Joe Flacco

Classement des meilleurs QB avant la saison 2017-2018

Publié le Mis à jour le

Une équipe de football américain est composé de beaucoup de joueurs, mais aucun n’est plus important que le Quarterback. Pour prouver la suprématie de cette position, pas besoin d’aller bien loin. Sur les 10 derniers MVP, 9 sont des QB. Matt Ryan est le dernier en date, et le QB des Falcons a manqué le doublé MVP – Super Bowl à cause du comeback épique d’un autre QB, la légende Tom Brady.

Aaron Rodgers garde sa place au sommet de la hiérarchie
Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3
Aaron Rodgers GB Andrew Luck IND Dak Prescott DAL
Tom Brady NE Ben Roethlisberger PIT Matthew Stafford DET
Matt Ryan ATL Cam Newton CAR Eli Manning NYG
Drew Brees NO Derek Carr OAK Andy Dalton CIN
Russell Wilson SEA Philip Rivers LAC Carson Palmer ARI
Chapeau 4 Chapeau 5  
Alex Smith KC Ryan Tannehill MIA  
Marcus Mariota TEN Sam Bradford MIN  
Jameis Winston TB Tyrod Taylor BUF  
Kirk Cousins WAS Blake Bortles JAX  
Joe Flacco BAL Carson Wentz PHI  

1. Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

La longévité de Tom Brady et le trophée de MVP de Matt Ryan n’y changeront rien, Aaron Rodgers est actuellement le meilleur QB de NFL. Remis en question en début de saison dernière, le QB des Packers a fini la saison avec 40 TD (leader NFL) pour seulement 7 interceptions et une série de 8 victoires avant la défaite en finale de conférence. Son intelligence de jeu et son timing lui permettent d’exploiter la moindre brèche et de faire gagner des matchs à son équipe. Il affiche 104.1 de rating en carrière, un record.

2. Tom Brady (New England Patriots)

Après sa suspension de 4 matchs, Tom Brady était un homme en mission. Et à 39 ans (il vient d’avoir 40 le 3 aout), il a réussi sa mission en emmenant ses Patriots au Super Bowl et en remportant une 5ème bague de champion. Avec son expérience et son intelligence de jeu, il fait la différence avant le snap et donne l’impression d’être facile. A l’image de Peyton Manning, l’âge aura bien raison de Tom Brady un jour, mais en attendant il semble encore capable de dominer son sport une saison de plus. Avant de refermer le livre ou sera écrit sa légende ?

3. Matt Ryan (Atlanta Falcons)

Après quelques saisons moyennes, Matt Ryan est reparti de l’avant sous les ordres de Kyle Shanahan. A tel point qu’il est passé tout près d’un doublé MVP – Champion du Super Bowl. L’objectif pour Ryan est désormais de confirmer cette saison 2016 exceptionnelle (4944 yards, 38 TD – 7 INT), et de faire oublier ce Super Bowl perdu alors que les Falcons menaient 28-3 à la mi-temps. Il lui faudra aussi confirmer sans Kyle Shanahan, parti coacher les 49ers. Lire la suite »

Week 15 – Ce qu’il faut retenir

Publié le Mis à jour le

Dès jeudi, Seattle est devenu la 1ère équipe à remporter sa division (la NFC West). Dimanche, plusieurs affiches décisives en vue des playoffs se jouaient. Les Raiders ont ainsi validé leur ticket, alors que les Broncos sont sortis de l’image des playoffs. Et pendant ce temps, les Browns ont perdu pour la 14ème fois en 14 matchs… Résumés des matchs de la week 15.

Nouvelle victoire face à une grosse écurie pour les Titans (AP)
Nouvelle victoire face à une grosse écurie pour les Titans (AP)

Kansas City Chiefs (10-4) 17 – Tennessee Titans (8-6) 19

  • Menés 17-7 à un point, les Titans sont allés chercher une nouvelle victoire de prestige sur le terrain des Chiefs. Un touchdown du RB Derrick Henry ramène d’abord Tennessee à 1 point, mais la tentative de conversion à 2 points échoue. Les Chiefs ont alors la possibilité de manger le chrono mais la défense des Titans les en empêche. Mariota réussit ensuite quelques passes importantes et Ryan Succop donne la victoire à son équipe grâce à un field-goald de 53 yards.
  • Une semaine après avoir battu les Broncos à domicile, les Titans s’offrent cette fois les Chiefs à l’extérieur. Deux victoires qui les placent en bonne position en vue des playoffs, et qui leurs donnent des références intéressantes.
  • Le match avait pourtant mal débuté pour Tennessee. Marcus Mariota avait lancé une interception et perdu un fumble, et il a été imité par son receveur Rishard Matthews. Le QB originaire d’Hawaii n’a pas l’habitude de jouer par un tel froid (il faisait -17 au coup d’envoi). Il finit avec 241 yards et 1 interception.
  • Du côté des Chiefs, Tyreek Hill s’est de nouveau illustré avec un joli touchdown de 68 yards sur une course qui a berné la défense des Titans.
  • Les 4 touchdowns du match sont marqués au sol. Tyreek Hill lance donc la mode, imité par son QB Alex Smith un peu plus tard. Pour les Titans, Derrick Henry marque 2 fois.

Lire la suite »

Week 3 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le

Encore un superbe dimanche de NFL hier, avec notamment deux surprises du côté de Buffalo et de Charlotte. Cinq équipes restent invaincues après 3 journées, dont deux menées par des quarterbacks rookies (Eagles, Broncos) et deux autres décimées par les blessures (Vikings, Patriots).

Gros rebond des Bills qui créent la surprise face aux Cards (AP)
Gros rebond des Bills qui créent la surprise face aux Cards (AP)

Buffalo Bills (1-2) 33 – Arizona Cardinals (1-2) 18

  • Une des surprises de la soirée, la large victoire des Bills face aux Cardinals. Le renvoi de Greg Roman a visiblement eu un effet positif sur l’équipe, reste à voir s’il persiste dans les prochaines semaines.
  • LeSean McCoy marque 2 touchdowns au sol et termine avec 110 yards, soit presque autant que lors des deux premiers matchs cumulés. McCoy dépasse du coup les 50 TD au sol en carrière. Tyrod Taylor ajoute 76 yards au sol, dont la plus longue course de l’histoire de la franchise par un QB (49 yards).
  • La défense de Buffalo a également rebondi après avoir alloué près de 500 yards face aux Jets. Les Cardinals ne gagnent que 2 yards sur leurs 5 premières possessions et ils « punt » à chaque fois. Carson Palmer lance 4 interceptions en fin de match.
  • Seul fait marquant pour Arizona, un field-goal de 60 yards de Chandler Catanzaro.

Lire la suite »

Week 2 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le

Steelers, Giants, Patriots, Texans, Ravens, Broncos et Vikings. Ces 7 franchises ont confirmé leurs victoires de la première semaine et sa placent déjà en bonne position. Au contraire, plusieurs franchises n’ont pas encore décollé. Logique si on parle des Browns, mais problématique pour les Colts ou les Redskins par exemple. Surtout quand on sait que les stats disent qu’il n’y a que 12% de chance de se qualifier en playoffs après avoir perdu ses deux premiers matchs…

Inauguration réussie pour l'US Bank Stadium (USA Today)
Inauguration réussie pour l’US Bank Stadium (USA Today)

Carolina Panthers (1-1) 46 – San Francisco 49ers (1-1) 27

  • Encore un peu groggy du match d’ouverture à Denver, Cam Newton et les Panthers ont eu un peu mal à se mettre en route pour leur premier match à domicile de la saison. Le MVP en titre lance d’ailleurs rapidement une interception.
  • Mais Newton va se reprendre et mener Carolina à un succès finalement assez large. Il lance pour 353 yards et marque 4 touchdowns. Le QB totalise désormais 122 passes de touchdown avec les Panthers, il dépasse Jake Delhomme et établit un nouveau record de franchise.
  • Kelvin Benjamin (108 yards) attrape 2 passes de touchdown, il porte à 3 son total en 2 semaines.
  • Les Panthers ont commis 4 pertes de balle, ce qui a permis aux 49ers de rester dans le match plus longtemps que prévu. Mais les 2 interceptions de Gabbert dans les 5 dernières minutes ont mis fin aux espoirs de San Francisco.
  • Blaine Gabbert possède actuellement la plus longue série de match avec 1 touchdown (12)… puisque Russell Wilson a stoppé la sienne qui en était à 17.
  • Le RB de Carolina, Jonathan Stewart, a dû sortir sur blessure dès le 1er quart-temps. Fozzy Whittaker a pris le relais et gagne 100 yards en 16 courses.

Washington Redskins (0-2) 23 – Dallas Cowboys (1-1) 27

Lire la suite »

Présentation de la saison 2016-2017 – BALTIMORE RAVENS

Publié le Mis à jour le

Baltimore_Ravens_logo.svg

Bilan 2015-2016 : 5-11, 3ème AFC North

Difficile de juger la saison des Ravens tant les blessures ont joué un rôle clé. En effet, à la fin de la saison régulière, pas moins de 20 joueurs était sur la liste des blessés. Du coup, pour la quatrième fois seulement depuis 1998, Baltimore termine avec un bilan négatif. Ce qui est encourageant, c’est que dans le passé, ils ont toujours rebondi avec des saisons à plus de 10 victoires. Lire la suite »

Power Rankings – Le classement des Quarterbacks avant la saison 2016

Publié le Mis à jour le

Avant le début de chaque saison, je fais le tour des « skills positions » (QB, RB, WR) afin de proposer un Power Rankings.

Les performances de la saison dernière sont évidemment cruciales mais je regarde également l’historique du joueur sur les 3 dernières saisons, ainsi que le contexte (dans le cas d’un receveur, quel QB lui lance la balle). Le potentiel et la marge de progression pour la prochaine saison sont également pris en compte.

On termine avec la position reine, celle des Quarterbacks.

Top 10

  1. Aaron Rodgers

  • Age : 32 ans
  • Equipe : Green Bay Packers
  • Stats 2015 : 3821 yards, 31 TD – 8 INT, 92.7 Rating

En 2015, Aaron Rodgers a connu une saison moins bonne que ses standards, mais beaucoup de QB aimeraient afficher de telles stats. Il y a plusieurs raisons à cette petite baisse de production de double MVP. La première est l’absence pour l’intégralité de la saison de son receveur numéro 1, Jordy Nelson, qui s’est blessé juste avant le coup d’envoi. Difficile dans ses conditions de créer une nouvelle relation avec des receveurs peu expérimentés. L’intégralité de l’attaque des Packers a été impactée par l’absence de Nelson. Ce dernier sera de retour cette saison, et les choses devraient rentrer dans l’ordre, à savoir que l’attaque de Green Bay va retrouver des sommets. Le deuxième point est l’absence de jeu au sol pendant une partie de la saison, la faute à un Eddie Lacy en méforme durant de longues semaines. Toute la pression défensive était du coup sur le QB et cela nous mène à la 3ème raison, la ligne offensive poreuse. Les linemen de Green Bay ont eu du mal à protéger leur QB et ont alloué beaucoup trop de sacks (46).

Rodgers est le QB le plus talentueux de NFL et il devrait « rebondir » en 2016. Il est mon favori pour remporter le titre de MVP.

Aaron Rodgers reste la référence (Getty)
Aaron Rodgers reste la référence (Getty)

Lire la suite »

Week 11 – Les gagnants et perdants

Publié le Mis à jour le

Outre les 10ème victoires (en 10 matchs) des Panthers et des Patriots, d’autre équipes et joueurs ont impressionné cette semaine. Deux RB passent la barre des 200 yards au sol, Tony Romo revient et gagne et Broc Osweiler réussit ses débuts.

Côté perdants, plusieurs équipes sont en train de voir les playoffs s’éloigner et les Ravens continuent d’enchaîner les blessures.

PANTHERS_charlotteobserver
10-0 pour Cam Newton et les Panthers (Charlotte Observer)

Gagnants

Les Panthers et les Patriots, toujours parfaits

Les deux équipes invaincues avant cette 11ème journée le sont restées. Les Panthers puis les Pats ont fait le boulot et remportent leur dixième match de la saison.

Les Panthers ont signé l’une des plus belles performances du week-end avec une démonstration face aux Redskins. Cam Newton lance 5 passes de touchdown, un record personnel, et apparaît de plus en plus comme un potentiel MVP. Avec 20 touchdowns à la passe sur la saison, il n’est qu’à 4 unités de son record et il reste 6 matchs à jouer. Et il ne faut pas oublier qu’il a marqué 6 fois au sol. Le tout alors que son receveur le plus fiable (le seul ?) est un tight-end (Greg Olsen). La majorité de son corps de receveurs n’aurait en effet pas une place de titulaire dans une bonne partie des équipes de NFL. L’autre marque de fabrique des Panthers est la défense, qui fait partie des meilleures de la ligue. Kirk Cousins, qui restait sur 4 touchdowns et un rating parfait, en a fait les frais. Il lance pour 207 yards et 1 TD, mais perd 3 fois le ballon (1 interception, 2 fumbles).

En ce qui concerne les Pats, ça devient une habitude de voir l’équipe de Belichick et Brady terminer avec plus de 10 victoires (13ème saison consécutive). On a également déjà vu une saison parfaite (16-0 en 2007) de cette équipe. Face aux Bills, New England n’a pas fait son meilleur match mais la victoire est là. Les Pats avaient beaucoup de blessés, mais il en faut plus pour déstabiliser Tom Brady, et Bill Belichick trouve toujours un joueur pour faire la différence (White marque ses 2 premiers touchdowns hier soir, en début de saison c’était Dion Lewis).

D’après les statistiques, débuter par 10 victoires offre de fortes chances d’atteindre le Super Bowl et même de le remporter. Cette année, 2 équipes sont concernées, allons-nous les retrouver lors du premier week-end de février ?  Lire la suite »