geno smith

Week 6 – MNF : Arizona Cardinals (3-3) 28 – New York Jets (1-5) 3

Publié le Mis à jour le

La 6ème journée se terminait dans le désert de l’Arizona, où les Cardinals recevaient les Jets. Carson Palmer était de retour pour les locaux, mais c’est David Johnson qui a assuré le spectacle. Les Jets n’avaient pas les armes pour répondre.

David Johnson redonne vie à l'attaque des Cards (Getty)
David Johnson redonne vie à l’attaque des Cards (Getty)

Lire la suite »

Publicités

Présentation de la saison 2015 – AFC EAST

Publié le Mis à jour le

La saison 2015 de NFL approche à grand pas. Actuellement en préparation, les 32 franchises débuteront les choses sérieuses dans trois semaines. Il est donc temps de plonger dans la présentation des équipes de la ligue, division par division. La première étape nous emmène dans l’AFC East des champions en titre Patriots. 

Depuis 10 ans, les Patriots ont remporté 9 fois le titre de division. La seule année où ils ne l’ont pas fait, c’était en 2008 lorsque Tom Brady s’était rompu les ligaments croisés lors du premier match de la saison.

Durant cette intersaison, les trois autres franchises de l’AFC East ont beaucoup dépensé pour se renforcer. Et il ne faut pas oublier que Tom Brady devrait manquer les 4 premiers matchs de la saison 2015, du fait de sa suspension après le deflate-gate. Au final, cette saison, la division semble plus ouverte que jamais et New England devra s’employer pour conserver son titre.

Rex Ryan peut-il enfin qualifier les Bills en playoffs ? (SI.com)
Rex Ryan peut-il enfin qualifier les Bills en playoffs ? (SI.com)

Lire la suite »

Le classement des Quarterbacks avant la saison 2015

Publié le Mis à jour le

La saison 2015-2016 de NFL, c’est dans deux mois… Deux mois d’été qui vont passer vite grâce aux vacances et au retour progressif de notre sport tant aimé. Les joueurs sont à l’entrainement, la pré-saison débutée un mois et rapidement nous serons repartis pour 5 mois de bonheur.

Pour reprendre tranquillement, je vous propose des classements pour les principales positions offensives. Je commence avec le classement des 32 quarterbacks à l’orée de cette nouvelle saison. Je vais ensuite m’attarder sur les backfields et les corps de receveurs des 32 franchises.

Aujourd’hui, place donc aux quarterbacks. Pour ce classement, j’ai pris en compte plusieurs critères. Le premier concerne évidemment les performances récentes, c’est-à-dire la saison dernière. Mais j’ai également décidé de conserver une dimension long-terme avec les performances sur les dernières années. Enfin je me suis posé la question suivante, quel quarterback j’aimerai avoir à ce jour pour aborder la saison ?

J’ai décidé de ne pas intégrer directement dans le classement les rookies (1ère année) et les sophomores (2ème année), car il est difficile de réellement juger un quarterback avec moins de 3 saisons dans l’élite.

Aaron Rodgers actuellement est le meilleur joueur de la NFL (Rantsports)
Aaron Rodgers actuellement est le meilleur joueur de la NFL (Rantsports)

L’Elite

Dans ce groupe, nous avons le top du top, les superstars de la NFL. Les cinq équipes qui ont la chance d’avoir un de ces quarterbacks font immédiatement partie des prétendantes pour le titre. On y retrouve logiquement le meilleur joueur de la ligue, deux légendes, la future star de la NFL mais aussi un joueur sous-coté.

1. Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

Surement le choix le plus evident. Aaron Rodgers est tout simplement le meilleur joueur offensif de la ligue, surement même le meilleur de la NFL tout court (J.J Watt prend les honneurs en défense). Ultra-précis, très mobile, Rodgers à tout ce qu’il faut pour être un grand quarterback, et il le montre depuis qu’il est le titulaire des Packers. En 7 saisons à la tête de l’attaque de Green Bay, il a terminé à 6 reprises avec un rating supérieur à 100. Lors de sa dernière saison, il affiche 112.2, un ratio touchdowns / interceptions de 38 – 5 dont 28 – 0 à domicile. Bilan, un deuxième trophée de MVP après celui de la saison 2011.

2. Tom Brady (New England Patriots)

Oublions le deflegate, Brady est et restera l’un des plus grands. 13 saisons comme titulaire des Patriots, 12 apparitions en playoffs, 6 participations au Super Bowl, 4 titres, 2 MVP, respect ! La dernière fois que l’on a vu Tom Brady la saison dernière, il remontait un retard de 10 points sur l’une des meilleures défenses de l’histoire pour remporter son 4ème Super Bowl. Brady est clutch (46 drives victorieux en carrière) et il sait faire briller les joueurs autour de lui (son corps de receveur est loin d’être le meilleur). Certes Brady à 38 ans, mais sa saison 2014 (4109 yards, 33 TD – 9 INT, 97.4 Rating) a prouvé qu’il pouvait encore dominer n’importe quelle défense de NFL avec son talent et sa science du jeu.

3. Ben Roethlisberger (Pittsburgh Steelers)

Après la victoire lors du Super Bowl 2008 (derrière une ligne offensive très douteuse au passage…), Big Ben a évolué pour devenir un des meilleurs quarterbacks de la ligue. Ses deux dernières saisons sont les meilleures de sa carrière, en 2014 il a battu ses records en yards (4952, leader NFL), en touchdowns (32) et en pourcentage (67.1). Il détient la majorité des records de la franchise des Steelers. Ce qui marque également, c’est la capacité qu’il a eu à faire progresser ses jeunes receveurs. Antonio Brown est un receveur exceptionnel, mais Wheaton, Bryant et même Bell sont jeunes et Big Ben les a intégrés rapidement dans le jeu de passe pour les faire briller. Sa performance face aux Colts (40/49, 522 yards, 6 TD) restera comme l’une des plus grandes performances que j’ai vu.

4. Andrew Luck (Indianapolis Colts)

En trois saisons, Andrew Luck fait déjà partie de l’élite. L’année dernière, je l’avais mis au sommet du niveau inférieur car j’attendais un peu plus en playoffs. Il a remporté son premier match, face aux Broncos de Peyton Manning en janvier dernier, le voici donc parmi les superstars. Car Luck est la future grande star de la NFL. Son bras, son physique, son jeu dans la pocket, il a tout ce qu’il faut pour être l’un des plus grands que ce sport ait connu. En 2014 il a nettement augmenté son total de yards (4761) et son nombre de touchdowns (40), mais il lui reste des zones d’améliorations. Il doit réduire son nombre d’interceptions (16) et hausser son niveau de jeu en playoffs. Avec les renforts de l’intersaison (Andre Johnson et Frank Gore), Luck va avoir à disposition une attaque de feu, il pourrait bien affoler les compteurs et continuer son ascension vers les sommets.

5. Peyton Manning (Denver Broncos)

Evidemment, à 39 ans, Peyton Manning est plutôt sur le déclin. Mais si l’on regarde ses deux dernières saisons, il fait toujours partie du gratin de la NFL. En 2013, il a explosé les records avec 5477 yards et 55 touchdowns. La saison dernière il a encore été superbe avec 4.727 yards et 39 TD. Mais ses performances sur le dernier mois de saison régulière et en playoffs sont un peu inquiétant et explique sa 5ème place. Peut-être était-il simplement diminué à cause d’une blessure, mais peut-être est-il simplement rattrapé par ses 17 saisons dans au plus haut niveau. Une chose est sûre, Manning n’a jamais été le quarterback avec le meilleur bras, cela ne va pas s’améliorer, mais son éthique de travail et son QI football restent inégalés. Lire la suite »

A la recherche du meilleur trio QB-RB-WR de la NFL

Publié le

Cette semaine, je me suis intéressé aux attaques de la NFL, et plus particulièrement aux « skills positions ». J’ai donc fait mon petit classement du meilleur trio Quarterback – Running-Back – Receveur. Alors évidemment, même s’il y a un lien, il ne faut pas confondre meilleur trio offensif avec meilleure attaque globale. La philosophie des coachs et coordinateur ou le travail de la ligne offensif sont d’autres facteurs à prendre en compte pour une analyse globale des performances offensives. Dans cette liste, je me suis seulement basé sur un trio de joueurs. 

Pour commencer, voici les équipes classées de la 21è à la 32è place.

Baltimore, une attaque improbable mais efficace (sbnation)
Baltimore, une attaque improbable mais efficace (sbnation)

Lire la suite »

Bilan à la mi-saison – AFC

Publié le

Déjà la mi-saison en NFL. La majorité des équipes ont joué leur huit premiers matchs de la saison, beaucoup sont encore dans la course aux playoffs, certaines sont déjà tournées vers la saison 2015. Plus que jamais cette année, la NFL est imprévisible, et les certitudes d’une semaine disparaissent la suivante. Dans l’AFC, Denver et New England se placent de nouveau en favoris pour la finale de conférence. Voici le point sur le classement. 

AFC East

AFCeast

Tom Brady et les Pats ne sont pas morts. Depuis la lourde défaite face aux Chiefs lors de la week 4, le quarterback affiche des statistiques exceptionnelles, 100/144 à la passe, pour 1268 yards, 14 touchdowns et aucune interception. Le retour en forme (enfin) de Rob Gronkowski (3 TD sur les 3 derniers matchs) est une des clés du retour au top de l’attaque des Pats. La ligne offensive est également en progression. L’équipe vient d’enchaîner 4 victoires de rang et est au sommet de sa division et de l’AFC. New England reçoit Denver la semaine prochaine, un avant-gout de la finale de conférence ?

Sammy Watkins et les Bills font partis des bonnes surprises de la première moitié de saison (ESPN)
Sammy Watkins et les Bills font partis des bonnes surprises de la première moitié de saison (ESPN)

Si la saison s’arrêtait aujourd’hui, les Bills retrouveraient enfin les playoffs. Une qualification attendue par les fans depuis 1999. La décision de mettre E.J Manuel sur le banc est bonne, puisque Kyle Orton est plutôt très bon au centre de l’attaque de Buffalo. Il a remporté 3 de ses 4 matchs et a lancé 9 touchdowns pour 3 interceptions. Sa relation avec le rookie Sammy Watkins (590 yards, 5 TD) est très bonne et cela justifie le choix du receveur au premier tour de la dernière draft. Quant à la défense, elle est toujours au top et ce sans Kiko Alonso. Aucune équipe n’a réussi autant de sacks depuis le début de la saison (28 dont 7 pour Marcell Dareus).

Ça va mieux pour les Dolphins depuis leur voyage à Londres. Ryan Tannehill, décevant en début de saison s’est peut-être senti menacé. Toujours est-il qu’il a haussé son niveau de jeu et les victoires sont revenues. Sa relation avec Mike Wallace est aussi en progression cette année (5 TD pour le receveur). Sur les quatre derniers matchs, la seule défaite a eu lieu à la dernière seconde face aux Packers. Une série positive sur laquelle la défense, menée par Cameron Wake (5.5 sacks), a également sa part de responsabilité.

7 défaites de rang pour les Jets après une nouvelle déconvenue face aux Bills (42-23). Geno Smith a été mis sur le banc après avoir lancé 3 interceptions dans le premier quart-temps (10 sur la saison). Michael Vick n’a pas vraiment mieux joué, mais Rex Ryan a annoncé que ce dernier serait titulaire lors du prochain match. Du mouvement s’annonce à la fin de la saison, et Rex Ryan risque bien de sauter.

Conclusion : Une fois de plus les Pats semblent bien partis pour remporter la division. Les Bills et les Dolphins ont montré de belles choses et sont pour l’instant dans la course aux playoffs. Kyle Orton et Ryan Tannehill devront conserver leur niveau de jeu actuel pour espérer garder le rythme. Pour les Jets, l’action devrait plutôt se passer en coulisse. Lire la suite »

NFL Week 5 – Des comebacks, des prolongations et 0 équipe invaincue

Publié le

La cinquième semaine de la saison est passée et il n’y a plus d’équipes invaincues. Les Bengals et les Cardinals sont tombés. Ce week-end de NFL a été particulièrement indécis et riche en rebondissements, avec de nombreux comebacks et des décisions en prolongation. Résumé des matchs. 

Gros rebond de la part de Brady, Gronk et des Pats (photo : Rantsports)
Gros rebond de la part de Brady, Gronk et des Pats (photo : Rantsports)

Il n’y a plus d’équipes invaincues

Denver Broncos 41 (3-1) – Arizona Cardinals 20 (3-1)

Il l’avait avoué lui-même, Demaryius Thomas n’était pas à 100% depuis le début de la saison. Et l’attaque de Denver s’en ressentait. Dimanche soir, le receveur était en forme et son équipe termine avec 40 points. Thomas attrape 8 balles pour 226 yards et 2 TD, il bat le record de yards sur un match de la franchise. Peyton Manning termine lui avec 479 yards et 4 touchdowns (2 interceptions). Il dépasse ainsi la marque des 500 TD en carrière, et ne compte plus que 5 touchdowns de retard sur le record NFL de Brett Favre (508).

Le résultat final est assez trompeur car les Cardinals sont longtemps restés à un petit touchdown d’écart. Le tournant du match est la sortie de Drew Stanton, blessé à la tête, et remplacé par le rookie Logan Thomas. A part sa première passe, qui se termine par un touchdown de 81 yards d’Ellington, il a eu du mal à faire avancer l’attaque d’Arizona. Les Cards chutent pour la première fois cette saison.

New England Patriots 43 (3-2) – Cincinnati Bengals 17 (3-1)

La semaine dernière, après la lourde défaite à Kansas City, tout le monde parlait de la fin de la dynastie Brady – Belichick. Le QB et les Pats ont mis fin aux critiques en faisant tomber les Bengals, avec la manière. Brady termine avec 292 yards et 2 TD et en profite pour devenir le 6ème quarterback à passer la barre des 50 000 yards. Et évidemment quand les Pats vont bien, la connexion Brady – Gronkowski est la clé. Le tight-end réussit son meilleur match de la saison avec 100 yards et 1 TD. Au sol, les Pats totalisent 221 yards face à une bonne défense, Steven Ridley affiche 113 yards et 1 TD.

Pour les Bengals, la première défaite de la saison est sévère. Andy Dalton n’a pas fait un bon match malgré ses 204 yards et 2 TD. La défense, qui n’avait encaissé que 11 points en moyenne sur les trois premiers matchs, a pris l’eau face au jeu au sol et encaisse finalement 43 points. Dalton et Cincinnati en général auraient-ils un problème avec la pression liée aux grands évènements ? On connaît bien entendu les problèmes du QB qui n’a pas remporté le moindre match de playoffs en 3 participations. Mais une autre statistique appuie cette théorie, les Bengals n’ont remporté que 2 de leur 10 derniers matchs en prime time à la télévision nationale… Lire la suite »

Classement AFC – Le point après 4 journées

Publié le

Nous en sommes déjà au quart de la saison régulière. Chaque équipe de NFL a joué 3 ou 4 matchs, un échantillon suffisant pour faire un premier point et sortir quelques tendances. Il y a des surprises, des confirmations, en haut comme en bas du classement. Voici la situation par division.

AFC EAST

Faut-il s'inquiéter pour Tom Brady et les Pats ? (photo : Rantsports)
Faut-il s’inquiéter pour Tom Brady et les Pats ? (photo : Rantsports)

Buffalo Bills (2-2)

Les Bills ont créé la première surprise de cette saison en allant s’imposer à Chicago (23-20) lors de la première journée. Ils ont ensuite enchaîné avec une belle victoire à domicile face aux Dolphins (29-10), et pointaient seuls en tête de la division après 2 matchs. Depuis, ils sont tombés sur plus fort contre San Diego (défaite 22-10) et ont chuté à Houston (23-17). Mais après 4 matchs, Buffalo reste en tête de l’AFC East, et ça personne ne l’avait pronostiqué.

La défense reste le point fort de la franchise, particulièrement contre le jeu au sol (3ème avec 71.5 yards encaissés par match). Côté offensif, C.J Spiller et Fred Jackson restent un duo efficace sur les courses, mais E.J Manuel ne semble pas progresser et limite le potentiel de l’équipe. Kyle Orton sera d’ailleurs titulaire pour le prochain match.

Miami Dolphins (2-2)

Difficile de suivre ces Dolphins. Après une victoire convaincante face aux Patriots (33-20) pour débuter la saison, ils ont largement été battu par Buffalo (29-10) et Kansas City (34-15) dans la foulée. Le voyage à Londres de la semaine dernière et la victoire facile sur Oakland (38-14) a relancé l’équipe…mais pour combien de temps ?

Ryan Tannehill est à l’image de sa franchise, irrégulier. Il doit absolument franchir un palier pour emmener Miami plus haut. Le jeu au sol (Moreno puis Miller) est en très nette amélioration par rapport à 2013 (6ème avec 142 yards par match). La défense tient la route, même si elle pourrait prendre moins de points.

New England Patriots (2-2)

Les Patriots sont dans une situation peu habituelle, avec déjà 2 défaites et plus de points encaissés (90) que marqués (80). Sur quatre matchs, trois sont mauvais pour le moment. La seule victoire convaincante est celle obtenue à Minnesota (30-7), qui venait de perdre Adrian Peterson. A part ça, deux défaites avec au moins 30 points encaissés, dont une fessée 41-14 ce week-end à Kansas City.

La défense a surpris et est notamment intraitable contre le jeu de passes (1ère avec seulement 185.5 yards encaissés par match). Le problème est l’attaque, un comble pour les Pats. Tom Brady est en difficulté, et il ne peut compter que sur Julian Edelman. Rob Gronkowski est là mais est clairement loin d’être à 100%. Son retour en forme est un facteur clé.

New-York Jets (1-3)

Défaits trois fois de suite (dont deux à domicile) par des équipes de la NFC North (Chicago et Detroit), les Jets ferment la marche dans l’AFC East. Ils n’ont jamais été battus par un écart conséquent, mais ils ne parviennent pas à marquer suffisamment contre des équipes très offensives.

La force des Jets, aussi bien en attaque qu’en défense, c’est le jeu au sol. En attaque, ils gagnent 151 yards par match (2ème NFL) avec le duo Ivory/Johnson. En attaque, ils n’allouent que 63 yards en moyenne à leurs adversaires, aucune équipe ne fait mieux. Le problème reste le jeu de passe offensif, où Geno Smith est toujours irrégulier. Il est clairement un quarterback talentueux, capable d’actions de classe, mais il commet beaucoup trop d’erreurs. Lire la suite »