knowshon moreno

Statistiques et anecdotes de la Week 1

Publié le Mis à jour le

Le pallier des 50 000 yards est proche pour Tom Brady (photo : CBS)
Le pallier des 50 000 yards est proche pour Tom Brady (photo : CBS)

Quelques stats et anecdotes

  • La victoire des Falcons après prolongation sur les Saints, n’est que la 4ème de la franchise d’Atlanta lors des 17 dernières confrontations entre les deux équipes.
  • Tom Brady est passé à la 6ème position de l’histoire de la NFL en nombre de yards à la passe. Avec 49 398 yards, il a dépassé Warren Moon.

Lire la suite »

Publicités

Présentation de la saison 2014 : AFC East

Publié le Mis à jour le

Après de longs mois, le football est enfin de retour. Les Seahawks, champions en titre, reçoivent les Packers jeudi pour donner le coup d’envoi de la saison 2014. Les autres franchises de NFL suivront dimanche pour la première semaine de compétition. Pour tout savoir des mouvements de l’intersaison ou encore des questions clés pour chaque franchise, voici un guide division par division. La première à être passé au crible est l’AFC East. 

afc-east-campbattles14
Qui peut détrôner New England ?

Lire la suite »

Super Bowl XLVIII – Peyton Manning vs « Legion of Boom »

Publié le Mis à jour le

On l’a dit ce 48ème Super Bowl opposera dimanche la meilleure attaque de la NFL (Denver), à la meilleure défense (Seattle). Le jeu offensif explosif des Broncos, mené par un Peyton Manning au sommet de son art, sera attendu par Richard Sherman et la « Legion of Boom ». Focus sur les joueurs clés et sur les principaux duels à suivre.

Peyton Manning et D. Thomas (photo : knoxnews)
Peyton Manning et D. Thomas
(photo : knoxnews)

La « Legion of Boom » parviendra t-elle à contenir Peyton Manning ?

Le quarterback des Broncos a réalisé une saison extraordinaire qui lui offrira sans doute son cinquième titre de MVP. Il termine avec 5477 yards et 55 TD (deux nouveaux records NFL) pour un rating de 115.1.

Manning semble plus fort que jamais, mais il faut également noter qu’il a pu compter sur l’un des meilleurs corps de receveurs de la ligue. On savait que Demaryius Thomas faisait partie des grands receveurs de la NFL, et l’arrivée de Wes Welker lui a donné une solution supplémentaire. Manning a également su faire briller des receveurs moins attendus, comme Eric Decker ou le tight-end Julius Thomas. Bilan, Thomas termine quatrième meilleur receveur au niveau des yards (1430) et second en terme de touchdowns (14). Eric Decker dépasse aussi les 1000 yards (1288), et tout comme Welker et Julius Thomas, il a attrapé plus de 10 touchdowns.

Richard Sherman et Earl Thomas (photo : bleacherreport)
Richard Sherman et Earl Thomas (photo : bleacherreport)

Peu d’équipe ont réussi a freiner Peyton Manning et l’attaque de Denver, mais si une escouade défensive peut le faire c’est bien celle de Seattle. La défense contre la passe des Seahawks est la meilleure de la NFL, et honore son surnom de « Legion of Boom » apparu l’année dernière. Cette légion est emmenée par deux joueurs qui font partie de l’équipe All-Pro 2013, le cornerback Richard Sherman, auteur de huit interceptions cette saison (1er NFL), et le safety Earl Thomas (105 tackles et 5 interceptions). Elle est complétée par le corner Brandon Browner et le safety Kam Chancellor. Seattle a compilé 28 interceptions et n’a encaissé que 231 points, les quatre hommes y sont pour beaucoup.

Pour le Super Bowl, Richard Sherman devrait défendre sur Demaryius Thomas, à voir si Peyton Manning ose défier le cornerback. Pour rappel, en finale de conférence, Kaepernick n’a lancé qu’une seule balle sur Sherman et elle a terminé en interception… La clé devrait donc venir de la capacité des autres receveurs (Welker, Decker…) à gagner leurs duels. Les variations et la quantité de cibles potentielles pour Manning fait la force des Broncos.

Et si la différence se faisait au sol ?

Le duel le plus attendu se situe donc dans les airs, mais le match pourrait se jouer sur le jeu de course. Les prévisions météorologiques (froid, risque de neige) risquent d’appuyer cette tendance.

"Beast Mode"  (photo : bleacherreport)
« Beast Mode »
(photo : bleacherreport)

Sur le papier, le duel est équilibré. Les deux défenses ont encaissé le même nombre de yards en moyenne sur la saison et se classe dans le top 10 contre le jeu au sol. En attaque, les deux équipes ont été plutôt performante, avec un petit avantage pour Seattle.

Les Seahawks peuvent en effet compter sur la « bête » Marshawn Lynch, auteur de 1257 yards (6è NFL) et 12 TD (leader avec Jamaal Charles). Le running-back a encore montré cette saison sa puissance physique et sa capacité à aller chercher des yards supplémentaires après contact. L’un des facteurs peut aussi être Russell Wilson, le QB est en effet capable de courir (539 yards cette saison) et peut apporter des variations intéressantes.

Pour Denver, Knowshon Moreno a gagné la place de titulaire en début de saison et a confirmé en terminant avec 1038 yards et 10 TD. Son association avec le rookie Montee Ball, qui est monté en puissance au fil des semaines, est intéressante. Les Broncos ont trouvé une paire complémentaire qui leur permet de varier et de s’adapter aux défenses.

AFC Divisional Round : Chargers 17 – Broncos 24, Denver résiste au retour tardif de San Diego

Publié le

On le savait avant le match, San Diego est l’une des équipes qui a causé le plus de problèmes à Denver, notamment sur sa force majeur qui est son jeu offensif. Hier soir, les Broncos ont rapidement pris les devants mais n’ont pas tué le match. Les Chargers ont bien failli en profiter pour revenir dans le quatrième quart-temps.

Le film du match

Dimanche, c'était le Manning "manager"
Dimanche, c’était le Manning « manager »

Denver avait retenu la leçon et savait que les Chargers allaient de nouveau tenter de garder la balle le plus possible pour laisser Peyton Manning et son attaque sur le banc. Du coup, les Broncos ont pris les californiens à leur propre jeu. Pendant trois quart-temps, la stratégie fonctionne parfaitement pendant 3 quart-temps et demi. En première mi-temps, Peyton Manning lance deux touchdowns et permet aux Broncos de mener 14-0. Il trouve d’abord Demaryius Thomas, et envoie ensuite Wes Welker dans la end-zone pour son retour de blessure. Le QB se fait intercepté juste avant la pause, sans conséquence, mais on se dit alors que certes Denver mène confortablement mais ils auraient pu avoir plus d’avance.

Même constat dans le troisième quart où ils ne parviennent toujours pas à tuer la rencontre. Ils montent à 17-0 grâce à un field-goal de Matt Prater. Les Chargers vont attendre cette dernière période pour enfin se réveiller et pour marquer leurs premiers points. Philip Rivers trouve Keenan Allen, discret jusque là. Denver va répondre avec un long drive, terminé par Knowshon Moreno qui redonne 17 points d’avance à son équipe. Les Broncos semblaient avoir fait le plus dur, mais San Diego va pousser jusqu’au bout. Sous l’impulsion du duo Rivers-Allen, les Chargers remontent 80 yards et le rookie marquent son second touchdown du jour. Et sur le renvoi, ils récupèrent le onside kick puis marquent un field-goal qui les ramènent à un touchdown d’écart (24-17). L’erreur des californiens vient peut être de ne pas avoir tenté un second onside kick, car derrière Peyton Manning va gérer de main de maître la dernière possession du match et assurer la victoire de Denver.

Les stats

Rivers et les Bolts n'ont pas démérités mais se sont réveillés trop tard
Rivers et les Bolts n’ont pas démérités mais se sont réveillés trop tard

Le fort vent qui soufflait sur le Mile High Stadium a rendu difficile le jeu de passes. Peyton Manning rend une bonne copie, avec 230 yards et 2 TD pour 1 interception, il a surtout apporter son expérience pour gérer les drives. Du coup les Broncos sont beaucoup passé par le jeu au sol, 33 courses et 134 yards répartis entre Moreno (82 yards, TD) et Ball (52 yards). A noter le très bon match de la défense de Denver, qui a notamment limité Philip Rivers à 5 passes réussies et 35 yards en première mi-temps.

Le QB des Chargers s’est finalement réveillé dans le quatrième quart-temps, pour finir avec 217 yards et 2 TD. Ses deux passes terminent dans les bras de Keenan Allen, le rookie collecte 142 yards. San Diego a été derrière tout le match, du coup on a très peu vu Ryan Mathews (5 courses pour 29 yards).

Et ensuite ?

Manning vs Brady, acte 15. Et oui, les deux meilleurs quarterbacks de leur génération se retrouveront pour la quinzième fois. Un duel de légende pour une finale de conférence, l’affiche entre les Broncos et les Patriots s’annonce exceptionnel. Le QB des Pats a l’avantage au nombre de victoire, mais Manning sait qu’il tient peut-être sa denrière chance d’aller au Super Bowl. Vivement dimanche…

NFL Week 13 – Les Broncos surclassent encore les Chiefs

Publié le

L’affiche de la nuit était le deuxième duel en trois journées entre les Broncos et les Chiefs, et c’est de nouveau la franchise de Denver qui sort vainqueur. Cincinnati et San Francisco ont également signé des succès important en vue des playoffs. Résumé des matchs.

Denver Broncos (10-2) 35 – Kansas City Chiefs (9-3) 28

Gros début de match de Kansas City, avec deux touchdowns d’Alex Smith (293 yards) pour Hemingway et Fasano, et un retour de kickoff de 108 yards de Davis. Au milieu du deuxième quart-temps, les Chiefs menaient 21 à 7. Grâce à son deuxième TD du jour, Peyton Manning ramène un peu les Broncos avant la mi-temps.

174 yards et 4 TD pour Eric Decker
174 yards et 4 TD pour Eric Decker

En seconde période, Denver réalise un retour autoritaire mené par Manning et Decker. Le QB trouve trois fois son receveur dans la end-zone adverse, il termine le match avec 402 yards et 5 TD (pour 2 interceptions). Quant à Eric Decker, il signe un record personnel avec 274 yards et 4 TD. Au sol, le rookie Montee Ball s’illustre avec 117 yards de gain, et l’autre RB, Knowshon Moreno, a été plus en vue dans le jeu de passe (72 yards, 1 TD). Les Broncos retournent donc la situation pour mener 35-21, et le touchdown de Jamaal Charles en fin de match ne peut que réduire l’écart. Le running-back des Chiefs signe encore un bon match avec 93 yards au sol.

Denver bat Kansas City pour la deuxième fois en trois journées et prend une victoire d’avance dans l’AFC West.

Cincinnati Bengals (8-4) 17 – San Diego Chargers (5-7) 10

La victoire de la semaine dernière à Kansas City permettait aux Chargers de garder espoir pour une qualification en playoffs. Les chances sont maintenant plus minces après la défaite contre les Bengals d’hier soir.

La première mi-temps est disputé et les deux équipes sont au coude à coude à la pause. BenJarvus Green-Ellis donne l’avantage à Cincinnati dans le deuxième quart, mais sur la possession suivante, Philip Rivers trouve Green dans la end-zone pour égaliser. Finalement, le touchdown de la victoire va venir en fin de troisième quart-temps sur une passe de 21 yards d’Andy Dalton pour A.J Green.

Les Bengals conservent deux victoires d’avance sur les Ravens dans l’AFC North. Lire la suite »

Quelques infos et stats de la week 12 de NFL

Publié le Mis à jour le

12 anecdotes de la douzième journée

Big Ben réussit bien contre les Browns
Big Ben réussit bien contre les Browns
  • Face aux Jets, la défense des Ravens a signer un 22ème match de suite avec au moins un sack et établit un record de la franchise…
  • Après la victoire des Steelers 27-11 sur les Browns, Ben Roethlisberger en est à 16 victoires pour 1 seule défaite contre Cleveland…
  • Les Buccaneers ont remporté leur troisième victoire de suite après avoir perdu leur huit premiers de la saison. Une seule équipe avait réussi à faire de même, les Saint-Louis Cardinals en 1978…
  • Calvin Johnson (Detroit) vient de poster 861 yards en réception sur les cinq derniers matchs. C’est un nouveau record NFL, il dépasse les 822 yards de Charley Hannigan avec Houston en 1961…
  • Le receveur des Vikings, Greg Jennings, revenait pour la première au Lambeau Field où il a joué avec les Packers pendant sept saisons. Green-Bay et Minnesota ont fait le premier match nul de la saison…
  • Antonio Gates (San Diego) est devenu le 4ème tight-end de l’histoire à atteindre les 700 réceptions et les 9000 yards en carrière…
  • Les Panthers ont enregistré leur septième victoire consécutive, ils signent leur meilleure série depuis 2003…

    Fitzgerald, plus jeune joueur à 11000 yards
    Fitzgerald, plus jeune joueur à 11000 yards
  • Le RB des Bears, Matt Forte, est passé en deuxième position de la franchise en terme de yards gagnés avec 6178. Il est encore très loin du leader, qui est Walter Payton et ses 16726 yards…
  • Larry Fitzgerald (Arizona) est devenu le plus jeune joueur de l’histoire à atteindre les 11000 yards, à 30 ans et 85 jours. Il fait mieux que Randy Moss qui l’avait fait à 30 ans et 222 jours…
  • Pour la première fois depuis 2004, les Titans ont terminé un match avec un quarterback à plus de 300 yards (Ryan Fitzpatrick, 320 yards) et deux receveurs à plus de 100 yards (Justin Hunter, 109 yards et Kendall Wright, 103 yards)…
  • Malgré la défaite à New-England, Denver signe un 16ème match de rang avec plus de 25 points marqués (record NFL)…
  • Bonne nouvelle pour Colin Kaepernick et les 49ers, Michael Crabtree est annoncé de retour pour le prochain match face aux Rams…

Les meilleurs performeurs de la semaine

QB

Tom Brady s'est encore surpassé face à Peyton Manning
Tom Brady s’est encore surpassé face à Peyton Manning
  1. Philip Rivers (San Diego – W 41-38 @KC) : 392 yards (27/39), 3 TD, 127.3 Rating
  2. Tom Brady (New England – W 34-31 vsDEN) : 344 yards (34/50), 3 TD, 107.4 Rating
  3. Colin Kaepernick (San Francisco – W 27-6 @WAS) : 247 yards (14/21), 3 TD, 138.4 Rating

RB

  1. Knowshon Moreno (Denver – L 31-34 @NE) : 224 yards (37 courses, 6.1 average), 1 TD
  2. Jamaal Charles (Kansas City – L 38-41 vsSD) : 115 yards (14 courses, 8.2 average), 2 TD
  3. Adrian Peterson (Minnesota – D 26-26 @GB) : 146 yards (32 courses, 4.6 average), 1 TD

WR 

  1. Josh Gordon (Cleveland – L 11-27 vsPIT) : 237 yards (14 réceptions, 16.9 average), 1 TD
  2. Julian Edelman (New England – W 34-31 vsDEN) : 110 yards (9 réceptions, 12.2 average, 2 TD
  3. Mike Wallace (Miami – L 16-20 vsCAR) : 127 yards (5 réceptions, 25.4 average), 1 TD

NFL Week 12 – Brady et les Patriots dominent les Broncos de Manning

Publié le

Le gros match de cette douzième journée était bien entendu celui entre les Patriots et les Broncos, et il a été à la hauteur de l’événement. 

L’affiche de la semaine

Denver Broncos (9-2) 34 – New-England (8-3) 31après prolongation

Match incroyable pour l’affiche de la journée et un des matchs de l’année. Au coup d’envoi, le thermomètre était bloqué à -6 degrés et le vent soufflait à 40 km/h, des conditions difficiles peu appréciées par Peyton Manning.

Tom Brady a de nouveau pris le dessus sur Peyton Manning
Tom Brady a de nouveau pris le dessus sur Peyton Manning

Le quarterback des Broncos n’a pas eu à se montrer car la défense est entrée dans le match avec un grande intensité. Les trois premières possessions des Patriots vont terminer en fumbles. Le premier est retourné par Von Miller pour un TD de 60 yards, le second amène un touchdown de Knowshon Moreno, et le troisième donne un field-goal de Matt Prater. Bilan après un quart-temps, Denver mène 17-0. Du coup, Peyton Manning est beaucoup moins utilisé que d’habitude et c’est le jeu au sol qui est privilégié. Moreno va ainsi terminer le match avec 37 courses et 224 yards. Le QB va tout de même trouver Jacob Tamme dans le second quart pour porter l’avance à + 24 pour Denver à la mi-temps. Manning se fait intercepter sur la dernière action de la mi-temps, sans conséquence donc.

Mais les matchs entre Peyton Manning et Tom Brady sont souvent serrés et spectaculaires. Et ce 14ème duel n’était pas différent. Derrière un Tom Brady remonté, les Patriots vont réaliser un comeback exceptionnel. Le QB lance trois touchdowns, deux pour Julian Edelman et un autre pour Rob Gronkowski. Bolden ajoute un TD au sol et New-England prend l’avantage 31 à 24. Incroyable renversement de situation.

Il était alors temps pour Peyton Manning de se montrer. Le QB des Broncos va répondre par drive de 80 yards, conclut par un touchdown de Demaryius Thomas. Denver et New-England partent alors en prolongation. Durant cette période, aucune équipe ne parvient à marquer et à chaque fois elles doivent se dégager par un punt. Et c’est sur un punt justement que le match va se jouer, quand Tony Carter est touché par un ballon après avoir rebondi. La balle est alors en jeu et c’est un joueur des Patriots qui le récupère à environ 30 yards de l’en-but des Broncos. Stephen Gostowski donne ensuite la victoire à New-England.

Patriots 34 – Broncos 31, Tom Brady 10 – Peyton Manning 4.

Les statistiques du matchs

Patriots

  • QB – Tom Brady (344 yards, 3 TD)
  • RB – Brandon Bolden (58 yards, 1 TD)
  • WR – Julian Edelman (110 yards, 2 TD); Rob Gronkowski (90 yards, 1 TD)

Broncos

  • QB – Peyton Manning (150 yards, 2 TD-1 INT)
  • RB – Knowshon Moreno (224 yards, 1 TD)
  • WR – Jacob Tamme (47 yards, 1 TD), Demaryius Thomas (41 yards, 1 TD)

Il s’est passé beaucoup d’autres choses en NFL ce week-end, avec beaucoup de matchs très serrés et même un score nul. Résumé des matchs. Lire la suite »