new york giants

Week 16 – TNF : Philadelphia Eagles 24 – New York Giants 19

Publié le

L’objectif était simple pour les Giants car une victoire leur assurait une qualification en playoffs. Mais ils chutent à Philadelphia, face à des Eagles qui remportent leur premier match dans la division cette saison. Cette défaite offre dans le même temps le titre de division aux Cowboys.

Le film du match

2 interceptions pour Malcolm Jenkins (AP)
2 interceptions pour Malcolm Jenkins (AP)

Autant dire que les Giants n’ont pas pris ce match par le bon bout. Dès le milieu du premier quart-temps, les new-yorkais accusent un retard de 14 points, la faute à 2 touchdowns encaissés coup sur coup. Darren Sproles se fraye d’abord un chemin derrière Lane Johnson pour ouvrir le score, puis Malcolm Jenkins intercepte une passe trop courte d’Eli Manning pour corser l’addition.

Les Giants réduisent l’écart par 2 field-goals de Robbie Gould, mais Carson Wentz enfonce le clou en trouvant un Nelson Agholor seul derrière la défense. Avant la mi-temps, Manning trouve enfin un peu de rythme et trouve le rookie Sterling Shepard pour réduire l’écart (21-13).

Aucun touchdown ne sera marqué en 2ème mi-temps, que des field-goals (2 pour les Giants et 1 pour les Eagles), et Philadelphia conserve son avantage jusqu’à la fin. Ils ont pourtant permis à Eli Manning de faire revenir son équipe en lui rendant la balle 2 fois dans les dernières minutes. Mais le QB, imprécis pendant tout le match, se fait intercepter pour la 3ème fois et ne peut réussir le comeback. Lire la suite »

Week 10 – MNF : New York Giants 21 – Cincinnati Bengals 20

Publié le Mis à jour le

La 10ème journée s’est terminée du côté du New Jersey, où les Giants recevaient les Bengals. Grâce à des choix agressifs, les new-yorkais s’imposent 21-20 et remportent un 4ème succès consécutif.

OBJ en mode Michael Jackson pour célébrer son TD (Getty)
OBJ en mode Michael Jackson pour célébrer son TD (Getty)

Lire la suite »

Week 4 – MNF : Minnesota Vikings 24 – New York Giants 10

Publié le

La 4ème journée se terminait du côté du Minnesota, dans le stade flambant neuf des Vikings. La défense des locaux a une nouvelle fois fait la loi en stoppant Odell Beckham et Eli Manning, et mène la franchise à une 4ème victoire en 4 matchs.

La défense des Vikings est impressionnante depuis le début de la saison (AP)
La défense des Vikings est impressionnante depuis le début de la saison (AP)

Résumé du match

  • La défense de Minnesota continue d’être impénétrable. Hier, elle limite Odell Beckham Jr à seulement 3 réceptions et 23 yards, son plus mauvais match en carrière. De même Eli Manning n’a pas réussi à faire grand-chose et termine avec 261 yards (25/45), et il se fait intercepter par Xavier Rhodes dans le 3ème quart-temps.
  • Les Vikings n’ont alloué que 50 points en 4 matchs (12,5 de moyenne) et possèdent actuellement le meilleur ratio entre les pertes de balles forcées et les balles perdues (+10). Les 3 derniers QB qui se sont présentés affichent 1 touchdown pour 5 interceptions, et ces QB sont Eli Manning, Cam Newton et Aaron Rodgers.
  • En attaque, les Vikes marquent 2 fois au sol, par McKinnon et Asiata. Le premier a été le plus efficace avec 85 yards en 18 courses. Sam Bradford (26/36, 262 yards), ajoute une passe de touchdown (pour Kyle Rudolph évidemment). Le QB n’a pas encore perdu de ballon depuis son arrivée dans le Minnesota.
  • Il ne reste que 3 équipes invaincues après 4 journées : les Broncos, les Eagles, et donc les Vikings. La dernière fois que les Vikes ont débuté par 4 victoires, c’était en 2009, Brett Favre était le QB et ils étaient allés jusqu’en finale de conférence NFC.

Lire la suite »

Présentation de la saison 2016-2017 – NEW YORK GIANTS

Publié le Mis à jour le

New_York_Giants_logo.svg

Bilan 2015-2016 : 6-10, 3ème NFC East

Après de nombreuses saisons de bons et loyaux services, Tom Coughlin et les Giants se sont séparés. C’est le coordinateur offensif, Ben McAdoo qui prend les rênes de la franchise. Pour aider leur nouveau coach à redresser la barre, les Giants ont massivement investi sur le marché des agents libres. Lire la suite »

Draft Recap – NFC EAST

Publié le

Il est toujours délicat de juger une Draft quelques jours après la date de l’évènement. Il faut en effet attendre 2 à 3 saisons pour réellement dresser un bilan d’une classe de joueurs. Mais l’analyse à chaud permet de voir si les franchises de NFL ont adressé leurs besoins et s’ils ont fait des bons coups ou n’importe quoi. 

Rien n’est jamais acquis dans une NFC East qui réserve toujours son lot de surprises. La saison dernière, les Redskins ont profité des mauvais résultats des autres équipes pour remporter la division. Et la franchise de la capitale sort renforcée de cette Draft, mais les autres équipes ont également ajouté des forces très tôt puisqu’elles choisissaient toutes dans le top 10.

Ezekiel Elliott ou Zeke, dans son nouveau vestiaire (USA Today)
Ezekiel Elliott ou Zeke, dans son nouveau vestiaire (USA Today)

Lire la suite »

Week 15 – Retour sur les matchs du week-end

Publié le Mis à jour le

Encore une semaine palpitante de NFL ! Les Panthers sont restés invaincus au terme d’un match fou à New York, les Texans ont pris le pouvoir dans l’AFC South et les Steelers remportent un match important face aux Broncos. Si l’image des playoffs devient claire dans la NFC, elle est encore très indécise pour l’AFC, ce qui nous promet deux dernières semaines plus qu’intéressantes.

En attendant, voici ce qu’il faut retenir des matchs du week-end.

Duel épique entre Josh Norman et Odell Beckham Jr (fansided)
Duel épique entre Josh Norman et Odell Beckham Jr (fansided)

New York Giants (6-8) 35 – Carolina Panthers (14-0) 38

  • L’un des duels de ce match était celui entre Odell Beckham Jr et Josh Norman. Et il a tenu ses promesses. Dès la première action, les deux joueurs se sont mis sur la gueule et OBJ devrait recevoir une petite amende chez lui. Mais c’est bien Josh Norman qui a remporté la première manche puisque le receveur new yorkais comptait 0 réception et 0 yard à la mi-temps. Beckham (6 réceptions pour 76 yards) va ensuite se réveiller et finir par remporter la deuxième manche en marquant le touchdown de l’égalisation. Ce sont finalement les Panthers qui l’emportent et Norman a tenu à dire ce qu’il pensait d’OBJ en conférence de presse… (indice, il y avait les mots « fuck » et « bitch » … c’est beau l’amour sur un terrain de football !).
  • Menés 35-7, les Giants ont bien failli réussir un comeback incroyable. Après un début de match poussif, Eli Manning (245 yards) lance finalement 4 touchdowns.
  • Carolina remporte donc le match à la dernière seconde grâce à un field goal de 43 yards de Graham Gano. Cam Newton fait un super boulot pour mettre son kicker en bonne position, avec notamment une course alors que le blitz arrivait fort.
  • Le QB des Panthers signe une nouvelle prestation de haut vol (de MVP ?), avec 340 yards à la passe et 100 yards au sol. Il lance 5 passes de touchdown, portant son total à 33 sur la saison (dont 19 sur les 5 derniers matchs). Super Cam est le premier joueur de l’histoire avec plus de 300 yards à la passe, plus de 100 yards au sol et 5 TD…
  • 3 équipes ont eu un bilan de 14-0 avant les Panthers (Miami en 1972, New England en 2007 et Indianapolis en 2009). Toutes sont allées au Super Bowl, mais seuls les Dolphins en 1972 l’ont gagné.

Lire la suite »

Week 13 – Les gagnants et perdants

Publié le Mis à jour le

Les semaines se suivent et se ressemblent pour les Panthers, qui enchaînent les victoires avec un Cam Newton étincelant. Après cette week 13, il serait surement le MVP de la saison. Un autre QB tente un retour en force, il s’agit de Russell Wilson. 

Côté perdants, nous retrouvons deux des équipes les plus décevantes cette saison, les Falcons et les Giants. 

Russell Wilson et les Seahawks reviennent en forme au bon moment (Fox Sports)
Russell Wilson et les Seahawks reviennent en forme au bon moment (Fox Sports)

Les gagnants

Russell Wilson en mode MVP

A l’issue de la saison 2014 et après deux Super Bowl de suite, les Seahawks ont offert à leur QB un nouveau contrat, à hauteur de 20 millions de $ par saison. Cette revalorisation s’est accompagnée d’une question, à savoir si Russell Wilson valait vraiment ce contrat, celui d’un « Elite Quarterback » ? Lire la suite »