pierre garcon

Marché des agents libres – Une première journée animée

Publié le Mis à jour le

Même si certaines équipes avaient commencé à s’activer avant, le marché des agents libres s’est officiellement ouvert hier. Si des rumeurs se sont confirmées, d’autres transferts ont été plus surprenants.

Avant de plonger dans la longue liste des signatures, nous sommes obligés de démarrer par un « trade » qui a choqué le monde de la NFL et la twittosphère : Brock Osweiler part à Cleveland !

De relève de Peyton Manning à QB des Browns… (Icon Sportswire)

Brock Osweiler continue de régresser

C’est l’information surprise de la journée, celle qui est sortie de nulle part. Un an après avoir surpayé Brock Osweiler, les Texans tournent déjà la page. L’objectif de Houston ici, était de se séparer des 16 M$ de salaire du QB. Pour ça, ils ont envoyé 2 choix de Draft aux Browns en plus du joueur (6ème tour en 2017 et 2ème tour en 2018). Lire la suite »

Agents Libres – Les dernières infos transferts

Publié le

Plus les jours avancent et que la draft se rapprochent (le 8 mai prochain), plus l’activité sur le marché des transferts se réduit. Ces derniers jours, quelques mouvements notables sont tout de même à signaler. Tour d’horizon.

Quelle destination pour CJ2K ? (photo : ESPN)
Quelle destination pour CJ2K ? (photo : ESPN)

Chris Johnson n’est plus un Titan

C’était annoncé depuis plusieurs semaines, les Tennessee Titans ont libéré le running-back Chris Johnson. La franchise récupère ainsi 6 millions de dollars en salary cap.

En 6 saisons avec les Titans, CJ2K, 28 ans, a totalisé 7965 yards (4.6 yards par course) et 50 touchdowns. On peut également ajouter 2003 yards et 8 TD dans les airs. Sa meilleure saison reste évidemment celle de 2009, où il a dépassé le barre des 2000 yards (2006). Mais depuis, Johnson est moins performant, même s’il parvient toujours à être au-dessus des 1000 yards par saison. En 2013, il a gagné 1077 yards mais avec sa plus mauvaise moyenne par course (3.9 yards). Sur ses 6 ans dans le Tennessee, il n’a pas manqué un seul match.

La question est maintenant de savoir où CJ2K va atterrir ? Les Jets semblent être particulièrement intéressé pour l’associer à Chris Ivory. Les Cowboys et les Falcons font également parti des destinations possibles. Des rumeurs parlent de Miami et Buffalo.

Direction la capitale pour DeSean Jackson 

Libéré par les Eagles la semaine dernière, DeSean Jackson a rapidement retrouvé un club. Le receveur s’est engagé avec le rival de la NFC East, les Washington Redskins, pour 3 saisons et 24 millions de dollars.

A 27 ans, il sort de sa meilleure saison, au cours de laquelle il a attrapé 82 ballons, pour 1332 yards et 9 touchdowns. Pro-Bowler à trois reprises, Jackson est notamment connu pour ses « big plays ». Il est en effet le joueur avec le plus de touchdowns de plus de 30 yards depuis 2008 (21 TD).

A Washington, il portera le numéro 11, et formera un beau duo avec Pierre Garcon. RGIII dispose maintenant de deux cibles de qualité pour son jeu de passes.

DeSean Jackson signe avec les Redskins (photo : elitedaily
DeSean Jackson signe avec les Redskins (photo : elitedaily

D’autres receveurs ont trouvé un nouveau club. Carolina a fait signé l’expérimenté Jason Avant, qui rejoint un autre « vétéran », Jericho Cotchery. Les Steelers ont eux signé Darrius Heyward-Bey.

NFL Week 16 – Les Broncos, Pats et Bengals champions de division

Publié le

Cette fin de saison apporte son lot de suspense. Le hasard du calendrier fait que plusieurs affiches décisives se jouent sur les dernières semaines de saison régulière. 

Hier, Denver, New-England et Cincinnati ont remporté le titre de division. Le champion en titre est en ballottage pour une wild-card. Seattle a chuté à domicile… Résumé d’un dimanche exceptionnel. 

Miami Dolphins (8-7) 0 – Buffalo Bills (6-9) 19

MIA : Ryan Tannehill (82 yards), Matt Moore (53 yards, 2 INT)

La défense des Bills est leader de la NFL avec 56 sacks
La défense des Bills est leader de la NFL avec 56 sacks

BUF : Thad Lewis (193 yards, 1 INT) / Fred Jackson (19 car, 111 yards, 1 TD), C.J Spiller (77 yards)

Les Dolphins se sont considérablement compliqué la tâche pour une qualification en playoffs. Ils avaient retrouver espoir après trois victoires de suite, mais la défaite d’hier, sans marquer le moindre point, signifie qu’ils ont maintenant besoin de faux-pas des adversaires directs (San Diego, Baltimore).

Ryan Tannehill, qui était le QB le plus sacké de la NFL avant le match affrontait la défense de Buffalo, qui est leader en sacks. Bilan : 7 sacks pour les Bills, qui établissent un nouveau record de la franchise sur une saison (56 sacks contre 50).

New-Orleans Saints (10-5) 13 – Carolina Panthers (11-4) 17

NO : Drew Brees (281 yards, 1 TD – 1 INT) / Mark Ingram (83 yards) / Jimmy Graham (73 yards, 1 TD)

CAR : Cam Newton (181 yards, 1 TD – 1 INT) / DeAngelo Williams (67 yards, 1 TD)

C’était l’un des matchs au sommet de cette journée, l’AFC South était en jeu et ce sont les Panthers qui ont pris l’avantage. La franchise de Caroline du Nord a pris sa revanche sur les rivaux Saints et remportera la division avec un succès ou une défaite de New-Orleans la semaine prochaine.

Dominée par Drew Brees il y a deux semaines, la défense des Panthers s’est vengée en l’interceptant 2 fois et en le sackant à 6 reprises. Mais c’est Cam Newton qui a délivré les siens grâce à un dernier drive de haute volée (65 yards en 32 secondes, ponctué par le touchdown décisif). Le QB termine avec 181 yards.

Carolina s’assure par la même occasion une place en playoffs. New-Orleans, qui perd son sixième match de rang à l’extérieur, n’est pas encore qualifié car les Cards ont battu les Seahawks. Lire la suite »

Week 10 – La défense des Redskins perd à Minnesota

Publié le

La dixième journée de NFL s’ouvrait dans le Minnesota, où les Vikings recevaient les Redskins. Les deux équipes arrivaient avec deux des moins bonnes défenses de la ligue. Et c’est celle de Washington qui a été la plus faible, permettant à Adrian Peterson et Chris Ponder de capitaliser sur leurs offensives. Résumé.

Washington Redskins (3-5) 27 – Minnesota Vikings (2-7) 34

A.P et les Vikings ont profité des problèmes défensifs des Redskins
A.P et les Vikings ont profité des problèmes défensifs des Redskins

La défense poreuse de Washington a permis à Minnesota de remporter sa deuxième victoire de la saison, la première sur le sol américain (l’autre a été acquise à Londres face aux Steelers).

Chris Ponder a réalisé un match correct, avec 174 yards, 2 TD et 1 interception. Il a quitté le terrain sur blessure (épaule) à la fin du troisième quart-temps. Avant de sortir, il avait donc lancer des touchdowns pour le TE John Carlson (98 yards) et pour le rookie Cordarrelle Patterson. Adrian Peterson a également profité des largesses de la défense des Redskins, pour gagner 75 yards au sol et surtout marquer 2 touchdowns. A.P en est à 9 sur la saison.

On peut clairement dire que cette défaite est pour la défense de Washington, car l’attaque a bien joué et même dominé celle de Minnesota (433 à 307 yards). Robert Griffin III est apparu en jambe, il lance pour 281 yards à la passe avec 3 TD, et il gagne 44 yards au sol avec quelques belles courses. Comme souvent depuis le début de saison, il s’est tourné vers ses deux cibles préférées, Pierre Garçon (119 yards et 1 TD) et le rookie TE Jordan Reed (62 yards et 1 TD). Alfred Morris a lui aussi été performant au sol, avec 139 yards de gain. RGIII et les Redskins ont surtout dominé la première période, avec 24 points, et ils menaient 27-14 au début du troisième quart.

Washington rate l’occasion de revenir sur Dallas et donc de rester dans la course aux playoffs. Les Cowboys ont l’occasion de prendre 3 victoires d’avance dimanche.

Les Chiefs enfoncent les Giants. Denver déroule.

Publié le Mis à jour le

Alors que Minnesota et Pittsburgh offrait le spectacle de la NFL aux fans anglais, Denver, Seattle, Kansas City et New England en ont profité pour continuer leur début de saison parfait. A l’inverse, les Giants et les Buccaneers sombrent. Résumé de la quatrième journée.

Pittsburgh Steelers (0-4) 27 –  Minnesota Vikings (1-3) 34

Grosse ambiance à Londres pour le match entre les Vikings et les Steelers
Grosse ambiance à Londres pour le match entre les Vikings et les Steelers

A Londres, devant 80.000 fans européens, Minnesota a signé sa première victoire de la saison face à des Steelers qui n’ont eux toujours pas connu cette sensation.

Les Vikings ont réussi à conserver l’avantage malgré un beau retour des Steelers en fin de rencontre. En l’absence de Christian Ponder, Matt Cassel était titulaire pour Minnesota. L’ex quarterback des Chiefs a réalisé un bon match (248 yards), trouvant Greg Jennings (92 yards) à deux reprises dans la end-zone. Adrian Peterson (140 yards) n’a eu aucun mal à s’acclimater au brouillard anglais, il ajoute deux touchdowns au sol dont une course de 70 yards. Le réveil de Pittsburgh est venu trop tard, « Big » Ben Roethlisberger lance pour 383 yards, 1 TD et 1 interception. Point positif pour la suite, le rookie Le’Veon Bell était aligné pour la première fois au poste de running-back et a marqué ses deux premiers touchdowns en NFL.

Les Steelers tombent donc à 0-4, mais ne sont pas forcement déjà éliminés de la course aux playoffs car aucune équipe de l’AFC North n’est au-dessus des 50%.

New-York Giants (0-4) 7 – Kansas City Chiefs (4-0) 31

Avec ce quatrième succès, les Chiefs ont déjà deux fois plus de victoires que toute la saison dernière. Ils infligent une nouvelle défaite aux Giants qui n’ont toujours pas gagné cette année. Les seuls points pour New-York sont venus d’une passe de 69 yards d’Eli Manning pour Victor Cruz. Le QB termine avec 217 yards dont 164 pour son receveur fétiche.

Malgré ses trois touchdowns, Alex Smith (288 yards) lance deux interceptions, les deux premières pertes de balle de Kansas City. Sans conséquence puisque les Chiefs restent invaincus. Les touchdowns de Smith trouvent Jamaal Charles, Sean McGrath et Dwayne Bowe.

Seattle Seahawks (4-0) 23 – Houston Texans (2-2) 20 

Houston menait pourtant 20 à 3 à la mi-temps… Mais la défense de Seattle a permis un retour inespéré. Le tournant est l’interception de Richard Sherman dans le dernier quart, qui a ensuite mené à l’égalisation des Seahawks. Les deux équipes ont ensuite eu deux possessions chacune dans la prolongations, Houston n’est pas parvenu à marquer et Seattle l’emporte finalement sur un field-goal de 45 yards de Steven Hauschka.

L’attaque des Texans a été performante en première mi-temps, mais n’a marqué aucun point en seconde période. Matt Schaub termine tout de même avec 355 yards et 2 TD, ainsi que 2 interceptions. Andre Johnson a pu tenir sa place et attrape pour 110 yards, et Arian Foster totalise 171 yards et 1 TD. Pour Seattle, le joueur le plus en vue a été Marshawn Lynch, auteur de 143 yards et d’un TD. Russell Wilson a été discret (123 yards, 1 interception). Lire la suite »

Manning bat Manning. Les Seahawks impressionnent.

Publié le Mis à jour le

La deuxième semaine de la saison régulière de NFL a de nouveau livré sa dose de suspense. Certaines équipent comme Seattle confirment leur position de favorise, d’autre comme les Redskins déçoivent. Le « Manning Bowl » a de nouveau tourné à l’avantage de Peyton et Aaron Rodgers était en feu. Voici le résume des matchs de dimanche. 

49ers (1-1) 3 – Seahawks (2-0) 29 

Marshawn Lynch, souvent à l'aise face aux 49ers
Marshawn Lynch, souvent à l’aise face aux 49ers

C’était l’affiche de cette deuxième journée, entre deux des meilleures équipes de la NFC et deux prétendants au Super Bowl. Et les Seahawks ont envoyé un message très clair en étouffant les 49ers.

Colin Kaepernick, qui sortait de son meilleur match, a livré le pire match de sa carrière. Seulement 127 yards pour le quarterback de San Francisco, qui se fait également intercepté à trois reprises. Anquan Boldin, énorme la semaine dernière, a été limité à une seule réception pour 7 yards par le cornerback Richard Sherman.

La défense, imperméable, a permis à Seattle de n’encaisser que peu de yards et aucun touchdown. Côté offensif, le grand artisan est « la bête » Marshawn Lynch. Le running-back termine avec un total de 135 yards (90 à la course et 37 à la passe) et il marque les 3 touchdowns de son équipes, dont deux au sol. Russell Wilson finit lui avec 142 yards, pour 1 TD et 1 interception.

Broncos (2-0) 41 – Giants 23 (0-2)

Peyton 3 – Eli 0. A part s’ils se croisent au Super Bowl, ce match devrait être le dernier affrontement entre les frères Manning. Hier, les Broncos ont surclassé les Giants pour remporter une treizième victoire consécutive en saison régulière.

Une semaine après avoir collé 48 points à Baltimore, Denver dépasse de nouveau les 40 contre New-York. Peyton Manning a distribué ses passes vers les différentes receveurs, avec des touchdowns pour Wes Welker et Julius Thomas. Il termine avec 307 yards. Knowshon Moreno apporte deux autres touchdowns au sol, le runner compile 93 yards en seulement 13 courses. Holliday retourne un punt en TD de 81 yards pour corser l’addition.

Les Giants donnent toujours trop de balles à leurs adversaires, 6 la semaine dernière contre Dallas, et 4 de plus cette semaine, 4 interceptions pour Eli Manning. Le jeu au sol des Giants a de nouveau été inexistant, 23 petits yards. Seul joueur à surnager, Victor Cruz qui attrape plus de 100 yards pour la deuxième fois en deux rencontres (118). Lire la suite »