philip rivers

Classement des meilleurs QB avant la saison 2017-2018

Publié le Mis à jour le

Une équipe de football américain est composé de beaucoup de joueurs, mais aucun n’est plus important que le Quarterback. Pour prouver la suprématie de cette position, pas besoin d’aller bien loin. Sur les 10 derniers MVP, 9 sont des QB. Matt Ryan est le dernier en date, et le QB des Falcons a manqué le doublé MVP – Super Bowl à cause du comeback épique d’un autre QB, la légende Tom Brady.

Aaron Rodgers garde sa place au sommet de la hiérarchie
Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3
Aaron Rodgers GB Andrew Luck IND Dak Prescott DAL
Tom Brady NE Ben Roethlisberger PIT Matthew Stafford DET
Matt Ryan ATL Cam Newton CAR Eli Manning NYG
Drew Brees NO Derek Carr OAK Andy Dalton CIN
Russell Wilson SEA Philip Rivers LAC Carson Palmer ARI
Chapeau 4 Chapeau 5  
Alex Smith KC Ryan Tannehill MIA  
Marcus Mariota TEN Sam Bradford MIN  
Jameis Winston TB Tyrod Taylor BUF  
Kirk Cousins WAS Blake Bortles JAX  
Joe Flacco BAL Carson Wentz PHI  

1. Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

La longévité de Tom Brady et le trophée de MVP de Matt Ryan n’y changeront rien, Aaron Rodgers est actuellement le meilleur QB de NFL. Remis en question en début de saison dernière, le QB des Packers a fini la saison avec 40 TD (leader NFL) pour seulement 7 interceptions et une série de 8 victoires avant la défaite en finale de conférence. Son intelligence de jeu et son timing lui permettent d’exploiter la moindre brèche et de faire gagner des matchs à son équipe. Il affiche 104.1 de rating en carrière, un record.

2. Tom Brady (New England Patriots)

Après sa suspension de 4 matchs, Tom Brady était un homme en mission. Et à 39 ans (il vient d’avoir 40 le 3 aout), il a réussi sa mission en emmenant ses Patriots au Super Bowl et en remportant une 5ème bague de champion. Avec son expérience et son intelligence de jeu, il fait la différence avant le snap et donne l’impression d’être facile. A l’image de Peyton Manning, l’âge aura bien raison de Tom Brady un jour, mais en attendant il semble encore capable de dominer son sport une saison de plus. Avant de refermer le livre ou sera écrit sa légende ?

3. Matt Ryan (Atlanta Falcons)

Après quelques saisons moyennes, Matt Ryan est reparti de l’avant sous les ordres de Kyle Shanahan. A tel point qu’il est passé tout près d’un doublé MVP – Champion du Super Bowl. L’objectif pour Ryan est désormais de confirmer cette saison 2016 exceptionnelle (4944 yards, 38 TD – 7 INT), et de faire oublier ce Super Bowl perdu alors que les Falcons menaient 28-3 à la mi-temps. Il lui faudra aussi confirmer sans Kyle Shanahan, parti coacher les 49ers. Lire la suite »

Week 10 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le

Lors de cette 10ème journée, plusieurs franchises ont joué avec les nerfs de leurs fans. De l’ascenseur émotionnel des Saints au comeback des Chiefs, en passant par le coup de pied victorieux des Cards, il y a eu des émotions sur les terrains de NFL dimanche. Résumé des matchs.

Une week 10 marquée par les fins de matchs à rebondissements (USA Today)
Une week 10 marquée par les fins de matchs à rebondissements (USA Today)

Jacksonville Jaguars (2-7) 21 – Houston Texans (6-3) 24

  • Enfin une victoire cette saison à l’extérieur pour les Texans, qui avaient perdu à New England, Minnesota et Denver en ne marquant qu’1 seul touchdown sur les 3 matchs.
  • Même s’ils ont tenté un comeback en fin de rencontre, les Jaguars ont opposé moins de résistance. Brock Osweiler a été discret (99 yards) mais efficace (2 TD), et Kareem Jackson marque sur une pick-6 de 42 yards.
  • Blake Bortles a été fidèle à lui-même, avec 265 yards (32/49), 2 TD mais également 2 pertes de balle qui coûtent chères (pick-6, fumble). Allen Robinson termine avec 9 réceptions, 107 yards et 1 TD.
  • Le jeu au sol de Houston a été efficace puisque l’équipe totalise 181 yards. Lamar Miller mène le backfield avec 83 yards en 15 courses.
  • Houston confirme sa position de leader de l’AFC South avec une 3ème victoire à l’intérieur de la division cette saison. Pour Jacksonville, c’est la 7ème défaite déjà. Gus Bradley affiche désormais un bilan de 14-43 à la tête des Jaguars, et les fans attendent un changement imminent.

Lire la suite »

Week 9 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le

Alors que le froid commence à s’abattre sur la France, le dimanche soir a été réchauffé par de superbes matchs de NFL. Plusieurs rencontres se sont jouées dans les dernières minutes voire même en prolongations, avec des actions superbes et mêmes des moments bizarres. Parmi les infos à retenir, il y a la 1ère défaite des Vikings dans leur nouveau stade, la nouvelle démonstration des rookies de Dallas, ou encore la confirmation que les Raiders peuvent faire quelque chose…

Matthew Stafford n’a pas tremblé pour aller chercher la victoire (AP)
Matthew Stafford n’a pas tremblé pour aller chercher la victoire (AP)

Minnesota Vikings (5-3) 16 – Detroit Lions (5-4) 22

  • Fin de match folle entre les Vikings et les Lions, avec une victoire finale de Detroit en prolongations. Minnesota prend pourtant l’avantage à 23 secondes de la fin du temps réglementaire grâce à un touchdown au sol de Rhett Ellison. Mais Matthew Stafford trouve rapidement Seth Robert pour une passe de 27 yards, qui permet ensuite à Matt Prater d’égaliser avec un field-goal de 58 yards.
  • En prolongations, c’est Golden Tate qui donne la victoire aux Lions grâce à un superbe jeu de jambes le long de la ligne et à un peu de puissance pour finir.
  • Les Lions ont été mené dans le 4ème quart-temps lors de tous les matchs cette saison…
  • Stafford finit avec 219 yards (23/36), 2 TD et 1 INT. Golden Tate prend 11 ballons pour 79 yards et 1 TD. C’est le 25ème drive victorieux de Stafford dans un 4ème quart-temps ou en prolongations depuis 2009. Seul Matt Ryan fait mieux (29).
  • En face, Sam Bradford termine avec 273 yards (31/40) et 1 TD. Stefon Diggs attrape 13 balles pour 80 yards. Le QB de Minnesota a également réussit à attraper une de ses propres passes… C’est en fait une passe contrée qui lui revient dans les bras, pour un gain de 5 yards.
  • 3ème défaite de rang pour les Vikings, qui perdent pour la 1ère fois dans leur nouveau stade.

Lire la suite »

Week 7 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche (et lundi)

Publié le Mis à jour le

Cette week 7 de ne restera pas dans les annales. Des pertes de balle à foison, des field-goals plutôt que des touchdowns, des field-goals faciles manqués, un match Londonien qui ne fait pas une bonne pub à la NFL et une cerise sur le pompon du gâteau avec ce match nul horrible entre les Seahawks et les Cardinals. Résumé d’un week-end de NFL étonnant.

Les Giants remportent le 3è et dernier match de la saison à Londres (EPA)
Les Giants remportent le 3è et dernier match de la saison à Londres (EPA)

Los Angeles Rams (3-4) 10 – New York Giants (4-3) 17

  • Le match entre les Rams et les Giants était le dernier joué à Londres cette saison. Et il n’a pas eu lieu à Wembley, mais dans le stade de rugby de Twickenham. Les Rams étaient officiellement « à domicile » mais le public était clairement pro-Giants.
  • Un public Londonien qui n’a pas vu un match de très grande qualité. 15 punts, 5 pertes de balle et une attaque des Rams tout simplement horrible.
  • Une semaine après un de ses meilleurs matchs en carrière, Case Keenum nous a rappelé qu’il était un quarterback très moyen. Il se fait intercepter à 4 reprises, 2 fois par Landon Collins (dont 1 pick-6), et 2 fois par Dominique Rodgers-Cromartie. Le débat sur qui doit être le QB titulaire des Rams devrait revenir dans les prochains jours…
  • Offensivement, les new-yorkais n’ont pas eu à faire grand-chose. Eli Manning termine avec 196 yards (24/37) et 0 TD. Au sol, les problèmes continuent puisque les Giants ne gagnent que 36 yards en 20 courses (1.8 AVG).
  • Les Giants (4-3) restent dans le coup dans la NFC East, où aucune équipe n’a un bilan négatif.

Lire la suite »

Week 6 – TNF : San Diego Chargers 21 – Denver Broncos 13

Publié le Mis à jour le

La 6ème journée débutaient à San Diego, où les Chargers recevaient les Broncos pour un duel 100% AFC West. Du côté des locaux, Mike McCoy jouait son poste, alors que les visiteurs voulaient rebondir après leur premier revers de la saison. Et ce sont les Chargers qui l’emportent, en réussissant enfin à conserver un avantage en fin de match.

Philip Rivers dans le beau maillot "Color Rush" des Chargers (Getty)
Philip Rivers dans le beau maillot « Color Rush » des Chargers (Getty)

Ce qu’il faut retenir du match

  • Le fiasco du field-goal était encore tout frais pour les Chargers, qui ont également laissé filer 3 matchs cette saison alors qu’ils menaient dans le 4ème quart-temps. Cette fois, San Diego parvient à conserver l’avantage, et les field-goals ont aidé dans la victoire puisque Josh Lambo en passe 4.
  • Philip Rivers est parti très fort, en découpant la défense de Denver sur le premier drive du match. Il trouve son TE rookie, Hunter Henry pour son seul touchdown du match. Le QB des Chargers termine avec 178 yards et dépasse Dan Fouts comme recordman de la franchise en yards à la passe.
  • Peut-être que l’absence sur le banc du coach Gary Kubiak (migraines) a eu un impact, car les Broncos ont été très décevants. Trevor Siemian était de retour et a eu globalement du mal, il réussit 30 passes sur 50 pour 230 yards et 1 TD. En première mi-temps, Denver ne totalise que 60 yards et 3 points.
  • Les Broncos restaient sur 15 victoires consécutives à l’extérieur face à ses rivaux de la division AFC West. Quant aux Chargers, ils n’avaient plus gagné contre une équipe de la division depuis 2014 (10 défaites).

Lire la suite »

Le point sur les leaders statistiques après 5 journées

Publié le Mis à jour le

5 journées se sont déjà jouées, il est donc temps de faire un petit point sur les leaders dans les principales catégories statistiques.

Matty Ice est chaud... (Getty)
Matty Ice est chaud… (Getty)

Lire la suite »

Week 5 – Résumés des matchs de dimanche

Publié le Mis à jour le

Avec les défaites des Broncos et des Eagles, seuls les Vikings restent invaincus après 5 matchs. La franchise du Minnesota continue d’impressionner avec un Sam Bradford au top et une défense très solide. Cette 5ème journée a également été marquée par le retour tonitruant de Tom Brady, 3 TD sur retour de punt et une nouvelle façon de perdre pour San Diego. Résumés.

Tom Brady a sorti sa frustration et les Browns ont pris cher (Getty)
Tom Brady a sorti sa frustration et les Browns ont pris cher (Getty)

Cleveland Browns (0-5) 13 – New England Patriots (4-1) 33

  • Tom Brady était de retour, et il était affuté. Il lance pour 406 yards (28/40) et 3 touchdowns, et termine le match au chaud sur le banc. Brady avait fait la différence dès la première mi-temps avec 18 passes réussies (sur 25), 271 yards et 2 TD.
  • Le QB des Pats a rapidement trouvé une complicité avec Martellus Bennett, puisqu’il le trouve pour ses 3 touchdowns. Mais il n’a évidemment pas oublié Rob Gronkowski, qui semble progressivement revenir à 100% et qui attrape 5 balles pour 109 yards. Chris Hogan dépasse aussi les 100 yards (114).
  • Pour Cleveland, les problèmes de quarterbacks continuent. Cody Kessler (côtes) a dû sortir en 1ère mi-temps. Il a été remplacé par Charlie Whitehurst, qui lui aussi s’est blessé en fin de match.
  • Le jeu au sol des Browns, si performant jusqu’ici, a eu du mal face à la défense des Pats. 27 yards en 22 courses au total alors que leur moyenne était de 149 yards par match (leaders NFL).
  • C’est la 5ème défaite en 5 matchs cette saison pour les Browns, et la 14ème sur les 15 dernières rencontres.

Lire la suite »