frank gore

L’équipe-type de la 17ème journée

Publié le Mis à jour le

La dernière journée est toujours un peu spéciale car les enjeux sont très différents selon les équipes. Alors que certaines sont déjà en vacances, d’autres jouent leur place en playoffs sur un match. La dernière équipe-type est donc un mix entre décontraction et compétitivité, avec comme dénominateur commun une grosse performance.

ATTAQUE

Quarterback

  • Philip Rivers (Los Angeles Chargers)
  • 28/37, 387 yards, 3 TD

Les Chargers devaient gagner et espérer des résultats en leur faveur pour aller en playoffs. La chance n’est pas venue du côté du Tennessee, alors que Philip Rivers a fait le boulot pour garder son équipe dans le coup. Le QB termine sa belle saison avec une nouvelle grosse performance, lançant pour 387 yards et 3 TD. Il a notamment excellé sur les passes longues, affichant un 4/6 pour 166 yards et 2 TD. Rivers achève l’année avec 4 515 yards, 28 TD pour 10 INT et un rating de 96.0.

Remplaçant : Matthew Stafford (Detroit Lions) Lire la suite »

Publicités

NFL – Week 13 : Les Eagles battus. Ça se resserre dans l’AFC West.

Publié le Mis à jour le

Alors qu’il ne reste qu’un mois de compétition, beaucoup de divisions restent très serrées. Les Pats dans l’AFC East, les Eagles dans la NFC East et les Vikings dans la NFC North semblent en effet les seules équipes à l’abris. Mais aucune division n’est plus disputée que l’AFC West, étonnant quand on se souvient que les Chiefs étaient largement devant il y a quelques semaines encore. Le vent a tourné et après la week 13, trois équipes (Kansas City, Los Angeles et Oakland) sont à égalité avec un bilan de 6-6. Et comme de nombreux matchs intra-divisions nous attendent en fin de saison, cela nous annonce quelques affiches très intéressantes.

Les Seahawks restent des prétendants aux playoffs grâce à Russell Wilson (AP)

Seattle Seahawks (8-4) 24 – Philadelphia Eagles (10-2) 10

  • Décimés par les blessures, et moins convaincants que d’autres équipes de la NFC, les Seahawks ont frappé un grand coup pour montrer qu’il fallait encore compter sur eux cette année. Seattle fait chuter Philadelphia grâce notamment à une superbe performance de son QB, Russell Wilson.
  • Leader, magicien… Wilson porte l’attaque des Seahawks sur ses épaules et sa seule présence fait de son équipe une menace. Face aux Eagles, il lance pour 227 yards (20/31) et 3 passes de touchdowns, pour Jimmy Graham, Tyler Lockett et J.D McKissic.
  • Il faut également féliciter la défense de Seattle, qui continue d’être solide malgré les blessures. Les Eagles arrivaient avec la meilleure attaque de NFL (31.9 points par match), et ils repartent avec seulement 10 points.
  • Carson Wentz a résisté, avec ses 348 yards (29/45) et son touchdown. Mais il perd deux fois la balle, 1 interception et 1 fumble.
  • Avec cette défaites, plusieurs séries prennent fin du côté des Eagles. Terminée la série de 9 victoires de rang. Terminée la série de 5 matchs avec plus de 30 points marqués. Terminée la série de 15 matchs avec au moins 15 points marqués. Terminée la série de 3 matchs avec plus de 175 yards au sol. Et terminée la série de 7 matchs avec plusieurs passes de touchdown.

Lire la suite »

NFL – Week 5 : Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le

S’il y a eu quelques victoires faciles, certaines étonnantes (hello Jaguars !), de nombreux matchs ont été très serrés. Les Chargers sont par exemple allés chercher leur première victoire en fin de match, chose que les Browns, 49ers ou Giants n’ont pas su faire. Cette 5ème journée a également été marquée par les blessures de plusieurs stars. J.J Watt s’est cassé la jambe et a eu du mal à contenir son émotion. Des larmes que n’a pu garder Odell Beckham Jr, qui s’est fracturé une cheville.

Les larmes d’OBJ, une des images d’un week-end qui a fait des dégâts (Newsday)

 Cincinnati Bengals (2-3) 20 – Buffalo Bills (3-2) 16

  • Après un début de saison catastrophique (3 défaites dont 2 sans touchdown), A.J Green s’était plaint du manque de ballon qui arrivaient vers lui. Les Bengals ont changé de coordinateur offensif depuis et les choses vont mieux.
  • Sous une pluie battante, A.J Green a commis quelques rares erreurs qui auraient pu coûter chères à son équipe. Deux passes lui glissent des mains et terminent en interceptions, et il perd également un fumble après une réception. Mais au final, le receveur de Cincinnati attrape 7 ballons pour 189 yards et il marque un touchdown de 77 yards.
  • Ça va mieux également pour Andy Dalton, qui lance pour 328 yards et 1 TD. Le QB des Bengals affiche 614 yards et 5 TD sur les deux derniers matchs.
  • Du côté des Bills, la défense a donc fait le boulot, mais l’attaque n’a pas réussi à profiter des ballons récupérés. Pour le quatrième match de rang, ils ne dépassent pas les 300 yards offensifs (221 seulement hier). Tyrod Taylor, qui a pris 6 sacks, termine avec 166 yards, 1 TD et 1 INT.

Cleveland Browns (0-5) 14 – New York Jets (3-2) 17

  • En deux saisons à Cleveland, Josh McCown n’avait jamais gagné au FirstEnergy Stadium (bilan de 0-7). Pour son retour dans ce stade, avec les Jets, il y arrive enfin. McCown lance pour 194 yards, avec 2 TD et 1 INT.
  • Les problèmes de kicker des Browns ont couté très cher, car le rookie Zane Gonzalez manque 2 field-goals en première mi-temps. Cela a également incité Hue Jackson a tenté une 4ème tentative alors que Cleveland pouvait égaliser à 10 partout. Opportunité manquée, et les Jets prennent le large juste derrière.
  • C’est la 20ème défaite pour le coach Hue Jackson à la tête des Browns, en 21 matchs…
  • Le match a également été très compliqué pour DeShone Kizer, qui a été sorti à la mi-temps (8/17, 87 yards, 1 INT). Kevin Hogan a terminé le match.
  • Tout n’est pas à jeter pour Cleveland, puisque deux rookies ont été très bon. Le TE David Njoku confirme avec 48 yards dont un touchdown de 21 yards. Et le numéro 1 de la Draft, Myles Garrett, faisait lui ses débuts. Malgré un temps de jeu réduit, il a immédiatement montré ses qualités avec ses deux premiers sacks en NFL.

Lire la suite »

Week 15 – Ce qu’il faut retenir

Publié le Mis à jour le

Dès jeudi, Seattle est devenu la 1ère équipe à remporter sa division (la NFC West). Dimanche, plusieurs affiches décisives en vue des playoffs se jouaient. Les Raiders ont ainsi validé leur ticket, alors que les Broncos sont sortis de l’image des playoffs. Et pendant ce temps, les Browns ont perdu pour la 14ème fois en 14 matchs… Résumés des matchs de la week 15.

Nouvelle victoire face à une grosse écurie pour les Titans (AP)
Nouvelle victoire face à une grosse écurie pour les Titans (AP)

Kansas City Chiefs (10-4) 17 – Tennessee Titans (8-6) 19

  • Menés 17-7 à un point, les Titans sont allés chercher une nouvelle victoire de prestige sur le terrain des Chiefs. Un touchdown du RB Derrick Henry ramène d’abord Tennessee à 1 point, mais la tentative de conversion à 2 points échoue. Les Chiefs ont alors la possibilité de manger le chrono mais la défense des Titans les en empêche. Mariota réussit ensuite quelques passes importantes et Ryan Succop donne la victoire à son équipe grâce à un field-goald de 53 yards.
  • Une semaine après avoir battu les Broncos à domicile, les Titans s’offrent cette fois les Chiefs à l’extérieur. Deux victoires qui les placent en bonne position en vue des playoffs, et qui leurs donnent des références intéressantes.
  • Le match avait pourtant mal débuté pour Tennessee. Marcus Mariota avait lancé une interception et perdu un fumble, et il a été imité par son receveur Rishard Matthews. Le QB originaire d’Hawaii n’a pas l’habitude de jouer par un tel froid (il faisait -17 au coup d’envoi). Il finit avec 241 yards et 1 interception.
  • Du côté des Chiefs, Tyreek Hill s’est de nouveau illustré avec un joli touchdown de 68 yards sur une course qui a berné la défense des Titans.
  • Les 4 touchdowns du match sont marqués au sol. Tyreek Hill lance donc la mode, imité par son QB Alex Smith un peu plus tard. Pour les Titans, Derrick Henry marque 2 fois.

Lire la suite »

Week 4 – Les trophées de la semaine

Publié le Mis à jour le

Quatrième édition des trophées nfl-france.

Cette semaine au programme, un duo QB/WR historique, un Rex Ryan triomphant, des jeunes QB dans le dur, et même un running-back qui aime voyager.

Matt Ryan et Julio Jones sont évidemment récompensés cette semaine (SI.com)
Matt Ryan et Julio Jones sont évidemment récompensés cette semaine (SI.com)

Trophée du Quarterback de la semaine

Matt Ryan (Falcons) : 28/37, 503 yards, 4 TD – 1 INT, 142 Rating

Fraichement élu meilleur joueur du mois de septembre, Matty Ice a débuté octobre avec une énorme performance. Face au champion NFC en titre, Carolina, il lance pour 503 yards et marque 4 touchdowns. Il est le 19ème joueur de l’histoire à passer la barre des 500 yards. Lire la suite »

Présentation de la saison 2016-2017 : INDIANAPOLIS COLTS

Publié le Mis à jour le

Indianapolis_Colts_logo.svg

Bilan 2015-2016 : 8-8, 2ème AFC South

Pour la première fois depuis 2011, les Colts ont manqué les playoffs. La raison majeure est la chute du niveau de jeu et les blessures du QB Andrew Luck. Mais il faut également pointer la baisse globale de talent de l’effectif depuis plusieurs saisons, ce qui remet en cause les choix du management. Il y a eu beaucoup de changements pendant l’intersaison, et la mission de Chuck Pagano est maintenant de remettre son QB et sa franchise dans le droit chemin. Lire la suite »

Power Rankings – Les meilleurs running-backs avant la saison 2016

Publié le

Avant le début de chaque saison, je fais le tour des « skills positions » (QB, RB, WR) afin de proposer un Power Rankings.

Les performances de la saison dernière sont évidemment cruciales mais je regarde également l’historique du joueur sur les 3 dernières saisons, ainsi que le contexte (dans le cas d’un receveur, quel QB lui lance la balle). Le potentiel et la marge de progression pour la prochaine saison sont également pris en compte.

Aujourd’hui, place aux 20 meilleurs running-backs.

Top 10

  1. Adrian Peterson

  • Age : 31 ans
  • Equipe : Minnesota Vikings
  • Stats 2015 : 327 courses, 1485 yards, 4.5 yards / course, 11 TD

AP reste la référence au poste de running-back et pourtant ce n’était pas gagné. Alors qu’il n’avait joué qu’un seul match en 2014 à cause d’une suspension, beaucoup d’experts se demandaient si Adrian Peterson allait pouvoir revenir à son meilleur niveau alors qu’il a déjà basculé de l’autre côté des 30 ans.  La réponse est donc oui, puisque le RB des Vikings termine la saison 2016 à la première place en courses (327), yards (1485), yards par match (92.8) et touchdowns (11). En 2016, Adrian Peterson devrait rester dans le haut du panier, et l’on attend de lui des grosses performances en playoffs, ce qui n’a pas été le cas la saison passée.

Adrian Peterson peut-il rester le patron ? (Getty)
Adrian Peterson peut-il rester le patron ? (Getty)

Lire la suite »