frank gore

Week 15 – Ce qu’il faut retenir

Publié le Mis à jour le

Dès jeudi, Seattle est devenu la 1ère équipe à remporter sa division (la NFC West). Dimanche, plusieurs affiches décisives en vue des playoffs se jouaient. Les Raiders ont ainsi validé leur ticket, alors que les Broncos sont sortis de l’image des playoffs. Et pendant ce temps, les Browns ont perdu pour la 14ème fois en 14 matchs… Résumés des matchs de la week 15.

Nouvelle victoire face à une grosse écurie pour les Titans (AP)
Nouvelle victoire face à une grosse écurie pour les Titans (AP)

Kansas City Chiefs (10-4) 17 – Tennessee Titans (8-6) 19

  • Menés 17-7 à un point, les Titans sont allés chercher une nouvelle victoire de prestige sur le terrain des Chiefs. Un touchdown du RB Derrick Henry ramène d’abord Tennessee à 1 point, mais la tentative de conversion à 2 points échoue. Les Chiefs ont alors la possibilité de manger le chrono mais la défense des Titans les en empêche. Mariota réussit ensuite quelques passes importantes et Ryan Succop donne la victoire à son équipe grâce à un field-goald de 53 yards.
  • Une semaine après avoir battu les Broncos à domicile, les Titans s’offrent cette fois les Chiefs à l’extérieur. Deux victoires qui les placent en bonne position en vue des playoffs, et qui leurs donnent des références intéressantes.
  • Le match avait pourtant mal débuté pour Tennessee. Marcus Mariota avait lancé une interception et perdu un fumble, et il a été imité par son receveur Rishard Matthews. Le QB originaire d’Hawaii n’a pas l’habitude de jouer par un tel froid (il faisait -17 au coup d’envoi). Il finit avec 241 yards et 1 interception.
  • Du côté des Chiefs, Tyreek Hill s’est de nouveau illustré avec un joli touchdown de 68 yards sur une course qui a berné la défense des Titans.
  • Les 4 touchdowns du match sont marqués au sol. Tyreek Hill lance donc la mode, imité par son QB Alex Smith un peu plus tard. Pour les Titans, Derrick Henry marque 2 fois.

Lire la suite »

Publicités

Week 4 – Les trophées de la semaine

Publié le Mis à jour le

Quatrième édition des trophées nfl-france.

Cette semaine au programme, un duo QB/WR historique, un Rex Ryan triomphant, des jeunes QB dans le dur, et même un running-back qui aime voyager.

Matt Ryan et Julio Jones sont évidemment récompensés cette semaine (SI.com)
Matt Ryan et Julio Jones sont évidemment récompensés cette semaine (SI.com)

Trophée du Quarterback de la semaine

Matt Ryan (Falcons) : 28/37, 503 yards, 4 TD – 1 INT, 142 Rating

Fraichement élu meilleur joueur du mois de septembre, Matty Ice a débuté octobre avec une énorme performance. Face au champion NFC en titre, Carolina, il lance pour 503 yards et marque 4 touchdowns. Il est le 19ème joueur de l’histoire à passer la barre des 500 yards. Lire la suite »

Présentation de la saison 2016-2017 : INDIANAPOLIS COLTS

Publié le Mis à jour le

Indianapolis_Colts_logo.svg

Bilan 2015-2016 : 8-8, 2ème AFC South

Pour la première fois depuis 2011, les Colts ont manqué les playoffs. La raison majeure est la chute du niveau de jeu et les blessures du QB Andrew Luck. Mais il faut également pointer la baisse globale de talent de l’effectif depuis plusieurs saisons, ce qui remet en cause les choix du management. Il y a eu beaucoup de changements pendant l’intersaison, et la mission de Chuck Pagano est maintenant de remettre son QB et sa franchise dans le droit chemin. Lire la suite »

Power Rankings – Les meilleurs running-backs avant la saison 2016

Publié le

Avant le début de chaque saison, je fais le tour des « skills positions » (QB, RB, WR) afin de proposer un Power Rankings.

Les performances de la saison dernière sont évidemment cruciales mais je regarde également l’historique du joueur sur les 3 dernières saisons, ainsi que le contexte (dans le cas d’un receveur, quel QB lui lance la balle). Le potentiel et la marge de progression pour la prochaine saison sont également pris en compte.

Aujourd’hui, place aux 20 meilleurs running-backs.

Top 10

  1. Adrian Peterson

  • Age : 31 ans
  • Equipe : Minnesota Vikings
  • Stats 2015 : 327 courses, 1485 yards, 4.5 yards / course, 11 TD

AP reste la référence au poste de running-back et pourtant ce n’était pas gagné. Alors qu’il n’avait joué qu’un seul match en 2014 à cause d’une suspension, beaucoup d’experts se demandaient si Adrian Peterson allait pouvoir revenir à son meilleur niveau alors qu’il a déjà basculé de l’autre côté des 30 ans.  La réponse est donc oui, puisque le RB des Vikings termine la saison 2016 à la première place en courses (327), yards (1485), yards par match (92.8) et touchdowns (11). En 2016, Adrian Peterson devrait rester dans le haut du panier, et l’on attend de lui des grosses performances en playoffs, ce qui n’a pas été le cas la saison passée.

Adrian Peterson peut-il rester le patron ? (Getty)
Adrian Peterson peut-il rester le patron ? (Getty)

Lire la suite »

Week 5 – Résumé du TNF et présentation des matchs du week-end.

Publié le

Les Colts battent les Texans en ouverture de la week 5 et poursuivent leur série de victoire contre des équipes de leur division (16). Les autres matchs se joueront dimanche. Les Bengals, Falcons, Bengals, Patriots et Broncos tenteront de rester invaincus, tandis que les Lions essaieront d’aller chercher une première victoire.  Comme chaque semaine, je vous donne mes pronostics.

Les Colts enchaînent une troisième victoire consécutive
Les Colts enchaînent une troisième victoire consécutive

Résumé du TNF

Houston Texans (1-4) 20 – Indianapolis Colts (3-2) 27

Les Texans n’ont pas été aussi mauvais que contre Atlanta dimanche dernier, mais ils perdent encore. Même s’il avait été mis sur le banc en cours de match il y a 5 jours, Ryan Mallett était le quarterback titulaire pour Houston. Son premier drive est plutôt convaincant mais il se termine (évidemment) par une interception. Après un coup reçu dans le second quart temps, Mallett sort pour reprendre son souffle. Brian Hoyer prend la relève et ne sortira plus alors que Mallett semblait tout à fait capable de reprendre sa place… Bill O’Brien a saisi l’occasion on va dire. Les problèmes de quarterback : le feuilleton hebdomadaire à Houston.

Brian Hoyer va finalement faire un bon match, terminant avec 312 yards (24/31) et 2 touchdowns pour Jaelen Strong. Il a régulièrement profité des largesses de la défense des Colts, notamment pour trouver DeAndre Hopkins (11 réceptions, 169 yards). Chanceux et profitant de la mauvaise couverture des Colts sur son Hail Mary, Hoyer permet aux Texans de revenir à 3 points à la mi-temps. Par contre, il n’a pas été capable de faire revenir son équipe en fin de match, et il lance une interception synonyme de fin de match.

Côté Colts, Andrew Luck était absent pour le deuxième match de suite. Et comme dimanche, l’équipe a pu compter sur ses « vétérans » pour signer une troisième victoire de rang. Invisible lors des deux derniers matchs (0 réception), Andre Johnson a brillé face à son ancien club. Il termine avec 77 yards et 2 touchdowns. Matt Hasselbeck a encore été propre, avec 213 yards (18/29) et 2 TD, et Frank Gore a frôlé les 100 yards au sol (98 yards en 22 courses, 1 touchdown). Lire la suite »

Présentation de la saison 2015 – AFC SOUTH

Publié le Mis à jour le

La division AFC South est une division jeune. Sur ses 13 ans d’existence, les Colts ont largement dominé les débats avec un total de 9 titres. Il y a d’abord eu l’ère Peyton Manning, et c’est maintenant au tour d’Andrew Luck d’imposer sa marque. Le fait que les autres équipes soient faibles aide également cette hégémonie de la franchise d’Indianapolis. Les Titans et les Jaguars, en particulier, sont en reconstruction et misent avant tout sur l’éclosion de leurs jeunes talents. Une stratégie qui peut payer à termes mais qui limite leurs compétitivités pour la saison 2015. L’équipe la plus dangereuse pour les Colts devrait être Houston, passée tout près des playoffs et qui a des arguments à faire valoir.

"Turn down for Watt" !
« Turn down for Watt » !

Lire la suite »

Le classement des backfields avant la saison 2015

Publié le Mis à jour le

L’intersaison a été très riche en transferts et mouvements de joueurs. Le poste de running-backs a été particulièrement affecté, puisque plusieurs tops RB ont changé d’équipe. Je vous propose un classement des meilleurs backfields à l’orée de la saison 2015.

Pour faire ce classement, j’ai pris en compte plusieurs critères. Le premier est le plus important est le titulaire. Les équipes qui ont une star à la position figurent bien sûr en haut du classement. Mais j’ai également pris en compte les backups et la profondeur, afin de mettre en avant les équipes qui peuvent mieux gérer la blessure de leur numéro 1.

Avec Murray et Matthews, le backfield des Eagles est le plus intimidant de la NFL (CBS)
Avec Murray et Matthews, le backfield des Eagles est le plus intimidant de la NFL (CBS)
  1. Philadelphia Eagles

DeMarco Murray, Ryan Matthews, Darren Sproles

La saison dernière, Chip Kelly possédait en LeSean McCoy le meilleur running-back de la saison 2013. Mais visiblement, son style ne lui convenait pas. Il a du coup décidé de le transférer à Buffalo contre le jeune linebacker Kiko Alonso. Ensuite, Kelly s’est activé pour trouver son nouveau running-back, ou plutôt ses nouveaux. Car les Eagles vont pouvoir compter sur un beau duo en 2015. D’un côté, DeMarco Murray (1845 yards, 13 TD), meilleur running-back de la dernière saison avec Dallas. De l’autre, Ryan Matthews, numéro 1 des Chargers depuis son arrivée dans l’élite en 2010. Et que dire du numéro 3, Darren Sproles, qui sera idéal dans un rôle de running-back / receveur.

Si l’on doit trouver des bémols, on peut dire que Murray sort d’une saison éprouvante (392 courses) et que Matthews a manqué 10 matchs sur blessures en 2014. Mais sur le papier, il n’y a pas meilleur backfield en NFL.

  1. Seattle Seahawks

Marshawn Lynch, Robert Turbin, Christine Michael

« Beast Mode » est la principale raison de la qualité de ce backfield. Depuis son arrivée à Seattle en 2010, Lynch compte 4 saisons consécutives avec plus de 1200 yards et 11 TD. Puissant et performant après contact, il est l’un des running-backs les plus durs à stopper. Si l’on regarde derrière lui, on connaît peu Robert Turbin et Christine Michael. Depuis 2 ans maintenant, on n’entend que du bien de ce dernier, mais on attend la preuve sur le terrain.

La différence, et la raison de la deuxième place des Seahawks dans ce classement, c’est Russell Wilson. Après Lynch, il est la principale arme du jeu au sol. Très mobile, le quarterback de Seattle est capable d’improviser et d’aller chercher des yards sur des courses.

  1. New Orleans Saints

Mark Ingram, C.J Spiller, Khiry Robinson

Après Philadelphia, New Orleans est l’équipe qui a le plus amélioré son backfield. Après avoir intelligemment prolongé Mark Ingram, parfois impressionnant la saison dernière, les Saints ont fait signer C.J Spiller. L’ex RB des Bills a choisi New Orleans et compte y devenir le prochain Darren Sproles ou Reggie Bush. Il faut donc s’attendre à beaucoup voir Spiller sur des phases de passe. Il devra tout de même éviter les blessures, son principal problème.

Sean Payton semble vouloir changer son approche offensive en 2015, en mettant moins de pression sur son quarterback Drew Brees. Il a maintenant un backfield capable de soulager le QB. Lire la suite »