free agency

Retour sur les principaux mouvements du marché des agents libres

Publié le Mis à jour le

Avec plusieurs équipes bien en-dessous du salary cap, on pouvait s’attendre à un début de marché agité. Ça été le cas avec une première journée assez folle et quelques gros contrats distribués. La frénésie est ensuite retombée mais les mouvements ne se sont pas arrêtés pour autant. Voici un récapitulatif des principales signatures.

Riley Reiff (LT, 28 ans)

  • De Detroit Lions à Minnesota Vikings
  • Contrat : 5 ans, 58.7 M$ (8.5 M$ garantis)

Etonnant de voir ce contrat comme le plus gros donné durant les derniers jours. Mais les Vikings ont besoin de tous le renfort possible sur la ligne offensive, et ils sont donc enclins à donner beaucoup d’argent. Mais c’est tout de même beaucoup pour un Left Tackle correct au plus et qui serait plus efficace à droite. Un choix qui se comprend mais qui n’est pas excellent.

Note : B-

Ricky Wagner (RT, 27 ans)

  • De Baltimore Ravens à Detroit Lions
  • Contrat : 5 ans, 47.5 M$ (5.9 M$ garantis)

Le remplaçant de Riley Reiff se nomme Ricky Wagner. Et plus qu’un remplaçant, c’est même surement une amélioration. Etonnant que son contrat soit moins élevé d’ailleurs. L’objectif numéro 1 des Lions est d’avoir une ligne offensive solide, pour protéger Stafford et améliorer le jeu au sol. Mission réussie avec Wagner.

Note : A

Ricky Wagner est un renfort de choix pour la ligne offensive des Lions (Getty)

Lire la suite »

Marché des agents libres – Une première journée animée

Publié le Mis à jour le

Même si certaines équipes avaient commencé à s’activer avant, le marché des agents libres s’est officiellement ouvert hier. Si des rumeurs se sont confirmées, d’autres transferts ont été plus surprenants.

Avant de plonger dans la longue liste des signatures, nous sommes obligés de démarrer par un « trade » qui a choqué le monde de la NFL et la twittosphère : Brock Osweiler part à Cleveland !

De relève de Peyton Manning à QB des Browns… (Icon Sportswire)

Brock Osweiler continue de régresser

C’est l’information surprise de la journée, celle qui est sortie de nulle part. Un an après avoir surpayé Brock Osweiler, les Texans tournent déjà la page. L’objectif de Houston ici, était de se séparer des 16 M$ de salaire du QB. Pour ça, ils ont envoyé 2 choix de Draft aux Browns en plus du joueur (6ème tour en 2017 et 2ème tour en 2018). Lire la suite »

Les besoins de chaque équipe de la NFC en vue du mercato et de la Draft

Publié le Mis à jour le

Pendant chaque intersaison, le futur des franchises se joue en partie sur deux évènements. Le mercato, qui permet de signer des joueurs en fin de contrat, sert aux équipes à ajuster leurs effectifs et à avoir une vision sur le court-termes. La Draft, qui aura lieu fin avril, permet aux clubs de voir à plus long termes en espérant récupérer les futures stars de la NFL.

Pour tenter d’anticiper les mouvements de votre équipe préférée, voici les besoins de chaque franchise de la NFC en vue de ces échéances et de la saison 2016.

Il est temps de trouver un successeur à Tony Romo (Tom Pennington, Getty)
Il est temps de trouver un successeur à Tony Romo (Tom Pennington, Getty)

NFC EAST

Dallas Cowboys

  • 4ème choix lors de la Draft 2016
  • Cap space : 10 679 100 $ (28ème NFL)
  • Besoins principaux : CB – DE/DT – QB – RB

Et pourquoi pas un nouveau QB à Dallas ? Ce n’est surement pas le principal besoin, mais Tony Romo a 35 ans et il s’est fait deux fois l’épaule lors de la dernière saison. Et avec ce 4ème choix lors de la Draft, les Cowboys n’auront peut-être pas tout de suite une telle opportunité de trouver son successeur. Mais Jerry Jones voit Romo comme le QB de son équipe pour encore 4 ou 5 ans, donc cette option ne semble pas d’actualité.

A ce jour, le besoin numéro 1 des Cowboys se situe au poste de cornerback. L’équipe a toujours du mal contre le jeu aérien, Morris Claiborne est agent libre et Brandon Carr le sera la saison prochaine. Toujours en défense, Dallas pourrait se renforcer sur la ligne. Il n’y a pas énormément d’options dans la cuvée 2016 ce qui pourrait les forcer à adresser ce besoin rapidement.

En attaque, il y a des questions à se poser sur le backfield. DeMarco Murray n’a pas été remplacé et les Cowboys ont une ligne offensive faite pour jouer au sol. Avec cette force et un Romo vieillissant, il faut absolument un vrai running-back capable d’assumer une grosse charge de travail. Lire la suite »

Les besoins de chaque équipe de l’AFC en vue du mercato et de la Draft

Publié le Mis à jour le

Pendant chaque intersaison, le futur des franchises se joue en partie sur deux événements. Le mercato, qui permet de signer des joueurs en fin de contrat, sert aux équipes à ajuster leurs effectifs et à avoir une vision sur le court-termes. La Draft, qui aura lieu fin avril, permet aux clubs de voir à plus long termes en espérant récupérer les futures stars de la NFL.

Pour tenter d’anticiper les mouvements de votre équipe préférée, voici les besoins de chaque franchise de l’AFC en vue de ces échéances et de la saison 2016.

Les Bills vont devoir gérer leur salary cap durant l'intersaison (Brett Carlsen, Getty)
Les Bills vont devoir gérer leur salary cap durant l’intersaison (Brett Carlsen, Getty)

AFC EAST

Buffalo Bills

  • 19ème choix lors de la Draft 2016
  • Cap space : 909 214 $ (32ème)
  • Besoins principaux : OL – WR – DE – LB

Buffalo est la franchise avec le moins de marge de manœuvre au niveau du salary cap, ce qui risque de leur poser problème pour recruter mais également pour conserver les principaux joueurs en fin de contrat. La question pourrait notamment se poser car deux titulaires de la ligne offensive sont en passe d’être agents libres (Cordy Glenn, Richie Incognito). Perdre un des deux joueurs renforcerait encore un peu plus le besoin sur la ligne, car la protection du QB Tyrod Taylor laissait à désirer la saison dernière.

L’attaque des Bills est plutôt basée sur le jeu au sol, mais ils ont besoin d’un autre receveur pour jouer à l’opposé de Sammy Watkins.

En ce qui concerne la défense, la deuxième année de Rex Ryan devrait être meilleure. La saison dernière, l’équipe a du s’ajuster à la transition 4-3 / 3-4. Mais il faut tout de même des renforts sur plusieurs postes, notamment un DE et LB. Mario Williams devrait quitter Buffalo durant l’intersaison et la perte de Kiko Alonso il y a un an a laissé un vide au milieu de la défense. Lire la suite »

Free Agency 2015 : une première journée de folie

Publié le Mis à jour le

Le ton avait été donné lors des derniers jours avec une activité déjà importante au sein des franchises de NFL. Plusieurs équipes avaient mis en place des « trades » (McCoy / Alonso) et de nombreux joueurs étaient déjà tombés d’accord avec un nouveau club et n’attendaient plus qu’une officialisation. Une fois le marché des agents libres ouverts, hier à 22h, la fièvre n’est pas retombée. Voici les mouvements importants.

Jimmy Graham évoluera sous les couleurs de Seattle en 2015 (CBS)
Jimmy Graham évoluera sous les couleurs de Seattle en 2015 (CBS)

Les « Trades »

Jimmy Graham rejoint les Seahawks en échange de Max Unger

La situation des Saints était connue, ils devaient se séparer de plusieurs joueurs pour passer en dessous du salary-cap. Mais personne ne pensait qu’ils allaient laisser partir leur meilleur joueur, Jimmy Graham. Le tight-end rejoint Seattle, une très bonne nouvelle pour Russell Wilson et une attaque qui était en manque de receveur d’impact. Champions en 2013 et finalistes en 2014, les Seahawks peuvent désormais compter sur l’un des deux meilleurs tight-end de la NFL.

En contrepartie, New Orleans récupère le centre Max Unger, un très bon joueur dans le top 5 à sa position. Les Saints auront également le 31ème choix lors de la prochaine draft.  Mais il est clair que la franchise sort affaibli de ce transfert. Comme beaucoup de personnes, Drew Brees s’est dit « choqué » du départ de Graham. Pour rappel, le TE a compilé 4752 yards et 51 touchdowns en 5 saisons en Louisiane, et il avait signé un contrat de 40 millions de dollars sur 4 ans  il y a quelques mois.

Gagnant : Seattle Seahawks

Perdant : New Orleans Saints Lire la suite »

Les gagnants et les perdants du marché des agents libres

Publié le Mis à jour le

Le marché des agents libres est l’un des moyens pour les franchises de NFL de se renforcer. La Draft qui arrive dans quelques jours sera un autre moment fort de l’intersaison. Il est donc encore un peut tôt pour tirer des conclusions, cependant plusieurs équipes sortent renforcées de cette période de transferts quand d’autres apparaissent plus faibles. Voici les 5 principaux gagnants et les 5 principaux perdants.

LES GAGNANTS

New-England et Denver, les riches deviennent plus riches

Après la claque reçue lors du Super Bowl (défaite 43-8 face aux Seahawks), les Broncos ont fait en sorte de ne plus subir une telle humiliation. C’est donc logiquement qu’ils ont décidé d’étoffer leurs lignes défensives, en faisant signer Aqib Talib et T.J Ward. Talib, même s’il a été ralenti par des pépins physiques, reste l’un des meilleurs cornerbacks de couverture. Ward est lui un safety, potentiellement Pro Bowler, qui apporte du physique en fond de ligne.
Mais ils ne se sont pas arrêté en si bon chemin. Ils ont en effet recruter l’un des meilleurs défenseurs des dernières années, DeMarcus Ware, libéré par les Cowboys. Si l’on ajoute le retour de Von Miller, on obtient une défense qui s’annonce bien plus forte qu’en 2013.
Du côté de l’attaque, les Broncos ont dominé la NFL la saison dernière, donc aucune raison de changer l’escouade autour de Peyton Manning. Le seul changement notable se situe au niveau du troisième receveur, puisque Manning lancera désormais pour Emmanuel Sanders, arrivé pour remplacer Eric Decker. Le running-back, Knowshon Moreno, n’a pas été conservé, Montee Ball semble capable de prendre la relève.

Face à cette approche agressive de Denver, les Patriots se devaient de répondre pour espérer être compétitifs. Et c’est ce qu’ils ont fait, avec le talent qui caractérise Bill Belichick. La perte de Talib a rapidement été comblée par l’arrivée de non pas un mais deux joueurs. D’abord le redoutable Darrelle Revis, qui reste l’un des top cornerbacks de la ligue, puis Brandon Browner, ex-Seahawk. Ce dernier sera suspendu lors des quatre premiers matchs, mais ce duo pourrait bien être l’un des plus intéressant de la NFL en 2014.
L’autre point sensible des Pats reste le manque d’options pour Tom Brady. Le très jeune corps de receveur a montré ses limites l’année dernière, et la perte sur blessure de Rob Gronkowski a encore compliqué les choses. La réelle satisfaction est Julian Edelman, qui a obtenu un nouveau contrat, un choix intelligent de la part des Patriots. La franchise a recruté plusieurs receveurs à bas prix, et la draft reste une solution pour trouver un receveur ou un tigh-end de qualité. Mais la facteur clé sera quoiqu’il arrive la présence ou non de Gronkowski.

La rivalité Broncos vs Patriots sort également gagnante
La rivalité Broncos vs Patriots sort également gagnante

Lire la suite »