eli manning

Week 3 – MNF : Les Giants dominés par les Lions malgré le retour d’OBJ

Publié le Mis à jour le

Sur la touche lors du premier match à cause d’une blessure à la cheville, Odell Beckham Jr faisait son retour cette nuit face à Detroit. Limité, il n’a pas eu réellement d’impact sur l’attaque des Giants, qui perdent pour la deuxième fois de la saison.

Le retour d’OBJ ne suffit pas à faire gagner les Giants (NJ.com)

Le film du match

Devenu le QB et le joueur le mieux payé de NFL, Matthew Stafford a débuté cette saison avec une certaine pression sur les épaules. Et pour le moment, on peut dire qu’il assume son statut avec deux matchs très solides. Stafford ouvre le score dans le 1er quart-temps en trouvant Marvin Jones sur une passe de 27 yards, puis double la mise dans le 2ème quart-temps avec une passe de 7 yards pour son TE Eric Ebron. Matt Prater passe un field-goal de 56 yards, avec l’aide de la barre, juste avant la mi-temps pour donner un avantage de 10 points aux Lions à la pause (17-7). Les points des Giants viennent d’un touchdown du rookie Evan Engram sur une passe de 18 yards d’Eli Manning. Lire la suite »

Publicités

Présentation de la saison 2017-2018 – NFC EAST

Publié le

Personne n’avait réellement prévu que les Cowboys remporterait 13 matchs et la division NFC East avec deux rookies pour mener l’attaque. Et rien ne dit que Dallas va de nouveau dominer une division qui s’annonce relativement disputée. Les Redskins semblent un petit peu derrière, mais chaque franchise semble avoir des arguments pour aller en playoffs. Et la suspension récente d’Ezekiel Elliott affaiblit légèrement le tenant du titre.

Dak Prescott et Ezekiel Elliott, saison 2 (Getty)

DALLAS COWBOYS

Derrière un duo de rookies exceptionnels, les Cowboys ont fait forte impression dans la NFC East la saison passée. Dak Prescott a été élu meilleur rookie de la saison et fait figure de Quarterback du futur à Dallas. Et Ezekiel Elliott a terminé leader de NFL en yards au sol. La saison s’est terminée au Divisional Round à Green Bay, et cette saison la franchise texane espère faire encore mieux et retrouver le Super Bowl. Lire la suite »

Classement des meilleurs QB avant la saison 2017-2018

Publié le Mis à jour le

Une équipe de football américain est composé de beaucoup de joueurs, mais aucun n’est plus important que le Quarterback. Pour prouver la suprématie de cette position, pas besoin d’aller bien loin. Sur les 10 derniers MVP, 9 sont des QB. Matt Ryan est le dernier en date, et le QB des Falcons a manqué le doublé MVP – Super Bowl à cause du comeback épique d’un autre QB, la légende Tom Brady.

Aaron Rodgers garde sa place au sommet de la hiérarchie
Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3
Aaron Rodgers GB Andrew Luck IND Dak Prescott DAL
Tom Brady NE Ben Roethlisberger PIT Matthew Stafford DET
Matt Ryan ATL Cam Newton CAR Eli Manning NYG
Drew Brees NO Derek Carr OAK Andy Dalton CIN
Russell Wilson SEA Philip Rivers LAC Carson Palmer ARI
Chapeau 4 Chapeau 5  
Alex Smith KC Ryan Tannehill MIA  
Marcus Mariota TEN Sam Bradford MIN  
Jameis Winston TB Tyrod Taylor BUF  
Kirk Cousins WAS Blake Bortles JAX  
Joe Flacco BAL Carson Wentz PHI  

1. Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

La longévité de Tom Brady et le trophée de MVP de Matt Ryan n’y changeront rien, Aaron Rodgers est actuellement le meilleur QB de NFL. Remis en question en début de saison dernière, le QB des Packers a fini la saison avec 40 TD (leader NFL) pour seulement 7 interceptions et une série de 8 victoires avant la défaite en finale de conférence. Son intelligence de jeu et son timing lui permettent d’exploiter la moindre brèche et de faire gagner des matchs à son équipe. Il affiche 104.1 de rating en carrière, un record.

2. Tom Brady (New England Patriots)

Après sa suspension de 4 matchs, Tom Brady était un homme en mission. Et à 39 ans (il vient d’avoir 40 le 3 aout), il a réussi sa mission en emmenant ses Patriots au Super Bowl et en remportant une 5ème bague de champion. Avec son expérience et son intelligence de jeu, il fait la différence avant le snap et donne l’impression d’être facile. A l’image de Peyton Manning, l’âge aura bien raison de Tom Brady un jour, mais en attendant il semble encore capable de dominer son sport une saison de plus. Avant de refermer le livre ou sera écrit sa légende ?

3. Matt Ryan (Atlanta Falcons)

Après quelques saisons moyennes, Matt Ryan est reparti de l’avant sous les ordres de Kyle Shanahan. A tel point qu’il est passé tout près d’un doublé MVP – Champion du Super Bowl. L’objectif pour Ryan est désormais de confirmer cette saison 2016 exceptionnelle (4944 yards, 38 TD – 7 INT), et de faire oublier ce Super Bowl perdu alors que les Falcons menaient 28-3 à la mi-temps. Il lui faudra aussi confirmer sans Kyle Shanahan, parti coacher les 49ers. Lire la suite »

Week 16 – TNF : Philadelphia Eagles 24 – New York Giants 19

Publié le

L’objectif était simple pour les Giants car une victoire leur assurait une qualification en playoffs. Mais ils chutent à Philadelphia, face à des Eagles qui remportent leur premier match dans la division cette saison. Cette défaite offre dans le même temps le titre de division aux Cowboys.

Le film du match

2 interceptions pour Malcolm Jenkins (AP)
2 interceptions pour Malcolm Jenkins (AP)

Autant dire que les Giants n’ont pas pris ce match par le bon bout. Dès le milieu du premier quart-temps, les new-yorkais accusent un retard de 14 points, la faute à 2 touchdowns encaissés coup sur coup. Darren Sproles se fraye d’abord un chemin derrière Lane Johnson pour ouvrir le score, puis Malcolm Jenkins intercepte une passe trop courte d’Eli Manning pour corser l’addition.

Les Giants réduisent l’écart par 2 field-goals de Robbie Gould, mais Carson Wentz enfonce le clou en trouvant un Nelson Agholor seul derrière la défense. Avant la mi-temps, Manning trouve enfin un peu de rythme et trouve le rookie Sterling Shepard pour réduire l’écart (21-13).

Aucun touchdown ne sera marqué en 2ème mi-temps, que des field-goals (2 pour les Giants et 1 pour les Eagles), et Philadelphia conserve son avantage jusqu’à la fin. Ils ont pourtant permis à Eli Manning de faire revenir son équipe en lui rendant la balle 2 fois dans les dernières minutes. Mais le QB, imprécis pendant tout le match, se fait intercepter pour la 3ème fois et ne peut réussir le comeback. Lire la suite »

Week 12 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le

Encore un beau dimanche de NFL. Pendant que les 49ers ont été officiellement éliminés des playoffs, d’autres équipes ont gagné des points dans cette optique. La situation est particulièrement serrée dans plusieurs divisions, et notamment dans la très relevée AFC West.

De la 200ème victoire de Tom Brady, au duel défensif entre Von Miller et Justin Houston, en passant par la surprise des Bucs, vous saurez tout sur les matchs de dimanche.

Justin Tucker n’a pas manqué 1 seul coup de pied cette saison (USA Today)
Justin Tucker n’a pas manqué 1 seul coup de pied cette saison (USA Today)

Baltimore Ravens (6-5) 19 – Cincinnati Bengals (3-7-1) 14

  • Justin Tucker avait le sourire en conférence de presse, et pour cause, il a été excellent lors de la victoire de Baltimore. Le kicker passe ses 4 field-goals du jour, dont 3 de plus de 50 yards en 1ère mi-temps (record NFL). Tucker affiche toujours 100% sur la saison.
  • Joe Flacco lance pour 234 yards, avec 1 TD (pour Perriman) et 1 INT. Les Ravens reprennent la tête de la division AFC North, à égalité avec les Steelers. Ils n’avaient plus gagné face à Cincinnati depuis 5 matchs.
  • Nouvelle défaite pour des Bengals qui n’ont pas pu faire grand-chose offensivement. Les absences d’A.J Green et Giovani Bernard ont évidemment pesées. Andy Dalton termine avec 283 yards et 1 TD (pour Eifert) mais perd un fumble à 1 minute de la fin du match, à la suite d’un sack d’Elvis Dumervil.
  • Pour s’assurer la victoire, Jim Harbaugh a joué avec le règlement. Alors qu’il devait se dégager, il a demandé à son punter de garder la balle le plus longtemps possible avant de sortir du terrain pendant que ses linemen retenaient (illégalement) les joueurs adverses. La safety encaissé ne change rien et la victoire est assurée car les pénalités offensives n’entrainent pas de nouvelle action.

Lire la suite »

Week 11 – Résumés des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le

On en et à la week 11, donc les playoffs sont désormais dans les têtes de quasiment toutes les équipes de NFL. Pour New England, Dallas et Seattle, la sérénité est de mise, alors que pour Cleveland, San Francisco, Jacksonville et Chicago, il n’y a déjà plus d’espoir. Mais pour toutes les autres franchises, chaque match peut être décisif.

Comme souvent, Big Ben repart de Cleveland avec une victoire (The Comeback)
Comme souvent, Big Ben repart de Cleveland avec une victoire (The Comeback)

Cleveland Browns (0-11) 9 – Pittsburgh Steelers (5-5) 24

  • Presque une semaine de repos pour les Steelers, qui font leur plus petit voyage de la saison à Cleveland, et qui ne forcent pas pour rentrer rapidement avec une victoire. Pittsburgh restait sur 4 défaites de rang.
  • La défense des Steelers a fait le boulot avec 8 sacks au final. James Harrison, qui finit avec 1 sack, devient le recordman de la franchise. Avec 77.5, il dépasse Jason Gildon.
  • Le QB des Browns, Cody Kessler, a dû sortir pour un protocole commotion. Josh McCown a terminé la rencontre, il marque le seul touchdown de son équipe, une passe pour Gary Barnidge.
  • Les conditions de jeu n’étaient pas faciles à Cleveland, du coup les Steelers ont priorisé le jeu au sol. Le’Veon Bell sort son meilleur total de la saison, avec 146 yards en 28 courses et 1 TD. Big Ben a lui assuré avec 167 yards (23/36) et aucune perte de balle. Le QB de Pittsburgh gagne son 20ème match face aux Browns (2 défaites).
  • Avec cette victoire et la défaite des Ravens, les Steelers reviennent à égalité en tête de la division AFC North.

Lire la suite »

Week 10 – MNF : New York Giants 21 – Cincinnati Bengals 20

Publié le Mis à jour le

La 10ème journée s’est terminée du côté du New Jersey, où les Giants recevaient les Bengals. Grâce à des choix agressifs, les new-yorkais s’imposent 21-20 et remportent un 4ème succès consécutif.

OBJ en mode Michael Jackson pour célébrer son TD (Getty)
OBJ en mode Michael Jackson pour célébrer son TD (Getty)

Lire la suite »