3 interceptions.
  • Le kicker des Pats, Stephen Gostkowski, est devenu le 3ème joueur en termes de points marqués en playoffs. Avec 133, il dépasse Jerry Rice.
  • Petite stats pour terminer. Tom Brady compte 23 victoires en playoffs en carrière, soit plus que 27 des 32 franchises de NFL depuis 1970…

Lire la suite »

Publicités

Divisional Round – Les gagnants et perdants

Publié le

Lors du Divisional Round, les quatre rencontres se sont décidés par 7 points ou moins d’écart, soit un détail. Ça peut être un fumble à un moment critique, un sack décisif ou un management douteux du chronomètre…

Pour aider leur équipe à gagner, certains joueurs ont sortis le grand jeu avec des performances de haut vol. Tom Brady, Luke Kuechly ou Larry Fitzgerald font ainsi parti des gagnants du week-end.  

Difficile d'éviter Luke Kuechly (ESPN)
Difficile d’éviter Luke Kuechly (ESPN)

Gagnants

Tom Brady

« Vintage » Brady ! C’est le mot qui revient dans la presse après la superbe performance du quarterback des Patriots. Face aux Chiefs, Tom Brady a pris les choses en mains et termine avec 302 yards et 2 touchdowns à la passe. Il s’est même permis d’en ajouter un troisième sur une course. Lire la suite »

NFL Playoffs – Retour sur le Divisional Round

Publié le Mis à jour le

Lors du tour des wild-cards, les 4 équipes à l’extérieur avaient remporté leur match. La tendance s’est inversée sur le Divisional Round puisque les 4 équipes évoluant à domicile se sont qualifiées pour les finales de conférences. Nous aurons donc les 2 meilleures équipes de chaque conférence présentes dans le dernier carrée.

Les affiches du week-end nous ont toutes proposées un superbe spectacle et se sont toutes terminées avec 7 points ou moins d’écart. De la prestation « vintage » de Tom Brady, au « Hail Mary » d’Aaron Rodgers, en passant par la tentative de comeback des Seahawks, il y a eu des émotions de toutes sortes sur les terrains de NFL. Retour sur les matchs.

Tom Brady était particulièrement en forme face aux Chiefs (Jim Rogash - Getty)
Tom Brady était particulièrement en forme face aux Chiefs (Jim Rogash – Getty)

Lire la suite »

Présentation du Divisional Round

Publié le

Après un tour de wild-cards complétement fou, qui a vu les 4 équipes à l’extérieur gagner leurs matchs, il ne reste plus que 8 franchises en lice. Les 2 meilleures équipes de chaque conférence reçoivent et tenteront de faire retrouver des couleurs aux équipes à domicile.

Dans l’AFC, les Patriots sont presque au complet et accueillent une équipe de Kansas City diminuée mais sur une série de 11 victoires consécutives. Les Broncos de Peyton Manning tenteront de continuer leur chemin en écartant des Steelers qui joueront avec une attaque décimée.

Dans la NFC, le choc entre les Panthers et les Seahawks promet un match accroché et intense. Dans l’autre affiche, les Cardinals recevront les Packers pour une rencontre qui s’annonce comme la plus offensif de ce Divisional Round.

A un peu plus de 24 heures du premier match, nfl-france vous présente ces 4 affiches.

Tom Brady pourra compter sur le retour de Julian Edelman (Matthew Emmons - USA Today)
Tom Brady pourra compter sur le retour de Julian Edelman (Matthew Emmons – USA Today)

Lire la suite »

AFC Divisional Round : Chargers 17 – Broncos 24, Denver résiste au retour tardif de San Diego

Publié le

On le savait avant le match, San Diego est l’une des équipes qui a causé le plus de problèmes à Denver, notamment sur sa force majeur qui est son jeu offensif. Hier soir, les Broncos ont rapidement pris les devants mais n’ont pas tué le match. Les Chargers ont bien failli en profiter pour revenir dans le quatrième quart-temps.

Le film du match

Dimanche, c'était le Manning "manager"
Dimanche, c’était le Manning « manager »

Denver avait retenu la leçon et savait que les Chargers allaient de nouveau tenter de garder la balle le plus possible pour laisser Peyton Manning et son attaque sur le banc. Du coup, les Broncos ont pris les californiens à leur propre jeu. Pendant trois quart-temps, la stratégie fonctionne parfaitement pendant 3 quart-temps et demi. En première mi-temps, Peyton Manning lance deux touchdowns et permet aux Broncos de mener 14-0. Il trouve d’abord Demaryius Thomas, et envoie ensuite Wes Welker dans la end-zone pour son retour de blessure. Le QB se fait intercepté juste avant la pause, sans conséquence, mais on se dit alors que certes Denver mène confortablement mais ils auraient pu avoir plus d’avance.

Même constat dans le troisième quart où ils ne parviennent toujours pas à tuer la rencontre. Ils montent à 17-0 grâce à un field-goal de Matt Prater. Les Chargers vont attendre cette dernière période pour enfin se réveiller et pour marquer leurs premiers points. Philip Rivers trouve Keenan Allen, discret jusque là. Denver va répondre avec un long drive, terminé par Knowshon Moreno qui redonne 17 points d’avance à son équipe. Les Broncos semblaient avoir fait le plus dur, mais San Diego va pousser jusqu’au bout. Sous l’impulsion du duo Rivers-Allen, les Chargers remontent 80 yards et le rookie marquent son second touchdown du jour. Et sur le renvoi, ils récupèrent le onside kick puis marquent un field-goal qui les ramènent à un touchdown d’écart (24-17). L’erreur des californiens vient peut être de ne pas avoir tenté un second onside kick, car derrière Peyton Manning va gérer de main de maître la dernière possession du match et assurer la victoire de Denver.

Les stats

Rivers et les Bolts n'ont pas démérités mais se sont réveillés trop tard
Rivers et les Bolts n’ont pas démérités mais se sont réveillés trop tard

Le fort vent qui soufflait sur le Mile High Stadium a rendu difficile le jeu de passes. Peyton Manning rend une bonne copie, avec 230 yards et 2 TD pour 1 interception, il a surtout apporter son expérience pour gérer les drives. Du coup les Broncos sont beaucoup passé par le jeu au sol, 33 courses et 134 yards répartis entre Moreno (82 yards, TD) et Ball (52 yards). A noter le très bon match de la défense de Denver, qui a notamment limité Philip Rivers à 5 passes réussies et 35 yards en première mi-temps.

Le QB des Chargers s’est finalement réveillé dans le quatrième quart-temps, pour finir avec 217 yards et 2 TD. Ses deux passes terminent dans les bras de Keenan Allen, le rookie collecte 142 yards. San Diego a été derrière tout le match, du coup on a très peu vu Ryan Mathews (5 courses pour 29 yards).

Et ensuite ?

Manning vs Brady, acte 15. Et oui, les deux meilleurs quarterbacks de leur génération se retrouveront pour la quinzième fois. Un duel de légende pour une finale de conférence, l’affiche entre les Broncos et les Patriots s’annonce exceptionnel. Le QB des Pats a l’avantage au nombre de victoire, mais Manning sait qu’il tient peut-être sa denrière chance d’aller au Super Bowl. Vivement dimanche…

NFC Divisional Round : 49ers 23 – Panthers 10, San Francisco contrôle Newton, Carolina, et retrouvera Seattle en finale de conférence

Publié le Mis à jour le

Lors du match de saison régulière, le match avait été très fermé entre deux des meilleures défenses de la NFL. Les Panthers était venu arracher une victoire 10-9 à San Francisco. Les 49ers se sont vengé ce soir en éliminant Carolina grâce à une belle victoire et un match parfaitement contrôlé.

Le film du match

Les playoffs réussissent bien à Colin Kaepernick
Les playoffs réussissent bien à Colin Kaepernick

Comme lors du match de saison régulière, les 49ers sont les premiers à marquer, mais ils ne parviennent pas à faire mieux que deux field-goals (6-0). Et ce sont les Panthers qui vont marquer le premier touchdown du match, une passe millimétrée de 31 yards de Cam Newton pour Steve Smith. Carolina va même mener 10 à 6 après un field-goal. Mais cette fois, Colin Kaepernick et l’attaque des 49ers vont réagir. Le QB trouve Vernon Davis pour redonner l’avantage aux Californiens avant le mi-temps (13-10).

La deuxième mi-temps est ensuite parfaitement contrôlée par San Francisco, qui ne va plus encaisser de points. Dès le retour des vestiaires, Colin Kaepernick réalise un big play, une passe de 45 yards pour Anquan Boldin. Deux actions plus tard, Kap termine lui-même le boulot avec une course. Les 49ers vont ensuite marquer un dernier field-goal, après une course de 39 yards de Frank Gore. Score final 23 à 10.

Les stats

La défense des 49ers a mis une grosse pression sur Newton
La défense des 49ers a mis une grosse pression sur Newton

Colin Kaepernick continue ses bonnes performances en playoffs. Le QB termine avec 196 yards et 1 TD à la passe, et ajoute un touchdown sur une course. Sa cible préférée a une nouvelle fois été Anquan Boldin, qui termine avec 8 réceptions pour 136 yards. Frank Gore gagne lui 84 yards en 17 courses.

La défense des San Francisco a pris le dessus sur Carolina, avec notamment une pression intense sur Cam Newton. Le QB, qui termine avec 267 yards, se fait intercepté deux fois et sacké à quatre reprises. Les 49ers ont également arrêté les Panthers deux fois sur la ligne d’en-but.

Et ensuite ?

San Francisco se qualifie pour sa troisième finale de conférence consécutive, et n’est plus qu’à un match de revenir au Super Bowl. Ils affronteront le rival de la NFC West, et meilleure équipe de la conférence, les Seattle Seahawks. Chaque équipe a remporté un match lors des affrontements en saison régulière.

 

AFC Divisional Round – Colts 22 – Patriots 43, Blount et les Pats surclassent Indianapolis et avancent en finale de conférence

Publié le

Une semaine après son incroyable comeback face à Kansas City, Andrew Luck était de nouveau attendu. Mais cette fois il n’a rien pu faire face à une équipe de New-England plus forte, portée par un LeGarrette Blount en feu. La défense des Colts a de nouveau coulé.

Le film du match

166 yards, 4 TD : record de franchise pour Blount
166 yards, 4 TD : record de franchise pour Blount

Alors que tout le monde attendait le duel entre Tom Brady et Andrew Luck, c’est LeGarrette Blount qui a brillé. Dès le début du match, et bien aidé par une interception sur Luck, le running-back ouvre le score sur un course au près. Il va doubler et tripler la mise sur des actions similaires un peu plus tard. A la mi-temps il compte déjà 3 TD. Andrew Luck avait lui trouvé Brazill pour revenir un peu, à la pause les Pats mènent 21 à 12.

En début de troisième quart-temps, Vinatieri ramène les Colts à 6 points, mais quand ce n’est pas Blount c’est Ridley qui marque. Le RB redonne un peu d’air à New-England. Andrew Luck n’avait bien entendu pas dit son dernier mot, et trouve une nouvelle fois Brazill dans la end-zone pour rester au contact. Mais Blount avait gardé le meilleur pour la fin, avec une course de 73 yards pous son quatrième touchdown du jour. Indianapolis ne s’en remettra pas, et Ridley ajoutera même un sixième touchdown au sol pour New-England. Score final 43 à 22.

Les stats

Brady, seul joueur de l'histoire avec 6000+ yards en playoffs
Brady, seul joueur de l’histoire avec 6000+ yards en playoffs

Le MVP du match est donc bien entendu LeGarrette Blount qui termine avec 166 yards et  4 TD, un record de franchise. Ridley ajoute 52 yards et 2 TD. Au total le jeu au sol des Pats a gagné 234 yards. Tom Brady s’est contenté de gérer le match, il finit avec 198 yards, suffisant pour devenir le premier QB à atteindre les 6000 yards à la passe en playoffs.

Pour les Colts, Luck lance pour 331 yards et 2 TD (pour Brazill), mais le QB s’est fait intercepté à quatre reprises. T.Y Hilton a une nouvelle fois été sa cible numéro un, il termine avec 103 yards. Donald Brown gagne 63 yards en 17 courses.

Et ensuite ?

Les Patriots joueront leur troisième finale de conférence AFC, contre le vainqueur du match entre les Broncos et les Chargers. Tom Brady atteint ce stade de la compétition pour la septième fois en douze saisons.