drew brees

Week 3 – Un dimanche de protestation et de folie en NFL

Publié le Mis à jour le

Donald Trump, le président américain, s’est exprimé cette semaine sur Colin Kaepernick et les joueurs qui ne « respectent » pas l’hymne du pays, en se mettant à genoux ou en en levant le point en signe de protestation contre les inégalités raciales. Ses propos ont eu l’effet inverse et ont relancé le mouvement. De nombreux joueurs se sont mis à genoux, d’autres se sont échauffés, et des équipes sont mêmes restées dans les vestiaires. Ils ont ensuite semblé particulièrement motivés sur le terrain, puisqu’ils nous ont offert un magnifique dimanche de football.

Même depuis Londres, les joueurs de NFL ont protesté contre les propos de Donald Trump (AP)

Jacksonville Jaguars (2-1) 44 – Baltimore Ravens (2-1) 7

  • La 3ème journée a débuté un peu plus tôt hier, avec le premier match de la saison délocalisé à Londres. Wembley accueillait les Jaguars et les Ravens.
  • Habitués des matchs à Londres (leur 5ème), les Jaguars ont rapidement pris les choses en main. A la mi-temps, Jacksonville mène déjà 23-0, et domine largement les débats. 256 yards offensifs contre 15 seulement pour Baltimore, 17 first-downs à 1.
  • Très à l’aise, Blake Bortles affiche 196 yards et 2 TD à la mi-temps, et termine avec 244 yards et 4 TD à la fin de la rencontre. 3 de ses passes de touchdown sont attrapées par le TE Marcedes Lewis.
  • Les Ravens sauvent l’honneur en fin de rencontre, lorsque Ryan Mallett trouve Benjamin Watson. Mallett est entré à la place de Joe Flacco dans le 4ème quart-temps, ce dernier n’affichant que 28 yards et 2 interceptions.
  • Pour la 3ème fois en 3 matchs, le RB rookie des Jaguars, Leonard Fournette, marque un touchdown. Il termine avec 59 yards au sol et 21 dans les airs.

Buffalo Bills (2-1) 26 – Denver Broncos (2-1) 16

  • Pour la deuxième semaine de suite, LeSean McCoy a été muet au sol. Mais cette fois, les Bills ont réussi à surmonter ce problème et gagner.
  • Tyrod Taylor s’est montré particulièrement efficace, réussissant 20 de ses 26 passes, pour 213 yards et 2 TD. Et la défense a fait le reste, notamment en fin de rencontre pour éviter un retour des Broncos. Les Bills ont en effet récupéré la balle lors des 4 dernières possessions de Denver, grâce à 2 interceptions et 2 stops sur 4ème
  • Bien moins dominants qu’il y a une semaine face aux Cowboys, les Broncos perdent leur premier match de la saison pour leur premier déplacement. Trevor Siemian a été bien moins performant que lors de la week 2 avec 259 yards, 0 touchdown et 2 interceptions.

Lire la suite »

Publicités

Week 2 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le

A 40 ans, Tom Brady est toujours aussi motivé, surtout après une défaite. Les Saints en ont fait les frais en se faisant trouer par le QB des Pats. Dans le même temps, les deux équipes Floridiennes qui débutaient leurs saisons hier sont sorties victorieuses, et les Falcons ont dominé les Packers dans l’affiche de cette 2ème journée.

La défense des Ravens continue d’imposer sa loi (baltimoreravens.com)

Baltimore Ravens (2-0) 24 – Cleveland Browns (0-2) 10

  • La défense de Baltimore continue son début de saison dominant en forçant 5 pertes de balle, 4 interceptions et 1 fumble comme la semaine dernière à Cincinnati. Cela fait déjà 10 pertes de balle forcées pour les Ravens.
  • Les Ravens ont d’abord mené la vie dure au rookie DeShone Kizer. Ce dernier est sorti dans le 2ème quart-temps à cause d’une migraine, avec déjà 1 interception et 1 fumble (forcé par Terrell Suggs). Le jeune QB reprend sa place dans le 3ème quart-temps et lance 2 interceptions de plus. Entre temps, Baltimore avait également intercepté une passe de Kevin Hogan. Hogan mène tout de même les Browns à leur seul touchdown, le premier de la carrière du TE rookie David Njoku.
  • De nouveau mis dans un fauteuil par sa défense, Joe Flacco a tout de même haussé son niveau de jeu comparé à la semaine dernière. Il lance pour 217 yards (25/34), 2 touchdowns et 1 interception.
  • A noter le très bon match du RB Javorius Allen pour Baltimore. Il termine leader au sol avec 66 yards en 14 courses, et ajoute 35 yards et 1 TD dans les airs.
  • Le seul bémol est la blessure du Guard Marshal Yanda, qui s’est fracturé une cheville et ne rejouera pas de la saison.
  • Milestone impressionnant atteint par le LT de Cleveland, Joe Thomas. Il a en effet passé la barre des 10 000 snaps consécutifs joués. J.J Watt et même LeBron James ont tenu à le féliciter via twitter.

Lire la suite »

Présentation de la saison 2017-2018 – NFC South

Publié le

Les Falcons sont logiquement favoris dans cette division puisqu’ils sortent d’un Super Bowl. Mais difficile de savoir dans quel état d’esprit ils seront après la claque qu’ils ont reçu en février dernier. Et durant l’intersaison, les autres équipes de la division se sont renforcés pour pouvoir les challenger. Les Panthers et les Buccaneers arrivent avec des attaques plus puissantes et plus complètes, alors que les Saints ont tenté de fixer leur défense. L’AFC South pourrait bien être l’une des divisions les plus relevées en 2017.

Matt Ryan et les Falcons doivent oublier leur défaite au Super Bowl pour tenter d’y revenir (Sharp Magazine)

ATLANTA FALCONS

C’est déjà très difficile de revenir au Super Bowl quand on vient d’y perdre (25 ans sans qu’un perdant revienne la saison d’après), mais que dire quand on vient de se prendre le plus gros comeback de l’histoire de la finale… L’effectif des Falcons doit leur permettre d’y revenir pour le gagner, mais le moral doit être solide pour oublier la déconvenue. Peut-être que le fait de jouer dans un nouveau stade peut aider ? Après 27 ans au Georgia Dome, les Falcons joueront au Mercedes-Benz Stadium, un petit bijou d’architecture et de technologie.

Bilan 2016

11-5

Arrivées

Andre Robert (WR), Dontari Poe (NT)

Départs

Patrick DiMarco (FB), Jacob Tamme (TE), Dwight Freeney (DE), Tyson Jackson (DE), Jonathan Babineaux (DT), Sean Weatherspoon (OLB), Paul Worrilow (ILB) Lire la suite »

Classement des meilleurs QB avant la saison 2017-2018

Publié le Mis à jour le

Une équipe de football américain est composé de beaucoup de joueurs, mais aucun n’est plus important que le Quarterback. Pour prouver la suprématie de cette position, pas besoin d’aller bien loin. Sur les 10 derniers MVP, 9 sont des QB. Matt Ryan est le dernier en date, et le QB des Falcons a manqué le doublé MVP – Super Bowl à cause du comeback épique d’un autre QB, la légende Tom Brady.

Aaron Rodgers garde sa place au sommet de la hiérarchie
Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3
Aaron Rodgers GB Andrew Luck IND Dak Prescott DAL
Tom Brady NE Ben Roethlisberger PIT Matthew Stafford DET
Matt Ryan ATL Cam Newton CAR Eli Manning NYG
Drew Brees NO Derek Carr OAK Andy Dalton CIN
Russell Wilson SEA Philip Rivers LAC Carson Palmer ARI
Chapeau 4 Chapeau 5  
Alex Smith KC Ryan Tannehill MIA  
Marcus Mariota TEN Sam Bradford MIN  
Jameis Winston TB Tyrod Taylor BUF  
Kirk Cousins WAS Blake Bortles JAX  
Joe Flacco BAL Carson Wentz PHI  

1. Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

La longévité de Tom Brady et le trophée de MVP de Matt Ryan n’y changeront rien, Aaron Rodgers est actuellement le meilleur QB de NFL. Remis en question en début de saison dernière, le QB des Packers a fini la saison avec 40 TD (leader NFL) pour seulement 7 interceptions et une série de 8 victoires avant la défaite en finale de conférence. Son intelligence de jeu et son timing lui permettent d’exploiter la moindre brèche et de faire gagner des matchs à son équipe. Il affiche 104.1 de rating en carrière, un record.

2. Tom Brady (New England Patriots)

Après sa suspension de 4 matchs, Tom Brady était un homme en mission. Et à 39 ans (il vient d’avoir 40 le 3 aout), il a réussi sa mission en emmenant ses Patriots au Super Bowl et en remportant une 5ème bague de champion. Avec son expérience et son intelligence de jeu, il fait la différence avant le snap et donne l’impression d’être facile. A l’image de Peyton Manning, l’âge aura bien raison de Tom Brady un jour, mais en attendant il semble encore capable de dominer son sport une saison de plus. Avant de refermer le livre ou sera écrit sa légende ?

3. Matt Ryan (Atlanta Falcons)

Après quelques saisons moyennes, Matt Ryan est reparti de l’avant sous les ordres de Kyle Shanahan. A tel point qu’il est passé tout près d’un doublé MVP – Champion du Super Bowl. L’objectif pour Ryan est désormais de confirmer cette saison 2016 exceptionnelle (4944 yards, 38 TD – 7 INT), et de faire oublier ce Super Bowl perdu alors que les Falcons menaient 28-3 à la mi-temps. Il lui faudra aussi confirmer sans Kyle Shanahan, parti coacher les 49ers. Lire la suite »

Séance de rattrapage – 10 jours en 10 news

Publié le

Durant les 10 derniers jours, j’ai mis de côté la NFL pour aller visiter un pays lointain où le football américain est beaucoup moins populaire que le cricket. Si comme moi, vous n’avez pas pu suivre ce qu’il s’est passé du côté de la NFL, voici les 10 infos clés à retenir entre la fin de la saison régulière et le début des playoffs.

Ezekiel Elliott, rookie et déjà leader de la NFL à son poste (AP)
Ezekiel Elliott, rookie et déjà leader de la NFL à son poste (AP)

La fin d’une saison

  • Voici les leaders en yards à l’issue de la saison régulière. Pour les QB, Drew Brees est n°1 avec 5208 yards. C’est la 5ème fois que le QB des Saints passe les 5000 yards. Pour les RB, c’est le rookie Ezekiel Elliott qui finit en tête avec 1631 yards. Et pour les WR, c’est T.Y Hilton qui termine leader avec 1448 yards.
  • Grosse saison pour les Falcons avec notamment 2 joueurs qui se distinguent. Le QB Matt Ryan termine la saison avec un rating de 117.1, soit le 4ème meilleur de l’histoire. Il a lancé 38 TD (record de franchise) et est sur une série de 55 matchs consécutifs avec plus de 200 yards (record NFL). En défense, Vic Beasley termine leader de NFL en sack (15.5) pour sa 2ème saison dans l’élite.
  • Autre prétendant pour le titre de MVP, Tom Brady a dépassé Dan Marino dans le liste des yards à la passe (4ème avec 61 582 yards). Le QB des Pats termine sa saison raccourcie avec 28 TD pour 2 INT. La franchise de New England aura eu plus de QB titulaires (3) que d’interceptions lancées cette saison (2).

Lire la suite »

Week 15 – Ce qu’il faut retenir

Publié le Mis à jour le

Dès jeudi, Seattle est devenu la 1ère équipe à remporter sa division (la NFC West). Dimanche, plusieurs affiches décisives en vue des playoffs se jouaient. Les Raiders ont ainsi validé leur ticket, alors que les Broncos sont sortis de l’image des playoffs. Et pendant ce temps, les Browns ont perdu pour la 14ème fois en 14 matchs… Résumés des matchs de la week 15.

Nouvelle victoire face à une grosse écurie pour les Titans (AP)
Nouvelle victoire face à une grosse écurie pour les Titans (AP)

Kansas City Chiefs (10-4) 17 – Tennessee Titans (8-6) 19

  • Menés 17-7 à un point, les Titans sont allés chercher une nouvelle victoire de prestige sur le terrain des Chiefs. Un touchdown du RB Derrick Henry ramène d’abord Tennessee à 1 point, mais la tentative de conversion à 2 points échoue. Les Chiefs ont alors la possibilité de manger le chrono mais la défense des Titans les en empêche. Mariota réussit ensuite quelques passes importantes et Ryan Succop donne la victoire à son équipe grâce à un field-goald de 53 yards.
  • Une semaine après avoir battu les Broncos à domicile, les Titans s’offrent cette fois les Chiefs à l’extérieur. Deux victoires qui les placent en bonne position en vue des playoffs, et qui leurs donnent des références intéressantes.
  • Le match avait pourtant mal débuté pour Tennessee. Marcus Mariota avait lancé une interception et perdu un fumble, et il a été imité par son receveur Rishard Matthews. Le QB originaire d’Hawaii n’a pas l’habitude de jouer par un tel froid (il faisait -17 au coup d’envoi). Il finit avec 241 yards et 1 interception.
  • Du côté des Chiefs, Tyreek Hill s’est de nouveau illustré avec un joli touchdown de 68 yards sur une course qui a berné la défense des Titans.
  • Les 4 touchdowns du match sont marqués au sol. Tyreek Hill lance donc la mode, imité par son QB Alex Smith un peu plus tard. Pour les Titans, Derrick Henry marque 2 fois.

Lire la suite »

Week 12 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le

Encore un beau dimanche de NFL. Pendant que les 49ers ont été officiellement éliminés des playoffs, d’autres équipes ont gagné des points dans cette optique. La situation est particulièrement serrée dans plusieurs divisions, et notamment dans la très relevée AFC West.

De la 200ème victoire de Tom Brady, au duel défensif entre Von Miller et Justin Houston, en passant par la surprise des Bucs, vous saurez tout sur les matchs de dimanche.

Justin Tucker n’a pas manqué 1 seul coup de pied cette saison (USA Today)
Justin Tucker n’a pas manqué 1 seul coup de pied cette saison (USA Today)

Baltimore Ravens (6-5) 19 – Cincinnati Bengals (3-7-1) 14

  • Justin Tucker avait le sourire en conférence de presse, et pour cause, il a été excellent lors de la victoire de Baltimore. Le kicker passe ses 4 field-goals du jour, dont 3 de plus de 50 yards en 1ère mi-temps (record NFL). Tucker affiche toujours 100% sur la saison.
  • Joe Flacco lance pour 234 yards, avec 1 TD (pour Perriman) et 1 INT. Les Ravens reprennent la tête de la division AFC North, à égalité avec les Steelers. Ils n’avaient plus gagné face à Cincinnati depuis 5 matchs.
  • Nouvelle défaite pour des Bengals qui n’ont pas pu faire grand-chose offensivement. Les absences d’A.J Green et Giovani Bernard ont évidemment pesées. Andy Dalton termine avec 283 yards et 1 TD (pour Eifert) mais perd un fumble à 1 minute de la fin du match, à la suite d’un sack d’Elvis Dumervil.
  • Pour s’assurer la victoire, Jim Harbaugh a joué avec le règlement. Alors qu’il devait se dégager, il a demandé à son punter de garder la balle le plus longtemps possible avant de sortir du terrain pendant que ses linemen retenaient (illégalement) les joueurs adverses. La safety encaissé ne change rien et la victoire est assurée car les pénalités offensives n’entrainent pas de nouvelle action.

Lire la suite »