nick foles

Analyse – Les clés du succès des Eagles

Publié le Mis à jour le

Le Super Bowl LII nous a donc offert un magnifique spectacle offensif, avec deux équipes qui se sont rendues coup pour coup durant toute la soirée. Au final, les Eagles l’ont emporté d’une manière digne des Patriots eux-mêmes. Plus réalistes, plus réguliers, ils ont su faire la différence en réussissant les bonnes actions aux bons moments.

Carson a longuement félicité Nick Foles après la victoire des Eagles (Houston Chronicle)

Nick Foles, de backup à MVP du Super Bowl

L’une des grandes raisons de la victoire de Philadelphia est évidemment la performance de Nick Foles, que l’on n’attendait certainement pas à ce niveau. MVP du Super Bowl, Foles n’a pas été parfait évidemment, et ses receveurs l’ont bien aidé. La présence de Zach Ertz est toujours rassurante, la solution Corey Clements sur les RPO (Run Pass Option) est précieuse, et Alshon Jeffery a sorti quelques réceptions fabuleuses (dont sur son touchdown).

A l’image du match face aux Vikings, Foles est monté en puissance au fur et à mesure du match, et en deuxième mi-temps il a été capable de répondre à Tom Brady après chaque drive et touchdown des Pats. Après la pause, sa prestation est presque parfaite avec un 15/21 pour 158 yards et 2 TD. Symbole de sa confiance et de la confiance de ses coachs, sa réception en fin de première mi-temps est l’une des actions qui marquera ce match et l’histoire du Super Bowl. Lire la suite »

Publicités

Les Philadelphia Eagles remportent le Super Bowl LII

Publié le Mis à jour le

A l’issue d’un match record, les Eagles battent les Patriots (41-33) et s’offrent ainsi le premier Super Bowl de leur histoire. Les deux attaques ont rapidement pris le dessus et les 1151 yards combinés sont un nouveau record. Nick Foles a su tenir le rythme de Tom Brady et Philadelphia fait la différence grâce à l’une des rares actions défensives du match.

Nick Foles a lancé et attrapé des passes de touchdowns pour aider les Eagles à remporter leur premier titre (AP)

Le film du match

Dès les premiers drives de ce match, on a compris que les attaques allaient prendre le dessus. Le premier quart-temps ne voit en effet que 4 drives, tous de de plus de 67 yards. Les Eagles ont la balle en premier et ils marquent des points d’entrée. Nick Foles rentre rapidement dans son match et trouve ses différents receveurs avec des jeux variés. Philadelphia cale finalement à quelques yards de l’en-but, Jake Elliott ouvre le score avec un field-goal de 25 yards (3-3). Sur le premier drive des Patriots, Tom Brady réplique rapidement, avec notamment une passe de 28 yards pour Chris Hogan. Mais New England ne concrétise pas non plus avec un touchdown, et Stephen Gostkowski égalise de 26 yards (3-3).  Lire la suite »

Super Bowl LII – Les clés du match et les duels à suivre

Publié le Mis à jour le

Un joueur seul ne fait pas gagner un Super Bowl, mais il peut influencer grandement le résultat. On va passer sur le matchup Brady / Foles, pour se concentrer sur d’autres duels clés qui peuvent décider du résultat de ce Super Bowl LII. Des joueurs comme Zach Ertz, Rob Gronkowski, Malcolm Jenkins ou Shaq Mason auront ainsi des rôles particulièrement importants dimanche. Explications.

Zach Ertz est le coeur de l’attaque des Eagles (Getty)

Les receveurs de Philadelphia face aux lignes secondaires de New England

  • Zach Ertz VS Patrick Chung ou Devin McCourty
  • Alshon Jeffery VS Stephon Gilmore
  • Nelson Agholor VS Malcolm Butler ou Eric Rowe
  • Torrey Smith VS Eric Rowe ou Malcolm Butler

Lire la suite »

Superbowl LII – Présentation des effectifs

Publié le Mis à jour le

Les deux franchises aborderont la finale de dimanche avec des plans de jeu différents, qui s’inscrivent évidemment sur leurs forces et leurs faiblesses, ainsi que sur celles décelées chez l’adversaire. Ainsi, les Eagles espèrent prendre le dessus en dominant les lignes, alors que les Patriots vont tout faire pour mettre Tom Brady à l’aise.

Tom Brady VS Nick Foles (Getty)

Quarterbacks

  • Patriots : Tom Brady / Brian Hoyer
  • Eagles : Nick Foles / Nate Sudfeld

D’un côté, Tom Brady, 40 ans, qui arrive en habitué avec ses 36 matchs de playoffs (27 victoires) et ses 5 bagues de champion. De l’autre, Nick Foles, 29 ans, qui compte 3 matchs de playoffs à son actif dont 2 cette saison. Pour se rendre compte de l’écart entre les deux quarterbacks, il suffit de regarder quelques statistiques. Foles affiche 9752 yards et 61 touchdowns en carrière, alors que Brady pointe à 9721 yards et 68 touchdowns en playoffs uniquement… Lire la suite »

« Fly Eagles Fly ». Les Eagles s’envolent vers le Super Bowl LII.

Publié le Mis à jour le

Philadelphia Eagles 38 – Minnesota Vikings 7

Une nouvelle fois vus comme outsiders, les Eagles ont su répondre présents. Et de quelle manière ! Bousculés sur le premier drive du match, ils ont ensuite dominé leur sujet, dans tous les secteurs du jeu. La défense a montré l’exemple et Nick Foles a sorti un match de rêve face à l’une des meilleures défenses de la ligue. 13 ans après un Super Bowl perdu face aux Patriots de Tom Brady, les Eagles ont l’occasion de prendre leur revanche et de remporter le premier titre national de leur histoire.

Les Eagles sont champions de la NFC ! (Philly.com)

Le film du match

Le début de match est trompeur puisque les Vikings ont été remarquables sur leur premier drive. Du jeu au sol avec Latavius Murray et Jerrick McKinnon et des passes de moyennes distances pour Case Keenum. En moins de 5 minutes, Minnesota remonte 75 yards et le QB trouve Kyle Rudolph seul dans le dos de la défense des Eagles pour ouvrir le score (0-7). Sur le coup, la défense de Philadelphia se troue, ce qui n’arrivera plus du match. Car à partir de ce moment, les locaux vont passer 38 points à leur adversaire, sans en encaisser un de plus. Lire la suite »

NFL Playoffs – Présentation de la finale de conférence NFC

Publié le Mis à jour le

Il ne reste plus que 4 équipes en course, et je pense que personne n’imaginait retrouver ce casting de quarterbacks en finales de conférences. Et si tu as un pote qui te dis que si, lui l’avait envisagé, tu ne lui parles plus, puisque c’est ce même « pote » qui prédit chaque année un Super Bowl entre les Pats et les Packers car ils ont les meilleurs quarterbacks de l’univers…

Il y a quelques mois, alors que la saison 2017 débutait, Blake Bortles était menacé par Chad Henne au centre de l’attaque de Jacksonville, et Case Keenum et Nick Foles n’étaient alors que les remplaçants de Sam Bradford et Carson Wentz. Alors évidemment, il y a aussi Tom Brady, mais lui a un siège réservé depuis 7 ans.

Plus de Drew Brees, Ben Roethlisberger ou Matt Ryan donc, tous éliminés au tour précédent par le trio infernal mentionné un peu plus haut. Mais à quoi sert donc l’expérience en playoffs de son quarterback star ? Faut-il en tirer des conclusions et revoir à la baisse l’importance de son leader d’attaque ? Surement pas, car les derniers tours de playoffs nous ont montré une nouvelle fois que tout est possible en NFL.

Les Eagles sont de nouveau outsiders de ce match (Philly.com)

Philadelphia Eagles VS Minnesota Vikings

Où et quand

  • Eagles VS Vikings ; Lundi 22/01 à 00h40 ; Lincoln Financial Field, Philadelphia

Lire la suite »

NFC Divisional Playoffs – Les Eagles et les Vikings confirment leurs rangs

Publié le Mis à jour le

PHILADELPHIA EAGLES 15 – ATLANTA FALCONS 10

Malgré leur statut de meilleure équipe de la NFC à l’issue de la saison régulière, les Eagles n’étaient pas vus comme favoris de ce match. La principale raison étant la présence de Nick Foles comme QB titulaire de Philadelphia. Remontés par ce traitement, les Eagles ont tenu à montrer qu’ils étaient bel et bien les plus forts, et Foles a su faire des ajustements pour suivre l’exemple de sa défense.

La défense des Eagles a dégoûté Matt Ryan et les Falcons (AP)

Le film du match

Le premier match de ces Divisional Playoffs a démarré en fin d’après-midi à Philadelphia, sous le soleil couchant et avec un petit peu de vent. Une brise qui gêne clairement Nick Foles sur sa première passe tentée. Les Eagles partent mal puisque Jay Ajayi perd la balle dès la deuxième action. La défense d’Atlanta se montre à son avantage d’entrée et permet à Matt Bryant de marquer les 3 premiers points du match (0-3). De son côté, Nick Foles continue d’avoir du mal à trouver le rythme et n’arrive pas à réussir ses passes. Cependant, les Eagles avancent grâce à des pénalités. C’est finalement Jay Ajayi qui va se reprendre et permettre de faire avancer son équipe, avec l’aide de sa ligne offensive et notamment du bon travail du Guard Vatai au deuxième niveau pour bloquer Deion Jones. Le plan de jeu de Philly est clair, installer le jeu de courses. Lire la suite »